Tajine de kefta aux oeufs

Bonsoir,

voici un plat marocain qu’on ne présente plus, très connu et  très apprécié! Je suppose que chaque famille a sa recette, ici je vous présente ma façon de faire.

C’est un plat facile et rapide à faire. Ici j’ai utilisé un tajine en poterie pour la cuisson pour le merveilleux goût qu’il apporte au plat mais on peut bien entendu préparer cette recette dans un autre récipient.

RECETTE

Ingrédients pour la « kefta » ou boulettes de viande de boeuf hachée:

  • 500 g de viande hachée
  • 1 c à s de persil haché
  • 1 c à c de cumin en poudre
  • 1 c à c de paprika
  • 1/2 c à c de gingembre en poudre
  • du sel et du poivre

Ingrédients pour la sauce tomate:

  • une petite boîte de tomates finement concassées ou en purée
  • 1 oignon finement haché
  • 1 c à s de persil haché
  • 1 gousse d’ail hachée finement
  • les mêmes épices que pour la viande: 1 c à c de cumin, 1 c à c de paprika, 1/2 c à c de gingembre en poudre
  • environ 6 c à s d’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • 1 c à s de concentré de tomate

Finition:

  • 4 oeufs

PREPARATION:

Dans un premier temps, assaisonner la viande hachée avec les épices citées et le persil. Mélanger.

Puis dans un tajine ou bien une sauteuse ou grande poêle, verser l’huile et y faire revenir l’ oignon.

Ajouter la tomate et le concentré de tomates, l’ail, les épices ainsi qu’un peu d’eau. Couvrir et laisser mijoter.

Quand la sauce tomate a réduit (mais pas complètement hein? …car il faut garder de quoi saucer le pain au final), ajouter les boulettes de viande assaisonnée en les répartissant sur la sauce et laisser cuire.

Quand c’est cuit, casser des oeufs sur le plat de « kefta ». Ne pas mélanger les oeufs, laisser cuire à couvert.

Saupoudrer de persil frais haché avant de servir ce délicieux tajine avec un bon pain maison si possible.

Parfois pour les enfants, je fais cuire du riz à part et je leur sers une portion de riz et des boulettes à la tomate à côté et ils aiment bien!

Moi je préfère manger ce plat tel quel, juste avec un bon pain et terminer le repas avec un bon verre de thé à la menthe! Et vous?

Régalez-vous!

Publicités

Tajine aux pommes de terre

 

Bonjour,

voici la recette de ce délicieux tajine de veau aux pommes de terre et olives, un classique de la cuisine marociane qui plaît beaucoup chez moi!
RECETTE
INGREDIENTS:
– de la viande de veau (environ 1 kg et demi ) on met la quantité qu’on veut selon le nombre de personnes.
– 1 gros oignon rouge ( rouge par nostalgie des beaux oignons rouges du Maroc utilisés en cuisine au quotidien) mais un oignon blanc convient très bien!
– 1 grosse tomate pelée ou émondée et épépinée 
– 1 c à c de sel
– 1/2 c à c de poivre
– 1/2 c à c de gingembre en poudre
– 1 c à c de curcuma
– un peu de persil et coriandre haché
– 2 gousses d’ail passées au presse-ail
– 1 demi verre d’un mélannge huile et huile d’olive
– des pommes de terre (choisir une variété qui se tient à la cuisson)
– des olives rouges ou vertes
Moi ce que j’aime faire c’est épicer mes pommes de terre coupées en quartiers, avec un peu de sel, du poivre, du curcuma et du persil et coriandre, je mélange le tout et les réserve jusqu’à ce que la viande soient bien cuite.

 PREPARATION

Comme pour tous les tajines, dans une cocotte, on fait revenir la viande avec  l’huile, l’oignon haché, l’ail, et les épices (si ça colle, on ajoute quelques cuillérées d’eau). J’ai mis toutes les épices citées plus un peu de coriandre hachée avec la viande. 

On remue souvent et on prépare en même temps les pommes de terre, qu’on épice et réserve!

Quand on a fait revenir la viande et qu’elle est bien imprégnée des épices, on ajoute la tomate pelée, épépinée et coupée en petits dès!

Mélanger et couvrir d’eau la viande juste à hauteur de la viande, à peine couverte. 

Laisser bien cuire la viande et dès qu’elle est bien cuite mais peut tenir encore à la cuisson, ajouter les pommes de terre épicées.

Laisser cuire, mais pas longtemps, il faut surveiller à partir de 5 à 8 minutes de cuisson.

Au final, on doit obtenir une belle sauce onctueuse, il doit y en avoir assez pour saucer le pain mais juste ce qu’il faut!

Pendant que les pommes de terre cuisent, on fait bouillir quelques minutes les olives rouges ou vertes puis on les égoutte et on les rajoute dans la cocotte.

celui-ci avec des olives vertes!

 

Régalez-vous!

Poulet à la marocaine

Bonjour,

j’ai déjà posté ma recette du poulet à la marocaine mais je vous remets la recette ici.

Cette fois-ci j’ai laissé mon poulet dans la marinade toute une nuit et franchement ça se ressent au niveau du goût. En effet, la chair du poulet est plus goûteuse, car imprégnée des bonnes épices et herbes.

Voici une idée de repas à la marocaine, le plat principal étant le poulet doré au four et sa sauce aux olives et citrons confits onctueuse et tout autour une variété de salades (avec entre autres de la salade de riz, et de la salade de pommes de terre) mais aussi des frites « faites maison », qui accompagnent à merveille ce plat.

RECETTE

Ingrédients:

  • 1 poulet de 1 kg 500
  • 2 oignons hachés
  • 3 gousses d’ail passées au presse-ail
  • 1 c à s de persil et 1 c à s de coriandre hachés
  • 1 c à c de sel
  • 1/2 c à c de poivre
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • la pointe du couteau de cumin en poudre
  • 1 c à c  bien pleine de curcuma en poudre
  • 1 c à c de beurre rance ou « smen » (facultatif)
  • un demi-verre d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol

Garniture:

  • des olives
  • 1 citron confit

Pour dorer le poulet: (les quantités à l’oeil, c’est en fonction du poulet!)

  • de la harissa (ça ne piquera pas alors mettez ce qu’il faut pour avoir un beurre bien rouge, c’est ce qui va donner une jolie couleur dorée au poulet!)
  • du beurre

Préparation:

La veille (si on peut c’est mieux!), nettoyer le poulet, le frotter avec du sel et du jus de citron à l’intérieur et à l’extérieur, bref bien le masser de partout lol!

Ensuite au bout d’une demi heure, le laver puis saupoudrer dessus toutes les épices ainsi que l’ail et les herbes, sauf l’oignon, l’huile et le « smen » qu’on réserve pour le lendemain, au moment de la cuisson.

On peut ajouter une c à c d’eau sur les épices juste pour pouvoir les étaler facilement sur la volaille, en prenant soin de bien en mettre de partout, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur mais aussi sous la peau au niveau du coup ou ailes ou cuisses, bref bien imprégner la volaille avec la marinade! En principe ça sent dejà très bon alors que c’est encore crue!

Ficeler le poulet au niveau des pattes et le déposer dans une grande boîte en plastique pour le mettre au réfrigérateur toute une nuit, voire plus!

Le lendemain, verser l’huile dans une cocotte minute, ajouter l’oignon puis le poulet, faire revenir quelques minutes le temps que l’oignon descende et commence à dorer très légèrement. Tourner de temps en temps le poulet. Si les épices commencent à accrocher sur le fond de la cocotte, ne pas hésiter à ajouter un demi verre d’eau ou moins!

Quand la viande est bien revenue, on ajoute la cuillère de smen et on couvre d’eau, à hauteur des cuisses (le poulet étant posé sur la poitrine!). Fermer la cocotte et dès le chuchotement de la soupape, compter de 15 à 18 minutes pas plus sinon il va se défaire!

Vérifier qu’il est bien cuit en le piquant au niveau des cuisses, l’eau ne doit pas s’échapper rosée!

Ensuite, on sort délicatement le poulet en s’aidant de deux grandes cuillères passoires et le déposer dans un plat allant au four.

Le badigeonner d’un mélange de beurre et de harissa (n’ayez aucune crainte ça ne pique pas, alors vous pouvez presser le tube lol! 2 à trois pressions) et le passer au four, pour le dorer de toutes parts, pensez à le retourner quand c’est nécessaire pour qu’il soit doré uniformément!

Pendant que le poulet est au four, on réduit la sauce aux oignons en mettant feu vif et sans couvercle! Quand la sauce a bien réduit, on ajoute des lamelles de citron confit sans la pulpe!

Et à part, on met des olives à bouillir pour les dessaler quelques minutes puis on les égoutte et on les plonge dans la sauce à la dernière minute au moment de servir!

Pour servir, poser le poulet doré au centre du plat, la sauce aux oignons, olives et citrons confits autour.

Régalez-vous!

 

Pastilla au poulet et amandes

RECETTE

pour au moins une dizaine de personnes

Prévoir:

– 2 paquets de feuilles de brick (mais je n’ai pas tout utilisé!)

Dans votre cocotte, bien mélanger:

– 1 poulet fermier d’environ 1 kg et demi découpé en morceaux et 2 cuisses de poulet
– un bâton de cannelle
– 100 g de beurre
– 3 gros oignons hachés (500 g)
– 1 c à c  de gingembre
– 1 c à c de sel

-1/2 c à c de poivre
– 1/2 paquet de safran (colorant alimentaire) mais on peut mettre du curcuma et même des filaments de vrai safran! ici j’ai mis du colorant alimentaire que je n’utilise maintenant que très rarement car je l’ai remplacé par le curcuma et le vrai safran dans ma cuisine, bien meilleur pour la santé!

Mettre la viande, le beurre en morceaux dans la marmite et les épices ainsi que le bâton de cannelle et faire revenir quelques minutes juste le temps de bien mélanger et que la viande s’imprègne des épices.

Ensuite ajouter de l’eau à hauteur de la viande.
Couvrir et laisser cuire la volaille.

Après ce temps, retirer les morceaux de poulet (qu’on désossera!) et ajouter à la sauce:

– une poignée de coriandre hachée (un bouquet qu’on hache fin) .
– une poignée de persil (un bouquet haché).
– 1 c à s de cannelle
– 200 g  de sucre en poudre

Laisser bien réduire la sauce avant de verser:

– 12 à 14 oeufs battus

Continuer la cuisson en tournant avec une cuillère en bois sans arrêt jusqu’à ce que les oeufs soient cuits et qu’il n’y ait plus de jus! Egoutter dans une passoire et laisser refroidir.

Il est important de bien égoutter cette farce aux oeufs et herbes si on veut obtenir une pastilla bien dorée et croustillante!
***Troisième couche: il faudra 250 g d’amandes émondées qu’on grille (moi je préfère les frire dans un peu d’huile) puis qu’on concasse dans un mixeur mais pas trop fin, il faut juste les concasser pour garder le côté croquant!
Montage:
Dans un moule rond beurré  et huilé (mon moule fait 27 cm de diam. avec une hauteur de 5 cm), poser une feuille de brick, la beurrer au pinceau, renforcer avec une deuxième feuille qu’on beurre sur le dessus et poser 6 feuilles de brick tout autour, qu’on fait se chevaucher (comme sur la photo) en beurrant entre chaque feuille puis poser au milieu une autre feuille et la beurrer.
Déposer alors une première couche de viande désossée et sans peau grasse, coupée en lamelles. tasser légèrement avec la main et poser sur la viande une feuille de brick beurrée (le coté beurré posé sur la viande), on vient ensuite poser la farce aux oeufs et herbes parfumée à la cannelle , égaliser dans le plat en tassant légèrement puis poser les amandes grillées  (250 g) et concassées sur les oeufs/herbes.

Rabattre alors sur cette farce les feuilles débordantes beurrées en gardant la forme ronde. Enduire tout le dessus de jaune d’oeuf puis poser trois feuilles qu’on fait se chevaucher et qu’on rentre délicatement sous la pastilla pour la consolider! Beurrer les feuilles sur le dessus, passer du jaune d’oeuf et poser une feuille au milieu qui rendra le dessus bien lisse, rentrer les bords. La beurrer!

Cuisson au four 200°c, dorer la pastilla sur les deux faces. Il faut une cuisson de 30 minutes pour qu’elle soit bien dorée, croustillante et si elle dore trop vite au début de la cuisson, on pose du papier alu sur le dessus mais attendre qu’il soit bien doré, ainsi au bout de 30 minutes on retourne la pastilla et on la remet au four juste le temps que la face du dessous soit bien dorée aussi et là biensûr on enlève le papier d’alu 🙂 Quand on veut retourner la pastilla, on prend un plateau de même dimension qu’on pose dessus la pastilla et on la retourne d’un coup! Il faut qu’elle soit bien dorée.

Puis la sortir,poser un plateau dessus et la renverser délicatement sur ce plateau puis la retourner dans un grand plat de service. Attention c’est chaud!

Ensuite vient le moment que je préfère le plus qui est la décoration de la pastilla, et là chacun fait comme il veut, on garde juste en tête que pour la déco, le sucre glace et la cannelle sont indispensables!

Régalez-vous!

Couscous aux légumes

Bonjour,

Je vous présente aujourd’hui ma recette de couscous aux légumes tel que je le fais habituellement tout en sachant qu’au gré des saisons, c’est jamais les mêmes légumes, parfois j’y mets du chou ou bien encore des fèves etc.
Il faut compter au moins 2 heures pour faire un couscous, c’est un peu long mais ça vaut le coup quand on sait qu’on va se régaler après!
C’est un plat familial et convivial complet qu’on prépare souvent lorsqu’on reçoit à la maison!
Voici sans plus attendre la recette. J’espère être la plus claire possible pour l’expliquer mais n’oubliez-vous que vous avez la vidéo sur la préparation du couscous dans ma chaîne youtube, une vidéo bien plus parlante que la recette par écrit.

IMG_2532

INGREDIENTS:

– 1 kg de couscous de calibre moyen
– environ 1 kg 500 de viande d’agneau mais biensûr on peut mettre la viande de son choix (La meilleure viande pour le couscous étant, à mon avis, l’agneau qui va en plus bien parfumer le bouillon!)
– 2 oignons coupés en quatre chacun
– 3 tomates moyennes coupées en quatre chacune
– 1/2 verre d’huile de tournesol
– 1 c. à s. de sel
– 1 c. à c. de poivre
– 1 c. à s. de gingembre
– 1 c à s  de curcuma
– 1 c. à s de « ras el hanout spécial couscous »

IMG_2530
Comme légumes:

– 4 navets à col violet ou autre navet

– 4 carottes

– 4 courgettes

– un  morceau de courge rouge ou potiron

– un ou deux piments forts.

– des pois chiches trempés de la veille sinon une boîte de pois chiches  qu’on égouttera et rincera.

– un petit bouquet de coriandre (on peut faire un bouquet d’un mélange persil et coriandre mais toujours plus de coriandre que de persil)

 

Quand j’ai le temps,  je prépare mon couscous dans le couscoussier, c’est-à dire que j’utilise la marmite du couscoussier ainsi que le couscoussier, la viande et légumes avec le bouillon dans le bas et la semoule en haut mais lorsque je suis pressée et que je veux gagner du temps, j’utilise ma cocotte minute pour cuire la viande et les légumes et le haut du couscoussier seulement pour cuire la semoule du couscous!
C’est le cas aujourd’hui, étant pressée, je me suis servie de ma cocotte!

Je commence toujours par la semoule: on prend un grand plat, on y met le couscous, on couvre les grains largement d’eau puis on penche doucement le plat pour enlever toute cette eau. On laisse les grains boire l’excédent d’eau et « sécher ».
Puis on passe à la préparation de la viande et légumes: dans une cocotte, on fait revenir sur feu moyen la viande ainsi que les épices, les oignons coupés en quatre avec  l’huile. Si ça accroche au fond de la cocotte, ne pas hésiter à rajouter un demi verre d’eau. Remuer souvent avec une cuillère en bois.

INTRO.00_01_21_16.Image fixe003

Dès que les grains ne sont plus humides mais plutôt secs, signe qu’ils ont absorbé toute l’eau qui restait lorsqu’on les a mouillés, on sépare les grains avec les mains. Avec ses doigts on saisit les grains et on les frotte entre nos mains pour que les grains soient bien séparés puis on les met dans le haut du couscoussier qu’on pose sur la marmite (du couscoussier) pleine à moitié d’eau salée qu’on aura mis à bouillir. On laisse la semoule cuire 25 minutes à partir du moment où la vapeur s’échappe! On pense à mettre un couvercle!

Pendant que la semoule cuit, on s’occupe d’éplucher les carottes et les navets et on découpe les courgettes et le morceau de potiron.

Tremper les légumes pelés et lavés dans de l’eau froide.

Disposer le potiron coupé en gros cubes à part, dans une petite marmite ou grande casserole, y ajouter les pois chiches égouttés et un piment fort.

 

Dès que la viande est colorée et qu’elle est bien imprégnée des épices, on rajoute les tomates coupées en quatre. Si on veut on peut les émonder avant de les couper!
On couvre d’eau chaude la viande. on jette 2 poignées de pois chiches (si on choisit de mettre des pois chiches trempés de la veille) et on laisse cuire la viande d’agneau pendant  environ 30 minutes, cocotte  minute fermée.

Pendant que la viande cuit… on sort le couscoussier au bout de 25 mn de cuisson de la semoule et on verse cette dernière dans le grand plat. On sale la semoule avec 1 cuillère à soupe de sel et on verse dessus 1/2 verre d’huile.

INTRO.00_02_38_10.Image fixe004

Ensuite on arrose la semoule avec de l’eau froide tout en séparant les grains soit avec ses mains pour les plus courageuses (la semoule étant brûlante!), soit à l’aide d’un fouet ou une fourchette au moins au début lorsque la semoule est très très chaude! On n’hésite pas à bien arroser la semoule pour que les grains soient bien imbibés et gonflent. Bien mélanger en travaillant la semoule afin de séparer les grains. Attention ne mettez pas plus d’eau qu’il n’en faut sous peine d’avoir une semoule pâteuse! Les grains doivent être imbibés d’eau mais l’ensemble reste humide et pas trop mouillé.
Laisser un temps de repos à la semoule le temps qu’elle absorbe bien l’eau avec laquelle on l’a arrosée!

 

Pendant ce temps… au bout de 30 min de cuisson, la viande a cuit. On ajoute les navets et les carottes dans le bouillon. Ces légumes demandant plus de temps de cuisson que les courgettes, les laisser cuire quelques minutes  et avant qu’ils ne soient cuits, on ajoute les courgettes, le piment fort et la coriandre ficelée. Saler et ajouter 1/2 c à c de poivre sur les courgettes. Fermer et laisser cuire quelques minutes.

Laisser cuire les légumes doucement sans fermer la cocotte ainsi on gère encore mieux la cuisson des légumes!

Dans une petite marmite ou bien une grande casserole, à part, faire cuire les cubes de potiron ainsi que les pois chiches et le deuxième piment fort (si on en mets deux!); saler, mettre 1/2 c à c de poivre ainsi qu’une c à c de « ras el hanout » et couvrir de quelques louches prélevées du bouillon où a cuit la viande et compléter avec un peu d’eau  jusqu’à hauteur des légumes. Couvrir et laisser cuire.

INTRO.00_03_17_26.Image fixe005

On met notre couscous dans le couscoussier pour un deuxième tour de cuisson de 25 minutes. Dès que la vapeur s’échappe, on compte 25 mn de cuisson donc et on couvre la semoule avec un couvercle!

 

Au bout de 25 mn, on renverse le haut du couscoussier dans le grand plat, et on imbibe la semoule avec une louche de bouillon dans laquelle on fait fondre une cuillère à soupe de beurre rance (smen) ou bien on choisit de mettre un morceau de beurre salé ou du beurre doux (le beurre rance étant facultatif car certains n’aiment pas son goût prononcé!)

INTRO.00_03_47_05.Image fixe006

On veille à bien travailler la semoule en séparant les grains avec les mains ou fouet ou fourchette. On ne met pas d’eau car le couscous est bien cuit, prêt à être servi!
Pour la « seffa », semoule sucrée, on fait 3 tours de cuisson mais là 2 tours suffisent largement (quand on utilise le couscous en paquet précuit!)

On sert le couscous bien chaud en veillant à poser d’abord la semoule puis on creuse légèrement un petit puits pour y mettre la viande, on arrose avec le bouillon et on décore avec les légumes ou bien on les pose pêle-mêle sur la viande. On sert à côté un peu de bouillon pour ceux qui l’aiment bien arrosé et on prépare éventuellement à côté un petit bol avec bouillon et harissa!

INTRO.00_04_41_28.Image fixe007

C’est long à présenter mais en réalité c’est très simple à faire  et surtout c’est DELICIEUX !!!

Régalez-vous!

Seffa medfouna

Bonjour,

 

Ce week end j’ai fait plaisir à mes enfants en leur préparant ce plat sucré/salé de la cuisine marocaine, tant apprécié!

C’est un plat vraiment exquis et les personnes qui l’ont déjà mangé savent de quoi je parle!
Il s’agit de  petits vermicelles au doux nom de « cheveux d’ange » cuits à la vapeur puis décorés de raisins secs, d’amandes grillées et concassées, de cannelle et de sucre glace. On l’appelle « seffa » au Maroc et  « madfouna » signifie « enterrée », pourquoi ce  nom? …et bien parce qu’on a enterré sous les « cheveux d’ange »  de la viande. On l’appelle également « chaâriya medfouna ».
J’ai choisi comme viande le poulet que j’ai cuit dans une sauce parfumée à la cannelle! C’est un délice, croyez-moi mais pas très recommandé pour ceux ou celles qui surveillent de près leur ligne, j’en conviens.
C’est un plat convivial, qu’on aime manger en famille, il faut donc être plutôt nombreux. C’est un plat de fêtes, il est préparé  donc pour de grandes occasions ou pour recevoir des amis ou la famille mais pas seulement pour ces occasions-là, moi je me fais plaisir avec ou sans fête! Je n’en avais pas mangé depuis cet été pour vous dire que ce n’est pas un plat de tous les jours!

Passons à la RECETTE:

Recette de la viande:

Il faut:

-du poulet (5 cuisses sans peau et coupées en deux) ou bien un petit poulet de 1kg 500 environ)

– 2 oignons émincés (en lamelles) ou bien hachés

-un peu de coriandre et de persil haché

-du sel (pas trop car on va réduire la sauce), pour un petit poulet je mets 1 c à c de sel.

-du poivre

-1 c à c bien pleine de gingembre

-1 c à c de  curcuma 

  • + quelques filaments de safran si on en a.

-50g de beurre

-2 c à s d’huile de table

-1 petit bâton de cannelle

-un peu de cannelle en poudre

Dans une cocotte faire revenir la viande avec les épices, l’oignon, les herbes hachées, le bâton de cannelle, le beurre et l’huile. Dès que l’oignon est descendu, on verse un grand verre d’eau (verre double) et on laisse cuire. Dès que la viande est cuite (10 minutes pour moi cocotte minute fermée), on saupoudre la viande d’un peu de cannelle, laisser alors la sauce bien réduire.  Remuer de temps à autre. Il faut qu’il n’y ait plus d’eau, on a à la fin que l’oignon. Si la viande est cuite, on la retire de la cocotte et on peut choisir de la désosser (on enlève aussi la peau grasse du poulet!)! Une fois désossée, on la remets dans la sauce aux oignons, on mélange et on réserve.

RECETTE de la seffa cheveux d’anges ou cuisson des vermicelles:

Il faut tout simplement:

-des vermicelles type cheveux d’ange (environ un kilo)
-de l’huile végétale
-du beurre
-des raisins secs (une bonne poignée)
-du sucre en poudre

Décoration

-sucre glace et cannelle

-fruits secs (ici amandes) mondés, frits et concassés (Deux poignées d’amandes) désolée je ne pèse pas, je fais à l’oeil en fonction des vermicelles que je prépare. 

PREPARATION:

Tout d’abord laver et tremper des raisins secs dans de l’eau et réserver.

 

Prendre votre couscoussier, mettre 3 casseroles d’eau dans la marmite du couscoussier, la saler. Mettre l’eau à bouillir.

Dans un grand plat mettre les vermicelles « cheveux d’ange », verser un filet d’huile et bien imbiber les vermicelles, en mélangeant avec les mains de façon à bien enrober chaque vermicelle!

Dès que la vapeur s’échappe du couscoussier, mettre les vermicelles  dans le panier, couvrir et laisser cuire quinze minutes puis les verser dans un grand plat. Les asperger d’eau salée, séparer les vermicelles avec vos mains ou une fourchette. Laisser les vermicelles absorber l’eau quelques minutes.

Puis les remettre dans le couscoussier, laisser cuire 1/4 d’heure. Au bout de ce temps, les mettre à nouveau dans le plat, verser dessus  un peu d’eau salée et séparer les vermicelles avec les doigts comme on ferait pour un couscous!

Remettre alors à nouveau dans le haut du couscoussier et procéder comme précédemment, ainsi de suite jusqu’à ce que les vermicelles soient bien cuits.

A la dernière cuisson, mettre en premier dans le panier les raisins secs égouttés puis par-dessus les vermicelles puis couvrir et laisser cuire 1/4 d’heure.

Renverser le couscoussier dans un grand plat et mélanger les vermicelles cuits avec les raisins secs et y ajouter un morceau de beurre ainsi que du sucre en poudre, selon ses goûts.

Dans un plat de service, déposer une couche de vermicelles « cheveux d’ange »puis mettre au centre le poulet aux oignons et recouvrir avec le reste de vermicelles en dressant les vermicelles en forme de cône.

Décorer selon votre fantaisie avec de la cannelle, des amandes et du sucre glace.

Au sommet on peut mettre des fruits secs comme les amandes grillées et concassées! C’est un délice et un plat de fête au Maroc!

Régalez-vous!

Tajine aux deux pommes de terre

Bonsoir,

comme vous êtes nombreuses à me demander la recette de ce tajine aux pommes de terre sur Instagram, je décide de publier ma recette et espère que vous la testerez à votre tour! C’est certainement un des meilleurs tajines que j’ai pu réaliser, il a beaucoup plu et on me le redemande souvent!

Je précise que cette recette peut être réalisée dans une simple marmite ou bien une cocotte minute mais la cuisson lente dans un tajine en poterie, reste incomparable, le tajine est ainsi encore plus goûteux, c’est un délice à chaque bouchée!

Ci-dessus une photo du tajine aux deux pomme de terre cru! La viande est en dessous.

RECETTE:

INGREDIENTS:

  • 3 cuisses de poulet qu’on peut découper chacune en deux
  • un gros oignon haché
  • 3 gousses d’ail passées au presse-ail
  • 1 c à c de sel
  • 1/2 c à c de poivre
  • 1/2 c à c de gingembre
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à c de beurre rance (smen) mais c’est facultatif si on en a pas
  • 1/2 verre* d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol (*un petit verre à eau)
  • la pointe du couteau ou une pincée de cumin en poudre
  • 1 tomate pelée et épépinée, coupée en petits dés
  • un peu de coriandre hachée
  • 2 grosses patates douces
  • quelques pommes de terre à chair ferme
  • des olives
  • persil et coriandre
  • eau chaude

PREPARATION

Peler les pommes de terre, les laver. Découper les légumes comme on veut ou comme sur la photo puis les assaisonner avec un peu de sel, du poivre, du curcuma (à l’oeil et pas avec les doses que j’ai citées qui sont pour le poulet!) et de la coriandre et persil hachés. Réserver.

Dans le tajine, à feu doux, verser l’huile, laisser chauffer puis déposer la viande; ajouter un peu de coriandre hachée et les épices ci-dessus.

Faire revenir la viande en la retournant de sorte qu’elle soit bien imprégnée avec les épices. Ajouter le beurre rance, l’oignon et l’ail. Déposer dessus, harmonieusement,  les légumes ainsi que les dés de tomates puis sur le côté, verser l’eau chaude, juste ce qu’il faut pour cuire la viande et que ça ne déborde pas!

Couvrir avec un papier de cuisson et par-dessus du papier aluminium pour venir emprisonner le tout (astuce pour accélérer la cuisson!). Lutter les bords avec le papier alu puis poser le couvercle conique du tajine.

Laisser cuire environ 1 heure, vérifier la cuisson en plantant la pointe d’un couteau dans les légumes et la viande!

En fin de cuisson la sauce aura largement réduit, il faut juste ce qu’il faut de sauce. Elle doit être onctueuse.

Servir le tajine chaud et…

régalez-vous!

Poulet aux olives et citron confit

Bonjour,

c’est avec plaisir que je partage avec vous ma recette du poulet aux olives! La recette figure déjà dans mon blog mais au fil des ans et avec l’expérience, on s’améliore en apportant de légères modifications toujours en quête du plat bien goûteux  aux saveurs authentiques!

Pour cette recette il est préférable de faire mariner le poulet toute la nuit dans les herbes fraîches (coriandre et persil), ail et épices ou même quelques heures avant de le cuire sinon on peut aussi le cuire aussitôt!

INGREDIENTS:

  • un poulet entier
  • 2 gros oignons hachés
  • 3 gousses d’ail passées au presse-ail
  • 1 c à c de sel
  • 1/2 c à c de poivre
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • 1 c à c de curcuma
  • la pointe de la cuillère de cumin en poudre
  • quelques pistils de safran (facultatif)
  • une c à c de beurre rance (smen) mais ça reste facultatif
  • une c à s de persil haché
  • une c à s de coriandre haché
  • un demi verre à eau d’un mélange huile d’olive/huile de tournesol
  • la pulpe d’un demi citron confit sans les pépins
  • un citron confit
  • des olives

Pour avoir une jolie dorure du poulet:

  • un peu de beurre
  • de la harissa en tube (n’ayez aucune crainte, ça ne piquera pas!)

PREPARATION:

Dans une marmite, mettre le poulet, ajouter toutes les épices, les herbes aromatiques, la pulpe du demi citron confit coupée en morceaux ainsi que l’ail sauf l’huile. Bien badigeonner le poulet de toutes parts, même sous la peau quand c’est possible et à l’intérieur! On peut ajouter une cuillerée d’eau pour mélanger les épices, ainsi c’est plus facile à étaler!

Ensuite on laisse mariner notre volaille.

Mais si on a pas le temps, on peut le cuire directement! Ajouter alors l’huile, les oignons hachés puis faire revenir le poulet quelques minutes. Ajouter le beurre rance si vous en avez!

Si ça accroche on ajoute un petit verre d’eau!

Ensuite, couvrir d’eau à hauteur de la viande, laisser cuire en retournant de temps à temps le poulet dans le bouillon.

Quand le poulet est cuit, le sortir et le placer dans un plat allant au four. Le badigeonner d’un mélange de beurre mou et harissa et le laisser sous le grill en le retournant de façon à ce qu’il soit bien doré de partout!

Laisser la sauce où a cuit le poulet réduire, en enlevant le couvercle et à feu assez vif!

On doit obtenir une sauce onctueuse. Vers la fin de la réduction de la sauce où a cuit le poulet, ajouter les lanières du citron confit!

Faire bouillir quelques minutes des olives dans de l’eau afin de les dessaler puis les égoutter et les ajouter à la sauce du poulet!

Servir aussitôt le poulet bien doré sur toutes les faces, en posant le poulet au centre d’un grand plat de service et la sauce aux olives et citron autour!

On peut servir à côté des frites comme accompagnement et quelques salades!

Régalez-vous!

Tajine aux pruneaux traditionnel

Bonjour,

voici ma recette d’un tajine marocain traditionnel, un plat sucré/salé, savoureux qui a mijoté lentement dans un tajine en poterie pour des saveurs authentiques!
La viande d’agneau est tendre, fondante et les épices parfument le plat à souhait! La cannelle se mariant à merveille avec l’agneau, parfume ce tajine et c’est le bonheur pour les papilles à chaque bouchée.
La douceur et le moelleux des pruneaux confits alliée  à la saveur de l’agneau tendre et gouteux font de ce plat un moment de plaisir.
Ce tajine vous fera voyager au Maroc et rappeler des souvenirs de vacances assurément…
Cuisiné dans une simple cocotte ou marmitte, je lui ajouterai un petit bouquet de coriandre ficelé pour le parfumer davantage mais dans ce tajine en poterie, je n’ai pas jugé nécessaire d’en mettre, le plat est si savoureux sans!

RECETTE

 

INGREDIENTS

.     1 kg 300 épaule d’agneau

  • 2 oignons hachés
  • 2 gousses d’ail dégermées passées au presse-ail
  • 5 c à soupe d’huile de tournesol
  • Un morceau de beurre
  • 1 c à c de sel
  • 1 c à c rase de poivre blanc voire même 1/2 c à c
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 petite cuillérée de cannelle en poudre
  • 1 bâton de cannelle

 

PREPARATION des pruneaux :

 

  • environ 25 petits pruneaux.

Pocher les pruneaux une dizaine de minutes dans un peu d’eau, qui les recouvre à peine, puis ajouter dessus environ 2 c à s de sucre en poudre ou bien un gros morceau de sucre (j’ai mis du sucre ramené du Maroc, les gros morceaux qu’on met dans le thé!), 1 cuillérée à café de cannelle en poudre, un demi bâtonnet de cannelle et une cuillère à soupe de beurre doux. Laisser pocher jusqu’à presque évaporation de toute l’eau et confire !

Parfois à la place du sucre, je mets du miel!

Pour DECORER :

 

  • Des graines de sésame grillées.
  • Des œufs cuits à la coque, écalés et coupés en deux.

 

PREPARATION

 

Dans le plat du tajine, verser l’huile, y déposer la viande, saupoudrez-la avec les épices en poudre, bien mélanger pour que la viande soit bien imprégnée puis ajouter l’oignon, le beurre et faire revenir quelques minutes.

Déposer le bâton de cannelle et ajouter un peu d’eau bouillante sur les bords, à hauteur de la viande. Couvrir la viande avec un carré de papier cuisson et pardessus du papier aluminium qu’on vient souder aux bords du tajine, mettre le couvercle du tajine et laisser mijoter feu moyen.

P.S mes ASTUCES : pour que mon tajine ne se fissure pas, je le pose sur une plaque perforée « diffuseur de chaleur » et j’ajoute de l’eau bouillante pour éviter tout choc thermique et j’utilise du papier aluminium pour accélérer la cuisson de la viande, de même que je rajoute deux dattes  fendues en deux avec les noyaux pour accélérer la cuisson de la viande.

Cuisson environ 1h 30 et au milieu de la cuisson, retourner les morceaux de viande et s’assurer qu’il ne manque pas d’eau ! Moi je ne rajoute jamais d’eau, en principe. Vers la fin de la cuisson baisser à feu doux, les 30 dernières minutes.

 

Quand le tajine est cuit, on pose dessus les pruneaux confits qu’on saupoudre de graines de sésame grillées ! Décorer avec des œufs coupés en deux.

 

Régalez-vous !

Rfissa

Bonsoir, 
Comme promis je poste ma recette pour les filles qui me l’ont demandé sur instagram!
C’est une recette familiale d’un plat marocain savoureux, un classique de la cuisine marocaine très apprécié!
RECETTE :
Ingrédients:
-1 poulet fermier (djaj beldi)entier mais on peut mettre aussi des morceaux de poulet de son choix!
-2 oignons en lamelles
– du sel
-1/2 c à c de cumin
-1/2 c à c de poivre
-1/2 c à c de gingembre
-1 c à c de curcuma
– 2 c à c bien pleines de ras el hanout
-1 botte de coriandre
-1 petite cuillère de smen malla7 ou beurre rance 
– 3 c à s d’huile de tournesol et 2 c à s d’huile d’olive
-un peu de fénugrec en grains  trié (helba) qu’on trempe dans l’eau bouillante (si on n’aime pas on peut ne pas en mettre, le ras el hanout suffira à donner un bon goût!). Certaines personnes mettent des lentilles à la place, moi personnellement je n’aime pas, pour moi rfissa c’est avec le fénugrec comme la préparait ma grand-mère)

PREPARATION:

Commencer par tremper les graines de fénugrec dans de l’eau bouillante.
Dans une cocotte, mettre le poulet nettoyé , les oignons en lamelles, puis ajouter l’huile et toutes les épices sauf le smen.
Ajouter un verre d’eau pour pas que les épices collent ou crament et faire revenir le poulet en le retournant de toutes parts.
Quand le poulet est bien imprégné des épices, on ajoute le smen, la botte de coriandre et on couvre d’eau. 
Dès l’ébullition on ajoute le fénugrec égoutté.
Laisser cuire.
Pendant que ça cuit, on prépare les msemmens à la farine (farine, sel, eau tiède et pour le façonnage de l’huile de tournesol!)
Il faut cuire le poulet, rectifier l’assaisonnement en fin de cuisson, voir s’il ne manque pas de sel ou poivre et une fois le poulet cuit, l’égoutter et le dorer dans une poêle contenant un peu d’huile sinon le badigeonner d’un peu de beurre et le dorer quelques minutes au four!
Il faut garder assez de bouillon pour arroser les msemmens!
 
 Là vous avez un autre plat de « rfissa » avec cette fois des cuisses de poulet!
Régalez-vous!