Batbouts à la viande hachée

sandwichkefta

Bonsoir, 

avec les petits pains « batbouts » très moelleux que j’ai présentés dans le post précédent, j’ai préparé des petits sandwichs bien copieux et vraiment délicieux. Je les ai garnis avec de la kefta assaisonnée, salade iceberg, petits dés de tomates 🍅, pommes de terre en rondelles frites, sauce blanche maison et au choix en plus de la sauce algérienne du commerce. C’est simple mais surtout trop bon! 

Pour réaliser ces sandwichs, il faut commencer par préparer les petits pains batbouts, la recette est ICI dans mon site. Une recette facile et rapide à faire, qui mérite d’être testée!

Passons à la recette…

ssandwichkkeftaa

RECETTE 

Ingrédients pour la sauce blanche :

  • 2 yaourts à la grecque de 150 g chacun ou trois yaourts à la grecque de 125 g chacun ou même quantité en crème fraîche épaisse

  • 1 c à s de persil séché

  • 1 pincée de piment fort

  • sel et poivre

  • 2 c à s d’oignon rouge haché finement

  • 1 c à c de moutarde douce et fine

  • 1 c à c de moutarde à l’ancienne

  • 2 petits cornichons hachés finement

  • 1/2  c à c d’ail en poudre

  • 1/2 c à c de curry en poudre ou bien à la place de la menthe hachée finement et un peu de jus de citron (c’est selon les goûts…j’ai mis du curry)

  • un petit trait de lait pour diluer le tout et avoir une bonne consistance

sauceblanche

Préparation de la sauce blanche :

Mélanger tous ces ingrédients, couvrir d’un film transparent et réserver au frais le temps de cuire la viande kefta)

Ingrédients pour assaisonner la viande hachée :

  • 500 g de viande hachée

  • 1 oignon moyen râpé

  • sel et poivre

  • 1 bonne c à c de paprikas

  • 1/2 c à c de cumin en poudre

  • du persil et de la coriandre hachés finement

  • quelques feuilles de menthe ciselées

Préparation de la viande ou kefta :

Il suffit de mélanger tous les ingrédients cités avec la viande hachée.

Former des petites galettes de viande.

keftamoelleuse

Les cuire dans une huile chaude à feu vif au départ. Dès que les keftas sont dorées sur une face, les retourner, baisser un peu le feu pour les laisser cuire à coeur. Ne pas les cuire trop longtemps, la kefta ne doit pas être dure sous la fourchette. Les sortir encore moelleuses et les déposer sur du papier absorbant.

Préparer des pommes de terre frites…

J’ai  pelé trois pommes de terre que j’ai lavées puis détaillées en rondelles. Relaver à nouveau pour ôter l’amidon. Egoutter et sécher sur un torchon propre.

Frire ces rondelles de pommes de terre dans une friteuse.

Egoutter et poser sur du papier absorbant.

Préparer la salade et tomate…

Laver et sécher à l’essoreuse quelques feuille de salade verte. Les couper en petits morceaux. 

Laver une tomate et la couper en petits dés.

ssandwihbatbout

Former les sandwichs

Ouvrir les petits pains batbouts, étaler un peu de sauce blanche puis poser un peu de salade verte effilochée (j’ai utilisé ce que j’avais sous la main, de la salade iceberg), quelques dés de tomates, trois petites galettes de kefta, quelques rondelles de pommes de terre frites et couvrir d’une cuillère à soupe de sauce blanche.

Il est possible de mettre d’abord de la sauce algérienne  délicieusement relevée sur la première moitié du pain et terminer avec la sauce blanche sur la kefta.

delsandbatbot

Ces petits pains batbouts sont délicieux avec cette garniture!

Régalez-vous!

Petits pains « batbouts »au lait très moelleux

bbbatboutttts

Bonjour,

aujourd’hui, j’ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle recette de petits pains appelés communément « batbouts » ou « batbots », quel drôle de nom n’es-ce pas? Il y a autant de recettes de batbouts que de familles, mais les ingrédients de base restent la semoule extra fine, la farine et la levure boulangère. Les ingrédients ajoutés sont minutieusement choisis afin d’améliorer la texture des petits pains et apporter du moelleux, de la légèreté. Légers et moelleux, ça ils le sont!   Ils accompagneront à merveille vos grillades, brochettes ou kefta. Avec ces batbouts, vous pourrez réaliser des sandwichs avec des garnitures variées et vous régaler à coup sûr! La cuisson se fait  à la poêle. Dans le prochain post, je partagerai avec vous une idée de garniture…

Cette recette est rapide à faire, trente minutes de repos en tout de la pâte à différents niveaux de la préparation. Il faut compter une heure en tout pour les réaliser. Le pétrissage n’est guère fastidieux, juste le temps d’obtenir une belle pâte homogène. Quand on rajoute la farine, il suffit de pétrir de manière énergique, en imitant le crochet du pétrin pour malaxer la pâte ou mieux encore la préparer au robot  pétrin. Ce qui va garantir leur réussite c’est la texture de la pâte qui ne doit surtout pas être ferme mais plutôt molle…elle doit coller légèrement aux doigts. Mettez toutes les chances de votre côté pour les réussir…quand vous devez les poser sur la poêle allez-y doucement, ne  les posez pas violemment, ils perdraient en volume et ne gonfleraient pas comme il faudrait, de même qu’il faut les retourner délicatement dans la poêle et éviter de les percer. Le plat de cuisson idéal est ce fameux plat qu’on appelle farrah (farra7), à défaut choisir une poêle très lourde, épaisse. Voilà je pense vous avoir donné toutes les astuces afin de vous permettre de les réussir! 

painbatbouuut

RECETTE

Le même verre devra être choisi pour mesurer les ingrédients, prenez un verre pour les ingrédients liquides et le même verre pour les ingrédients secs. J’ai utilisé un mug de contenance 310 ml ou 310 g. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser le fameux verre « el3anba », avec le motif grappe de raisin, très utilisé au Maroc pour les mesures mais dans ce cas, vous mettrez deux verres el3anba pour l’eau, deux verres el3anba pour le lait etc. ) … L’essentiel est d’utiliser toujours le même verre!

Ingrédients :

  • un grand verre d’eau tiède

  • un grand verre de lait tiède

  • 1 c à s de sucre en poudre

  • 1 bonne c à s de levure boulangère sèche

  • un grand verre de semoule extra fine

  • 3 grand verres de farine

  • 1 bonne c à c de sel

Préparation : (j’ai donc utilisé comme mesure un mug)

  • Dans un grand saladier en inox, verser un mug d’eau tiède (attention pas chaude) + un mug de lait tiède, 1 c à s de sucre en poudre et 1 bonne c à s de levure boulangère sèche. Mélanger avec le fouet manuel pour dissoudre la levure.

  • Ajouter un mug de semoule extra fine. Mélanger rapidement avec le fouet manuel.

  • Puis ajouter le premier mug de farine plein à ras bord. Mélanger rapidement et de manière énergique avec le fouet manuel. Couvrir le saladier avec un film transparent et poser dessus une assiette. Laisser reposer 10 minutes.

  • Ajouter  ensuite le deuxième mug de farine plein à ras bord + 1 c à c de sel. Pétrir de manière énergique d’une seule main, l’autre main tenant le saladier. 

  • Pour terminer ajouter le troisième mug rempli à ras bord de farine. Je n’ai pas mis tout le mug de farine (j’ai enlevé environ 1 c à s de farine). A ce stade, il est important de rajouter la farine petit à petit (jamais tout d’un coup); il faut y aller progressivement au fur et à mesure qu’on malaxe la pâte pour la pétrir. Je précise que vous pouvez vous servir d’un robot qui pétrit la pâte, pour vous faciliter la tâche mais on peut le faire aussi à la main… il n’y a pas besoin de pétrir longtemps, juste le temps d’avoir une boule de pâte bien homogène, ni trop ferme, ni trop collante. Elle doit être molle, voire très molle, coller à peine aux doigts. Couvrir d’un film transparent et poser dessus une assiette. Laisser la pâte reposer à nouveau 10 minutes.

patebatttbout

(photo au bout des 10 minutes)

  • Passé ce temps, imbiber légèrement ses mains avec un peu d’eau. Déposer la boule de pâte sur un plan de travail, la malaxer rapidement comme pour la dégazer. Saupoudrer le plan de travail d’un voile de farine  et rouler la pâte afin de former un long boudin de pâte.

  • Couper avec une corne de cuisine 11 morceaux de pâte, plus ou moins selon la taille des pains qu’on veut. Les bouler un après l’autre en utilisant très peu de farine à chaque fois. N’utilisez pas trop de farine qui durcirait la pâte, juste ce qu’il faut pour former des petites boules de pâte qui ne collent pas au plan de travail.

galettebatbout

  • Aplatir chaque boule formée en vous servant de semoule extra fine uniquement, pour saupoudrer le plan de travail et le dessus de chaque petit pain. Vous pouvez vous servir d’un rouleau à pâtisserie au départ et terminer de les aplatir à la main. Former des petits pains ronds ni trop épais, ni trop fins (environ 1/2 cm d’épaisseur). Les poser au fur et à mesure sur un linge propre, posé sur un coin de table et les couvrir avec un autre linge propre. Laisser reposer les petits pains formés 10 minutes.

batbouttttttt

Après 10 minutes…

battbout

  • Les cuire à feu moyen dans un farrah ou une grande poêle lourde  Cuire à chaque fois 3 à 4 petits pains selon la taille de votre farrah.

  •  Saisir puis poser chaque petit pain délicatement dans la poêle, il suffit de soulever un coin du linge d’une main et renverser tout doucement le petit pain sur la paume de l’autre main. Essayer de mener cette opération à bien pour ne pas dégonfler les pains.

batttbout

  • Dès que les petits pains gonflent dans le farrah ou poêle, les retourner très délicatement, pour encore une fois, ne pas les dégonfler!

battbouttttt

  • Dès que les petits pains sont colorés sur les deux faces, les sortir. Les poser sur un linge propre. Ne pas les laisser cuire trop longtemps, ils seraient moins moelleux.

source de la recette : Cuisine Oumanas .

ppainbatttbout

Régalez-vous!

Mahalabia ou mouhalabieh, une délicieuse crème dessert

mahalabiya

Bonjour,

qui ne connaît pas ce dessert lacté, léger et parfumé subtilement à la fleur d’oranger ? C’est rapide à faire et délicieux!

C’est une sorte de flan parfumé généralement à l’eau de rose ou eau de fleur d’oranger mais si on n’aime pas cet arôme, on peut le parfumer tout simplement à la vanille.

Pour avoir la texture d’une panna cotta, il suffira d’ajouter un peu plus de maïzena et présenter ce dessert renversé sur une assiette. La recette que je vous propose est moins ferme, c’est une crème épaisse, onctueuse, une douceur à savourer après un repas copieux. Présenté dans de jolies verrines, cette mahalabia fait son petit effet et donne envie.

Ce dessert oriental se prête volontiers à plusieurs fantaisies dans la présentation. En effet, on peut choisir de le laisser nature comme on peut le décorer avec des fruits secs de son choix : noix, amandes grillées, effilées ou concassées, pistaches concassées … comme on peut aussi y ajouter une fine couche de compote ou coulis de fruits pour apporter de la fraîcheur et de la couleur. Certains le présente nappé d’un sirop de sucre ou de sirop d’agave ainsi que de fruits secs … Chacun peut donner libre cours à son imagination et surtout décorer avec ce qu’on a sous la main… on n’a pas tous les jours sous la main des framboises ou fruits rouges frais, alors on peut aussi le laisser nature et dégusté frais, c’est vraiment délicieux. Mais le plus souvent, ce dessert est servi décoré de fruits secs pour apporter du croquant et nappé d’un sirop de sucre.

Ici j’ai utilisé des abricots secs pour réaliser ma compote aux abricots, à défaut d’abricots frais. Il est possible aussi d’utiliser des fruits au sirop, en conserve comme des abricots ou des pêches qu’il suffira de sucrer puis mixer pour avoir un coulis de fruits.

Les ingrédients de base pour ce dessert sont le lait, la maïzena et le sucre. Ensuite pour l’arôme et apporter de l’onctuosité on peut choisir d’ajouter du yaourt aromatisé à la vanille, de la crème fraîche, de l’eau de rose  ou eau de fleur d’oranger, et certains ajoute même un peu d’arôme d’amande amère. Chacun la prépare selon ses goûts.

Passons à la recette :

mahalabia

RECETTE

Ingrédients : (pour environ 6 verrines ou coupelles)

  • 1 litre de lait

  • 60 g de sucre en poudre (on peut aller jusqu’à 80 g c’est selon le goût)

  • 40 g de maïzena

  • 2 pots de yaourt à la vanille (le yaourt doit vraiment être aromatisé à la vanille, si vous n’en avez pas sous la main, alors choisissez un yaourt nature sucré et ajouter du sucre vanillé)

  • 100 g de crème fraîche épaisse (facultatif mais apporte du goût et de l’onctuosité)

  • 2 à 3 c à s d’eau de fleur d’oranger (facultatif)

mahhalabia

Préparation :

Dans un petit bol, mélanger à la fourchette le sucre en poudre et la maïzena. 

Verser du lait froid pris du litre de lait sur le mélange maïzena/ sucre, bien battre avec une fourchette pour éliminer d’éventuels grumeaux. 

Dans une grande casserole, verser le reste de lait, ajouter la maïzena et sucre dilués dans le lait. Mélanger avec un fouet l’ensemble puis mettre à chauffer ce lait, feu moyen.

Il est important de remuer souvent avec le fouet pour éviter que la préparation ne colle et crame au fond de la casserole.

Remuer jusqu’à atteindre le frémissement du lait. Baisser le feu.

Bien mélanger au fouet au départ puis on peut terminer avec une cuillère en bois pour mieux juger de la texture de la crème. La crème doit épaissir et s’apparenter à une béchamel. Elle reste tout de même assez liquide.

Dès que le mélange est épais, au bout d’environ trois minutes après le début de l’ébullition, éteindre le feu et hors du feu donc ajouter les deux pots de yaourt à la vanille  ainsi que la crème fraîche épaisse qui vont parfumer cette crème et lui une donner une belle texture. Parfumer ce dessert avec 2 à 3 c à s d’eau de fleur d’oranger si vous aimez. Remuer au fouet pour avoir un mélange homogène.

Préparation de la compote d’abricots :

Ingrédients :

  • 150 g d’abricots secs

  • 50 g de sucre en poudre

Dans un bol, couvrir d’eau tiède les abricots secs afin de les réhydrater. Leur laisser le temps de gonfler.

Ensuite les égoutter et les mettre dans une casserole avec le sucre. Couvrir d’eau, suffisamment pour qu’ils puissent cuire. Les laisser cuire à feu doux jusqu’à presque évaporation de toute l’eau. ‘eau et le sucre vont devenir comme un sirop. Ne gardez au fond de la casserole qu’un petit fond de sirop ( l’équivalent de 2 à 3 cuillerées d’eau).

Verser le tout dans un mixer et mixer jusqu’à obtenir une compote d’abricots.

Montage du dessert mahalabia :

Déposer au fond de chaque verrine, de la compote d’abricots avec une petite cuillère à café puis verser dessus la crème mahalabia à l’aide d’une petite louche.

Laisser refroidir à température ambiante. Décorer avec des noix concassées, ranger sur un petit plateau, couvrir d’un film transparent et mettre dans le réfrigérateur. 

Laisser bien refroidir ce dessert, le temps que la crème se fige.

Régalez-vous!

Verrines de mousse au chocolat et caramel au beurre salé

crememoussebeurresale

Bonjour,

aujourd’hui je partage avec vous la recette d’un délicieux dessert composé d’une fine couche de caramel au beurre salé, de mousse au chocolat et pour le sublimer d’une crème chantilly… C’est un dessert certes calorique mais tellement bon! Un dessert irrésistible, à déguster dans le calme pour savourer chaque cuillerée. Si vous recherchez un dessert sucré bien gourmand, un enchantement pour les papilles, ce dessert est pour vous.  Ces mousses au chocolat au caramel beurre salé sont un pur délice…un dessert frais et gourmand à souhait, devant lequel vous aurez du mal à résister alors le plus sage, si vous êtes au régime, c’est d’éviter de le réaliser.

Passons à la recette…

moussecarambeurresal

RECETTE

Ingrédients :

Pour la mousse au chocolat :

  • 200 g de chocolat noir dessert

  • 20 cl de crème fraîche liquide

  • 5 oeufs

Pour le caramel au beurre salé :

  • 100 g de sucre en poudre

  • 200 g de crème liquide à température ambiante

  • 60 g de beurre salé (ou beurre + une bonne pincée de sel)

Préparation :

Réaliser le caramel au beurre salé liquide :

Dans une poêle faites fondre le sucre en remuant.

Hors du feu (attention aux projections) ajoutez la crème liquide, remettez sur le feu et portez à ébullition en tournant pour que le caramel épaississe un peu.

Ajoutez le beurre salé, laissez fondre puis laissez refroidir.

Versez dans le fond des verrines et réservez.

Réaliser la mousse au chocolat :

Faites fondre le chocolat au bain marie (ou au micro ondes) puis laissez le tiédir.

Ajoutez les 5 jaunes d’oeufs, puis la crème liquide.

Montez les blancs en neige et incorporez les à la crème au chocolat, à l’aide d’une spatule  délicatement.

Garnissez les verrines en ajoutant la mousse par dessus le caramel au beurre salé

Au moment de servir parsemez de copeaux de chocolat ou bien encore de crème chantilly.

Réaliser la crème chantilly :

Fouetter 20 cl de crème fraîche entière liquide bien froide dans un récipient froid avec des fouets froids. Ajouter du sucre selon le goût (30 g de sucre glace) dès que la crème commence à s’affermir. Fouetter jusqu’à obtenir une crème chantilly. Attention : Arrêtez de fouetter dès que la crème est montée en chantilly sinon elle se transformera très vite en beurre.

Filmez les verrines et mettez les au frigo 4 h maximum.

source : Valérie Virorello-Jamili trouvé dans le blog de marciatack .

Régalez-vous!

Pain marocain très moelleux

painmarocain

Bonjour,

Quoi de plus agréable et gratifiant que de préparer soi-même son pain, du début à la fin de la préparation, à chaque étape, on prend plaisir à voir l’évolution des pains, depuis la transformation des ingrédients, sciemment choisis jusqu’à la confection puis cuisson des pains qui embaume la cuisine d’une agréable odeur de boulange. 

Faire son pain sans trop d’efforts, sans long pétrissage c’est possible avec cette astuce du blender! La semoule si elle n’est pas bien pétrie, le résultat sera médiocre mais avec cette astuce du blender, plus besoin de pétrir longtemps et de manière énergique jusqu’à redouter cet instant et hésiter à préparer son pain maison. Le blender fait le plus gros du travail à votre place, il suffit de mixer la semoule et l’eau durant quelques minutes et le tour est joué, on gagne du temps dans le pétrissage qui ne sera nécessaire que pour former une belle boule de pâte homogène et lisse. La pâte au final est molle, très agréable au toucher et elle colle aux doigts légèrement. La pâte molle, ainsi que l’ajout du lait en poudre, du miel et du beurre vont apporter du moelleux au pain et la mie sera très aérée, ultra moelleuse. La texture du pain est magnifique! Le pain restera moelleux même le lendemain. C’est ma recette préférée du pain maison marocain, améliorée au fil du temps… à force d’essais…

Ce pain accompagnera à merveille vos tajines et il sera également apprécié à l’heure du goûter ou au petit déjeuner. 

Il est tout à fait possible de le congeler, il suffira de le sortir à l’avance et de le laisser dégeler à l’air libre.

Ce pain est fabuleux, si vous le testez n’oubliez pas de partager votre avis ici, en bas, en commentaire. 

RECETTE

Ingrédients :

Pour quatre grands pains :

  • 3 grands bols de farine

  • 1 bol de semoule extra fine

  • 1 c et demi à s de sel fin

  • 1 c à s et demi de levure boulangère sèche 

  • 3 c à s de lait en poudre

  • 1 c à s de miel « toutes fleurs »

  • 3 c à s de beurre ramolli

  • 2 bols d’eau tiède 

painmmaroc

Préparation : (contenance de mon bol : 45 cl)

Dans un blender, verser un bol d’eau tiède. Ajouter la levure boulangère sèche. 

Ajouter le bol de semoule extra fine, la cuillerée de miel  puis couvrir du deuxième bol d’eau tiède.

Mixer pendant 5 minutes. Des petites bulles vont se former à la surface et le mélange rappelle celui de la pâte à baghrir (crêpes mille trous).

Dans un grand plat, verser la farine, y faire un puits. Déposer le lait en poudre au milieu, le sel sur le côté. 

Commencer par ajouter le contenu du blender (eau + semoule et levure) progressivement, en versant la pâte liquide au milieu du puits. Pétrir d’une seule main, en ramenant la farine vers le milieu. Y aller doucement jusqu’à obtenir une boule de pâte. La déposer sur un plan de travail et la  pétrir rapidement jusqu’à ce qu’elle soit bien homogène, lisse et molle au toucher.

Etaler la pâte à la main en l’écrasant légèrement. Verser dessus le beurre ramolli ou fondu et l’introduire à la pâte en écrasant la pâte avec les poings. Replier la pâte pour envelopper le beurre et  pétrir avec ses poings. C’est la façon la plus facile pour que le beurre pénètre plus rapidement dans la pâte.

Pétrir juste le temps de bien introduire tout le beurre et obtenir une belle boule de pâte molle qui colle légèrement aux doigts. La déposer dans un grand saladier.

bouleppain

Mouiller d’eau sa main et la passer sur la boule de pâte. Couvrir le saladier avec un film transparent et poser dessus une serviette épaisse.

ppatelev

Laisser pousser la pâte pendant environ 1 heure. La pâte aura bien levé

ppatelevvee

Verser de la semoule extra fine dans une assiette creuse ou autre.

Dégazer rapidement la pâte. Former un gros boudin de pâte et avec une corne de cuisine ou autre couper la pâte en quatre parts égales. 

Bouler les morceaux de pâtes et les rouler dans la semoule extra fine. Déposer les boules formées sur le plan de travail saupoudré de semoule extra fine.

Laisser reposer les boules de pâtes pendant 5 minutes environ.

painformé

Sur le plan de travail étaler chaque boule de pâte et ne pas hésiter à saupoudrer de semoule si par endroit ça colle aux doigts. 

painfform

(j’ai mis un carré de papier sulfurisé sous chaque pain)

Déposer le pain formé au fur et mesure directement dans le plat (j’utilise les grands plats de mon four rond) ou tôle du four. Ainsi une fois levés on aura pas à les toucher pour les déplacer mais si vous n’avez pas assez de place dans votre tôle du four… déposer vos pains formés sur un grand linge propre, saupoudré de semoule. 

Décorer vos pains si vous le souhaitez en faisant des stries à l’aide d’un couteau bien affûté ou un cutter. 

Laisser lever ces pains une deuxième fois pendant environ une demi heure.

ppainlevé

ppainlevee

(On peut décorer les pains avec des graines de nigelle, mouiller la zone où on les dépose pour que ça tienne)

Piquer les pains au milieu pour faire un petit trou. Les cuire, en choisissant la température la plus élevée de votre four (je n’ai pas préchauffé mon four). Si vous les cuisez dans  le four classique, le préchauffer et déposez sur la tôle du bas de votre four un récipient qui ne craint pas la chaleur, rempli d’eau pour créer de la vapeur dans le four. Choisissez si possible la fonction chaleur tournante et retourner les pains dès qu’ils sont dorés sur le dessus. 

Je les ai cuit dans mon four rond turc, sans préchauffage car il chauffe trop vite. Et j’ai retourné les pains dès qu’ils ont dorés sur le dessus.

Surveiller la cuisson, les pains cuisent et dorent très vite das un four bien chaud.

A la sortie du four (attention de ne pas vous brûler…mettez des gants de protection), les pains sont durs au toucher (c’est normal!). Les envelopper d’une grande serviette dès la sortie du four et les maintenir debout si possible. Ils deviennent moelleux au toucher très vite!

painmmmaor

Régalez-vous !

Croissants briochés au blanc de poulet, sauce béchamel et fromage

 

croissantbrioché

Bonsoir, 

Si vous avez une envie de croissants garnis de sauce béchamel, fromage et blanc de volaille ou jambon et que vous n’avez pas sous la main des croissants à pâte feuilletée levée, ni le temps de les préparer, alors les croissants briochés vous sauveront et seront tout aussi bons! La garniture est délicieuse, bien fondante avec la sauce béchamel et le fromage fondu.

La recette est assez rapide à réaliser…et c’est dé-li-cieux! Leur goût rappelle les croque monsieur.

Commencez par préparer la pâte à croissants briochés:

RECETTE

Ingrédients :

  • 500 g de farine

  • 7 g de sel

  • 75 g de sucre en poudre

  • 20 g de levure boulangère

  • 75 g de beurre fondu

  • 50 g d’huile

  • 1 oeuf

  • 150 ml d’eau tiède

  • de l’oeuf pour la dorure

Préparation :

1/ Mettre dans une terrine ou dans le bol d’un pétrin, la farine, le sel et le sucre ; incorporer progressivement le beurre, l’huile, l’œuf battu puis la levure délayée dans l’eau, pétrir jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Bouler la pâte, la couvrir d’un linge propre et la laisser reposer pendant 25 à 30 mn.

crrrrroissantbr

2/ Abaisser la pâte en disque de 3 mm d’épaisseur, diviser le disque de pâte obtenu en 16 triangles isocèles.

croiss

3/ Inciser la base du triangle, l’étirer légèrement et le rouler sur lui-même. 

croissantttsbrioch

4/Disposer les croissants sur une plaque en les espaçant et les laisser lever.

5/Préchauffer le four à 200°C. (j’ai utilisé la fonction chaleur tournante de mon four et sans préchauffage)

6/ Badigeonner au pinceau les croissants avec un jaune d’oeuf et un petit peu de lait battus à la fourchette. Baisser la température du four à 180°C et cuire les croissants pendant environ 20 mn. 

P.S Pour réaliser la recette qui suit, ne dorez pas trop vos croissants au four vu qu’ils vont repasser au four!

source de la recette : blog le sésame des saveurs.

crouisstbriouch

Pour garnir les croissants briochés, il vous faudra de la sauce béchamel, du jambon ou blanc de volaille et du fromage râpé (gruyère).

Préparez ensuite la sauce béchamel :

Ingrédients :

  • 35 g de beurre

  • 30 g de farine

  • 1/4 de litre de lait

  • du sel et du poivre

Préparation :

Dans une casserole, faire fondre le beurre. 

Ajouter la farine. Remuer avec un fouet.

Ajouter le lait peu à peu. Laisser épaissir 2 à 3 minutes, en remuant sans cesse.

Saler et poivrer. 

Votre sauce béchamel est prête. 

Préparation des croissants au blanc de poulet :

Couper les croissants en deux.

croussbriou

Etaler de la béchamel sur la face du dessous.

Ajouter du blanc de volaille. 

crrroissantbbbrioch

Recouvrir de gruyère râpé et poser dessus la deuxième moitié du croissant.

Recouvrir chaque chapeau d’une cuillerée de sauce béchamel et déposer dessus du gruyère râpé.

Passer au four à 180°C (pour moi chaleur tournante)jusqu’à ce que le fromage soit fondu et le tout légèrement gratiné.

ccroissantbbrioché

Servir chaud, accompagné d’une salade pour un repas du soir complet.

croissbrrrriochhhh

Régalez-vous!

Galettes de pommes de terre, bavette à l’échalote et sa sauce au poivre

 

galettespatates

Bonjour,

Pour accompagner ma bavette à l’échalote, j’ai choisi de réaliser des galettes de pommes de terre, pour changer un peu des sempiternelles frites qui, au demeurant, restent le meilleur accompagnement d’une viande grillée à mes yeux. On s’est régalé! 

La composition de ces galettes de pommes de terre nous rappelle un peu les fameuses « maakoudas »(galettes de pommes de terre) tant appréciées en entrée durant le mois de Ramadan mais les maakoudas sont plus fondantes en bouche tandis que celles-ci me rappellent un peu le goût des gnocchis. C’est tellement bon!

La sauce au poivre préparée à ma façon est à elle seule est un délice!

Je commence par vous donner la recette de ces délicieuses galettes de pommes de terre qui me rappelle les gnocchi car c’est le même principe de cuisson. La recette de ces galettes n’est pas de moi, elle provient du blog « Cuisinedefamille » (adorelacuisine), qui elle même l’a trouvée dans un magazine « maxi cuisine ». Je remercie « adorelacuisine » pour cette recette savoureuse, mes gourmands ont validé : « maman c’est trop bon! On valide! »

RECETTE

Ingrédients :

  • 400 g de pommes de terre

  • 100 g de farine

  • 30 g de parmesan râpé ou de gruyère râpé

  • 1 jaune d’oeuf

  • 1 bouquet de cerfeuil (j’en avais pas de frais, j’ai mis un peu de cerfeuil séché et un mélange d’herbes spécial assaisonnement salade lyophilisé, composé entre autres de persil, ciboulette,  oignon rouge, oignon, ail…)

  • sel et poivre

Préparation :

Pelez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en morceaux . Mettez-les à cuire dans une casserole remplie d’eau salée pendant 15/20 min (la lame du couteau plantée dans les pommes de terre ne doit rencontrer aucune résistance!).

Égouttez-les et écrasez-les au presse-purée manuel.

Ajoutez la farine, le gruyère râpé, le jaune d’œuf et le cerfeuil effeuillé et malaxez bien cette pâte (j’y suis allée avec les doigts qui restent nos meilleurs outils pour avoir une préparation homogène).

Formez des boules entre vos mains farinées et aplatissez-les légèrement pour obtenir des palets.

Déposez-les sur un plateau bien fariné sinon ça va coller et vous aurez du mal à les décoller!

Plongez-les 2 par 2 dans une casserole d’eau bouillante salée et sortez-les dès qu’ils remontent à la surface.

Chauffez une grande poêle avec de l’huile d’olive et faites-y dorer les galettes.

Une fois joliment colorées sur les deux faces, déposez-les dans une assiette recouverte de papier absorbant.

patategalette

J’ai accompagné ces délicieuses galettes de pommes de terre avec une bavette (boeuf) à l’échalote, saisie à feu vif sur le grill et une savoureuse sauce au poivre, à ma façon.

Pour un repas complet, ajoutez à ce plat quelques légumes verts comme des haricots verts. 

platgalviande

Recette de la sauce au poivre :

  • jus et sucs rendus par la viande (à récupérer dans le grill de cuisson ou votre poêle)

  • 3 échalotes hachées

  • un petit filet d’huile d’olive

  • 2 c à c de poivre en grains

  • 2 à 3 tours de moulin de poivre noir

  • 2 c à c de poivre en grains

  • 1 c à c de maïzena (à dissoudre dans un peu de lait)

  • 1 briquette de crème fraîche liquide de 20 cl

  • 1 c à s de moutarde fine et douce 

Préparation :

Sur une planche à découper, taper votre viande avec un attendrisseur ou votre rouleau à pâtisserie sur les deux faces afin de l’attendrir en brisant les fibres musculaires de la viande! C’est un moment parfait pour se défouler! 

Chauffez bien le grill.

Ensuite versez un filet d’huile d’olive pour le graisser.

Saisir la viande sur les deux faces, en la cuisant comme vous aimez, saignante ou bien cuite. Saler les deux faces avec du gros sel de préférence et quelques tours de moulin de poivre noir. Ne retournez la viande qu’une fois, donc attendre qu’elle soit bien colorée sur une face avant de la retourner en vous aidant d’une pince à viande.

Dès que vous déposez la viande (bavette) sur le grill, ajoutez l’échalote hachée entre les morceaux de viande. Je vous laisse imaginer la bonne odeur de viande qui grille associée celle de l’échalote!

Une fois la viande cuite comme vous aimez (le mieux est de ne pas trop la cuire pour qu’elle reste bien tendre), la sortir avec une pince à viande, la réservez dans une assiette, poser les échalotes caramélisées sur chaque bavette; couvrir d’un papier aluminium et préparez votre sauce au poivre.

gggaltepat

Sauce au poivre :

Dans une petite casserole, versez la crème fraîche liquide, ajoutez la moutarde, le poivre en grains, deux à trois tours de moulin de poivre (ou bien 2 pincées de poivre moulu).

Mélanger avec un petit fouet manuel et incorporez le jus et tous les sucs rendus par la viande, et les petits débris d’échalote. Mélanger. Si la viande réservée a lâché du jus, le rajouter à la sauce. 

Ajoutez la cuillerée de maïzena dissoute dans un petit peu de lait.

Mélanger sans cesse avec le fouet et attendre que la sauce épaississe à feu doux. 

Si vous avez salé correctement la viande, il n’est pas nécessaire de saler cette sauce. Ceci dit gouttez et salez si besoin.

Cette sauce est vraiment succulente!

Servez chaud et régalez-vous!

Pains aux raisins briochés

esscargotsraisinbri

Bonsoir,

En période de confinement, on a largement le temps de préparer  une recette comme celle-ci et régaler ses proches avec de délicieux petits pains aux raisins briochés,  bien moelleux, parfumés et irrésistibles pour égayer la table du petit déjeuner ou celle du goûter. 

C’est une recette que je réalise depuis des années, elle remporte toujours un franc succès. Pour aller plus vite, j’utilise toujours de la crème pâtissière instantanée, celle préparée à froid ou bien l’autre préparation, en chauffant le lait. C’est une aide culinaire bien pratique pour gagner du temps mais vous pouvez utiliser votre crème pâtissière préférée, pour un demi litre de lait. Dans ce site, j’ai déjà partagé avec vous une recette de crème pâtissière ICI .

Il est possible de préparer cette recette dans une machine à pains, et c’est ainsi que j’ai toujours procédé; il suffit de mettre dans la cuve de la MAP d’abord les liquides puis les solides, éloigner le sel de la levure et réserver le beurre qu’on rajoute quand le pâton est formé, au moment où l’on entend le bip de la machine. Ce qu’il y a de bien avec la machine à pain, c’est qu’elle gère tout toute seule (ou presque) du pétrissage jusqu’à la première levée de la pâte.

Ceci dit, ici, j’ai utilisé mon robot pâtissier. Il est tout à fait possible de la préparer à la main aussi. L’essentiel est que l’on doit obtenir une belle pâte bien homogène, molle au toucher, lisse. 

Parfois, je remplace les raisins secs par des pépites de chocolat pour le plus grand bonheur des enfants qui raffolent du chocolat.

escarggotbriochraisins

RECETTE 

Ingrédients :

  • 500 g de farine

  • 200 ml de lait tiède

  • 150 g de beurre mou (à température ambiante)

  • 2 sachets de levure de boulangerie super-active (type « Briochin ») ou 11 g d’une autre levure boulangère sèche en billes fines

  • 2 c à c rases de sel

  • 75 g de sucre en poudre

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 2 oeufs

  • 200 g de raisins secs blonds, en prévoir un peu plus qu’on rajoutera une fois les pains aux raisins formés

  • de la crème pâtissière refroidie (j’ai utilisé une préparation en sachet pour gagner du temps!)

Décoration :

  • du sucre perlé

Pour la dorure :

  • un jaune d’oeuf battu à la fourchette, auquel on rajoute une c à s de lait.

Finition :

  • Les lustrer avec de la confiture d’abricots sans pulpe, chauffée au micro-ondes, ou dans une petite casserole afin de la liquéfier. 

escargotsbriochésraisins

Préparation :

Avant de commencer, préparer tous les ingrédients cités, les peser etc.

Dans un petit bol, couvrir les raisins secs avec de l’eau bouillante, laisser gonfler (il est possible d’ajouter une c à s d’eau de fleur d’oranger ou autre pour l’arôme).

Si vous avez oublié de sortir le beurre du réfrigérateur la veille, il suffit de le ramollir au micro ondes quelques secondes, en le retournant à chaque fois, jusqu’à ce qu’il ramollisse.

Dissoudre la levure boulangère dans du lait tiède (pas chaud) pris des 200 ml.

Dans le bol du robot, verser la farine, le sel sur le côté, faire un puits, y déposer les oeufs battus légèrement à la fourchette. 

Ajouter le sucre ainsi que le sucre vanillé. 

Ajouter le lait avec la levure, et commencer à tourner le pétrin tout doucement.

Incorporer le lait restant petit à petit, tout en augmenter la vitesse de pétrissage. Ajouter le lait progressivement jusqu’à tout mettre. 

Une boule de pâte va se former.

Quand le pâton est formé, ajouter le beurre mou peu à peu.

Gérer la vitesse de votre robot de façon à ce que le beurre pénètre bien dans la pâte.

Lorsque le beurre est bien incorporé et qu’une boule de pâte est formée, couvrir le bol avec du film transparent et poser dessus une serviette épaisse.

Laisser lever la pâte dans un endroit à l’abri des courants d’air, pendant une bonne heure.

Pendant que la pâte pousse, préparer la crème pâtissière en suivant les indications de préparation portées sur le paquet.

Passé ce temps, dégazer la pâte, en enfonçant votre poing au centre de celle-ci. Essayer de rabattre un pan de pâte vers vous, puis celui de gauche vers la droite et le pan de droite vers la gauche, bref essayer de faire un pliage de la pâte tout en la dégazant.

boulepateraisbrioch

Former une boule de pâte, la sortir et la déposer sur un plan de travail fariné.

Egoutter les raisins secs dans une passoire, presser légèrement avec les doigts pour enlever toute l’eau.

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte finement en lui donnant la forme d’un grand rectangle.

rectangleraisbrioch

(J’ai roulé ma pâte de la droite vers la gauche en serrant bien pour former un boudin de pâte)

Déposer par-ci par-là des petits tas de crème pâtissière puis étaler avec le dos de la cuillère sur toute la surface sans aller jusqu’aux bords (voir photo), éparpillez dessus les raisins secs (200 g) puis rouler la pâte de façon à avoir un long boudin (en commençant par la largeur du rectangle).

boudinspateraispain

Retourner le long boudin devant vous sur le plan de travail fariné. 

A l’aide d’un couteau bien affûté, découper des tronçons de pâte de 2 cm (servez-vous d’un double décimètre pour avoir des pains aux raisins réguliers) et les déposer sur une tôle de four recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant suffisamment car ils vont encore lever et risquent de coller. J’ai eu besoin de deux plaques de four, une très grande et une moyenne.

Une fois tous les escargots formés, laisser lever, à nouveau, environ 1 heure.

painsauxrainslevés

A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonner le dessus et les bords des roulés avec un jaune d’oeuf mélangé avec un peu de lait.

Poser d’autres raisins secs sur le dessus de chaque petits pains aux raisins, en les enfonçant légèrement dans la crème pâtissière, décorer avec du sucre perlé et enfourner dans un four chaud, à 190°C jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Ils vont gonfler puis se colorer dans le four. J’ai utilisé la fonction chaleur tournante de mon four.

painsraisin

Lorsque les petits pains aux raisins sont bien dorés, les sortir du four, les badigeonner de confiture d’abricots liquéfiée, au pinceau pour un joli rendu, bien gourmand!

Capture

Les déposer ensuite sur une grille.

P.S : Il est tout à fait possible d’en congeler une partie, en séparant chaque petits pains par un carré de papier sulfurisé et les ranger deux par deux dans un sac plastique spécial congélation.

Régalez-vous !

gâteau fondant au chocolat

ffondantchoco

Bonjour,

Une pause café avec un bon gâteau au chocolat, moelleux et fondant ça vous dit? Quand on est gourmand, on refuse rarement une telle proposition. Si ce gâteau vous tente, allez-y enfilez votre tablier et réalisez-le; vous verrez, il est facile et rapide à faire! Un gâteau sans prétention, parfait pour calmer une envie irrésistible de chocolat.

Je rappelle que dans ce blog j’ai déjà partagé avec vous une excellente recette de fondant au chocolat, bien fondant, fort en chocolat ICI mais voilà des recettes de fondant ou gâteau au chocolat, on en trouve plein d’autres et en tant que blogueuse, j’aime bien tester à chaque fois de nouvelles recettes.  

RECETTE

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir « dessert »

  • 150 g de beurre

  • 4 oeufs moyens

  • 50 g de farine

  • 125 g de sucre en poudre

  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation

Dans  une casserole moyenne, mettre le beurre coupé en dés puis le chocolat coupé en morceaux. Laisser fondre à feu très doux. Mélanger avec une cuillère en bois.

Hors du feu, ajouter les sucres sur le chocolat fondu. Mélanger.

(P.S : Il est possible de transvaser le chocolat fondu, dans un grand bol, en se servant d’une spatule puis poursuivre la recette. Moi j’ai gardé ma casserole du début à la fin, pour avoir moins de vaisselle à la fin :))

Ajouter les oeufs, un après l’autre. Mélanger au fouet manuel après chaque ajout.

Ajouter la farine. Mélanger au fouet. Le mélange doit être homogène et bien lisse.

Beurrer et fariner (ou avec du papier sulfurisé) un moule à manqué de 20 à 22 cm, pas plus grand sinon le gâteau serait trop fin.

Cuire à 180°c pendant 30 minutes. Le gâteau va gonfler à la cuisson puis se dégonfler en refroidissant.

ffffondantchoco

Vous pouvez accompagner ce gâteau fondant au chocolat de crème anglaise, pour encore plus de plaisir en bouche.

P.S : Le lendemain, s’il vous en reste, réchauffer votre part de gâteau au micro ondes, le goût n’en sera que meilleur!

Régalez-vous !

Gratin de pâtes

gggratinpate

Bonjour,

En manque d’idée de repas pour le midi ou bien le soir? Besoin de calmer une faim prenante et pas envie de préparer un plat trop élaboré qui vous prendrait du temps? Et pourquoi ne pas préparer ce délicieux gratin de notre enfance, facile et rapide à faire, mais surtout délicieux! C’est Le plat dont raffolent en général les enfants mais nous aussi les adultes. 

Ce savoureux gratin de pâtes, qui est un classique de la cuisine française familiale, vous régalera à coup sûr! Pour en faire un plat complet, il est possible d’y ajouter du blanc de poulet par exemple, c’est ce que je fais parfois, pour remplacer le jambon.

RECETTE

Ingrédients : (pour 4 personnes )

  • 400 de pâtes (macaronis)

  • 1/2 litre de lait

  • 100 g de beurre

  • 40 g de farine

  • sel et poivre

  • noix de muscade râpée

  • 150 g de gruyère râpé ou deux sachets d’emmental râpé de 70 g chacun 

Préparation :

Cuire les pâtes de préférence al dente, en suivant les indications de cuisson portés sur le paquet.

Préparer la béchamel :

Mettre à bouillir le lait.

Faire fondre 30 g de beurre, pris des 40 g. Ajouter la farine. Cuire une minute.

Verser le lait bouillant. Remuer. Porter à ébullition. Assaisonner avec sel, poivre et un peu de muscade râpée). Remuer. 

Egoutter les pâtes rapidement. Les remettre dans la grande casserole, Verser dessus la sauce béchamel.

Mélanger délicatement les pâtes et la béchamel. Verser le tout dans un plat à gratin beurré.

Dans le plat beurré, verser une couche de pâtes/béchamel puis parsemer de gruyère râpé, ensuite remettez une couche de pâtes/béchamel puis à nouveau du gruyère râpé… Réserver le sachet de 70 g pour la dernière couche, celle du dessus.

Pour finir, saupoudrer de chapelure fine. Arroser avec le restant de beurre fondu. 

Gratiner à four chaud, 250°c, pendant 20 minutes.

Ce délicieux gratin peut être servi avec la viande de votre choix. Je l’ai accompagné avec des pilons de poulet assaisonnés, frits à la poêle.

gratinppates

Régalez-vous!