Tajine au poulet, pommes de terre et pruneaux

pruneautajpoul

Bonsoir,

j’ai le plaisir de partager ma recette de ce tajine qui peut sembler de prime abord insolite mais qui une fois goûté peut devenir un classique chez vous. La première fois que je l’ai goûté et apprécié c’est lorsque mon mari nous l’avait préparé. Au début j’étais sceptique, comment un tajine traditionnel aux pommes de terre et olives peut contenir des pruneaux mais je vous assure que c’est une très belle association de goût. 

Les pruneaux apportent une petite touche sucrée au plat et le sublime. Ils apportent également une touche de couleur. Dans la cuisine marocaine, les tajines sont souvent colorés, on choisit toujours de beaux légumes de couleurs diverses qu’on dispose de façon harmonieuse. 

C’est un plat familial, vraiment exquis! 

A la base c’est un tajine au poulet et pommes de terre avec des olives mais un peu comme pour le couscous aux légumes auquel on ajoute parfois la tfaya ou confit d’oignons et raisins secs, ici on rajoute des pruneaux. Il est donc possible de réaliser cette recette sans ajouter les pruneaux.

ppouletpruneauxolivpoul

Passons à la recette… Je vais essayer de donner le maximum de détails pour vous aider à reproduire ce tajine.

RECETTE

Ingrédients :

  • 2 cuisses de poulet coupées chacune en deux

  • 1 oignon haché

  • 2 gousses d’ail dégermées puis râpées

  • du sel

  • 1/3 c à c de poivre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance) ça donne une saveur particulière au plat mais si vous n’en avez pas, ça n’est pas grave

  • Quelques pistils de safran pur qui se marie très bien avec le poulet mais là pareil, si vous n’en avez pas, c’est pas grave

  • 1/2 verre à eau (petit verre de contenance 150 ml) d’un mélange huile de tournesol et huile d’olive

  • Des petites pommes de terre à chair ferme, quantité selon le nombre de convives

  • un peu de coriandre hachée (environ 1 c à s bien pleine)

  • un petit bol de pruneaux d’Agen 

  • quelques olives vertes

Préparation :

– Dans une grande sauteuse, profonde ou un faitout, mettre les épices (un peu de sel en fonction de la quantité de viande, le poivre, le gingembre, le curcuma) ainsi que l’ail. 

– Ajouter quelques cuillerées d’eau pour diluer ces épices. 

– Ajouter les morceaux de poulet et les badigeonner avec cette petite marinade. D’une seule main, saisir de la marinade et la passer sur les morceaux de poulet, en mettre même entre la chair et la peau. 

– Laisser mariner un peu, juste le temps de s’occuper des pommes de terre et du reste.

– A l’aide d’un couteau économe, éplucher les pommes de terre et les tremper au fur et à mesure dans un grand bol rempli d’eau. 

– Laver les pommes de terre et les couper quatre pour avoir de petits quartiers. 

Important : choisissez une variété de pommes de terre qui restent fermes même après cuisson, comme les pommes de terre rouge ( type franceline) mais il y a d’autres variétés à chair ferme.

– Saler les pommes de terre mais juste ce qu’il faut, tenir compte du sel qu’on a mis au départ pour la viande et tenir compte du fait qu’une fois la sauce réduite, le goût du sel sera plus prononcé. Les poivrer. Ajouter un peu de curcuma pour donner une belle couleur aux pommes de terre et la coriandre hachée finement pour parfumer le plat. Mélanger les pommes de terre avec ces épices et la coriandre et réserver.

– Dans une petite casserole, mettre les olives vertes, les rincer puis couvrir d’eau. Les faire bouillir quelques minutes dans une eau additionnée d’un soupçon d’huile juste de quoi les rendre brillantes. 

 – Mettre les pruneaux dans une casserole. Couvrir d’eau et réservez.

– Revenir vers la viande qu’on a laissé mariner.

– Ajouter l’huile sur les morceaux de viande et les faire revenir à feu moyen.

– Ajouter l’oignon haché et remuer de temps en temps avec une cuillère en bois. Retournez souvent les morceaux de viande pour qu’ils soient dorés de partout, de manière uniforme.

– Ajouter le smen ou beurre rance ainsi que les pistils de safran frottés entre les doigts.

– Baisser le feu si nécessaire et continuer à faire revenir les morceaux de viande dans l’oignon qui va commencer à confire. La viande doit avoir pris une belle couleur dorée. 

Cette étape de la cuisson est un peu longue et exige de rester dans la cuisine mais elle est le secret d’un bon tajine avec une viande imprégnée du bon goût des épices. Il faut remuer souvent et couvrir à chaque fois. 

Si vous avez bien mené cette étape, la viande sera précuite, joliment dorée et les effluves embaumées et pénétrantes des épices sur la viande qui cuit viendront chatouiller vos narines et déjà vous mettre en appétit.

– Quand les morceaux de viande sont bien colorés et l’oignon légèrement confit, ajouter de l’eau bouillante (directement de la bouilloire), la quantité nécessaire pour permettre à la viande de cuire. Mélanger un peu avec une cuillère en bois pour décoller les sucs de cuisson. Couvrir et laisser mijoter tranquillement, retourner la viande de temps en temps.

– Egoutter les pruneaux. Prélever un peu de sauce avec une louche et couvrir les pruneaux. 

– Ajouter sur les pruneaux un peu de cannelle en poudre et 3 c à s de sucre en poudre. Laisser les pruneaux gonfler en se gorgeant de sauce parfumée aux épices puis caraméliser. Couvrir la casserole. Surveiller et remuer délicatement de temps en temps. Vers la fin de cuisson, la sauce aura bien réduit et  les pruneaux commenceront à caraméliser.

– Quand la viande est cuite, ajouter les pommes de terre. Rincer le saladier où il y avait les pommes de terre avec un peu d’eau et l’intégrer à la sauce pour ne rien perdre des épices.Si besoin rallonger la sauce avec un peu d’eau pour assurer la cuisson des pommes de terre. 

– Laisser cuire jusqu’à ce que la sauce soit bien réduite mais il doit en rester pour servir.

La sauce doit être onctueuse. 

– Ajouter les olives vertes égouttées.

– Servir ce plat savoureux chaud en disposant d’abord la viande au centre puis les pommes de terre et les olives. Terminer en disposant la sauce tout autour.

– Décorer avec les pruneaux caramélisés.

J’ai nappé chaque pruneau avec un peu de sauce sirupeuse des pruneaux, ce qui restait au fond de la casserole.

Servir ce tajine avec des petites salades de votre choix, ici tomates, concombres, oignon blanc nouveau et quelques rondelles d’olives noires pour décorer , le tout assaisonné avec sel, poivre, persil haché, vinaigre et huile.

patatetajine

Régalez-vous!

Spaghetti aux boulettes de viande moelleuses

bouletteviande

Bonjour,

Voici une idée de repas facile à faire et vraiment délicieux, des spaghetti à la sauce tomate avec des boulettes extra moelleuses à ma façon. Un plat vraiment savoureux, parfumé au basilic frais et parmesan.

Je ne mets pas d' »s » à spaghetti, vu que le mot spaghetti est un pluriel en italien de spaghetto, qu’en pensez-vous? Bref, quoi qu’il en soit, ces spaghetti aux boulettes de viande généreuses et bien moelleuses nous ont régalé. 

J’ai utilisé du parmesan acheté râpé, l’idéal serait d’utiliser un parmesan fraîchement râpé.

C’est l’ajout de pain de mie trempé dans le lait qui va apporter du moelleux aux boulettes de viande hachée.

Pour les quantités concernant les pâtes, je fais à l’oeil, j’ai mis environ 450 g de spaghetti, on peut aller jusqu’à 500 g, c’est selon l’appétit de chacun et le nombre de personnes.

RECETTE 

Pour 4 assiettes :

Ingrédients pour les boulettes de viande :

  • 700 g de viande de boeuf hachée

  • 1 petit oignon

  • 1 gousse d’ail

  • du sel et du poivre

  • 1 c à c de paprika

  • un peu d’origan et de persil séchés ou lyophilisés 

  • 2 tranches de pain de mie trempées dans un demi verre de lait

  • Prévoir un peu de farine pour paner les boulettes de viande

Préparation des boulettes de viande :

Dans un saladier, mettre la viande hachée, râper dessus l’oignon et l’ail dégermé.

Ajouter la mie de pain ainsi que les épices et herbes citées.

Mélanger intimement tous ces ingrédients. 

Former 22 boules de viande hachée. Elles sont plutôt grosses, c’est volontaire.

Passons à la préparation de la sauce tomate…

Ingrédients :

  • 1 oignon

  • 3 c à s d’huile d’olive

  • 1 gousse d’ail

  • 1 boîte de tomates concassées finement (j’aime utiliser la « Mutti »)

  • 1 c à s de concentré de tomate

  • un demi morceau de sucre pour adoucir l’acidité de la tomate

  • sel et poivre

  • un peu de piment d’Espelette

  • 2 feuilles de laurier

  • des feuilles de basilic frais

  • du parmesan râpé

Dans une grande sauteuse, verser 3 c à s d’huile d’olive, y faire revenir un oignon haché. 

Ajouter la gousse d’ail dégermée et râpée. 

Laisser les légumes suer. Faire revenir rapidement en remuant avec une cuillère en bois.

Ajouter la boîte de tomates concassées, remplir la boîte deux fois d’eau et l’intégrer à la sauce. Ajouter le concentré de tomate.

Saler, poivrer. Ajouter une petite c à c rase de piment d’Espelette, le demi morceau de sucre ainsi que les feuilles de laurier.

Mélanger, couvrir et laisser cuire à feu moyen.

Dans une poêle, verser un peu d’huile.

Rouler toutes les boulettes de viande dans de la farine.

Faire dorer à feu vif les boulettes de viande en les retournant délicatement sur toutes les faces.

Ajouter les boulettes de viande dorées dans la sauce tomate cuite, qui aura réduit.

Cuire les spaghetti « al dente ». Prendre l’équivalent d’un verre à eau d’eau de cuisson des pâtes et l’ajouter à la sauce tomate. 

bbboulbiande

Ajouter des feuilles de basilic ciselées dans la sauce. Mélanger les boulettes de viande dans la sauce délicatement et laisser cuire à coeur quelques minutes, pas longtemps pour que la viande reste bien moelleuse.

spaghettiboulviande

Egoutter rapidement les spaghetti et les ajouter directement dans la sauce tomate et viande. 

Ajouter du parmesan râpé selon le goût et mélanger délicatement pour avoir un mélange homogène, en veillant à ne pas briser les boulettes de viande.

Servir chaud les spaghetti sauce tomate et les boulettes et décorer l’assiette avec des petites feuilles de basilic frais.

basilicbouletteviande

Régalez-vous!

Brioche extra moelleuse

briochemoelleuse

Bonjour,

Enfin un peu de temps pour partager avec vous la recette de cette  belle brioche, généreuse et ultra moelleuse, que je réalise de temps en temps quand j’ai envie d’un bon petit déjeuner bien gourmand. Qui dit brioche dit patience, il faut avoir du temps devant soi et laisser le temps à la pâte de bien pousser si l’on veut une belle mie. Le mieux est de la préparer et de ne pas se focaliser dessus, l’oublier le temps que la magie opère…

Cette recette est formidable et si vous avez une machine à pains, vous n’aurez rien à faire si ce n’est attendre la fin du programme. Bien peser les ingrédients, mettre les ingrédients liquides puis les ingrédients secs, allumer la MAP et dès que la boule de pâte commence à se former, ajouter le beurre en petits dés au fur et à mesure que la MAP pétrit.

J’ai toujours réalisé cette recette à la MAP mais il est bien entendu possible de la réaliser en se servant du robot. Il faut obtenir une belle boule de pâte homogène, lisse, souple et légèrement collante aux doigts. Toujours intégrer le beurre une fois la boule de pâte formée.

Cette brioche est très très moelleuse avec une belle mie filante comme on l’aime. On peut la découper en jolies tranches à tartiner avec de  la pâte chocolatée ou de confiture de votre choix. Elle est fondante en bouche. Elle se conserve très bien et garde son moelleux pendant trois jours consécutifs. Elle vous régalera à l’heure du petit déjeuner ou goûter.

Il est possible de la décorer avec du sucre en grains juste avant de l’enfourner. 

bbbbriochemoelleuse

RECETTE

La recette que je vous donne est une recette adaptée à la machine à pains et c’est en l’utilisant que vous obtiendrez ce même résultat, je ne l’ai jamais réalisée autrement mais j’ai testé aussi pour vous la version au robot, il faut juste ajouter un peu plus de levure.

En utilisant une machine à pain :

Ingrédients :

  • 360 g de farine pâtissière T45

  • 1 yaourt à la vanille 

  • 2 jaunes d’oeuf + 1 oeuf entier

  • 50 g de beurre, non fondu

  • 70 g de sucre 

  • 1 c à c rase de sel

  • 1 c à s de levure boulangère sèche (un sachet de 7 g de granules très très fines, comme la levure sèche type « Briochin », qui se dissout très vite!) ou 25 g de levure fraîche

  • 2 c à s d’eau de fleur d’oranger

Pour la dorure :

  • un petit oeuf 

  • un trait de lait

Préparation :

Dans la cuve de la machine à pain (MAP), mettre les oeufs mélangés à la fourchette, le sucre, la levure boulangère, l’eau de fleur d’oranger et verser le yaourt.

Ajouter dessus la farine et le sel.

Commencer le programme pétrissage (programme pâte levée, numéro 11 dans ma MAP), Quand une boule de pâte commence à se former, ajouter peu à peu le beurre coupé en petits dés. 

Ce qu’il y a de bien avec la MAP, c’est qu’elle gère toute seule le pétrissage ainsi que la levée de la pâte. 

Une fois la pâte levée, elle devra avoir doublé, voire triplé de volume (elle dépasse la cuve), la dégazer puis la déposer en boule sur une table légèrement huilé.

Se huiler les mains puis former un boudin de pâte.

A l’aide d’une corne de cuisine ou couteau, couper quatre boules de pâte d’égal poids (je fais à l’oeil mais vous pouvez vous servir d’une balance).

Huiler un moule à cake (27 cm de longueur, 12 cm de largeur et 7 cm de hauteur) et le tapisser d’un carré de papier sulfurisé juste dans la longueur du moule.

Huiler le papier aussi légèrement puis déposer les boules de pâte une à côté de l’autre. 

Laisser lever à l’abri des courants d’air pendant 30 minutes en plaçant le moule dans le four.

La brioche va gonfler.

Allumer le four, pour moi chaleur tournante à 180°C. 

Préparer la dorure: dans un petit ramequin, battre à la fourchette un petit oeuf avec un trait de lait.

Au pinceau, passer délicatement de l’oeuf battu + lait sur tout le dessus, sans appuyer sur la brioche pour ne pas la faire retomber.

Enfourner la brioche pour environ 30 à 35 minutes de cuisson. Surveiller la cuisson. Si elle dore trop vite, couvrir de papier aluminium.

Elle va gonfler dans le four et dorer. Avant de la sortir du four, assurez-vous qu’elle soit bien cuite, en plantant un couteau au coeur de la brioche. La lame du couteau doit ressortir sèche et si elle n’est pas encore cuite et que le dessus est bien doré, couvrir la brioche avec du papier aluminium et poursuivre la cuisson. 

bbriochemoelleuse

Si vous utilisez votre robot pétrisseur…

mettez la farine, le sucre sur un bord et le sel dans le bord opposé. Faire un petit puits, y déposer 2 sachets de levure boulangère sèche (en tout 10 g). Couvrir la levure avec 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger tiède, pas chaude! Laisser la levure fondre un peu.

Ajouter le yaourt à la vanille et les oeufs. Pétrir quelques minutes avec la puissance 2 au début puis dès que la boule de pâte commence à se former, ajouter les petits dés de beurre progressivement. Augmentez ensuite la vitesse du robot et pétrir pendant 10 minutes.

Former une boule de pâte en ramassant la pâte étalée avec une corne de cuisine ou spatule. Surtout n’ajoutez pas de farine. Couvrir le bol avec un film transparent puis un torchon propre. Placez le bol dans le four sur la grille et en-dessous placez un récipient rempli d’eau bouillante.

Laisser bien pousser la pâte une première fois pendant environ 2 heures  puis la sortir du bol, la dégazer et la poser sur un plan de travail légèrement huilé ou fariné. Former 4 boules de pâte qu’on pose directement dans le moule à cake beurré et fariné ou bien recouvert de papier cuisson.

Laisser lever une deuxième fois, environ 30 minutes dans le moule à cake.

Le temps de pousse de la pâte est relativement long, à vous d’accélérer la pousse tantôt en créant une étuve dans votre four, en plaçant une casserole d’eau bouillante sous la grille où est posée la brioche ou bien en la plaçant dans un four chauffé et éteint (mais attention qu’il ne soit pas trop chaud, il faut qu’il soit à 30°C environ). C’est parce que le temps de pousse est assez long, que je préfère utiliser ma machine à pain qui assure une levée de la pâte plus rapide. 

miefilantebrioche

Régalez-vous!

P.S. N’oubliez pas de me laisser un petit mot, ici sous ce post, si vous testez ma recette. D’une part ça fait plaisir mais surtout votre avis compte et aidera certainement d’autres testeurs.

Pains burger maison moelleux

painsburgers

Bonjour,

La recette d’aujourd’hui est celle des petits pains burger, indispensables pour réaliser de savoureux hamburgers. 

Quand on a un peu de temps devant soi et qu’on veut régaler sa famille avec de bons hamburgers « fait maison », on s’applique à tout faire soi-même, que ce soit les petits pains burgers, les frites ou la sauce burger, on se  doit de tout préparer soi-même et il en résulte une grande satisfaction! 

Le « fait maison » a de beaux jours devant lui. Le goût du « fait-maison » reste incomparable, il est le fruit d’un effort, la manifestation de l’amour qu’on porte pour les siens. En effet, quand on aime, on ne compte pas! On ne compte ni le temps passé à cuisiner, ni les efforts que cela a demandé! Ceci dit, en parlant d’efforts, je ne peux pas dire que je me suis fatiguée outre mesure, vu que je me suis servie de mon alliée en cuisine, la fameuse machine à pains, pratique car elle fait tout à notre place et assure même la levée de la pâte et le dégazage rapide de cette dernière. En une heure environ, ma pâte était prête à être boulée puis façonnée en petits pains burgers. 

Il s’agit d’une recette testée par beaucoup de blogueuses, et je suis ravie aujourd’hui de la rajouter dans mon site car elle mérite d’être testée par ceux qui ne la connaissent pas encore. C’est la recette de maman Hélène, elle provient du blog de mon amie Nadia de CouzinadielNadia que je remercie pour ce beau partage. Elle, elle a adopté cette recette de pains burgers depuis bien longtemps et c’est ce qui m’a donné envie de tester à mon tour.

Ces petits pains burgers sont très moelleux et parfaits pour réaliser de beaux hamburgers bien garnis et savoureux.

ppainbburg

RECETTE

Ingrédients :

  • 1/2 cup ou tasse d’eau (environ 120 g)

  • 3/4 cup ou tasse de lait (environ 180 g)

  • 1 oeuf

  • 2 c à s de beurre (30 g)

  • 1 c à s de sucre 

  • 1 c à c de sel

  • 3 3/4 tasses de farine (environ 600 g)

  • 12 g de levure boulangère fraîche (j’ai mis 2 sachets de levure sèche boulangère en granules fines « spécial MAP » , environ 10 g de levure sèche)

painburgpate

Préparation :

Il suffit de mettre tous les ingrédients en respectant l’ordre préconisé par votre machine à pain. Dans ma machine à pains, je mets d’abord les ingrédients liquides puis les ingrédients secs. 

Dans la cuve de la MAP, je mets l’oeuf battu légèrement, l’eau, le lait, la levure, le sucre, le beurre coupé en dés puis la farine et enfin le sel.

Je lance le programme « pâte levée ».

Quand le cycle est fini, je sors la pâte et je forme 10 petites boules d’environ 100 g chacune.

boulesformés

Je pose les boules formées sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé en les espaçant un peu. 

Je laisse poser 5 minutes. Je les aplatis légèrement, une petite pression.

Je les couvre avec un linge propre et je laisse les petits pains lever 30 minutes.

Chauffer le four à 200°C. Vaporiser les hamburgers d’eau. Moi je les ai badigeonnés au pinceau avec un oeuf battu à la fourchette, mélangé à un peu de lait.

painsbbbbburg

Parsemer de graines de sésame et de graines de pavot ou d’autres graines de votre choix.

Cuire environ 15 à 20 minutes. Surveiller la cuisson car ça dépend des fours et des fonctions utilisées (J’ai utilisé la fonction chaleur tournante).

P.S. Cette recette peut aussi être réalisée au robot ou à la main.

Ci-dessous, une idée de garniture classique pour ces petits pains burger…

painssandbur

J’ai réalisé des hamburgers avec steaks hachés grillés au grill, à feu vif, salés et poivrés (gros sel et poivre du moulin), du fromage « spécial hamburger » et des carrés de gouda , de la sauce burger à ma façon, de la salade verte effilochée, des petits dés de tomates.

pppainsburgchau

J’ai accompagné ce pain hamburger naturellement avec le meilleur des accompagnements, de délicieuses frites maison bien croustillantes et leur sauce ketchup.

Pour la sauce burger à ma façon :

Ingrédients :

  • 3 bonnes c à s de crème fraîche épaisse

  • 3 bonnes c à s de mayonnaise

  • 1 c à café de moutarde douce et fine

  • 1 c à café de moutarde à l’ancienne

  • un demi petit oignon rouge haché finement

  • environ 1 c à c d’ail en poudre

  • du sel et du poivre (goûter et rectifier si besoin)

  • un peu de cornichon coupé finement

  • un trait de lait pour rallonger la sauce et obtenir une bonne consistance, ni trop épaisse, ni trop liquide.

Mélanger tous ces ingrédients intimement. Goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin.

garnitureburgers

Dans les petits pains hamburgers, je mets dans l’ordre un peu de sauce blanche, une tranche de fromage, le steak, une autre tranche de fromage, de la salade verte effilochée, de la tomate puis je termine avec un peu de sauce. 

hambuuurgpavot

C’était tout simplement délicieux!

Régalez-vous!

Une délicieuse forêt-noire

foretnoire

Bonsoir,

dans ce site, je partage déjà avec vous ma recette habituelle de ce délicieux gâteau Forêt-noire mais avec d’autres proportions. Comme nous aimons beaucoup ce gâteau, quand je le prépare, je vois en grand et je réalise bien souvent une grande génoise, que je coupe en trois disques pour plus de gourmandise. Vous  avez même dans ma chaîne Youtube la vidéo de la préparation de cette forêt-noire, vous trouverez le lien ICI .

Ici je partage avec vous une génoise de taille classique qu’on peut trancher en deux disques et si vous cuisez la pâte à génoise dans un moule plus petit à bords hauts, vous pourrez la couper en trois. 

Rappelons que cette pâtisserie magnifique et exquise est une pâtisserie d’origine allemande constituée de génoise au cacao imbibée de kirsch, fourrée de crème chantilly et de cerises au sirop. Elle est recouverte de crème chantilly et décorée de copeaux de chocolat. C’est devenu une pâtisserie classique de la pâtisserie française.

Ici je n’ai pas mis de kirsch, j’ai ajouté de la confiture de cerises griottes pour plus de goût et parfum. C’est un délice. Si vous la voulez parfumée au kirsch, pensez à tremper vos cerises griottes dans du kirsch plusieurs heures avant ou tout simplement la veille, moment où vous préparerez la génoise au cacao et le lendemain, vous ajouterez ce kirsch de trempage dans du sirop du bocal de griottes, un peu de sucre et ainsi vous obtiendrez un sirop pour imbiber.  

Ce gâteau somptueux, bien moelleux et savoureux fera un merveilleux gâteau d’anniversaire ou sera présenté en dessert pour les fêtes de fin d’année mais pas que! Il est possible de le réaliser à chaque fois qu’on veut se régaler!

fforretnoire

RECETTE

L’idéal serait de préparer la génoise la veille ou le matin pour le soir, ainsi elle aurait le temps de bien refroidir et serait facile à découper. Pour ma part, j’ai tout préparé le même jour.

1) La génoise au cacao :

Ingrédients :

  • 4 œufs

  • 125 g de sucre en poudre

  • 100 g de farine pâtissière T 45

  • 25 g de cacao pâtissier type Van Houtten en poudre, non sucré

  • 6 g de levure chimique (on pourrait ne pas en mettre vu le volume des oeufs fouettés mais j’en mets toujours pour le moelleux!)

Mélanger la farine, le cacao en poudre ainsi que la levure chimique. 

Les tamiser deux fois, la deuxième fois directement en les ajoutant à la préparation des oeufs fouettés. 

 Préparation de la génoise :

– Dans le bol du robot pâtissier, fouetter les œufs avec le sucre pendant environ 12 minutes jusqu’au stade du ruban.

– Incorporer progressivement les ingrédients secs tamisés, en mélangeant délicatement avec une spatule. Pour réussir sa génoise au cacao, il faut rajouter les poudres progressivement, soulever la masse délicatement, puis l’envelopper avec la spatule! Le but étant de ne pas faire retomber la pâte et garder le beau volume apporté par les oeufs. 

La précaution à prendre est de ne pas mélanger brusquement la pâte mais plutôt incorporer les ingrédients secs tamisés peu à peu (cuillère après cuillère), avec la plus grande délicatesse. Il faut s’assurer qu’on a bien incorporé les ingrédients secs, car parfois, en versant la pâte dans le moule, on peut se retrouver avec une pâte pas très homogène et une fois cuite, on retrouverait des petits grumeaux de farine par-ci  par-là!

– Verser la pâte à génoise dans un moule beurré ou huilé et dont le fond est recouvert d’un rond de papier sulfurisé. J’ai utilisé un moule à charnières de 24 cm de diamètre. Cuire la génoise au cacao environ 30 à 35 minutes à 180°C.

– Attendre un peu avant de la démouler en la retournant sur une grille. Laisser refroidir.

cremfornoir

2) La crème chantilly/ mascarpone :

Ingrédients pour la crème chantilly/mascarpone :

  • 60 cl de crème fraîche liquide entière très froide (3 briquettes de 20 cl chacune).

  • 250 g de mascarpone très froid

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 6 cuillères à soupe de sucre glace

Préparation de la crème chantilly :

Important : les crèmes doivent être très froides. En plus de sortir du réfrigérateur, un passage dans le congélateur d’au moins 15 minutes est préférable au moins pour la crème liquide! Quant au mascarpone, on peut le prendre directement du frigo.

Mettre aussi à refroidir dans le réfrigérateur le bol du robot ainsi que le fouet. 

– Dans le bol du robot, commencer par fouetter la crème liquide entière, puis ajouter progressivement le mascarpone au fur et à mesure qu’on fouette. On augmente la vitesse petit à petit.

– Quand la crème commence à s’épaissir, ajouter les sucres et continuer de fouetter, puissance maximale jusqu’à obtention d’une belle chantilly bien ferme. A la fin, le fouet laisse des marques dans la crème, et elle est plus épaisse, onctueuse!

Attention toutefois à ne pas la fouetter longtemps car on risque de la faire tourner en beurre.

Le mascarpone n’est pas obligatoire, on peut ne fouetter que de la crème et ainsi obtenir une belle chantilly mais il faut savoir que le mascarpone aide beaucoup à l’obtention d’une belle crème onctueuse, il la raffermit, ce qui permet ensuite de décorer son gâteau  facilement à la poche à douille!

3) Garniture et décoration de la forêt noire :

  • Un bocal de cerises griottes

  • Le sirop du bocal de griottes pour l’imbibage des génoises

  • du kirsch pour ceux qui veulent en mettre

  • des copeaux de chocolat (prévoir une tablette de 200 g)

  • de la confiture de cerises griottes chauffée pour la liquéfier.

P.S. Dans la forêt noire, le sirop d’imbibage est en principe parfumé avec du kirsch, moi ne consommant pas d’alcool, je n’en mets pas mais je tiens à le souligner pour mes abonnés qui voudraient en mettre!

4) Montage du gâteau :

– Découper la génoise refroidie en 2 parts égales. 

Important : la génoise est retournée de sorte que le bas de la génoise qui est plus lisse se retrouve sur le dessus.

– Dans le plat de service ou sur un plateau tournant, poser la première tranche ou premier disque de génoise.

– L’imbiber avec du sirop de griottes en vous servant d’un pinceau.

– Etaler de la confiture de cerises  griottes sur toute la surface de la génoise.

– Puis étaler une couche généreuse de crème chantilly et mascarpone.

– Poser un peu partout sur la crème, des cerises griottes égouttées et séchées sur du papier absorbant.

– Ensuite poser la deuxième tranche ou disque de génoise.

– L’imbiber avec du sirop de cerises griottes.

– Etaler de la crème chantilly et mascarpone sur le dessus et le contour du gâteau. Lisser à la spatule.

– Coller les copeaux de chocolats sur le contour en vous servant d’une lame large de couteau.

J’ai choisi  de décorer mon gâteau avec deux couleurs différentes de crème, une à la vanille et l’autre au cacao. Pour cela, j’ai partagé la crème chantilly et mascarpone restante en deux parts. J’ai laissé une partie blanche et dans l’autre partie, j’ai ajouté une cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré mais comme ça n’était pas assez coloré, j’ai ajouté du nutella jusqu’à obtenir une joli couleur chocolat distincte de la crème blanche. Remplir deux poches à douille, une avec la crème vanillée et l’autre avec la crème chocolatée.

– Décorer le gâteau en faisant de jolies rosaces avec la poche à douille, en intercalant les couleurs. Dresser de jolies rosaces sur tout le pourtour et au milieu du gâteau.

– Décorer le dessus de la forêt-noire avec de jolis copeaux de chocolat et des cerises griottes bien égouttées et séchées avec du papier absorbant. Vous pouvez lustrer légèrement ces cerises au pinceau avec un peu de confiture d’abricot liquéfiée pour les rendre luisantes, avant de les poser sur les rosaces de crème.

– Mettre le gâteau au frais.

5) Préparer les copeaux de chocolat

– Prévoir une tablette de 200 g de chocolat noir dessert et ne faire fondre que 100 g pour commencer et s’il venait à en manquer, faire fondre le reste!

Fondre les morceaux de chocolat au micro ondes ou au bain-marie. L’étaler sur une petite tôle (ou le dessous d’une petite plaque de four) bien froide, tout juste sortie du frigo!

– Mettre la plaque avec le chocolat fondu au frigo et quand le chocolat a bien refroidi, le sortir et attendre quelques minutes puis, à l’aide d’un grand couteau bien aiguisé, faire comme si on pelait un légume, en ramenant doucement le couteau vers soi et en essayant de réaliser de jolis copeaux!

– Déposer au fur et à mesure les copeaux réalisés sur du papier sulfurisé, ne pas trop les manipuler pour pas qu’ils fondent! Quand vous les attrapez, servez-vous d’un couteau car les doigts sont chauds.

– Les ranger au frais jusqu’à préparer une quantité suffisante pour décorer les bords et le dessus de la forêt-noire.

Ce gâteau est irrésistible, c’est mon préféré!

Si vous réalisez ma recette de forêt-noire, n’oubliez pas de me laisser un petit commentaire, ici, sous ce post, plutôt que sous le post Instagram. Merci et …

Régalez-vous!

Tajine de poulet aux champignons et olives

champignonspoulet

Bonjour,

j’ai posté ces photos de mon plat sur Instagram  et certains de mes abonnés m’ont demandé de partager ma recette avec eux, ce que je vais faire avec plaisir. 

Ce tajine de poulet aux champignons et aux olives est vraiment savoureux. C’est une bonne idée de tajine pour changer un peu… je l’ai accompagné de frites « maison » et tout autour de petites salades à la marocaine, pour varier et compléter ce plat avec des légumes. 

ppouletchamp

RECETTE

Ingrédients

  • 2 grosses cuisses de poulet (ou des pilons de poulet ou bien autres morceaux de votre choix…)

  • 2 gousses d’ail râpées

  • 1 oignon haché finement

  • un peu de sel

  • 1/3 de c à c de poivre

  • 1 c à c rase de gingembre en poudre

  • 1 c à c de curcuma

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance) si vous avez…

  • 2 c à s d’huile de tournesol

  • 3 c à s d’huile d’olive

  • un peu de coriandre hachée finement

  • une petite boîte de champignons de Paris (j’ai choisi les champignons entiers, les autres, en lamelles, peuvent aussi être utilisés)

  • le jus d’1/2 petit citron

  • 1/2 écorce de citron confit

  • quelques olives vertes ou rouges

Préparation :

Dans une grande sauteuse profonde ou un faitout, mettre les épices ainsi que l’ail et la coriandre. Diluer avec un peu d’eau (1/2 verre). Mélanger. 

Ajouter les morceaux de poulet et les enduire de toutes parts avec cette petite marinade. La passer même entre la peau et la chair du poulet pour avoir une viande bien goûteuse.

Ajouter l’huile ainsi que le smen. Faire revenir le poulet à feu doux en retournant souvent les morceaux de viande.

Ajouter l’oignon haché finement. 

Faire revenir le tout jusqu’à ce que l’oignon lâche son eau et commence à changer de couleur. A ce stade la viande est dorée par endroits.

Ajouter un peu d’eau bouillante à peu près à hauteur de la viande, en la versant sur le côté, pas directement sur la viande. Laisser cuire.

Quand la viande est cuite, la sortir et la mettre directement dans un plat pouvant aller au four.

Ajouter les champignons rincés et égouttés dans la sauce aux oignons. 

Incorporer le jus de citron.

Ebouillanter pendant quelques minutes les olives à part dans une eau additionnée d’1/2 c à c d’huile. 

Laisser la sauce réduire à feu doux. Vers la fin de la cuisson, glisser dans la sauce des lamelles de citron confit.

Pendant que la sauce réduit, badigeonner le poulet avec un peu de beurre mélangé à un peu de harissa (les quantités en fonction de la viande qu’on a!). N’ayez aucune crainte, ça ne piquera pas. L’ajout de harissa c’est juste une astuce pour donner un peu de goût et surtout une jolie couleur au poulet.

Quand la sauce est suffisamment réduite, bien onctueuse, stopper la cuisson et servez aussitôt en disposant le poulet au centre du plat et la sauce aux oignons, champignons tout autour et au-dessus. 

Egoutter les olives. Décorer le tajine avec les olives et des lamelles de citron confit. 

Poser les frites sur le dessus ou bien dans des petites assiettes à part.

Ce plat est servi à la marocaine c’est-à dire dans un grand plat mais il est tout à fait possible de le servir individuellement. Pour cela, vous pouvez remplacer les cuisses de poulet par des pilons de poulet en fonction du nombre de convives et ainsi servir ce tajine individuellement.

Servez chaud avec du bon pain et régalez-vous!

oliveschammpignpoul

J’ai accompagné ce délicieux tajine avec des petites salades de légumes…

Je n’ai pas de mesures exactes, car je les ai préparées à l’oeil.

Carottes à la marinade « charmoula » :

En fonction du nombre de personnes, éplucher avec un économe des carottes, les laver et les détailler en rondelles ni trop fines, ni trop épaisses (vous pouvez vous servir d’une mandoline).

Cuire les rondelles de carottes dans une eau salée.

Dans une poêle, râper un peu d’ail, ajouter un peu de coriandre et de persil hachés finement, du sel, du poivre, un peu de cumin, du paprika, le jus d’un petit citron, un peu de piment fort type piment d’Espelette ainsi qu’un filet d’huile d’olive.

Faire revenir tous ces ingrédients de la marinade « charmoula » pendant 1 à 2 minutes. 

Ajouter les carottes égouttées.

Mélanger délicatement pour bien imprégner les rondelles de carottes avec cette savoureuse charmoula. Si vous aimez, il est possible d’ajouter des petites lamelles de citron confit.

Pour la salade de poivrons et tomates…

Enduire des poivrons avec de l’huile, les mettre dans une poêle, saler et couvrir la poêle. Retourner les poivrons souvent jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés, grillés de toutes parts.

Enlever la peau des poivrons ainsi que les graines. Les couper en lamelles. Saler si besoin et ajouter un peu de cumin. Mélanger.

A feu vif griller ou frire dans un peu d’huile (un filet d’huile) des petites tomates coupées en grosses rondelles ou en deux. 

Quand elles sont joliment dorées, grillées, ajouter un peu d’ail râpé, saler, poivrer. Les faire sauter encore un peu… Elles vont se ramollir et leur peau est émondée.

Servir dans des petites assiettes les tomates grillées, les lamelles de poivron autour et parsemer du persil frais haché dessus. 

Régalez-vous!

l’irrésistible entremets à la mousse aux fruits rouges

moussefruitsrouges

Bonsoir !

Aujourd’hui je partage avec vous un délicieux entremets très frais, fruité… vraiment irrésistible !

Il est parfait en cette saison et peut être préparé pour un anniversaire ou autre ! Il fait un dessert léger, vraiment savoureux ! Je l’ai préparé hier dans l’après-midi pour aujourd’hui…il a séjourné dans le congélateur une nuit pour une parfaite prise de la crème ou plutôt de la mousse aux fruits rouges.

mmousse

RECETTE

Il faut :

  • une génoise, recette déjà postée ICI 

  • une mousse aux  fruits rouges

  • un sirop de punchage

  • Quelques petits fruits rouges pour la décoration finale de l’entremets: petites fraises, framboises, myrtilles etc.

  1. La génoise :

Préparer la génoise en suivant la recette puis l’étaler sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé huilé légèrement. L’étaler de sorte à avoir deux carrés de génoise rectangulaires de la taille du carré utilisé. Mon carré fait 22 cm de diam. / 22 cm de diam.

Etaler la pâte délicatement et lisser avec une spatule pour avoir une génoise uniforme.

Cuire au four à 180°C. pendant 10 à 12 minutes jusqu’à avoir une belle génoise légèrement dorée.

2. Le sirop pour puncher la génoise :

Ingrédients :

  • 80 g d’eau

  • 90 g de sucre en poudre

  • de l’arôme de framboise ou autre arôme de votre choix, qui se marie avec les fruits rouges comme le kirsch pour ceux qui utilisent l’alcool pour parfumer les pâtisseries

Préparation :

Dans une petite casserole, monter à ébullition le sirop (eau + sucre). Cuire 3 minutes jusqu’à avoir un sirop épais.

Hors du feu parfumer avec l’arôme de votre choix ou bien laissez tel quel.

3. La mousse aux fruits rouges

Ingrédients :

  • 300 g de fruits rouges frais ou surgelés

  • 100 g de sucre en poudre

  • 8 g de feuilles de gélatine 

  • 300 g de crème fraîche liquide entière

Préparation de la mousse :

  • Mettre un bol qui servira à fouetter la crème et les fouets dans le réfrigérateur. Deux briquettes de crème fraîche entière dans le congélateur pendant un quart d’heure à vingt minutes. Il suffira ensuite de sortir la crème, de peser 300 g et la fouetter.

  • Tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide une dizaine de minutes jusqu’à ce que la gélatine ramollisse.

  • Si vous utilisez des fruits rouges surgelés, laissez-les décongeler un peu au préalable. Mixez les fruits rouges jusqu’à obtenir une purée de fruits.

  • Ajouter le sucre. Mélanger.

  • Chauffer la moitié de la purée de fruits rouges sans arriver au frémissement. Dès que la purée est à peine chaude, la sortir du feu (Ne pas arriver à l’ ébullition!)

  • Bien essorer la gélatine et l’incorporer à la purée de fruits rouges chaude.

  • Ajouter l’autre moitié de purée de fruits non chauffée afin de refroidir l’ensemble. Bien mélanger. 

  • Important : passer la purée de fruits rouges dans une passoire fine pour enlever les pépins et ne garder qu’une purée de fruits bien lisse.

  • Filmer et ranger la purée de fruits rouges au frais.

  • Fouetter 300 g de crème bien froide jusqu’à ce qu’elle épaississe un peu mais il n’est pas nécessaire de fouetter jusqu’à ce qu’elle soit ferme comme une chantilly. 

  • Incorporer délicatement la crème à la purée de fruits gélifiée et refroidie.

  • Remettre le tout au réfrigérateur pour une durée de deux heures, le temps qu’elle se solidifie; ça laisse le temps à la génoise et au sirop de bien refroidir.

source : la recette de la mousse aux fruits rouges est une recette Guy Demarle

Capture.PNGfruitdsmous

4. Montage de l’entremets :

  • Poser votre cadre sur la génoise et couper deux carrés de génoise.

  • Poser votre cadre sur un plateau recouvert de papier sulfurisé (c’est ce que j’ai fait car ensuite j’ai découpé mon entremets en parts individuelles) ou bien sur un plat de service carré si c’est pour le présenter entier pour un anniversaire ou autre. 

  • Glisser le premier carré de génoise dans le cadre en le retournant (le bas de la génoise se retrouvant sur le haut)

  • Puncher au pinceau ce carré de génoise.

  • Couler dessus la moitié de la purée de fruits gélifiée. Lisser.

  • Poser dessus le deuxième carré retourné de sorte que le dessous de la génoise se retrouve au-dessus. Appuyer légèrement en tapotant de partout.

  • Puncher avec le reste de sirop.

  • Pour finir, couler le restant de purée de fruits rouges. 

  • Egaliser la surface et ranger au frais pour encore deux heures.

  • Passé ce temps, si vous voulez découper des parts individuelles, c’est le moment ou bien garder l’entremets entier si c’est pour un anniversaire par exemple. Il suffira de le décorer avec des fruits rouges frais au moment de le servir. J’ai préféré découper des parts individuelles que j’ai présentées dans des caissettes en papier longues.

  • Ensuite, ranger l’entremets posé sur le plateau ou le plat carré dans le congélateur 2 heures minimum ou toute la nuit si vous voulez le manger le lendemain. Il suffira de le sortir une vingtaine de minutes avant la dégustation. Le passage au congélateur va permettre à la crème de bien prendre.

Cet entremets aux fruits rouges est un véritable délice, c’est le dessert de l’été, bien gourmand, fruité et bien frais. 

Régalez-vous!

Tarte aux pommes à la crème

parttartepom

Bonsoir,

Vous qui me suivez, vous savez combien je raffole des gâteaux et tartes aux pommes.

Dans mon site, vous trouverez plusieurs recettes comprenant des pommes et ce n’est que le début.

Aujourd’hui j’ai le plaisir de partager avec vous une délicieuse tarte aux pommes et à la crème. Je l’ai préparée cet après-midi, pour le goûter. Elle est vraiment irrésistible avec son fond de tarte sablée, ses pommes caramélisées et sa crème aux amandes.

Je suis tombée par hasard sur cette recette de tarte aux pommes, en cherchant une idée de gâteau pour le goûter ICI chez Nathalie (que je remercie) du blog « C’est Nathalie qui cuisine ». Mais je n’ai pas utilisé sa recette de pâte sablée, j’ai juste pris la recette de l’appareil à crème et l’idée des pommes caramélisées.

rondtartpierher

RECETTE 

Ingrédients :

(pour un moule de 25 cm de diamètre, le mien fait 27 cm de diam.)

  • une pâte sablée avec ma recette préférée  ICI 

  • 4 grosses pommes ou 5 à 6 petites

  • 45 g de beurre (15 g pour dorer les pommes et le reste pour l’appareil à crème)

  • 50 g de sucre

  • 2 oeufs + 1 jaune

  • 20 cl de crème liquide ( entière semi-épaisse)

  • 40 g de poudre d’amandes

  • du sucre glace pour la décoration

tartetarte

Préparation :

  • Préchauffer le four à 200°C (je ne l’ai pas préchauffé !)

  • Peler, couper les pommes en quartiers ou en 8.

pommescaramelisees

  • Faire sauter les morceaux de pommes dans une poêle avec 15 g de beurre.

  • Ajouter 20 g de sucre et laissez caraméliser.

  • Faire fondre 30 g de beurre.

  • Mélanger la crème au fouet dans un saladier avec le sucre, la poudre d’amandes, le beurre fondu et enfin les deux oeufs un par un ainsi qu’un jaune.

patesblpierherm

  • Etaler la pâte sablée dans votre moule à tarte beurré. 

pommescarameltarte

  • Disposer les morceaux de pommes et versez dessus l’appareil.

tttartecrempomherm

  • Enfourner pendant 30 à 35 minutes selon votre four.

tartemouleneuf

  • Laissez refroidir sur une grille et saupoudrer de sucre glace. 

tttartepomherrrr

Régalez-vous!

Pâte sablée, la meilleure recette

patesableesucree

Bonjour,

Comme le souligne le titre, c’est la meilleure recette de tarte sucrée, testée un beau jour et adoptée pour toujours. Cela fait des années que je la réalise pour mes fonds de tartes sucrées. C’est une recette du célèbre pâtissier Pierre Hermé. Je ne sais plus où j’avais trouvé précisément cette recette, mais ce qui est sûr c’est qu’elle est devenue ma recette préférée, celle que je recommande autour de moi à chaque fois qu’on me demande une recette de pâte sablée.

J’ai été séduite par sa texture croustillante, sablée et son goût irrésistible apporté par les amandes en poudre.

Sablée à souhait, goûtue et fondante en bouche, elle garantira la réussite de toutes vos tartes sucrées.

C’est une recette qui a été testée énormément dans la blogosphère culinaire et d’une personne à l’autre, on pourra trouver quelques légères différences dans les proportions. 

RECETTE 

C’est une recette pour réaliser deux fonds de tarte de 20 à 24 cm de diam. mais souvent je ne prépare qu’une tarte avec ces proportions car mon moule est assez grand, il fait environ 27 cm de diam. Il me reste toujours un peu de pâte pour faire environ une à deux tartelettes.

Ingrédients :

  • 245 g de farine

  • 140 g de beurre

  • 75 g de sucre glace

  • 50 g d’amandes en poudre

  • 1 pincée de sel

  • une demi c à c d’extrait de vanille

  • 1 oeuf

pppatesabbl

Préparation :

A la main…

– Sabler le beurre coupé en petits dés avec la farine.

– Ajouter ensuite le sucre glace, la poudre d’amandes, le sel, l’extrait de vanille.
Bien sabler le tout.

patesabbbherm

– Ensuite, ajouter l’oeuf légèrement battu et mélanger le tout rapidement, ne pas pétrir. On met très vite en boule pour que la pâte garde sa texture sablonneuse.

La laisser reposer au frais une demi heure à une heure.

patesblpierherm

Passé ce temps, fariner largement un plan de travail, saupoudrer un voile de farine sur la boule de pâte et l’étaler au rouleau, en un cercle ni trop fin, ni trop épais, un peu plus large que le diamètre de votre moule. Pour l’étaler dans votre moule sans difficultés, aidez-vous de votre rouleau à pâtisserie. Rouler la pâte délicatement autour puis déroulez-la dans la moule. Si le moule est antiadhésif, il n’est pas nécessaire de beurrer le moule.

Il va vous rester un peu de pâte de quoi faire au moins deux tartelettes.

A vos tartes et …

Régalez-vous!

Tajine de poisson farci à la marocaine

tajinepoissonfour

Bonjour,

Je viens à l’instant de taper et publier ma recette de tajine aux légumes (haricots verts et courgettes) ainsi que celle du zaalouk ou caviar d’aubergines et j’avoue que là je suis plutôt fatiguée et à court d’inspiration pour mon introduction à la recette du tajine de poisson cuit au four que vous m’avez demandée sur Instagram.

Merci à cette fonction du copié/collé qui va me servir et je vous mets donc ici l’introduction à la recette du tajine de poisson cuit dans la sauteuse que j’avais partagée avec vous dans ce blog ICI précisément.

Quand je cuisine un plat marocain, c’est toujours avec amour et passion pour cette cuisine goûteuse, colorée et riche. La cuisine contrairement à la pâtisserie n’est pas une science exacte, elle est certes créative, mais aussi intuitive, on goûte et rectifie si besoin, on imagine le plat avant même de commencer et quand on connait le goût qu’il doit avoir, alors il est facile de bien doser les différentes épices et choisir les bons ingrédients pour se rapprocher du goût qu’on recherche!

Pour ce tajine de poisson, c’est la marinade du poisson, la célèbre charmoula qui va faire toute la différence, elle parfume le poisson à merveille et apporte un goût irrésistible, difficile à décrire.

Avant même que le plat ne soit cuit, on respire déjà les délicieuses effluves de coriandre, persil, ail et épices se mêlant au doux parfum acidulé du citron. Nous avons le gras apporté par l’huile d’olive, l’acide apporté par le citron et la tomate, la fraîcheur et le parfum envoûtant du persil et de la coriandre fraîchement hachés associés à la douceur des épices et ajouté à tout cela, la note piquante apportée par la pâte de piment fort. Tous ces ingrédients s’associent à merveille pour donner la fameuse charmoula qui donne du goût au poisson, qui le sublime!

Cuisiner un tajine de poisson est pour moi comme composer une palette de couleurs. J’aime utiliser pour cette recette de beaux légumes, bien frais, aux couleurs chatoyantes, et les disposer de manière harmonieuse de façon à avoir un plat qui donne envie d’être mangé déjà avec les yeux bien avant d’y goûter!

La cuisine est un plaisir, un don de soi, un acquis qu’on aime partager et aujourd’hui nous sommes dans une nouvelle ère où les secrets de famille sont divulgués, on partage sans contrepartie, si ce n’est susciter l’envie chez autrui, lui donner envie de tester à son tour, la cuisine est synonyme de partage, d’amour, de plaisir, elle va au-delà des frontières, s’apprivoise, s’adapte aux goûts de chacun, s’améliore et surtout nous régale!

C’est avec joie que je partage avec vous ce succulent tajine de poisson, nourri de mes souvenirs d’enfance et de voyages. Au Maroc, le tajine de poisson est très apprécié. Les côtes marocaines regorgent de différents poissons et lorsque je vais à El jadida ou bien Casablanca, j’ai la chance de goûter à du bon poisson bien frais, cuisiné en tajine ou bien frits tout simplement et accompagnés de sauce tomates bien relevée, du piment fort grillé et diverses petites salades (salades de riz, tomates/concombres/oignons rouges, chakchouka avec tomates et poivrons grillés etc.)

Avant de vous donner ma recette, je précise qu’on peut utiliser le poisson de son choix et concernant le mode de cuisson, il est possible de cuire ce tajine dans une sauteuse profonde ou pourquoi pas un grand faitout, et même dans un vrai tajine en poterie.

J’ai choisi la cuisson au four vu la taille de mon poisson. J’aurais pu le couper en morceaux mais j’ai voulu le garder entier pour pouvoir le farcir. Une fois cuit, il suffit de servir dans des assiettes individuelles.

saumonrose

Il est possible de réaliser cette recette sans farcir le poisson…

RECETTE 

Ingrédients :

  • Un grand poisson (ici du saumon rose de 1 kilo)

  • 1 poivron vert

  • 1 poivron rouge

  • 1 poivron jaune

  • 5 petites pommes de terre à chair ferme

  • 6 petites carottes

  • Deux petits piments forts

  • 2 grosses tomates qu’on va râper

  • 2 petites tomates pour mettre sur les légumes, autour du poisson

  • un citron jaune

  • un demi verre à eau d’huile d’olive

  • du sel

  • de la marinade de poisson ou charmoula

Décoration :

  • quelques olives rouges de préférence

  • des lamelles d’écorce de citron confit

Ingrédients de la charmoula :

  • 4 c à s de persil haché

  • 5 c à s de coriandre hachée

  • pas de sel, le citron confit étant salé

  • 1/2 c à c de poivre

  • 4 c à c de paprika

  • 3 c à c de cumin

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 5 gousses d’ail râpées

  • La pulpe entière d’un petit citron confit + la moitié de son écorce, coupées en petits dés (ôter les pépins)

  • 1/2 c à s de harissa

  • 1 c à s d’huile d’olive

  • le jus d’un citron jaune

Il est possible d’ajouter 1 à 2 c à c de concentré de tomates mais cette fois-ci j’en ai pas mis, j’ai juste râpé deux grosses tomates que j’ai mis sous le poisson.

poissoncuitfour

1) Préparer la marinade charmoula :

Dans le bol du hachoir, mettre les herbes fraîches hachées, l’ail râpé, les petits dés de citron confit (écorce et pulpe), la harissa, les épices, l’huile d’olive et le jus pressé du citron.

Mixer rapidement, pas trop longuement juste le temps d’avoir un hachis homogène. Ajouter un peu d’eau pour avoir une charmoula pas trop consistante.

Enlever les écailles au poisson, le nettoyer et laver.

Faire 3 entailles de chaque côté dans le poisson et le badigeonner généreusement avec la savoureuse charmoula.

Garder le reste de la charmoula pour assaisonner les légumes.

2) Préparer la farce aux vermicelles asiatiques :

Ingrédients de la farce :

Il est possible de remplacer les vermicelles asiatiques par du riz cuit et à de mettre un peu de calamars ou un mélange de fruits de mer, qu’on fait revenir dans de l’huile, à la place des crevettes…

Mélanger tous les ingrédients de la farce…

  • 50 g de vermicelles asiatiques réhydratées dans de l’eau chaude, égouttées et coupées au ciseau en morceaux.

  • 5 grosses crevettes roses cuites, coupées en petits morceaux ou des petites crevettes décortiquées (quantité en fonction de celle des vermicelles)

  • 10 olives vertes coupées en rondelles

  • un peu  de champignons de Paris en boîte

  • un peu de la marinade charmoula 

poisssonpppp

3) Préparer les légumes :

– Laver les poivrons, les épépiner et les découper en rondelles pas trop épaisses.

– Avec un économe, peler les pommes de terre et les carottes, les laver puis les couper en rondelles.

– Cuire les rondelles de carottes, les égoutter avec une cuillère passoire et garder leur eau de cuisson.

– Laver et couper en rondelles les deux petites tomates.

– Mettre un peu de charmoula sur les carottes, saler et mélanger délicatement. 

– Faire de même avec les pommes de terre et les poivrons auxquels on rajoute un peu de charmoula et un peu de sel. Mélanger délicatement afin que tous les légumes soient imprégnés de cette marinade.

– Dans un grand plat pouvant aller au four, râper deux grosses tomates.

– Coucher dessus le poisson mariné et le farcir.

– Disposer tous les légumes autour du poisson farci de manière harmonieuse. 

poivronpoisson

– Décorer avec des rondelles de tomates et des rondelles de citron sur le poisson ainsi que des olives rouges de préférence.

– Rincer le bol du mixeur avec un peu d’eau pour récupérer le reste de la charmoula et l’ajouter aux légumes en le versant sur les bords du plat.

– Ajouter de même le jus de cuisson des carottes et éventuellement un peu plus d’eau si nécessaire afin de permettre aux légumes de cuire.

– Poser sur le poisson un  à deux petits piments forts et des lamelles de citron confit. Il est possible aussi d’ajouter les lamelles de citron confit ainsi que les olives rouges après cuisson, au moment de servir.

– Verser sur le poisson et les légumes le demi verre d’huile d’olive.

Couvrir le plat de papier sulfurisé puis de papier aluminium. Souder bien les bords et mettre à cuire. Vérifier la cuisson au bout de 40 minutes environ. Les légumes (pommes de terre et poivrons doivent être bien cuits et la sauce onctueuse.

Servir chaud accompagné de quartiers de citron frais et de crevettes roses cuites si on veut par gourmandise.

Régalez-vous!