Galettes feuilletées ou « msemmens » ultra feuilletés

msem.PNG

Bonsoir,

c’est les vacances d’hiver, les enfants sont ravis de pouvoir se reposer un peu de leur train-train quotidien et profiter de ce temps libre pour souffler. Je leur ai préparé ces délicieuses galettes feuilletées moelleuses pour le goûter. Ce fut un plaisir de les préparer et plaisir partagé quand elles ont été accueillies avec joie par toute la maisonnée, du coup j’oublie le temps que j’ai passé à les faire et mes efforts sont récompensés :.)

Pour obtenir de belles galettes ultra feuilletées, j’ai formé 24 boules de pâtes, et j’ai à chaque fois, emprisonné un carré de pâte formé dans une autre boule de pâte étalée puis j’ai reformé un carré. Ainsi j’ai pu obtenir 12 galettes feuilletées ou « msemnates ». Alors cette fois-ci, je me suis débrouillée pour prendre quelques photos pour illustrer cette recette qui bien qu’elle semble compliquée à première vue, ne l’est pas en réalité. Il suffit de suivre pas à pas la recette et j’espère que les photos vous aideront (petit clin d’oeil à Khadija qui m’avait suggéré d’illustrer mes explications par des photos bien plus parlantes :.)

Comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas une recette mais des recettes de « msemmens », j’aime à chaque fois en changer. Aujourd’hui j’ai voulu des msemmens ultra feuilletés mais la plupart du temps, je fais au plus vite et  je me contente de faire un feuilletage simple, en ne formant qu’un carré simple, comme ici .

Vous pouvez allez jeter un oeil à ma petite vidéo postée dans mon compte Instagram et visionner le façonnage de ces galettes double feuilletage !

Contenance de mon bol = 45 cl.

RECETTE:

Ingrédients:

  • 2 bols de semoule extra fine

  • 2 bols de farine

  • 2 c à c de sel (ne pas hésiter à goûter au cours du pétrissage!)

  • un demi sachet de levure chimique

  • 1 c à s de beurre bombée

  • 1 c à s de miel

  • de l’eau tiède

Pour le façonnage:

–  un petit bol d’huile de tournesol (pour étaler les boules)

 

– un petit bol de beurre fondu (pour le feuilletage)

– de la semoule extra fine pour le feuilletage. Je mets ma semoule extra fine dans un petit flacon avec saupoudreuse, c’est plus pratique!

Préparation:

Pour réaliser cette recette, on peut déposer les ingrédients dans un grand plat nommé « gass3a » mais on peut aussi tout déposer à même la table et former la pâte c’est encore mieux!!!

Verser deux bols de taille classique de semoule très fine et deux bols de farine, la levure chimique, deux cuillères à café de sel mais au cours du pétrissage, on goûte une miette de pâte et, si nécessaire, on peut rajouter du sel, ça ne pose aucun problème. Mais deux cuillères à café de sel devraient suffire!

Faire un puits, y déposer la cuillerée bombée de beurre ainsi que la cuillerée de miel et verser petit à petit de l’eau tiède en incorporant progressivement la semoule et la farine jusqu’à obtenir une boule de pâte. Il faut bien pétrir et au fur et à mesure qu’on pétrit, on assouplit la pâte avec un peu d’eau jusqu’à obtenir une belle pâte souple mais ferme et lisse. Il faut savoir qu’une pâte bien pétrie, sera facile à étaler et ne se déchirera pas lorsqu’on devra l’étaler très finement. (voir vidéo dans mon compte Instagram avec l’hashtag # « façonnagemsemmens »)

Il faut compter 20 à 25 minutes de pétrissage énergique et soutenu , pétrir comme si on pétrissait le pain à l’aide des paumes de ses mains mais aussi de ses poings pour incorporer l’eau qu’on ajoute petit à petit. N’ajouter de l’eau que lorsque l’eau que vous avez incorporée est absorbée. 

Puis former des boules de pâte de la taille qu’on veut (j’en ai formé 24) et les poser sur un plateau huilé, il faut les huiler pour qu’il n’y ait pas formation d’une croûte sur le dessus (les couvrir éventuellement d’un film transparent). Les laisser reposer le temps de faire la vaisselle par exemple pour pouvoir les étaler facilement! Le repos de la pâte est nécessaire pour faciliter le façonnage. 

Pour le façonnage des carrés feuilletés, il faut un bol d’huile pour étaler chaque boule et un bol de beurre fondu ainsi qu’un petit bol de semoule très fine pour le feuilletage!!!

20181226_155600

Prendre une boule de pâte, la plonger dans le bol d’huile puis l’étaler finement sur un plan de travail huilé. L’étaler jusqu’à voir à travers! Si vous avez bien pétri la pâte, cette opération sera un jeu d’enfant. Il suffit d’étaler la boule en formant un rectangle puis attraper les bords, soulever tout en étirant délicatement pour agrandir et jusqu’à former un grand voile fin et rectangulaire comme ci-dessus (dans la vidéo postée sur Instagram, je montre comment je procède!)

Asperger de beurre fondu le rectangle formé et le saupoudrer généreusement de semoule extra fine (ce qui va favoriser le feuilletage).

20181226_155618

Rabattre la partie supérieure, la saupoudrer de semoule fine puis rabattre dessus la partie inférieure. On obtient un long ruban de pâte. Saupoudrer encore de semoule.

20181226_155645.jpg

En partant de la gauche, commencer à rabattre la partie de gauche.

20181226_155652

Avancer ainsi, en rabattant à chaque fois le côté gauche…

20181226_155659

On continue d’avancer le carré de la gauche vers la droite…jusqu’à former un carré qu’on réserve de côté…

 

Screenshot_20181227-211844.png

Etaler finement une autre boule de pâte comme au début, la beurrer et la saupoudrer de semoule fine et prendre le carré formé précédemment et le déposer dans le rectangle formé.

Et procéder de la même manière, en rabattant la partie supérieure, la saupoudrer de semoule puis rabattre la partie inférieure, saupoudrer à nouveau de semoule et à nouveau rabattre la partie de gauche sur le carré emprisonné et avancer ainsi jusqu’à…

20181226_155716

jusqu’à obtenir un carré épais. Le mettre de côté en prenant soin de le badigeonner d’un peu d’huile et réserver sous le film transparent jusqu’à former toutes les galettes « msemnates ».

20181226_165048.jpg

Une fois tous les carrés de msemmens formés, commencer la cuisson. Chauffer une grande poêle lourde et épaisse ou bien un farrah comme ci-dessus et étaler le premier carré réalisé, qui aura bien reposé et sera facile à étaler. Ne pas l’étaler trop finement, ni trop fin ni trop épais! Huiler la table et vos doigts pour pouvoir étaler facilement le carré.

Asperger la poêle d’un peu d’huile seulement pour la première galette, pour les autres, ça n’est pas nécessaire!

Cuire chaque carré, à feu moyen, en le retournant souvent jusqu’à ce que les msemmens soient joliment dorés. En principe, ils gonflent un peu en cuisant.

Procéder ainsi pour tous les carrés, qu’on étale au fur et à mesure qu’on les cuit…

Les poser sur un plat recouvert d’un torchon propre.

Les servir avec un bon miel ou bien de la confiture, ou ce que vous voulez!

Elles sont appréciées servies avec un bon thé à la menthe!

S’il vous en reste, vous pouvez aisément les congeler, en les plaçant dans un sac de congélation hermétique. Il suffira de les réchauffer dans une poêle et…

Régalez-vous!

Publicités

Le pain d’épices

paindep

Bonjour,

Il y a quelques jours, j’avais réalisé une recette de pain d’épice, au demeurant fort appétissante mais ce pain d’épice-là tenait plus du cake, un bon cake moelleux parfumé aux épices plutôt que du pain d’épice, avec une texture pain.

Et hier soir j’ai récidivé avec une nouvelle recette de pain d’épices et pour moi celle-ci est THE pain d’épices, rien que ça Oui !!! Il est exactement ce que j’attends d’un bon pain d’épices avec une belle mie serrée, dense, onctueuse et fondante en bouche, une belle couleur, celle que je recherchais à savoir une couleur ambrée bien foncée et le bon goût du pain d’épices que l’on connaît, sans parler du parfum et goût subtil des épices. En gourmande qui se respecte, j’ai ajouté des petits morceaux d’écorces d’orange confites et c’est juste top!

Ce pain d’épices est censé se bonifier avec le temps mais en aura-t-il le temps, j’en doute! Je le referai c’est certain et puis il faudra bien que j’écoule mon stock de farine de seigle et farine semi-complète!! Cette fois-ci j’ai réalisé ce superbe pain d’épices dans les règles de l’art en ne mettant pas de levure chimique, ni d’oeuf et en utilisant de la farine semi complète et de la farine de seigle bio, du miel d’apiculteur et des épices et le tour est joué!

j’ai obtenu un pain d’épices aux saveurs d’enfance, tel que je l’aime et je garderai la recette précieusement mais elle sera bien gardée dans ce blog qui est aussi mon carnet de recettes!  C’est une recette de Pascale Weeks trouvée sur son site ici   et elle-même s’est inspirée de Mercotte qu’ on ne présente plus :.)

20181222_173501.png

RECETTE :

(Merci Pascale pour ce merveilleux pain d’épice!)

  • 225 g de farine semi complète (T 100)

  • 25 g de farine de châtaignes (j’ai utilisé de la farine de seigle)

  • 30 g de sucre roux

  • 1 c. à café rase de mélange spécial pain d’épices* (j’ai préparé moi-même le mélange d’épices, voir la recette plus bas!)

  • ¼ c. à café de sel

  • 25 cl de lait 1/2 écrémé

  • 250 g de miel liquide

  • 1 c. à café de bicarbonate de soude

  • 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger

  • une bonne c. à soupe d’écorces d’oranges confites (ajout personnel mais ça donne un super goût!)

  • J’ai parsemé du sucre perlé sur le dessus mais il s’est un peu enfoncé dans la pâte!

Préchauffez votre four à 150° C. (j’ai utilisé la fonction chaleur tournante).
Beurrez un moule à cake et mettez-le au frais.
Mélangez les farines, le sucre, les épices et le sel dans un grand saladier.
Versez le lait dans une casserole et portez-le à ébullition, sur feu doux.
Hors du feu, ajoutez le miel et remuez jusqu’à ce que le miel soit dissous.
Laissez tiédir, ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez.
Ajoutez ce mélange liquide aux éléments secs, et mélangez bien, jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
Ajoutez l’eau de fleur d’oranger, et mélangez. A ce stade j’ai incorporé les écorces d’orange confite.
Versez la pâte dans le moule, lissez la surface, et enfournez pour 1 h.
Laissez tiédir, puis démoulez sur une grille.

*** Réaliser soit même le mélange d’épices:

Ingrédients:

  • 20 g de cannelle en poudre

  • 2 étoiles de badiane

  • 10 clous de girofle

  • 10 g de graines de coriandre

  • 7 g d’anis vert

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1/4 de c à c de muscade en poudre ou fraîchement râpée

Dans un mortier, concassez le plus finement possible la badiane et les clous de girofle. Les mettre dans un moulin à café et les moudre avec les graines de coriandre et d’anis vert.

Mélangez toutes ces épices ainsi que celles en poudre dans un petit bol puis les conserver dans un joli bocal pour les futurs pains d’épices! Ce mélange est bien parfumé et équilibré; il parfumera à merveille vos pains d’épices et leur donnera une saveur authentique.

source: blog « La main à la pâte« .

Souvenez vous le pain d’épices se bonifie avec le temps!

Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’années !!!

Régalez-vous!

Poulet à l’aigre douce

aigre.PNG

Bonjour,

Je continue de partager avec vous les petits plats que j’aime concocter pour ma famille et j’espère vous donner des idées, vous inspirer quelque peu et n’oubliez pas de me laisser en commentaires votre avis sur la recette si vous la testez et pourquoi pas vos suggestions.

Pour ce midi un délicieux plat sucré, salé le poulet à l’aigre douce, simple et rapide à faire. Alors il s’agit d’une nouvelle recette qui ressemble à s’y méprendre à celle du poulet, ananas au curry et lait de coco que je prépare souvent et qui est ici , mais c’est un plat différent, on retrouve dans celle-ci les saveurs asiatiques typiques.
Absolument exquis, ce plat vous ravira à coup sûr! La touche gourmande apportée par l’ajout de graines de sésame torréfiées est absolument divine; c’est un régal assuré pour les papilles.

C’est une recette fortement inspirée d’une recette de poulet à l’aigre douce trouvée sur le site 750 g .

RECETTE :

Ingrédients : (pour 5 à 6 personnes)

  • 600 g de blancs de poulet ou escalopes de poulet coupés en petits morceaux

  • 2 poivrons jaunes + 1 poivron rouge ou bien 1 poivron jaune, 1 poivron rouge et 1 poivron orange (les couleurs égaient le plat!) épépinés et coupés en petits dés.

  • une petite boîte d’ananas (gardez le sirop!)

  • un filet d’huile d’olive ou de sésame

*Ingrédients marinade du poulet:

  • 4 c à s de sauce soja

  • 2 c à s de maïzena

*Ingrédients sauce aigre douce:

  • 6 c à s de purée de tomates

  • 6 c à s de vinaigre blanc

  • 1 c à s et demi de maïzena

  • 2 c à s de sauce soja

  • 6 c à s de sucre en poudre

  • le sirop de la boîte d’ananas

Préparation:

Dans un saladier, déposez les petits morceaux de poulet, ajoutez la sauce soja et la maïzena de la marinade du poulet. Mélangez.

Dans un bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce aigre douce sauf le sirop d’ananas. Réservez.

Dans une poêle, versez un filet d’huile et y faire revenir et sauter les morceaux de poulet. Retirez les morceaux de poulet de la poêle et y verser à nouveau un peu d’huile pour faire revenir cette fois-ci les dés ou cubes de poivrons colorés, à feu doux pendant 5 à 8 minutes ou juste le temps qu’ils deviennent tendres.

Ajoutez les morceaux de poulet, l’ananas égoutté et enfin la sauce aigre douce. Mélangez avec une cuillère en bois. Ajoutez le sirop de la boîte d’ananas et éventuellement une demi boîte d’eau (en vous servant de la boîte de conserve vide!) afin d’obtenir une sauce pas trop épaisse car la maïzena va épaissir la sauce très vite. N’hésitez pas à ajouter de l’eau si nécessaire.

Laisser cuire à couvert pendant 15 à 20 minutes et vers la fin de la cuisson, ôtez le couvercle, augmentez l’intensité du feu et laisser réduire, épaissir davantage votre sauce qui doit être au final onctueuse, légèrement sirupeuse et surtout pas liquide!

Pour la cuisson du riz:

4 verres de riz basmati, lavé que je cuis dans un autocuiseur vapeur, 2 verres d’eau pas trop pleins pour un verre de riz.

Servez ce plat saupoudré de graines de sésame torréfiées avec un bon riz basmati parfumé et là c’est le feu d’artifice des saveurs délicieuses en bouche.

Si comme moi, vous aimez les plats de la cuisine asiatique, ce plat devrait vous plaire!

Régalez-vous!

Gratin de macaroni façon lasagnes

Capturenouilles

Bonjour,

Si vous aimez les pâtes saveur bolognaise et les lasagnes cette recette est pour vous.

Cette recette est née un beau jour où je voulais réaliser des lasagnes à la bolognaise mais n’ayant plus assez de plaques de lasagnes dans mon placard et il faut bien le reconnaître la flemme additionnée au manque de temps pour préparer la pâte des lasagnes maison, je me suis dit pourquoi ne pas remplacer ces dernières par des pâtes tout simplement! Franchement le résultat, gustativement parlant est le même que si j’avais préparé des lasagnes en bonne et due forme.

Mes gourmands apprécient beaucoup cette recette, du coup lorsque je décide de la faire, je ne fais pas les choses à moitié et j’en prépare toujours pour un bataillon. Ce gratin reste délicieux même le lendemain mais souvent il est mangé dans la journée, le midi puis le soir :.)

RECETTE :

Ingrédients:

  • 500 g de pâtes (des macaroni, des penne rigate ou bien des fusilli)

  • 800 g de boeuf haché

  • 2 cuillerée d’huile d’olive

  • 1 bonne c à s de concentré de tomate

  • une petite boîte de tomates concassées finement

  • une boîte de champignons de Paris

  • 1 oignon haché

  • un cube de bouillon boeuf

  • un peu d’herbes aromatiques séchées: origan, thym et basilic

  • du gruyère râpé

  • 1/2 l de sauce béchamel:

Ingrédients pour la sauce béchamel:

  • 1/2 litre de lait

  • 50 g de beurre ou margarine

  • 3 c à s de farine

  • du sel et du poivre

  • un peu de muscade râpée

Préparation:

Commencer par préparer la sauce béchamel:

Dans une casserole, faire fondre le beurre coupé en morceaux, ajouter la farine et mélanger avec un fouet manuel. Verser le lait progressivement tout en mélangeant de manière énergique pour éviter la formation de grumeaux. Saler, poivrer et parfumer la béchamel avec un peu de muscade râpée ou déjà en poudre. Troquer le fouet contre une cuillère en bois et remuer souvent pour éviter que la béchamel n’attache au fond de la casserole. Dès l’ébullition, baisser un peu le feu et compter 3 minutes de cuisson.

Passons à la préparation de la sauce bolognaise:
Faire dorer l’oignon haché à l’huile, ajouter la viande hachée, faire revenir quelques minutes.

Ajouter les champignons émincés, le concentré de tomate, la boîte de tomate, du poivre, les herbes et le cube bouillon, couvrir d’eau en remplissant la boîte vide des tomates et laisser cuire.

Laisser réduire la sauce au maximum; goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Faire cuire les pâtes à l’eau bouillante salée en suivant le temps de cuisson préconisé sur le paquet. Les égoutter rapidement.
Dans un plat allant au four, alterner les couches de pâtes, de sauce à la viande, de sauce béchamel, de gruyère râpé jusqu’à épuisement des ingrédients, en finissant par des pâtes. Napper de sauce béchamel et parsemer de gruyère.
Faire cuire, environ 30 minutes juste le temps que ça gratine et servir le gratin bien chaud.

Régalez-vous!

Pommes de terre et sauce crémeuse à la ciboulette

cibou

Bonjour,

comme vous êtes nombreuses sur Instagram à me demander ma recette de la sauce crémeuse à la ciboulette, je prends le temps qu’il faut pour vous rédiger la recette et vous verrez qu’elle est facile à faire et ne nécessite que très peu d’ingrédients. En somme c’est une recette comme je les aime, facile et surtout goûtue !

Si vous testez n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaires!

Je vous donne la recette pour 4 personnes:

RECETTE :

Ingrédients:

  • 4 grosses pommes de terre ou bien 2 pommes de terre moyennes par personne

  • 200 g de crème fraîche épaisse (allégée pour moi)

  • 1 gousse d’ail dégermée et râpée

  • 4 c à s de ciboulette ciselée (j’ai utilisé de la ciboulette que j’avais congelée!)

  • 1 c à s d’herbes à salade (il y a marqué « assaisonnement salade » sur le bocal, il s’agit d’un mélange de plantes aromatiques lyophilisées (persil, ciboulette,oignon rouge, ail, oignon, poivre noir séché, poivron rouge lyophilisé) Facultatif mais ça rajoute du goût!

  • du sel et du poivre

Préparation:

Commencez par préparer la sauce à la ciboulette.

Dans un bol, pesez 200 g de crème. Incorporez dans la crème la ciboulette, la cuillerée d’herbes à salade, l’ail. Assaisonner avec du  sel et du poivre. Faites attention avec le sel, goûtez au fur et à mesure et rectifiez si nécessaire.

Mélangez, recouvrir d’un film transparent et réservez.

Lavez les pommes de terre, en les brossant. Garder la peau. Les poser dans le panier vapeur de votre cocotte minute et laissez cuire quinze minutes environ.

Lorsque les pommes de terre sont bien cuites, fondantes, les servir coupées en deux. Versez dessus de la sauce à la ciboulette. Vous pouvez décorer avec un peu de ciboulette fraîche ciselée à votre convenance.

Ces délicieuses pommes de terre nappées de sauce crémeuse à la ciboulette ont accompagné mon escalope de poulet marinée au massalé (sel, poivre, épices indiennes « massalé », un peu de gingembre frais râpé et jus de citron) et j’ai préparé également des haricots verts cuits à l’eau, égouttés et revenus dans une poêle avec huile d’olive, de l’oignon rouge haché, sel, poivre, un peu d’ail en poudre.

C’est une idée de repas, simple, relativement rapide à faire mais surtout délicieux!

Régalez-vous!

Bûche au chocolat

buche

Bonsoir,

Si vous aimez le chocolat, alors cette bûche vous plaira à coup sûr. Elle est toute entière « chocolat » avec un biscuit moelleux au chocolat, une mousse au chocolat et un joli manteau en ganache chocolat onctueuse. Le moment le plus plaisant étant celui de la décoration avec bien sûr une décoration évoquant noël!

Si vous voulez rajouter une touche fruitée, vous pouvez la garnir avec des griottes que vous poserez sur la mousse au chocolat. Et dans ce cas, pour le sirop, à la place de l’eau vous utiliserez le sirop des griottes que vous sucrerez, avec les proportions que je vous donne plus bas.

Cette bûche est savoureuse, très moelleuse et forte en chocolat! Pensez à la sortir une petite heure avant de la déguster en dessert!

Commencez par préparez le biscuit au chocolat.

Recette :

Pour le biscuit roulé, j’ai utilisé la même recette qui m’a servi à réaliser une autre bûche, présente dans ce blog. Il s’agit d’une délicieuse bûche au chocolat et café, réalisée l’an dernier et vous pourrez même visionner la vidéo de cette bûche et voir la réalisation du biscuit ICI  dans ma chaîne youtube.

Recette du biscuit roulé :

Ingrédients :

  • 4 œufs

  • 120 g de sucre en poudre

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 50 g de farine

  • 50 g de maïzena

  • 25 g de cacao en poudre (pour la pâtisserie)

  • 1 sachet de levure chimique

Préparation :

  1. Mélanger la farine + la maïzena + le cacao + la levure et les tamiser.

  2. Séparer les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

  3. Quand ils sont fermes, ajouter le sucre + sucre vanillé.

  4. Fouetter encore.

  5. Baisser la vitesse du robot et ajouter les 4 jaunes d’œuf. Fouetter rapidement.

  6. Ajouter le mélange farine, cacao etc.  tamisé et dès que les ingrédients sont incorporés, arrêtez immédiatement.ATTENTION ne fouettez pas longtemps au risque de faire tomber le volume du mélange, il faut fouetter juste le temps d’incorporer les ingrédients secs et avoir un mélange homogène!!!

  7. Etaler la pâte sur une tôle du four recouverte de papier sulfurisé (environ 29 cm /47 cm). Cuire environ 12 minutes à 180°c. La lame du couteau doit ressortir sèche.

  8. Retourner le biscuit sur un torchon propre mouillé et essoré, enlever le papier sulfurisé, rouler le biscuit et réserver.

Le biscuit est très très moelleux!

**Ingrédients pour la mousse au chocolat:

  • 200 g de chocolat

  • 40 g de beurre

  • 4 oeufs

  • une pincée de sel

**Préparation de la mousse:

Faites fondre le chocolat au bain-marie et ajoutez le beurre coupé en morceaux. Mélangez jusqu’à ce que le tout soit bien fondu.

Ajoutez un à un les jaunes d’oeufs en fouettant bien.

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

Incorporez-les délicatement au mélange précédent.

Laissez prendre au frais (dans votre réfrigérateur) au moins 30 minutes.

Pendant ce temps préparez le biscuit.

**Préparez le sirop de sucre:

Portez 15 cl d’eau et 50 g de sucre à ébullition pendant quelques minutes jusqu’à obtention d’un sirop puis laissez refroidir.

Ensuite préparez la ganache.

**Ingrédients pour la ganache:

  • 3 cl de lait

  • 2 cl de crème liquide entière

  • 80 g de chocolat

  • 80 g de beurre

**Préparation de la ganache:

Râpez le chocolat avec une râpe.

Dans une petite casserole, portez à ébullition le lait et la crème.

Ajoutez peu à peu le chocolat râpé. Mélangez bien entre chaque ajout.

Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux.

Mélangez bien, verser la ganache au chocolat dans un petit bol, couvrez-le d’un film transparent et dès que la ganache a refroidi, mettez-la au frais jusqu’à ce qu’elle se raffermisse (mais ne durcisse pas) car il faut pouvoir l’étaler sans qu’elle coule trop mais qu’elle soit assez molle pour pouvoir décorer la bûche comme on veut. Pensez à sortir le bol  de temps en temps pour mélanger la ganache et vérifier si elle est à la bonne consistance pour être étalée sur le biscuit roulé.

Pendant qu’elle est au frais, déroulez le biscuit roulé, l’imbibez de sirop puis étalez la mousse en laissant de la place sur les bords. Roulez le gâteau et posez-le sur un plat. Placez-le au frais.

Quand la ganache est raffermie, sortez le biscuit roulé et nappez-le avec cette belle ganache, bien onctueuse. Décorez selon votre goût et placez-la au frais. Moi je me suis servie du dos d’une petite cuillère à café pour faire ma déco. On peut se servir d’une fourchette aussi pour faire des stries.

Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année!!!

Régalez-vous!

Tajine au jarret de veau, pommes de terre, carottes et olives

taj

Bonsoir,

pour ce midi, j’ai préparé un savoureux tajine aux pommes de terre, carottes et olives avec comme viande du jarret de veau. C’est un ragoût de veau aux légumes, cuisiné à la marocaine. On l’appelle aussi selon les régions, « douèze » ou « marqua », « mar9a ». En hiver, il est encore plus apprécié. Parfois je ne mets des carottes et c’est très bon mais les enfants préfèrent la pomme de terre, alors satisfaire tout le monde, je choisis souvent le duo pommes de terre et carottes.

La recette que je partage avec vous est une bonne base pour de nombreux tajines aux légumes, chacun met les légumes de son choix au gré des saisons et des envies. Il est possible d’y ajouter une tomate pelée, épépinée et coupée en petits dés juste avant d’ajouter l’eau, ça donnera un petit goût supplémentaire, une touche de couleur et teintera légèrement votre sauce!

La sauce est vraiment succulente, il suffit de bien doser les épices en fonction de la quantité de viande qu’on a.

J’ai utilisé ma cocotte minute pour réduire le temps de cuisson.

RECETTE:

(pour 4 à 5 personnes)

Ingrédients:

  • 3 gros morceaux de jarret de veau

  • 1/2 verre d’un mélange huile de tournesol et huile d’olive (petit verre à eau de taille classique)

  • 1 oignon haché

  • 3 gousses d’ail dégermées et écrasées au presse-ail

  • 1 c à s de coriandre hachée

  • du sel

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à c bombée de curcuma en poudre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

Comme légumes: (les quantités en fonction du nombre de personnes et de l’appétit!)

  • quelques pommes de terre

  • des carottes

  • des olives vertes

Préparation:

(cuisson dans la cocotte minute)

Dans la cocotte, déposer la viande, verser dessus l’huile puis ajouter l’oignon, l’ail et toutes les épices citées. Saler en fonction de la quantité de viande et n’hésitez pas à goûter la sauce pour rectifier l’assaisonnement en sel si besoin au cours de la cuisson.

Faire revenir, à feux doux les morceaux de façon à ce qu’ils soient bien imprégnés des épices. Si vous remarquez que ça accroche, n’hésitez pas à rajouter un demi verre à eau d’eau.

Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre, les carottes et les couper en morceaux.

Lavez les légumes et plongez-les dans un saladier rempli d’eau en attendant que la viande cuise.

Quand vous en avez fini avec les légumes, ajoutez de l’eau, si possible très chaude, dans la cocotte au niveau de la viande. Couvrez, augmentez le feu. Dès le chuchotement de la soupape, baisser le feu et comptez environ 45 minutes (mais tout dépend la tendreté de votre viande. Il y a des morceaux de veau qui cuisent en 35 minutes!)

Une fois la viande bien cuite, bien tendre, ajoutez les légumes et laissez cuire. Et si vous craignez que la viande ne s’effrite, sortez-la. Pour que ces deux légumes cuisent en même temps, il faut couper les carottes en quatre et les morceaux de pommes de terre doivent être un peu plus gros.

Quand je mets les légumes, je laisse cuire sans soupape, je pose juste un couvercle dessus, afin de bien surveiller la cuisson des légumes qui doivent être cuits sans se défaire, juste ce qu’il faut. La lame d’un couteau attestera de la bonne cuisson des légumes, elle ne doit rencontrer aucune résistance.

Dans une petite casserole, cuire quelques minutes les olives dans de l’eau à laquelle on ajoute un tout petit peu d’huile ou bien de sauce sans oignons pour que les olives une fois égouttées soient bien brillantes. On les ébouillante pour les dessaler.

S’il y a trop de sauce, ôtez le couvercle, augmentez le feu et laissez l’eau s’évaporer. Il faut avoir au final une belle sauce onctueuse, pas trop liquide. Quand on réduit la sauce, le goût et l’aspect est meilleur.

Servir dans des assiettes individuelles en mettant dans chaque assiette un bout de viande, des légumes, la sauce onctueuse tout autour et quelques olives sur le dessus.

Au Maroc, ce plat est servi dans un plat unique qui réunit toute la famille et c’est plus convivial mais notre mode de vie moderne et l’influence de la culture française fait que les enfants préfèrent de loin être servis dans des assiettes individuelles.

Ceci dit, je m’entête encore à le servir comme là-bas et seules mes filles, plus conciliantes acceptent de m’accompagner :.)

Servez ce plat bien chaud accompagné d’un bon pain car il se mange du début à la fin, d’une seul main,  avec le pain qui fait office de fourchette :.)

Régalez-vous!

Biscuits craquelés au chocolat ou chocolate crinkles

cho

Bonjour,

après avoir réalisé les biscuits craquelés au citron ou lemon crinkles, j’ai enchaîné avec les biscuits craquelés au chocolat ou chocolate crinkles, très jolis biscuits aux craquelures caractéristiques rappelant également les fameuses ghribas marocaines.

Très faciles et rapides à faire, hormis le temps de pause dans le réfrigérateur, le temps qu’il faut pour avoir une pâte facile à manipuler. Ces biscuits ont fait le tour de la blogosphère culinaire et on ne s’en lasse pas tellement ils sont bons! Ils sont moelleux, fondants en bouche et parfaits pour une pause gourmande.

Ils vous plaisent? Alors si vous ne les avez pas encore faits, foncez dans votre cuisine les réaliser, vous verrez combien ils sont faciles à faire et délicieux!

RECETTE: (pour une vingtaine de pièces)

Ingrédients:

  • 200 grammes de chocolat noir.

  • 50 grammes de beurre en morceaux.

  • 2 oeufs entiers.

  • 90 grammes de sucre en poudre (j’en ai mis 60 g).

  • 1 cuillère à café de vanille liquide/en poudre (j’ai mis un sachet de sucre vanillé).

  • 1/2 cuillère à café de levure chimique.

  • 190 grammes de farine tamisée.

  • une pincée de sel

  • Du sucre glace, pour le décor.

Préparation:

– Faire fondre le chocolat avec le beurre coupé en dés au micro-ondes ou bien au bain-marie.

– Battre les deux oeufs entiers avec le sucre (ainsi que le sachet de sucre vanillé si vous le choisissez) jusqu’à ce qu’un épais ruban blanc se forme. Le mélange doit blanchir et augmenter de volume comme si on préparait une génoise.

– Ajouter alors le mélange fondu beurre et chocolat, et mélanger. Ajouter ensuite la farine, la levure, et la vanille, puis mélanger à nouveau.

– Couvrir le saladier et laisser au frais 1 heure minimum.

*Préchauffer le four à 180°c.

– Verser du sucre glace dans une petite assiette avant de sortir la pâte du frigo.

– Avec les mains, former de petites boules de pâte et les rouler dans le sucre glace (se servir d’une cuillère à soupe pour attraper la pâte).

– Une fois les boules formées et roulées dans le sucre glace, disposer les crinkles sur une plaque, en les espaçant d’au moins 4 cm, car ils vont gonfler à la cuisson.

bou

– Faire cuire les crinkles 10 à 15 minutes, à 170°C  (180°c pour moi): les gâteaux vont alors gonfler et craqueler légèrement sur le dessus (12 minutes pour moi).

– Les laisser refroidir sur une grille.

source: Brèves de gourmandises ici.

Régalez-vous!

Biscuits craquelés au citron ou lemon crinkles

lin

Bonsoir,

Qu’il est plaisant de passer un après-midi à faire de la pâtisserie bien au chaud et voir se dessiner des sourires sur les visages de mes filles, c’est pour moi une grande joie et j’aime les inviter à participer, corriger leurs gestes encore maladroits pour former des boules régulières ou encore les voir s’appliquer à rouler les boules formées dans le sucre glace! En les regardant faire, j’ai l’espoir que ces délicieux moments resteront gravées dans leurs têtes et qu’à leur tour, elles pourront dire un jour : « j’ai le souvenir d’avoir préparé des gâteaux avec maman »! A l’approche des fêtes de fin d’année, l’envie de préparer quelques délicieux biscuits se fait ressentir et c’est ainsi que je suis allée jeter un coup d’oeil dans mes carnets de recettes, à la recherche de biscuits simples, rapides et surtout savoureux! Il n’y a pas si longtemps, j’ai vu ces délicieux biscuits sur fb et je savais que je devais les réaliser!

Ces biscuits craquelés ne sont plus à présenter, qui ne les connait pas? Ils ont fait le tour de la blogosphère culinaire mais ils méritent d’être encore partagés pour ceux qui ne les ont pas encore testé! Je tiens à souligner que ces petites douceurs ressemblent étrangement aux fameuses ghribas, macarons craquelés marocains aussi bien dans la manière de les confectionner qu’au rendu visuel final. On obtient de très jolis biscuits craquelés absolument irrésistibles!

Si vous aimez le goût et parfum du citron, vous allez être servi avec cette délicieuse recette de biscuits craquelés au citron. Ils sont croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec une succulente saveur acidulée. Le parfum « citron » est bien présent.

RECETTE:

Préchauffer le four à 180°c.

Ingrédients:

  • 300 g de farine

  • jus et zeste d’un citron jaune

  • 120 g de sucre en poudre

  • 1 oeuf

  • 100 g de beurre mou (à température ambiante)

  • 1/2 sachet de levure chimique

  • du sucre semoule et du sucre glace dans deux assiettes pour l’enrobage

Préparation:

Dans un saladier, travaillez le beurre et l’oeuf au batteur électrique ou avec vos mains qui sont les meilleurs instruments de votre cuisine.

Ensuite ajoutez le jus et zeste du citron ainsi que le sucre en poudre.

Terminez en incorporant la farine et la levure.

La pâte doit être homogène.

Transvasez-la dans un bol plus petit, filmez la avec le film transparent et laissez-la reposer une bonne demi heure au réfrigérateur. Pendant ce temps, vous pouvez ranger un peu la cuisine et faire la vaisselle des ustensiles utilisés.

Passées les trente minutes, formez des petites boules de pâtes dans le creux de vos mains (en prélevant une cuillère à soupe de pâte). Roulez-les d’abord dans le sucre semoule puis dans le sucre glace. Veillez à ce qu’ils soient bien enrobés de sucre glace pour avoir ensuite de belles craquelures, quand les gâteaux vont gonfler pendant la cuisson.

co

Déposez-les sur une plaque de four, recouverte de papier sulfurisé en prenant soin de les espacer car elles vont gonfler un peu (J’appuie légèrement sur le dessus de chaque boule).

Cuisez-les dans un four préchauffé 15 minutes. Les biscuits ne doivent surtout pas dorer.

Laissez-les refroidir sur une grille avant de les ranger dans une boîte à biscuits.

source: Papilles en fête ici.

lem.PNG

Régalez-vous!

Gratin dauphinois

20181214_201850

Bonjour,

Ce midi, nous n’étions pas nombreux à table, juste ma fille et moi et habituée à cuisiner pour une famille nombreuse, j’ai du mal à cuisiner pour deux des plats familiaux. J’ai préparé un gratin dauphinois pour 4 personnes. Ce gratin est vraiment savoureux et rapide à faire car les pommes de terre sont cuites avant de passer au four juste pour gratiner.

Il paraîtrait que le gratin dauphinois ne contienne pas de fromage, mais qu’à cela ne tienne moi, en gourmande qui se respecte, je le préfère recouvert d’une bonne couche de fromage gratiné. Il m’est arrivé de le préparer sans fromage mais avec c’est encore mieux.

Quand j’ai le temps, je ne précuis pas mes pommes de terre: dans un grand saladier, je mélange mes rondelles de pommes de terre non rincées (je lave les pommes de terre entières et une fois coupées en rondelles je ne les passe surtout pas sous l’eau afin de conserver l’amidon qui va permettre de faire la liaison!)avec de la crème fraîche, un peu d’ail râpé, du sel et poivre, un peu de muscade, un peu de lait que j’ajoute à hauteur des pommes de terre, du fromage râpé sur le dessus et je verse la préparation dans un plat allant au four beurré. Quelques éclats de beurre sur le dessus, je recouvre d’un papier aluminium et hop! au four jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien cuites, tendres.

Mais je trouve cette façon de faire plus rapide et le gratin est juste délicieux, avec des pommes de terre bien tendres, fondantes.

RECETTE:

Ingrédients: (pour 4 personnes)

  • 1 kg de pommes de terre

  • 20 cl de crème liquide ou semi-liquide

  • du lait

  • 2 pincée de noix de muscade

  • 1 gousse d’ail

  • 1 feuille de laurier

  • une brindille de thym ou quelques pincées de thym séché

  • sel et poivre

  • 30 g de beurre

  • 100 g de fromage râpé

Préparation:

Pelez les pommes de terre. Rincez-les sous l’eau froide. Egouttez-les. Découpez-les en rondelles très fines et surtout ne pas les laver une fois découpées car c’est l’amidon qui va faire la liaison. Servez-vous d’une mandoline pour avoir des rondelles d’épaisseur uniforme.

Dans une casserole, mettez les rondelles de pommes de terre, les recouvrir de lait. Assaisonner avec du sel, du poivre, la muscade râpée, la feuille de laurier et le thym. Ajouter une gousse d’ail coupée en deux et dégermée. Portez sur le feu et laisser cuire 10 minutes en surveillant la cuisson. Les rondelles de pommes de terre pourraient coller au fond, alors de temps en temps, passez une cuillère en bois sous les rondelles pour éviter qu’elles n’attachent avec délicatesse pour ne pas les briser.

Préchauffez le four à 210°c. Frottez un plat allant au four avec une demi gousse d’ail puis beurrez-le légèrement. Sortez les pommes de terre sans la feuille de laurier avec une cuillère passoire et  versez-les dans le plat. Versez dessus la briquette de crème fraîche en répartissant la crème sur toute la surface. Secouer délicatement le plat afin que la crème atteigne les rondelles du bas.

Recouvrez le plat d’une couche de fromage râpé. Parsemez la surface de noisettes de beurre. Enfournez pour environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit bien gratiné.

20181214_201921.png

Régalez-vous!