Poêlée de riz aux petits légumes

Bonsoir,

un nouveau partage de recette, facile et plutôt rapide à faire si on est bien organisé; aujourd’hui je partage avec vous une savoureuse poêlée de riz aux petits légumes saveur asiatique avec l’ajout de la sauce soja.

RECETTE:

Ingrédients:

  • 2 verres de riz basmati

  • 2 poignées de petits pois surgelés

  • 6 petits oignons ou 2 gros

  • 2 poivrons rouges

  • un filet d’huile d’olive

  • du sel et du poivre

  • 4 c à s de sauce soja

  • 1 petite boîte de maïs de 150 g

Préparation:

  • Commencer par cuire le riz: le laver et le cuire dans « l’autocuiseur spécial riz » (un verre de riz pour un verre et demi d’eau environ pour avoir un riz pas trop mou une fois cuit). Y ajouter les petits pois. Ainsi le riz et les petits pois cuiront ensemble.

  • S’occuper des légumes: émincer les oignons et couper en petits dés les poivrons rouges lavés et épépinés.

  • Dans une grande sauteuse, verser un bon filet d’huile d’olive et y faire frire les oignons jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés mais pas cramés. Une fois bien dorés, légèrement frits, on les sort et on les réserve.

  • Dans la même sauteuse, faire dorer les petits dés de poivrons rouges. Saler, poivrer.

  • Ajouter dessus les oignons qu’on a mis de côté,  le maïs égoutté ainsi que le riz avec les petits pois. Assaisonner avec la sauce soja. Mélanger les ingrédients délicatement. Goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin. S’il manque du sel, ajouter de la sauce soja et éventuellement un peu de poivre pour parfumer et relever cette poêlée de riz.

J’ai accompagné cette poêlée avec un filet de volaille mariné aux épices, voir recette plus bas!

RECETTE du filet de poulet mariné:

Ingrédients: (pour 4 personnes)

  • 4 filets de poulet

  • du sel et du poivre

  • du curry doux en poudre

  • un peu de gingembre frais râpé

  •  jus d’un demi citron

  • du curcuma

  • une pincée de cumin en poudre

  • une gousse d’ail

  • un peu de coriandre fraîche ou surgelée

Préparation:

La veille…

  • Réduire en purée l’ail avec le sel et la coriandre dans un petit mortier. Y ajouter le jus de citron ainsi que le gingembre râpé et toutes les épices. Mélanger le tout et y plonger les filets de poulet, qu’on recouvre de la marinade. A ce stade, ça sent déjà très bon!

  • Filmer le bol et direction le frigo jusqu’au lendemain (mais on peut les cuire de suite, bien que cela soit meilleur quand c’est mariné depuis plusieurs heures, la viande est ainsi extra tendre).

  • Le lendemain, griller la viande dans un grill huilé ou bien une poêle huilée. J’utilise l’huile d’olive, mon huile favorite.

Régalez-vous!

Publicités

Pâtes à la tunisienne au poulet

Bonsoir,

Avant de commencer, je tiens à remercier chaleureusement tous mes nouveaux abonnés à ce blog de cuisine. Je constate que ce nouveau blog est visité par de nombreux visiteurs chaque jour et ça me fait plaisir; soyez les bienvenus! Vive la cuisine et le partage!

Ce soir destination la Tunisie avec ce délicieux plat connu de tous les tunisiens avec une recette qui m’a été gentiment transmise par une amie tunisienne du nom de Aziza.

Cela fait des mois que j’attendais de la tester! En réalité, j’étais en quête des pâtes provenant de Tunisie, pâtes spéciales utilisées pour avoir un plat comme en Tunisie mais malgré mes recherches dans les épiceries orientales, je ne les ai pas encore trouvées mais je ne désespère pas de tomber dessus un jour! A défaut de ces fameuses pâtes qu’Aziza m’a vivement conseillé d’acheter pour faire cette recette, j’ai utilisé d’autres pâtes, ici des « gansettes ». On a l’habitude d’entendre que les tunisiens raffolent des plats pimentés, avec ce plat, on est sûr de confirmer la rumeur et ça n’est pas pour me déplaire; bien au contraire j’ai trouvé ce plat pimenté vraiment exquis! J’ai utilisé des épices « tabel karouia » provenant droit de la Tunisie, ramené de ses voyages en Tunisie par la gracieuse Amélie. Aziza m’a expliqué que les épices pour les pâtes à la tunisienne sont d’ordinaire préparées en grandes quantités pour l’année, les épices sont broyées au mortier et mélangées pour être utilisées ultérieurement.

Pour info le tabel est un condiment qui réunit trois épices qui sont principalement les graines de coriandre « tabel », le carvi (« karouiya »), des piments forts rouges secs et des gousses d’ail ou ail en poudre sec.

Les pâtes cuisinées à la tunisienne sont savoureuses. Cette recette deviendra un plat familial chez moi car mes gourmands l’ont apprécié et en redemandent! Merci Aziza et Amélie qui m’a aussi livré sa façon de les préparer!

Passons à la recette.

RECETTE:

Ingrédients:

  • environ 500 g de viande ou 4 cuisses de poulet (on peut choisir une autre viande!)

  • des pâtes (je fais à l’oeil pour la quantité mais c’est selon le nombre de personnes!)

  • un filet d’huile d’olive

  • 1 c à s d’un mélange de coriandre en poudre et carvi en poudre (karouiya)

  • du sel

  • 1 feuille de laurier

  • 3 c à s de concentré de tomates

  • 1 tête d’ail (qu’on écrase habituellement au mortier, avec le carvi, le sel et le poivre) (j’ai mis 8 gousses d’ail)

  • 1 c à s de harissa

  • une pincée de piment fort (facultatif) (si on met le piment fort frais et la harissa, ça suffit! Tous les palais n’apprécient pas le piment!!)

  • 1 piment fort frais

  • une pincée de poivre

Préparation:

Dans une marmite, verser un filet d’huile d’olive et y faire revenir quelques minutes, à feu doux, les morceaux de viande avec le concentré de tomates, la harissa, les épices et un peu d’eau.

Puis ajouter l’ail écrasé et la feuille de laurier. Couvrir d’eau à hauteur de la viande. Ajouter  le piment fort frais.

Laisser la viande cuire à couvert, feu moyen.

A part, cuire les pâtes de votre choix al dente.

Quand la viande est cuite et la sauce assez réduite, on ajoute les pâtes égouttées et une pincée de poivre. Mélanger délicatement avec une cuillère en bois.

Servir sans tarder ce délicieux plat qui doit se manger chaud. Les pâtes au fond de l’assiette et on pose dessus la viande et le piment.

Régalez-vous!

Poulet au lait de coco

Bonjour,

destination les Antilles ce midi, avec une belle recette trouvée chez Adial63 , « Cuisine antillaise et cuisine du monde », un blog récemment découvert qui contient pas mal de recettes que j’aimerais tester un jour car j’aime beaucoup ce type de cuisine.

Ce plat ensoleillé est vraiment délicieux, accompagné d’un bon riz basmati pour ma part. En plus d’être savoureux, il est facile à faire, il suffit de suivre la recette et prendre le temps qu’il faut pour laisser la viande mariner dans le jus de citron, ail et épices puis de laisser mijoter…

Adial63, si tu passes par là, j’espère que mon plat est conforme à ta recette 🙂 Je n’ai fait que la suivre pas à pas! et merci pour le partage.

 RECETTE : 🌴🌴🌴🌴🌴🌴

Ingrédients:

Pour 4 personnes
Préparation : 30 minutes
Macération : 1 heure
Cuisson : 40 minutes

INGREDIENTS

  • 1 poulet de 1 kg environ découpé en morceaux

  • 1 noix de coco râpée (à défaut d’une belle noix de coco, j’ai utilisé du lait de coco de qualité en boîte)

  • 2 oignons

  • 3 tomates

  • 2 citrons (la prochaine fois je n’en mettrai qu’un car mes citrons étaient bien juteux et j’ai trouvé qu’il y en avait trop!) ou bien le jus d’un citron vert + 3 c à s de vinaigre)

  • 2 doses de safran (j’ai mis du curcuma et des filaments de safran pur !)

  • 5 gousses d’ail

  • 4 pincées de cumin

  • Huile, vinaigre, sel, poivre

PREPARATION

– Couper le poulet en morceaux,  les laver avec de l’eau et du vinaigre blanc dans un grand récipient. Rincer et égoutter.

– Faire mariner les morceaux de poulet avec le jus de citron, l’ail écrasé (moi je le passe au presse-ail), du sel, du poivre, le cumin et le safran pendant une heure. (Ne pas hésiter à bien épicer la viande, vu qu’il n’y a pas beaucoup d’épices, bien poivrer, saler juste ce  qu’il faut et ajouter 4 bonnes pincées de cumin!)

– Dans une cocotte, versez un petit filet d’huile, faites roussir le poulet, ajoutez les oignons hachés, les tomates épépinées et coupées en morceaux.

– Laisser mijoter 15 minutes environ. Verser la marinade.

– Pendant ce temps, mettre la pulpe de coco dans une serviette, verser 1/2 litre d’eau tiède, refermer la serviette et bien presser pour en extraire le lait, ou utiliser du lait de coco en boite.

– Ajoutez le lait au poulet et laisser cuire à feu doux pendant 20 minutes environ.

– Servir avec du riz blanc ou bien un gratin de légumes. (Chez nous, on est friand de riz basmati parfumé)!

Régalez-vous!

Pizza aux anchois

 Bonsoir,

J’essaie de me mettre à jour dans la publication de mes recettes et ce soir je partage avec vous une délicieuse pizza aux anchois, qu’on nomme aussi la pizza napolitaine, reprenez-moi si je me trompe 🙂

Depuis que j’ai découvert la pâte à pizza « longue fermentation », je n’aime plus qu’elle mais bien que facile à faire, elle demande une certaine organisation! Sa recette se trouve déjà dans ce blog ici mais je vous la mets ici, c’est plus pratique de l’avoir sous les yeux.

Quand je fais des pizzas à la maison, j’en prépare beaucoup et cette recette donne au moins quatre pizzas. Il m’arrive d’en faire plus en utilisant un kilo de farine. Tant qu’à faire autant en préparer plusieurs quand on décide de réaliser cette pâte longue fermentation. Mais bien entendu, chacun est libre d’utiliser sa recette préférée de pâte à pizza pour réaliser cette savoureuse pizza aux anchois, moelleuse et goûteuse!

RECETTE de la pâte à pizza longue fermentation

Cette recette donne 4  pizzas moyennes.

Ingrédients:

– 400 g de farine riche en gluten + un peu
(j’ai utilisé pour cette fois une farine spéciale pizza, un mélange de farine 00 et farine T45 mais on peut utiliser que de la T45 par exemple)
– 220 g (22 cl) environ d’eau tiède voir froide
– 4 g de levure de boulanger sèche (1 càc) ou 10 g de fraîche (levure fraîche pour moi)
– 8 g de sel fin (2 càc)
– une pincée de sucre (facultatif)
– 2 cs d’huile d’olive vierge extra

Etapes :

1. Mélanger la levure avec 100 g d’eau tiède et 50 g de farine (petit levain), laisser fermenter pendant une demi-heure environ dans un endroit tiède. Il doit se former des bulles.
On peut aussi omettre cette étape et mélanger directement la levure avec la farine mais je préfère ainsi.
2. Mélanger le reste de farine avec le sel, le sucre et l’huile d’olive. Ajouter le mélange avec la levure puis le reste d’eau (100-120 g) peu à peu, si possible froide. Pétrir longuement jusqu’à ce que la pâte soit belle, lisse et très souple.
3. Former une boule (ou 4 boules individuelles), les mettre dans un saladier 4 fois plus grand, couvrir le saladier de papier film ou un torchon humide (à humidifier régulièrement pendant la levée) (Moi j’ai juste fait une boule que j’ai posée dans une  bassine et recouverte d’un grand sac plastique transparent et je n’y ai plus retouché). Laisser lever au moins 6-8 heures à 20°C, voir 15 heures à 15°C environ. La pâte doit doubler, presque tripler de volume. (Moi je la prépare le soir pour le lendemain vers midi.)
4. Préchauffer le four à 250°C voir 270°C
Former 4 disques de 25-30 cm de diamètre, garnir les pizza, laisser reposer 5 minutes et cuire quelques minutes (5 environ mais vérifier toujours l’aspect).

Ingrédients pour la garniture:

– de  la sauce tomate

– un sachet « mélange de fromages fondants spécial pizza »

– quelques anchois

– des olives noires

Préparation de la sauce tomate facile, rapide pour pizza:

Diluer du concentré de tomates* avec un peu d’eau jusqu’à obtenir un coulis nappant; assaisonner de sel, poivre, ail en poudre, un peu d’origan et de basilic ou bien un mélange d’herbes sèches « spécial pizza ». Ne pas oublier d’ajouter un peu de sucre pour ôter l’acidité de  la tomate.

*parfois je n’utilise que du coulis de tomates que j’assaisonne!

Il suffit d’étaler quelques cuillerées sur la pâte à pizza, puis disposer le fromage râpé et des anchois. Décorer avec des olives noires et enfourner la pizza dans un four très chaud.

Régalez-vous!

gratin de pâtes

Bonsoir,

que vous dire si ce n’est que ce plat classique de la cuisine française figure parmi les plats que j’apprécie le plus et mes gourmands ne diront pas le contraire! En effet, quand je prépare ce plat si simple en apparence, mais au demeurant succulent, toute la tablée est ravie et en redemande si bien que je n’ai jamais de restes pour ce plat!

Il s’agit du célèbre gratin de pâtes à la béchamel, auquel on peut rajouter des dés de jambon ou bien du blanc de poulet pour un plat unique.

Mon blog, vous l’aurez compris est un petit recueil de mes recettes préférées, d’ici ou d’ailleurs mais toujours une cuisine simple, familiale, intemporelle. Afin de répondre à la demande de certaines personnes qui me suivent sur instagram, je partage avec vous ce plat qui a suscité de l’intérêt!

L’ajout de la béchamel rend le gratin de pâtes très crémeux. Et comme beaucoup certainement, ce qui me plaît le plus, c’est cette belle couche de gratin, dorée à souhait et si goûteuse!!!

Cette recette me ramène loin en arrière, lorsque j’étais à l’école primaire. Nous avions la chance d’avoir une dame de cantine qui nous concoctait de bons plats variés, goûteux et toujours frais! L’école que j’ai fréquentée était une école de campagne et chaque matin la dame de la cantine, nous accueillait ma sœur et moi très tôt le matin, dans sa cuisine ouverte, pour nous protéger du froid (cette attention m’a beaucoup marqué!) et c’est ainsi qu’on assistait à l’épluchage des légumes ou bien à la mise en route de la soupe. On savait tôt le matin ce qu’on mangerait le midi et c’est ainsi, que j’ai découvert et apprécié la cuisine française. Chez moi je ne mangeais que la cuisine maternelle, la cuisine marocaine et à l’école je pouvais apprécier quelques bonnes recettes françaises. Mais je précise que les plats étaient préparés sur place avec des produits frais de l’entrée au dessert et ça n’avait rien à voir avec la cuisine en barquettes qu’on remet en température avant le service dans les cantines d’aujourd’hui! Je suis aujourd’hui consciente de la chance que j’ai eu d’avoir grandi d’une part à la campagne et d’autre part d’avoir pu découvrir de bons petits plats réalisés comme à la maison! Mais une fois au collège, c’était une toute autre réalité; les plats nous venaient de la cuisine centrale et étaient réchauffés sur place et n’étaient pas toujours bons malheureusement.

Je ferme cette petite parenthèse « nostalgie » autour d’un plat et vous livre ma recette inspirée de ce que ma mémoire gustative a gardé… j’ai vite fait de retrouver LA recette comme dans mes souvenirs.

RECETTE

Ingrédients:

  • 400 g de pâtes cuites dans une eau salée, de préférence des nouilles

pour la béchamel:

  • 1/2 litre de lait

  • 30 g de beurre

  • 40 g de farine

  • sel et poivre

  • noix de muscade râpée

pour la couche du dessus « le gratin »:

  • de la chapelure ou 3 biscottes réduites en poudre

  • du gruyère râpé

  • une bonne cuillère à soupe de beurre fondu

Préparation:

Cuire les pâtes comme vous avez l’habitude de faire.

Pendant la cuisson de ces dernières, préparer la béchamel: dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la farine. Cuire une minute en remuant avec une cuillère en bois puis ajouter le lait bouillant progressivement tout en remuant cette fois avec un petit fouet afin de supprimer les éventuels grumeaux. Saler, poivrer, parfumer avec quelques pincées de muscade et dès l’ébullition compter deux à trois minutes et c’est prêt!

Egoutter alors rapidement les pâtes, les mélanger, dans la grande casserole où elles ont cuit, avec la béchamel.

Verser le tout dans un plat largement beurré et saupoudrer les pâtes de gruyère puis de chapelure.

Arroser de beurre fondu et gratiner au four chaud (250°c) pendant 20 minutes. J’ai mis chaleur tournante les dernières minutes pour avoir un joli gratin bien doré comme j’aime!

Régalez-vous!

Poulet à la crème aux champignons et aux deux moutardes

  

Bonjour,

avant de partager avec vous la recette de ce plat si savoureux, je vais vous raconter ma mésaventure. Hier soir, j’ai pris le temps de taper cette recette, ce qui m’a bien pris une bonne trentaine de minutes et quand j’ai eu fini de la taper et que je m’apprêtais à l’éditer, la connexion a fait des siennes et donc impossible pour moi, malgré toute la bonne volonté, de publier ma recette. Prévoyante, je m’assure de faire un copié/collé de la recette que je venais de taper et je fais redémarrer mon ordi dans l’espoir de faire revenir cette satanée connexion et comme je l’avais prédit tout avait sauté, plus de recette d’affichée et uniquement la photo du plat! A ce moment là je me suis dit « tout va  bien Lakbira ne panique pas, tu as copié/collé ta recette » mais il faut croire que ça n’a pas suffit, puisqu’il fallait que non seulement je fasse un copié/collé  correctement mais aussi et c’était certainement l’unique chose à faire, celle d’enregistrer dans le brouillon ma recette. Ceci dit, avec le recul je me dis que même cette précaution à prendre sans connexion c’était impossible! bref voilà ma petite mésaventure, et j’ai bien failli ne pas publier cette recette qui pourtant mérite d’être partagée tellement elle est facile à faire et surtout succulente quand elle est bien menée. L’amour de la cuisine c’est aussi prendre le temps de bien faire les choses, et ici il s’agit de faire revenir longuement les cuisses de poulet jusqu’à obtenir une très belle coloration!

RECETTE

Ingrédients:

  • 3cuisses de poulet sans peau et coupées chacune en deux

  • 4 échalotes hachées

  • 2 gousses d’ail hachées

  • un filet d’huile d’olive

  • du sel et du poivre

  • un bouquet de thym et laurier

  • une barquette de champignons de Paris frais

  • 1 c à s de moutarde à l’ancienne

  • 1 c à s de moutarde de Dijon douce

  • de la crème fraîche (prévoir un pot)

  • un grand verre d’eau

  • du persil haché frais

  • le jus d’un demi citron

Préparation:

Dans une sauteuse, verser un filet d’huile d’olive, y déposer les cuisses de poulet et les faire revenir longuement, le temps qu’il faut pour bien les saisir et obtenir une belle coloration, uniforme (Couvrir à chaque fois si vous ne voulez pas tâcher votre gazinière et recevoir des éclaboussures!)

Saler et poivrer. (On peut ajouter quelques tours de moulin des quatre baies)

Ajouter les échalotes puis l’ail, le bouquet de thym et laurier.

Déglacer avec un grand verre d’eau (ou un verre de vin blanc pour ceux qui consomment l’alcool et dans ce cas ne pas rajouter le jus de citron).

Ajouter alors les champignons pelés et coupés en lamelles (ne surtout pas les laver, se contenter de les essuyer avec un torchon s’il y a de la terre).

Quand le poulet est cuit, presser le jus d’un demi citron et  incorporer autant de crème qu’il faut pour avoir suffisamment de sauce au final (je cuisine beaucoup à l’œil :)) ainsi que les deux moutardes.

N’oubliez pas d’apporter une touche de couleur et de goût en saupoudrant votre plat avec un peu de persil haché frais.

J’ai servi ce plat de poulet crémeux avec un bon riz thaï parfumé et fondant, et c’était juste un délice!!!

Régalez-vous!

Poulet aux poivrons sauce crémeuse

Bonjour,

j’enchaîne avec une autre recette partagée sur mon compte instagram, c’est un plat que je réalise de temps à autre pour varier les menus et qui plaît bien à ma petite tribu.

RECETTE

Ingrédients:

  • 3 cuisses de poulet coupées en 2 chacune (j’enlève la peau des hauts de cuisses)

  • un filet d’huile d’olive

  • 1 oignon

  • 2 gros poivrons rouges

  • 2 gousses d’ail

  • un peu de thym séché

  • du sel et du poivre

  • 1 c à c de curry en poudre non rase ou selon le goût

  • du persil séché

  • 2 briquettes de crème fraîche liquide

Préparation:

Dans une grande sauteuse, verser un filet d’huile d’olive, y faire dorer les morceaux de poulet à feu vif et à couvert pour éviter les éclaboussures.

Pendant ce temps, hacher finement l’oignon et laver, épépiner les poivrons et les hacher en petits dés.

Quand la viande est bien dorée, colorée de toutes parts, ajouter l’oignon et faire revenir le tout quelques minutes à feu doux. Retourner souvent les morceaux de poulet et penser à couvrir à chaque fois pour que le poulet cuise.

Ensuite ajouter les petits dés de poivrons ainsi que l’ail haché (avec le presse-ail).

Faire encore revenir le tout et remuer souvent à l’aide d’une cuillère en bois.

Saler, poivrer et saupoudrer de curry en poudre et d’un peu de thym séché.

Retourner les morceaux de viande de manière à bien les enrober d’épices.

Incorporer la crème fraîche et mélanger encore délicatement. Surtout veiller à garder un feu doux pour que, les légumes qui lâchent leur eau ne collent pas au fond de la sauteuse.

Saupoudrer de persil séché et dès la première ébullition, attendre environ 3 minutes et stopper la cuisson.

En principe, le poulet est déjà cuit au moment d’ajouter la crème. Pour cela, il faut bien veiller à couvrir la sauteuse à chaque fois. De même qu’il faut souvent remuer pour éviter que les aliments accrochent au fond de la poêle et laisser mijoter à feu doux.

Ce plat doit être servi sans attendre, en accompagnement d’un bon riz basmati.

Régalez-vous!

Boulettes de boeuf au parmesan et sauce tomates au basilic

Bonjour,

je continue avec la publication d’une autre de mes recettes préférées, un plat inspiré de la cuisine italienne, composé de grosses boulettes de boeuf haché mélangé à du parmesan et de la chapelure, ce qui rend la viande ultra moelleuse! Les boulettes sont cuites dans une sauce tomates parfumée à l’origan et au basilic.

Voici ma RECETTE: pour environ  6 gourmands!

  • 800 g de boeuf haché

  • 6 biscottes

  • 50 à 60 g de parmesan râpé

  • une c à s rase de beurre et un petit filet d’huile d’olive (ou bien que l’huile!)

  • du sel et du poivre

  • un peu d’origan et de basilic séchés

  • des feuilles de basilic frais

  • 3 gousses d’ail (passées au presse ail)

  • 2 oignons moyens hachés finement

  • 680 g de purée de tomates

  • un morceau de sucre

PREPARATION:

Dans une grande sauteuse, faire revenir les oignons dans l’huile et le beurre puis ajouter la purée de tomates, l’ail, le morceau de sucre. Incorporer les herbes sèches et assaisonner. Couvrir d’eau (moi je remplis d’eau la petite bouteille en verre qui contenait la purée de tomates et je la verse dans la sauteuse.) Laisser cuire à couvert et à feu doux.

Pendant ce temps…

Durant la cuisson de la sauce tomates, préparer la viande hachée.

Ecraser les biscottes une à une avec un verre sur une planche à découper ou bien les mixer pour les réduire en fine chapelure.

Ajouter à la viande hachée, la chapelure, et le parmesan râpé. Saler très légèrement et poivrer (ne pas oublier que la sauce tomates est assaisonnée!) Incorporer un peu d’huile d’olive et amalgamer le tout avec les mains pour avoir un mélange homogène.

Former alors de grosses boulettes . (On peut ajouter un oeuf entier si on veut pour amalgamer le tout mais je n’en ai pas mis et je n’ai eu aucun soucis pour former les boulettes).

Quand la sauce tomates est cuite et réduite, on incorpore délicatement les grosses boulettes et on évite de remuer brusquement pour ne pas les briser!

Parsemer de feuilles de basilic frais, laisser cuire et servir accompagné de tagliatelles par exemple ou autres pâtes de son choix: spaghetti etc.

Décorer votre assiette avec quelques feuilles de basilic et saupoudrer de parmesan râpé avant de déguster ce plat copieux et délicieux!

Régalez-vous et n’oubliez pas de me laisser un petit commentaire pour partager votre avis sur la recette si vous la testez!

Poulet basquaise

Bonjour,

aujourd’hui je partage avec vous ma recette du poulet basquaise, à ma façon.

C’est un plat très apprécié chez moi que je n’hésite pas à  réaliser pour varier mes menus.

Voici donc ma RECETTE:

  • 1 poulet entier ou bien 4 cuisses de poulet

  • 2 oignons émincés (en lamelles)

  • 4 gousses d’ail (écrasées au presse-ail)

  • 4 poivrons (de couleur rouge, jaune et un vert)

  • 2 petits boîtes de tomates en dés

  • du persil frais haché

  • une pincée de piment d’espelette

  • du sel et du poivre

  • 1 c à s de beurre + un petit filet d’huile d’olive

  • une feuille de laurier

  • en principe on ajoute un verre de vin blanc, que je ne mets pas mais je tiens à le préciser!

  • un morceau de sucre pour ôter l’acidité de la tomate

Dans une grande sauteuse, faire revenir les morceaux de poulet dans le beurre et l’huile jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Ajouter l’oignon, faire revenir un peu puis ajouter les poivrons découpés en lamelles ainsi que l’ail. Retourner le tout dans la sauteuse avec une cuillère en bois et laisser revenir quelques minutes.

Incorporer les tomates en dés et le verre de vin blanc pour ceux qui consomment de l’alcool et autant d’eau qu’il faut pour cuire la viande. Moi j’ai rempli une petite boîte de tomate vide et demi d’eau que j’ai versé dans la sauteuse. Glisser la feuille de laurier dans la sauce, le persil et le piment d’espelette. Ne pas oublier le morceau de sucre! Laisser cuire à couvert et à feu doux jusqu’à ce que la viande soit bien cuite et la sauce réduite juste ce qu’il faut!

Servir le poulet basquaise avec un bon riz basmati par exemple ou autre riz de votre choix ou bien de pommes de terre en robe des champs.

Régalez-vous!

One pot pasta au boeuf et à la tomate

Bonjour,

voici ma recette de ce plat connu sous le nom de « one pot pasta », déclinable selon ses envies et les ingrédients qu’on a sous la main! On peut changer de viande, comme on peut changer de légumes, et créer un plat à son goût! Cette façon de cuisiner les pâtes, nous vient des Etats-unis.

Le principe est simple, il suffit de tout mettre à cuire en même temps, la viande, les épices et herbes aromatiques, les légumes et les pâtes. Couvrir d’eau et laisser cuire. Ceci dit, j’aime bien faire revenir la viande à feu vif au départ avant d’incorporer tous les ingrédients!

Mes gourmands raffolent de ce plat!

A vrai dire cette façon de faire je la connais depuis toujours, puisque c’est ainsi que ma mère nous a toujours préparé les pâtes en sauce et elle procédait de la même manière avec le riz! Et voilà que je découvre que ce plat porte le nom de « one pot pasta » et en faisant une recherche rapide sur le net, je me rends compte que ce plat a fait le tour de plusieurs blogs de cuisine.

Simple, rapide à faire et délicieux, que demander de plus?

Voici ma RECETTE improvisée:

Ingrédients:

  • 300 g de boeuf haché (on peut prendre 3 steaks hachés)

  • 1 oignon haché

  • 2 gousses d’ail hachées

  • 1 poivron rouge ou jaune en lanières fines

  • du basilic frais (j’en avais du frais congelé) ciselé

  • un filet d’huile d’olive

  • 1 cube de bouillon de boeuf

  • du poivre

  • environ 200 ml de coulis de tomates

  • 1  cuillère à soupe bien pleine de concentré de tomates

  • un morceau de sucre (pour ôter l’acidité de la tomate)

  • une petite barquette de tomates cerises coupées en deux

  • de la mozarella râpée ou bien une boule qu’on hache

  • 250 g de pâtes  » penne rigate »

PREPARATION:

Verser un filet d’huile d’olive dans une grande sauteuse, profonde.

Faire revenir rapidement le boeuf haché.

Ajouter l’oignon haché, le poivron en lanières puis les tomates cerises, l’ail.

Faire revenir l’ensemble à feu vif puis baisser le feu, et ajouter tous les autres ingrédients.

Couvrir largement d’eau. Mélanger dès le début de l’ébullition pour que les pâtes ne collent pas au fond.

Laisser cuire, à feu moyen et sans couvercle. Pensez à mélanger de temps en temps et si les pâtes ne sont pas cuites et que le niveau d’eau a baissé, en rajouter juste ce qu’il faut pour avoir, au final un bon plat de pâtes en sauce, onctueux, ni trop liquide, ni trop sec.

Il faut savoir qu’en refroidissant, les pâtes vont absorber encore l’eau, alors arrangez-vous pour que la sauce ne soit pas trop sèche en fin de cuisson.

Quand les pâtes sont cuites, on ajoute la  mozarella ou autre fromage comme le parmesan ou même l’emmental, les deux râpés!

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin! Parsemer de basilic frais pendant la saison et …

régalez-vous!