Tajine de poulet aux coings

Bonsoir,

Habituellement j’aime bien préparer ce tajine aux coings confits avec de la viande de veau mais cette fois-ci j’ai choisi comme viande le poulet pour deux raisons, la première est qu’il cuit plus rapidement et la deuxième est que je voulais tester avec le poulet. Ce tajine nous a beaucoup plu. A vous de choisir la viande de votre choix. Vous pouvez réaliser cette recette en vous servant d’une cocotte minute ou faitout. La viande bien parfumée aux épices est cuite dans le tajine tandis que les coings sont cuits puis caramélisés à part. Le plat est décoré avec des amandes effilées qu’on peut remplacer par des amandes émondées, frites puis concassées. Si vous aimez les coings vous allez vous régaler!

Concernant la quantité de coings c’est en fonction du nombre de personnes et comme on veut. Je n’ai pas donné de quantité pour le beurre, le sucre et la cannelle qui ont servi à confire les coings car j’ai fait à l’oeil.

RECETTE

Ingrédients :

  • 3 cuisses de poulet coupées chacune en deux (j’ai enlevé la peau des hauts de cuisses seulement)
  • 1 gros oignon haché
  • du sel
  • 1/2 c à c de poivre
  • 1 c à c bombée de curcuma en poudre
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • 1 pincée de pistils de safran
  • 1/2 petit verre à eau d’un mélange d’huile d’olive et huile de tournesol
  • un peu de coriandre hachée
  • 2 gousses d’ail râpées
  • des coings
  • un morceau de beurre
  • quelques cuillerées de sucre en poudre
  • de la cannelle en poudre
  • pour la décoration : quelques amandes effilées grillées

Préparation :

  • Dans un récipient, mélanger l’ail râpé ainsi que toutes les épices citées sauf les pistils de safran. Ajouter un peu d’eau pour avoir une marinade et y passer chaque morceau de viande.
  • Pendant ce temps, hacher l’oignon.
  • Dans le plat à tajine, placer l’oignon haché puis au-dessus les morceaux de viande avec la marinade. Arroser avec l’huile. Ajouter la pincée de pistils de safran.
  • A feu doux, faire revenir en retournant souvent les morceaux de viande avec l’oignon. Couvrir à chaque fois. Quand l’oignon a bien sué et que le tout commence à dorer, ajouter de l’eau chaude, suffisamment pour permettre la cuisson des morceaux de poulet.
  • Brosser les coings sous l’eau afin d’enlever le duvet qu’il pourrait y avoir; les laver puis les couper en deux ou en quatre selon leur taille. Enlever le coeur avec les pépins de chaque quartier de coing. Décorer chaque quartier de coing avec des stries réalisés à l’aide d’un couteau sans aller trop en profondeur. Cette étape de la découpe et nettoyage est assez fastidieuse, les coings crus possédant une chair très ferme.
  • Au fur et à mesure qu’on les nettoie, les plonger dans une bassine d’eau additionnée de jus de citron ou bien de vinaigre blanc. Rincer les coings et les cuire dans de l’eau. Surveiller la cuisson pour ne pas avoir une purée de fruits.
  • Une fois les coings cuits, les sortir avec une cuillère écumoire. Dans une poêle antiadhésive chauffer un bon morceau de beurre, y déposer les quartiers de coings. Saupoudrer de sucre en poudre et de cannelle en poudre. Laisser les coings confire, caraméliser en les retournant souvent et avec délicatesse pour ne pas les briser.
  • Lorsque le poulet est bien cuit, ajouter les coings confits et décorer avec des amandes effilées torréfiées (grillées légèrement à sec dans une petite poêle).

Régalez-vous!

Poulet à la marocaine, doré au four avec son confit d’oignons (« deghmira »), foies de volaille, citron confit et olives

poulettttttt

Bonjour,

aujourd’hui je partage avec vous ma recette habituelle d’un délicieux tajine au poulet avec son confit d’oignons appelé « deghmira », foies de volaille, citron confit et olives violettes. Le poulet cuit est doré au four. La sauce aux oignons bien réduite est un concentré de goût. Le confit d’oignons apporte une touche légèrement sucrée et douce. Je ne mets pas beaucoup d’épices et celles choisies sont utilisées avec parcimonie car une fois la sauce réduite, le goût des épices mêlé à celui du poulet et des oignons sera concentré. 
Ce plat est un véritable délice. C’est un plat de fêtes de la cuisine traditionnelle marocaine, servi lors des cérémonies mais bien entendu rien n’empêche de le réaliser pour se régaler en famille. En accompagnement, j’ai préparé des petites salades pour la fraîcheur (un mélange de concombre, tomates, oignon rouge et persil) et des frites « maison ».

Vous avez été nombreuses sur Instagram à me demander la recette de ce plat, la voici mais vous trouverez aussi dans ce blog, une autre façon de le préparer en y ajoutant un bâton de cannelle. Vous pourrez tester les deux recettes à votre aise, elles sont les deux similaires et exquises. L’autre recette se trouve ici .

RECETTE

Ingrédients :

  • un poulet d’environ 1 kg 300 à 1 kg 400

  • 2 à 3 foies de volaille

  • 3 oignons moyens hachés 

Epices pour mariner le poulet :

  • 1 c à c bombée de gingembre en poudre

  • une pincée de sel (environ 1/3 de c à c)

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • la pointe de la cuillère de cumin en poudre (une pincée) 

  • 2 c à s d’huile d’olive

  • 1 c à s de coriandre hachée mixée avec un demi citron confit, écorce et pulpe (enlever les pépins) dans un petit hachoir électrique

  •  3 gousses d’ail râpées

  • 2 à 3 c à s d’eau

Epices qu’on mélange avec les oignons :

  • 1/2 c à c  de curcuma en poudre

  • une petite pincée de poivre

  • 1/2 c à c de gingembre en poudre

  • 1/2 verre (mon verre à eau = 150 ml) d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol

  • 1 petit verre d’eau (le verre utilisé pour l’huile)

Epices à ajouter après quelques minutes, dès l’ébullition…

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance), qu’on peut remplacer par du beurre salé si vous n’en avez pas! Mais le beurre rance apporte un goût, une saveur particulière différente du beurre doux…

  • quelques pistils de safran pur (une bonne pincée)

Décoration du plat :

  • quelques olives violettes rincées dans une eau très chaude et égouttées 

  • l’écorce d’un demi citron confit découpé en franges avec une paire de ciseaux

  • Pour dorer le poulet ; un peu de beurre doux mélangé à un peu de harissa

olivepouletdeghmar

Préparation :

  • Nettoyer votre poulet en le frottant avec du sel (beaucoup de sel) et du jus de citron de partout, extérieur et intérieur (c’est comme si on exfoliait la peau du poulet! :)) ). Cette étape est importante pour avoir un poulet sans cette odeur caractéristique du poulet cru, un peu forte. Il s’agit de bien le frotter pour le nettoyer des glaires et toutes sortes d’impuretés. Laisser reposer.

  • Peler les oignons, les laver et les hacher. Les mettre dans une grande marmite ou faitout. Ajouter 1/2 c à c de curcuma, la pincée de poivre, 1/2 c à c de gingembre, le 1/2 verre d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol. Mélanger avec les oignons. 

  • Dans une assiette, mélanger toutes les épices citées pour mariner le poulet c’est à dire avec : 1 c à c bombée de gingembre en poudre, 1/2 c à c de poivre, 1/2 c à c de sel, 1 c à c de curcuma en poudre, la pointe de la cuillère de cumin en poudre, 1 c à s de coriandre hachée qu’on mélange et hache à nouveau avec la pulpe d’un demi citron confit (Couper le citron confit en deux et enlever les pépins), l’ail râpé, 2 c à s d’huile d’olive et un peu  d’eau. Mélangez ces ingrédients à la main. Posez dessus le poulet bien nettoyé, rincé et égoutté. Badigeonner le poulet de toutes parts avec ce délicieux mélange d’épices et pulpe de citron/herbes.

  • Bien frotter le poulet avec cette marinade et la passer à l’intérieur du poulet mais aussi entre la chair et la peau du poulet, au niveau des cuisses et du cou. Il faut bien badigeonner ce poulet avec ces épices pour qu’il ait un bon goût.

  • Il est important de bien ficeler le poulet avec du fil de cuisson pour qu’il ne s’abîme pas lors de la cuisson et reste bien entier. Ainsi on pourra le retourner lors de la cuisson sans craindre de l’abîmer. Il suffira d’enlever les fils avec une paire de ciseaux au moment de servir.

  • Poser le poulet ficelé dans le faitout.

  • Racler la sauce qui reste dans l’assiette et l’ajouter.

  • Mettre sur feu doux. 

  • Ajouter sur le bord un verre d’eau.

  • Mélanger souvent, très souvent et couvrir à chaque fois. L’oignon et le poulet vont lâcher leur eau. 

  • Dès l’ébullition, frotter le smen avec la cuillère sur le poulet et ajouter les pistils de safran qu’on frotte entre les paumes de la main.

  • Retourner souvent le poulet, sur chaque face si possible et souvent. Remuer souvent l’oignon avec une cuillère en bois. 

  • Ajouter quelques grands verres d’eau sur le bord, la quantité nécessaire pour cuire le poulet (la poitrine du poulet baignant dans la sauce). Le feu est moyen. 

  • Piquer souvent avec une broche ou une fourche de viande au niveau des cuisses et un peu partout, ainsi la sauce pénètre la viande et le retourner à mi-cuisson.

  • Quand le poulet est cuit (le piquer vers le haut de cuisse pour vérifier que le jus qui sort n’est plus rouge), la viande est tendre au toucher, retirez-le et posez-le directement dans un plat du four pour le dorer. 

  • S’occuper des foies de volaille : les rincer rapidement sous un filet d’eau puis les déposer dans une petite casserole. Couvrir d’eau. Ajouter un filet de vinaigre blanc. Dès que l’eau bout, laisser 2 à 3 minutes jusqu’à ce que les foies soient fermes. Ensuite, les égoutter. Jeter l’eau et laver la casserole. Remettre les foies de poulet dans la petite casserole, couvrir d’un peu de sauce du poulet, d’une pincée de cumin et une pincée de poivre. Laisser les foies de volaille finir de cuire et s’imprégner de la sauce du poulet. Remuer souvent et délicatement pour éviter que ça n’accroche. Je les ai laissé sans couvrir, jusqu’à presque évaporation totale de l’eau, il ne restait plus que les foies et l’oignon.

  • Quand la sauce aux oignons du poulet commence à réduire, remuer sans cesse pour éviter que l’oignon n’accroche…plus besoin de couvrir le faitout, juste bien remuer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau dans le faitout. L’oignon est confit. Il a changé de couleur, en brunissant légèrement. L’huile se détache du confit d’oignon. La sauce est réduite au maximum ne laissant que l’huile et le confit d’oignons. C’est ce qu’on appelle « la deghmira » en roulant le « r » :)) Couper le feu, couvrir et réserver, le temps de dorer le poulet au four.

  • Quand la sauce « deghmira » ou confit d’oignons est prête, couper le feu et ajouter les foies de volaille coupés en morceaux, ni trop petits ni trop gros. Placer l’écorce de citron confit dans la sauce.

  • Dorer le poulet au four, sous le grill en l’ayant badigeonné au préalable avec du beurre doux mélangé avec un peu de harissa (n’ayez aucune crainte ça ne piquera pas!). Je verse sur le côté, un demi verre d’eau dans le plat allant au four. Retourner le poulet sur toutes les faces. Si vous avez la fonction chaleur tournante plus grill  dans votre four, utilisez-la pour une belle dorure uniforme. 

  • Pour servir :  Couper les fils de cuisson aux ciseaux. Dans une grande assiette de service, posez le poulet doré sur le dos. Déposer à l’aide d’une cuillère de la sauce (confit d’oignons) au préalable réchauffée à feu très doux, sur le poulet et tout autour. Mettez toute la sauce. Décorer avec les morceaux de foies de poulet ainsi que les olives violettes et le citron confit. 

  • Servir ce délicieux plat bien chaud qu’on peut accompagner de frites « maison » servies dans des coupelles tout autour  ainsi que des petites salades et un bon pain …

  • régalez-vous !

tajine à l’agneau, aux courgettes et origan

tajinecourgettes

Bonjour,

j’ai le plaisir de vous retrouver avec ce savoureux tajine composé de viande d’agneau, de jeunes courgettes, jaunes et vertes, parfumé à la coriandre et origan, appelé « zaatar ».

Ce tajine est facile et rapide à préparer si vous utilisez une cocotte minute.

Choisissez de jeunes courgettes pour cette recette. 

courgettestajine

RECETTE

Ingrédients :

  • environ 1 kilo de viande d’agneau 

  • 2 oignons moyens hachés

  • 3 gousses d’ail râpées

  • 1 grosse tomate pelée, épépinée et hachée en petits dés

  • De jeunes courgettes (ici deux petites courgettes vertes et 4 petites courgettes jaunes)

  • 1 c à c de sel

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1 petite pincée de cumin en poudre

  • 1 c à c bombée de curcuma

  • 1 petite botte de coriandre fraîche

  • un peu de « zaatar » qui est une variété d’origan

  • un demi petit verre d’un mélange huile de tournesol et huile d’olive

  • quelques olives violettes (facultatif)

capturetajcourg

Préparation :

Dans une cocotte minute, déposer les morceaux de viande.

Ajouter l’oignon haché, l’ail râpé puis l’huile.

Saler, poivrer et ajouter les autres épices. 

Faire revenir la viande dans les épices tout en mélangeant souvent avec une cuillère en bois. Cette étape est importante et essentielle pour avoir un tajine bien goûteux au final. 

Il faut prendre le temps de bien faire revenir la viande pour qu’elle s’imprègne bien de toutes les épices et qu’elle commence à se colorer. Il faut compter une bonne dizaine de minutes à feu moyen à doux et en couvrant à chaque fois.

Ajouter ensuite les petits morceaux de tomates. Faire encore revenir au moins cinq minutes. La sauce va changer de couleur et les petits dés de tomate sont comme confits. Remuer souvent tout en retournant les morceaux de viande.

coriandrecourgette

Ajouter le petit bouquet de coriandre. 

Ajouter suffisamment d’eau (eau bouillante de préférence) jusqu’à hauteur de la viande. Remuer pour décoller les sucs de cuisson au fond de la cocotte et obtenir une sauce homogène.

Fermer la cocotte minute et laisser cuire la viande. Il faut compter une bonne demi heure de cuisson mais tout dépend la viande qu’on a, si elle est tendre ou pas. 

Lorsque la viande est cuite, ajouter les petites courgettes coupées en quatre.

Si la viande est bien cuite et fondante, la retirer et réserver avant d’ajouter les courgettes et si elles peut supporter encore quelques minutes de cuisson supplémentaires, la laisser et ajouter dessus les légumes.

Ajouter éventuellement un verre d’eau, si nécessaire mais n’en ajoutez pas beaucoup car les courgettes vont lâcher leur eau. 

Fermer la cocotte minute et compter environ 8 minutes dès le chuchotement de la soupape. 

origcourgtaj

Lorsque les courgettes sont cuites, frotter dessus un peu de « zaatar » ou origan et laisser encore deux minutes sur le feu sans couvrir.

La sauce doit être assez réduite, onctueuse. Il ne faut pas qu’elle soit liquide. S’il y a trop d’eau, il suffit de la faire évaporer à feu vif et à découvert pendant quelques minutes et si la viande et les légumes sont cuits et qu’ils ne vont pas supporter de cuire encore, il suffit de vider dans une casserole le bouillon ou sauce et la réduire à feu vif, sans couvrir. Le but étant d’obtenir au final une belle sauce onctueuse mais juste ce qu’il faut!

Servir le tajine chaud, décoré d’olives violettes. 

Ce tajine se déguste accompagné d’un bon pain.

Régalez-vous!

Tajine au poulet, pommes de terre et pruneaux

pruneautajpoul

Bonsoir,

j’ai le plaisir de partager ma recette de ce tajine qui peut sembler de prime abord insolite mais qui une fois goûté peut devenir un classique chez vous. La première fois que je l’ai goûté et apprécié c’est lorsque mon mari nous l’avait préparé. Au début j’étais sceptique, comment un tajine traditionnel aux pommes de terre et olives peut contenir des pruneaux mais je vous assure que c’est une très belle association de goût. 

Les pruneaux apportent une petite touche sucrée au plat et le sublime. Ils apportent également une touche de couleur. Dans la cuisine marocaine, les tajines sont souvent colorés, on choisit toujours de beaux légumes de couleurs diverses qu’on dispose de façon harmonieuse. 

C’est un plat familial, vraiment exquis! 

A la base c’est un tajine au poulet et pommes de terre avec des olives mais un peu comme pour le couscous aux légumes auquel on ajoute parfois la tfaya ou confit d’oignons et raisins secs, ici on rajoute des pruneaux. Il est donc possible de réaliser cette recette sans ajouter les pruneaux.

ppouletpruneauxolivpoul

Passons à la recette… Je vais essayer de donner le maximum de détails pour vous aider à reproduire ce tajine.

RECETTE

Ingrédients :

  • 2 cuisses de poulet coupées chacune en deux

  • 1 oignon haché

  • 2 gousses d’ail dégermées puis râpées

  • du sel

  • 1/3 c à c de poivre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance) ça donne une saveur particulière au plat mais si vous n’en avez pas, ça n’est pas grave

  • Quelques pistils de safran pur qui se marie très bien avec le poulet mais là pareil, si vous n’en avez pas, c’est pas grave

  • 1/2 verre à eau (petit verre de contenance 150 ml) d’un mélange huile de tournesol et huile d’olive

  • Des petites pommes de terre à chair ferme, quantité selon le nombre de convives

  • un peu de coriandre hachée (environ 1 c à s bien pleine)

  • un petit bol de pruneaux d’Agen 

  • quelques olives vertes

Préparation :

– Dans une grande sauteuse, profonde ou un faitout, mettre les épices (un peu de sel en fonction de la quantité de viande, le poivre, le gingembre, le curcuma) ainsi que l’ail. 

– Ajouter quelques cuillerées d’eau pour diluer ces épices. 

– Ajouter les morceaux de poulet et les badigeonner avec cette petite marinade. D’une seule main, saisir de la marinade et la passer sur les morceaux de poulet, en mettre même entre la chair et la peau. 

– Laisser mariner un peu, juste le temps de s’occuper des pommes de terre et du reste.

– A l’aide d’un couteau économe, éplucher les pommes de terre et les tremper au fur et à mesure dans un grand bol rempli d’eau. 

– Laver les pommes de terre et les couper quatre pour avoir de petits quartiers. 

Important : choisissez une variété de pommes de terre qui restent fermes même après cuisson, comme les pommes de terre rouge ( type franceline) mais il y a d’autres variétés à chair ferme.

– Saler les pommes de terre mais juste ce qu’il faut, tenir compte du sel qu’on a mis au départ pour la viande et tenir compte du fait qu’une fois la sauce réduite, le goût du sel sera plus prononcé. Les poivrer. Ajouter un peu de curcuma pour donner une belle couleur aux pommes de terre et la coriandre hachée finement pour parfumer le plat. Mélanger les pommes de terre avec ces épices et la coriandre et réserver.

– Dans une petite casserole, mettre les olives vertes, les rincer puis couvrir d’eau. Les faire bouillir quelques minutes dans une eau additionnée d’un soupçon d’huile juste de quoi les rendre brillantes. 

 – Mettre les pruneaux dans une casserole. Couvrir d’eau et réservez.

– Revenir vers la viande qu’on a laissé mariner.

– Ajouter l’huile sur les morceaux de viande et les faire revenir à feu moyen.

– Ajouter l’oignon haché et remuer de temps en temps avec une cuillère en bois. Retournez souvent les morceaux de viande pour qu’ils soient dorés de partout, de manière uniforme.

– Ajouter le smen ou beurre rance ainsi que les pistils de safran frottés entre les doigts.

– Baisser le feu si nécessaire et continuer à faire revenir les morceaux de viande dans l’oignon qui va commencer à confire. La viande doit avoir pris une belle couleur dorée. 

Cette étape de la cuisson est un peu longue et exige de rester dans la cuisine mais elle est le secret d’un bon tajine avec une viande imprégnée du bon goût des épices. Il faut remuer souvent et couvrir à chaque fois. 

Si vous avez bien mené cette étape, la viande sera précuite, joliment dorée et les effluves embaumées et pénétrantes des épices sur la viande qui cuit viendront chatouiller vos narines et déjà vous mettre en appétit.

– Quand les morceaux de viande sont bien colorés et l’oignon légèrement confit, ajouter de l’eau bouillante (directement de la bouilloire), la quantité nécessaire pour permettre à la viande de cuire. Mélanger un peu avec une cuillère en bois pour décoller les sucs de cuisson. Couvrir et laisser mijoter tranquillement, retourner la viande de temps en temps.

– Egoutter les pruneaux. Prélever un peu de sauce avec une louche et couvrir les pruneaux. 

– Ajouter sur les pruneaux un peu de cannelle en poudre et 3 c à s de sucre en poudre. Laisser les pruneaux gonfler en se gorgeant de sauce parfumée aux épices puis caraméliser. Couvrir la casserole. Surveiller et remuer délicatement de temps en temps. Vers la fin de cuisson, la sauce aura bien réduit et  les pruneaux commenceront à caraméliser.

– Quand la viande est cuite, ajouter les pommes de terre. Rincer le saladier où il y avait les pommes de terre avec un peu d’eau et l’intégrer à la sauce pour ne rien perdre des épices.Si besoin rallonger la sauce avec un peu d’eau pour assurer la cuisson des pommes de terre. 

– Laisser cuire jusqu’à ce que la sauce soit bien réduite mais il doit en rester pour servir.

La sauce doit être onctueuse. 

– Ajouter les olives vertes égouttées.

– Servir ce plat savoureux chaud en disposant d’abord la viande au centre puis les pommes de terre et les olives. Terminer en disposant la sauce tout autour.

– Décorer avec les pruneaux caramélisés.

J’ai nappé chaque pruneau avec un peu de sauce sirupeuse des pruneaux, ce qui restait au fond de la casserole.

Servir ce tajine avec des petites salades de votre choix, ici tomates, concombres, oignon blanc nouveau et quelques rondelles d’olives noires pour décorer , le tout assaisonné avec sel, poivre, persil haché, vinaigre et huile.

patatetajine

Régalez-vous!

Tajine de poulet aux champignons et olives

champignonspoulet

Bonjour,

j’ai posté ces photos de mon plat sur Instagram  et certains de mes abonnés m’ont demandé de partager ma recette avec eux, ce que je vais faire avec plaisir. 

Ce tajine de poulet aux champignons et aux olives est vraiment savoureux. C’est une bonne idée de tajine pour changer un peu… je l’ai accompagné de frites « maison » et tout autour de petites salades à la marocaine, pour varier et compléter ce plat avec des légumes. 

ppouletchamp

RECETTE

Ingrédients

  • 2 grosses cuisses de poulet (ou des pilons de poulet ou bien autres morceaux de votre choix…)

  • 2 gousses d’ail râpées

  • 1 oignon haché finement

  • un peu de sel

  • 1/3 de c à c de poivre

  • 1 c à c rase de gingembre en poudre

  • 1 c à c de curcuma

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance) si vous avez…

  • 2 c à s d’huile de tournesol

  • 3 c à s d’huile d’olive

  • un peu de coriandre hachée finement

  • une petite boîte de champignons de Paris (j’ai choisi les champignons entiers, les autres, en lamelles, peuvent aussi être utilisés)

  • le jus d’1/2 petit citron

  • 1/2 écorce de citron confit

  • quelques olives vertes ou rouges

Préparation :

Dans une grande sauteuse profonde ou un faitout, mettre les épices ainsi que l’ail et la coriandre. Diluer avec un peu d’eau (1/2 verre). Mélanger. 

Ajouter les morceaux de poulet et les enduire de toutes parts avec cette petite marinade. La passer même entre la peau et la chair du poulet pour avoir une viande bien goûteuse.

Ajouter l’huile ainsi que le smen. Faire revenir le poulet à feu doux en retournant souvent les morceaux de viande.

Ajouter l’oignon haché finement. 

Faire revenir le tout jusqu’à ce que l’oignon lâche son eau et commence à changer de couleur. A ce stade la viande est dorée par endroits.

Ajouter un peu d’eau bouillante à peu près à hauteur de la viande, en la versant sur le côté, pas directement sur la viande. Laisser cuire.

Quand la viande est cuite, la sortir et la mettre directement dans un plat pouvant aller au four.

Ajouter les champignons rincés et égouttés dans la sauce aux oignons. 

Incorporer le jus de citron.

Ebouillanter pendant quelques minutes les olives à part dans une eau additionnée d’1/2 c à c d’huile. 

Laisser la sauce réduire à feu doux. Vers la fin de la cuisson, glisser dans la sauce des lamelles de citron confit.

Pendant que la sauce réduit, badigeonner le poulet avec un peu de beurre mélangé à un peu de harissa (les quantités en fonction de la viande qu’on a!). N’ayez aucune crainte, ça ne piquera pas. L’ajout de harissa c’est juste une astuce pour donner un peu de goût et surtout une jolie couleur au poulet.

Quand la sauce est suffisamment réduite, bien onctueuse, stopper la cuisson et servez aussitôt en disposant le poulet au centre du plat et la sauce aux oignons, champignons tout autour et au-dessus. 

Egoutter les olives. Décorer le tajine avec les olives et des lamelles de citron confit. 

Poser les frites sur le dessus ou bien dans des petites assiettes à part.

Ce plat est servi à la marocaine c’est-à dire dans un grand plat mais il est tout à fait possible de le servir individuellement. Pour cela, vous pouvez remplacer les cuisses de poulet par des pilons de poulet en fonction du nombre de convives et ainsi servir ce tajine individuellement.

Servez chaud avec du bon pain et régalez-vous!

oliveschammpignpoul

J’ai accompagné ce délicieux tajine avec des petites salades de légumes…

Je n’ai pas de mesures exactes, car je les ai préparées à l’oeil.

Carottes à la marinade « charmoula » :

En fonction du nombre de personnes, éplucher avec un économe des carottes, les laver et les détailler en rondelles ni trop fines, ni trop épaisses (vous pouvez vous servir d’une mandoline).

Cuire les rondelles de carottes dans une eau salée.

Dans une poêle, râper un peu d’ail, ajouter un peu de coriandre et de persil hachés finement, du sel, du poivre, un peu de cumin, du paprika, le jus d’un petit citron, un peu de piment fort type piment d’Espelette ainsi qu’un filet d’huile d’olive.

Faire revenir tous ces ingrédients de la marinade « charmoula » pendant 1 à 2 minutes. 

Ajouter les carottes égouttées.

Mélanger délicatement pour bien imprégner les rondelles de carottes avec cette savoureuse charmoula. Si vous aimez, il est possible d’ajouter des petites lamelles de citron confit.

Pour la salade de poivrons et tomates…

Enduire des poivrons avec de l’huile, les mettre dans une poêle, saler et couvrir la poêle. Retourner les poivrons souvent jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés, grillés de toutes parts.

Enlever la peau des poivrons ainsi que les graines. Les couper en lamelles. Saler si besoin et ajouter un peu de cumin. Mélanger.

A feu vif griller ou frire dans un peu d’huile (un filet d’huile) des petites tomates coupées en grosses rondelles ou en deux. 

Quand elles sont joliment dorées, grillées, ajouter un peu d’ail râpé, saler, poivrer. Les faire sauter encore un peu… Elles vont se ramollir et leur peau est émondée.

Servir dans des petites assiettes les tomates grillées, les lamelles de poivron autour et parsemer du persil frais haché dessus. 

Régalez-vous!

Tajine de poisson farci à la marocaine

tajinepoissonfour

Bonjour,

Je viens à l’instant de taper et publier ma recette de tajine aux légumes (haricots verts et courgettes) ainsi que celle du zaalouk ou caviar d’aubergines et j’avoue que là je suis plutôt fatiguée et à court d’inspiration pour mon introduction à la recette du tajine de poisson cuit au four que vous m’avez demandée sur Instagram.

Merci à cette fonction du copié/collé qui va me servir et je vous mets donc ici l’introduction à la recette du tajine de poisson cuit dans la sauteuse que j’avais partagée avec vous dans ce blog ICI précisément.

Quand je cuisine un plat marocain, c’est toujours avec amour et passion pour cette cuisine goûteuse, colorée et riche. La cuisine contrairement à la pâtisserie n’est pas une science exacte, elle est certes créative, mais aussi intuitive, on goûte et rectifie si besoin, on imagine le plat avant même de commencer et quand on connait le goût qu’il doit avoir, alors il est facile de bien doser les différentes épices et choisir les bons ingrédients pour se rapprocher du goût qu’on recherche!

Pour ce tajine de poisson, c’est la marinade du poisson, la célèbre charmoula qui va faire toute la différence, elle parfume le poisson à merveille et apporte un goût irrésistible, difficile à décrire.

Avant même que le plat ne soit cuit, on respire déjà les délicieuses effluves de coriandre, persil, ail et épices se mêlant au doux parfum acidulé du citron. Nous avons le gras apporté par l’huile d’olive, l’acide apporté par le citron et la tomate, la fraîcheur et le parfum envoûtant du persil et de la coriandre fraîchement hachés associés à la douceur des épices et ajouté à tout cela, la note piquante apportée par la pâte de piment fort. Tous ces ingrédients s’associent à merveille pour donner la fameuse charmoula qui donne du goût au poisson, qui le sublime!

Cuisiner un tajine de poisson est pour moi comme composer une palette de couleurs. J’aime utiliser pour cette recette de beaux légumes, bien frais, aux couleurs chatoyantes, et les disposer de manière harmonieuse de façon à avoir un plat qui donne envie d’être mangé déjà avec les yeux bien avant d’y goûter!

La cuisine est un plaisir, un don de soi, un acquis qu’on aime partager et aujourd’hui nous sommes dans une nouvelle ère où les secrets de famille sont divulgués, on partage sans contrepartie, si ce n’est susciter l’envie chez autrui, lui donner envie de tester à son tour, la cuisine est synonyme de partage, d’amour, de plaisir, elle va au-delà des frontières, s’apprivoise, s’adapte aux goûts de chacun, s’améliore et surtout nous régale!

C’est avec joie que je partage avec vous ce succulent tajine de poisson, nourri de mes souvenirs d’enfance et de voyages. Au Maroc, le tajine de poisson est très apprécié. Les côtes marocaines regorgent de différents poissons et lorsque je vais à El jadida ou bien Casablanca, j’ai la chance de goûter à du bon poisson bien frais, cuisiné en tajine ou bien frits tout simplement et accompagnés de sauce tomates bien relevée, du piment fort grillé et diverses petites salades (salades de riz, tomates/concombres/oignons rouges, chakchouka avec tomates et poivrons grillés etc.)

Avant de vous donner ma recette, je précise qu’on peut utiliser le poisson de son choix et concernant le mode de cuisson, il est possible de cuire ce tajine dans une sauteuse profonde ou pourquoi pas un grand faitout, et même dans un vrai tajine en poterie.

J’ai choisi la cuisson au four vu la taille de mon poisson. J’aurais pu le couper en morceaux mais j’ai voulu le garder entier pour pouvoir le farcir. Une fois cuit, il suffit de servir dans des assiettes individuelles.

saumonrose

Il est possible de réaliser cette recette sans farcir le poisson…

RECETTE 

Ingrédients :

  • Un grand poisson (ici du saumon rose de 1 kilo)

  • 1 poivron vert

  • 1 poivron rouge

  • 1 poivron jaune

  • 5 petites pommes de terre à chair ferme

  • 6 petites carottes

  • Deux petits piments forts

  • 2 grosses tomates qu’on va râper

  • 2 petites tomates pour mettre sur les légumes, autour du poisson

  • un citron jaune

  • un demi verre à eau d’huile d’olive

  • du sel

  • de la marinade de poisson ou charmoula

Décoration :

  • quelques olives rouges de préférence

  • des lamelles d’écorce de citron confit

Ingrédients de la charmoula :

  • 4 c à s de persil haché

  • 5 c à s de coriandre hachée

  • pas de sel, le citron confit étant salé

  • 1/2 c à c de poivre

  • 4 c à c de paprika

  • 3 c à c de cumin

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 5 gousses d’ail râpées

  • La pulpe entière d’un petit citron confit + la moitié de son écorce, coupées en petits dés (ôter les pépins)

  • 1/2 c à s de harissa

  • 1 c à s d’huile d’olive

  • le jus d’un citron jaune

Il est possible d’ajouter 1 à 2 c à c de concentré de tomates mais cette fois-ci j’en ai pas mis, j’ai juste râpé deux grosses tomates que j’ai mis sous le poisson.

poissoncuitfour

1) Préparer la marinade charmoula :

Dans le bol du hachoir, mettre les herbes fraîches hachées, l’ail râpé, les petits dés de citron confit (écorce et pulpe), la harissa, les épices, l’huile d’olive et le jus pressé du citron.

Mixer rapidement, pas trop longuement juste le temps d’avoir un hachis homogène. Ajouter un peu d’eau pour avoir une charmoula pas trop consistante.

Enlever les écailles au poisson, le nettoyer et laver.

Faire 3 entailles de chaque côté dans le poisson et le badigeonner généreusement avec la savoureuse charmoula.

Garder le reste de la charmoula pour assaisonner les légumes.

2) Préparer la farce aux vermicelles asiatiques :

Ingrédients de la farce :

Il est possible de remplacer les vermicelles asiatiques par du riz cuit et à de mettre un peu de calamars ou un mélange de fruits de mer, qu’on fait revenir dans de l’huile, à la place des crevettes…

Mélanger tous les ingrédients de la farce…

  • 50 g de vermicelles asiatiques réhydratées dans de l’eau chaude, égouttées et coupées au ciseau en morceaux.

  • 5 grosses crevettes roses cuites, coupées en petits morceaux ou des petites crevettes décortiquées (quantité en fonction de celle des vermicelles)

  • 10 olives vertes coupées en rondelles

  • un peu  de champignons de Paris en boîte

  • un peu de la marinade charmoula 

poisssonpppp

3) Préparer les légumes :

– Laver les poivrons, les épépiner et les découper en rondelles pas trop épaisses.

– Avec un économe, peler les pommes de terre et les carottes, les laver puis les couper en rondelles.

– Cuire les rondelles de carottes, les égoutter avec une cuillère passoire et garder leur eau de cuisson.

– Laver et couper en rondelles les deux petites tomates.

– Mettre un peu de charmoula sur les carottes, saler et mélanger délicatement. 

– Faire de même avec les pommes de terre et les poivrons auxquels on rajoute un peu de charmoula et un peu de sel. Mélanger délicatement afin que tous les légumes soient imprégnés de cette marinade.

– Dans un grand plat pouvant aller au four, râper deux grosses tomates.

– Coucher dessus le poisson mariné et le farcir.

– Disposer tous les légumes autour du poisson farci de manière harmonieuse. 

poivronpoisson

– Décorer avec des rondelles de tomates et des rondelles de citron sur le poisson ainsi que des olives rouges de préférence.

– Rincer le bol du mixeur avec un peu d’eau pour récupérer le reste de la charmoula et l’ajouter aux légumes en le versant sur les bords du plat.

– Ajouter de même le jus de cuisson des carottes et éventuellement un peu plus d’eau si nécessaire afin de permettre aux légumes de cuire.

– Poser sur le poisson un  à deux petits piments forts et des lamelles de citron confit. Il est possible aussi d’ajouter les lamelles de citron confit ainsi que les olives rouges après cuisson, au moment de servir.

– Verser sur le poisson et les légumes le demi verre d’huile d’olive.

Couvrir le plat de papier sulfurisé puis de papier aluminium. Souder bien les bords et mettre à cuire. Vérifier la cuisson au bout de 40 minutes environ. Les légumes (pommes de terre et poivrons doivent être bien cuits et la sauce onctueuse.

Servir chaud accompagné de quartiers de citron frais et de crevettes roses cuites si on veut par gourmandise.

Régalez-vous!

Tajine traditionnel haricots verts, courgettes et « zaalouk » caviar d’aubergines à la marocaine

tajineharcourg

Bonjour,

Retour aux sources avec ce délicieux tajine et son zaalouk d’aubergines cuit sur un barbecue au charbon de bois. 

La cuisine marocaine traditionnelle est parfumée aux épices savamment dosées, souvent à l’oeil, et minutieusement choisies selon si c’est un tajine salé ou sucré. Mais pour partager mes recettes, je me dois d’utiliser une cuillère. 

Pour réaliser un savoureux tajine, il faut choisir des produits de qualité. Les épices de base pour un tajine aux légumes sont le sel, le poivre, le gingembre en poudre et le curcuma en poudre… Elles vont parfumer délicieusement notre tajine mais ce qui va rehausser leurs saveurs et les sublimer c’est l’emploi de l’oignon, de l’ail, de la coriandre au parfum envoûtant et du persil… ensuite il s’agit de bien utiliser ces épices et herbes afin d’obtenir une sauce exquise avec un bon équilibre des saveurs. La fraîcheur des légumes a aussi son importance. 

Le secret d’un bon tajine réside dans une cuisson lente dans un plat en poterie qui porte le nom de tajine. Lorsqu’il est cuit sur des braises de charbon de bois, le tajine est encore meilleur; cette manière de le cuire exalte les saveurs et invite le Maroc à votre table. 

Un tajine doit être mené avec amour, passion du tajine, on veillera à choisir une belle association de légumes et à le colorer avec des légumes de couleurs ou selon les plats de citron confit et de belles olives…

Les légumes sont disposés sur la viande de manière harmonieuse. 

Cette recette a été réalisée de manière traditionnelle pour un tajine aux saveurs authentiques mais il est bien entendu tout à fait possible et c’est ainsi qu’on procède de nos jours, de le reproduire en utilisant une cocotte minute ou un faitout et le cuire sur votre gazinière.

Pour accompagner ce tajine aux légumes, et profiter du barbecue, j’ai aussi préparé des aubergines en zaalouk. Je partage avec vous mes recettes, ma façon de faire, j’espère qu’elle vous plaira.

tajinecharbon

RECETTE

Ingrédients :

  • 3 cuisses de poulet

  • Un oignon émincé

  • 3 gousses d’ail râpées 

  • 1 tomate 

  • 1/2 verre à eau d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol

  • du sel et du poivre (1/3 de c à c environ)

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance) mais si vous n’en avez pas, c’est pas grave…

  • la pointe de la cuillère à café de cumin en poudre (une petite pincée)

  • des haricots verts frais ou surgelés (j’ai utilisé des surgelés)

  • 2 petites courgettes vertes

  • 1/2 poivron jaune 

  • un peu de persil et coriandre hachés 

tajinelegggggg

Préparation :

– Dans le tajine, mettre les épices ainsi que deux gousses d’ail râpées et un peu de coriandre et persil hachés (l’équivalent d’une bonne cuillère à soupe d’herbes).

– Ajouter un demi verre d’eau, mélanger et y déposer la viande.

– Enrober les morceaux de viande avec ces épices et herbes en passant cette petite marinade entre la peau et la chair du poulet, là où c’est possible.

– Verser la moitié du demi verre d’huile ainsi que le smen. Ajouter l’oignon coupé en lamelles. 

– Faire revenir quelques minutes en retournant souvent les morceaux de viande.

– Blanchir les haricots verts dans une eau bouillante durant 5 minutes. Les égoutter et les passer immédiatement sous un jet d’eau froide.

– Laver les courgettes, les couper en deux ou trois selon leur longueur.

– Peler ou émonder la tomate, l’épépiner et la couper en petits dés.

– Couper le poivron en petites lamelles.

– Dans un saladier, mélanger les haricots verts, la troisième gousse d’ail râpée, les morceaux de courgettes, un peu de tomate (en garder pour mettre sur les légumes) et un peu d’épices à l’oeil, selon la quantité des légumes : un peu de sel, un peu de poivre, 1/2 c à c de curcuma en poudre et du persil haché. Mélanger délicatement.

– Dans le tajine, disposer les haricots verts sur la viande et décorer avec les courgettes ainsi que la tomate et les lamelles de poivron jaune.

– Verser sur ces légumes le reste du mélange d’huiles. 

– Sur le bord, ajouter quelques verres d’eau. Couvrir avec deux feuilles de papier alu, souder les bords et couvrir avec le couvercle conique du tajine. Laisser cuire.

– Au bout d’un certain temps de cuisson, vérifier s’il ne manque pas d’eau car cuit sur le charbon, le tajine peut manquer d’eau, l’eau s’évaporant assez vite. Le tajine est prêt lorsque les légumes sont tendres et la sauce onctueuse sur les bords.

Servir chaud et …

Régalez-vous!

Passons à la recette du zaalouk d’aubergines ou caviar d’aubergines à la marocaine…

aubergggtomgrill

Je précise qu’en premier lieu, j’ai grillé les aubergines et les tomates sur le barbecue au charbon, avant le tajine. Ainsi pendant la cuisson du tajine, on peut préparer le zaalouk… 

legumesgrilles

RECETTE 

Ingrédients :

  • 3 belles aubergines

  • 3 tomates

  • 4 gousses d’ail en chemise (avec peau) en brochette pour qu’elles ne tombent pas dans les braises

  • un peu de persil et de la coriandre hachés

  • 1 c à c de paprika

  • du sel et un peu de poivre

  • un peu de piment fort en poudre type piment d’espelette

  • 1/2 c à c de cumin en poudre

  • 6 c à s d’huile d’olive

aubergrillail

Préparation :

– Laver les aubergines et les tomates sauf l’ail.

– Les poser sur le grill du barbecue et laisser griller jusqu’à ce qu’ils soient cuits.

– Retourner ces légumes souvent pour qu’elles soient bien grillées de partout.

– Les tomates vont griller plus vite. Les retirer et les réserver dans un bol recouvert d’un couvercle étanche ou de papier alu. 

– Les aubergines sont cuites quand leur peau éclate et qu’au toucher, elles sont molles. La lame d’un couteau doit rentrer sans rencontrer de résistance.

auberginespelee

Au Maroc, les aubergines ainsi que les tomates grillées sont enfermées dans un sac plastique pour faciliter leur épluchage mais je ne trouve pas cette méthode saine à cause du plastique. Je préfère les mettre dans un bol et couvrir de papier alu ou mieux encore d’un petit couvercle étanche, ça fonctionne aussi.

P.S. Il est possible aussi de griller ces légumes sur une grille directement posée sur le brûleur de la gazinière. 

Préparation du zaalouk :

– Eplucher ces légumes grillés.

– Dans une poêle, verser 5 c à s d’huile d’olive.

– Couper les tomates non épépinées (je garde leur jus) en petits morceaux. Les verser dans la poêle. Saler et poivrer. Ajouter le paprika ainsi que l’ail, la coriandre et le persil hachés. Faire revenir.

– Mélanger tout en écrasant ces légumes avec le dos de la cuillère en bois.

cavviarauber

– Ensuite ajouter les aubergines coupées en petits morceaux, le cumin, le piment fort et une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ecraser les aubergines et les tomates avec le dos de la cuillère en bois tout en mélangeant.

– Faire revenir jusqu’à évaporation de toute l’eau et s’appliquer à bien écraser ces légumes afin d’avoir un caviar d’aubergines bien homogène. Goûter et rectifier si besoin l’assaisonnement.

Ce zaalouk d’aubergines est exquis et la cuisson sur charbon de bois exalte toutes ses saveurs.

tajinezaal

Régalez-vous!

Poulet de fêtes à la marocaine(mhamer) doré au four

 

pouletmariage

Bonjour,

Vous avez une envie d’un poulet à la marocaine comme ceux servis lors des cérémonies comme le mariage ou d’autres célébrations ou parce que vous avez des invités et voulez les régaler? Alors ce plat est tout indiqué pour vous! Il s’agit d’un poulet doré au four et son succulent confit d’oignons qu’on appelle « djaj mhamer bideghmira ».

Il existe plusieurs versions de ce plat, les recettes diffèrent selon les régions et les familles. Dans ce blog, vous trouverez d’autres recettes de poulet aux olives et confit d’oignons.

Ce plat est un délice! C’est une recette de poulet à la manière fassiya, de la ville de Fès . Mon poulet a cuit pratiquement sans eau, juste un verre d’eau ! Le tajine est servi décoré avec des olives violettes pour la touche de couleur ainsi qu’une écorce de 🍋 citron confit 🍋…Il est succulent…On peut le servir avec des petites salades à la marocaine (zaalouk ou caviar d’aubergines, salade méchouiya avec poivrons et tomates grillées etc et pourquoi pas des frites qu’on sert dans des petites assiettes tout autour… 

RECETTE

Ingrédients :

  • un poulet de 1 kg 300 et ses abats si vous avez

  • 5 oignons hachés (environ 500 g)

Epices pour mariner le poulet :

  • 1 c à c bombée de gingembre en poudre

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à c rase de curcuma en poudre

  • 2 c à s d’huile d’olive

  • 1 c à s de coriandre hachée mixée avec le coeur (pulpe) d’un citron confit

  • 2 à 3 gousses d’ail râpées

  • 2 c à s d’eau

Epices qu’on mélange avec les oignons :

  • 1 c à c rase de curcuma en poudre

  • 1/4 de c à c de poivre (la pointe de la cuillère)

  • 1 c à c rase de gingembre en poudre

  • 1/2 verre (mon verre à eau = 150 ml) d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol

  • 1/2 bâton de cannelle

  • 1 petit verre d’eau

Epices à ajouter après quelques minutes, dès l’ébullition…

  • 1 c à c de smen mallah (beurre rance), qu’on peut remplacer par du beurre salé si vous n’en avez pas! Mais le beurre rance apporte un goût, une saveur particulière différente du beurre doux…

  • quelques pistils de safran pur

Décoration du plat :

  • quelques olives violettes rincées dans une eau très chaude et égouttées 

  • l’écorce d’un demi citron confit découpé en franges avec un ciseau

  • Pour dorer le poulet ; un peu de beurre doux

Préparation :

  • Nettoyer votre poulet en le frottant avec du sel et du jus de citron. Laisser reposer.

oignonpoulet

  • Peler les oignons, les laver et les hacher. Les mettre dans une grande marmite ou faitout. Ajouter 1 c à c de curcuma, la pointe de la cuillère à café de poivre, 1 c à c rase de gingembre, 1/2 verre d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol. Mélanger avec les oignons. Ajouter le bâton de cannelle. 

epicespoulet

  • Dans une assiette, mélanger toutes les épices citées pour mariner le poulet : 1 c à c bombée de gingembre en poudre, 1/2 c à c de poivre, 1 c à c rase de curcuma en poudre, 1 c à s de coriandre hachée qu’on mélange et hache à nouveau avec la pulpe d’un petit citron confit (Couper le citron confit en deux et enlever les pépins), 2 c à s d’huile d’olive et 2 c à s d’eau. Mélanger ces ingrédients à la main. Poser dessus le poulet bien nettoyé, rincé et égoutté. Badigeonner le poulet de toutes parts avec ce délicieux mélange d’épices et pulpe de citron. Il n’y a pas besoin de saler, la pulpe de citron étant salée mais en cours de cuisson du poulet, goûter la sauce et vous pouvez éventuellement ajouter une pincée de sel mais attention de ne pas trop saler, tenir compte du fait qu’en réduisant au maximum, la sauce sera concentrée en goût et si vous mettez beaucoup de sel, le plat sera gâché par le sel. Bien frotter le poulet avec cette marinade et la passer à l’intérieur du poulet mais aussi entre la chair et la peau du poulet, au niveau des cuisses et du cou. Il faut bien badigeonner ce poulet avec ces épices pour qu’il ait bon goût.

pouletficelé

Il est important de bien ficeler le poulet avec du fil de cuisson pour qu’il ne s’abîme pas lors de la cuisson et reste bien entier. Ainsi on pourra le retourner souvent lors de la cuisson sans craindre de l’abîmer. Il suffira d’enlever les fils avec une paire de ciseaux au moment de servir.

pouletoignoncannelle

  • Poser le poulet ficelé dans le faitout ainsi que le demi bâton de cannelle et les abats du poulet si vous avez.

  • Racler la sauce qui reste dans l’assiette et l’ajouter.

  • Mettre sur feu doux. 

  • Ajouter sur le bord un verre d’eau.

  • Mélanger souvent, très souvent et couvrir à chaque fois. L’oignon et le poulet vont lâcher leur eau. Ce poulet va cuire sans ajout d’eau, hormis le petit verre d’eau ajouté au début. 

  • Dès l’ébullition, frotter le smen avec la cuillère sur le poulet et ajouter les pistils de safran qu’on frotte entre les paumes de la main.

  • Retourner souvent le poulet, sur chaque face si possible et souvent. Remuer souvent l’oignon avec une cuillère en bois. Restez dans la cuisine tout au long de la cuisson car si vous oubliez de remuer, l’oignon risque d’accrocher au fond du faitout et cramer. 

  • Piquer souvent avec une broche ou une fourche de viande au niveau des cuisses et un peu partout.

  • Bien surveiller donc la cuisson (j’insiste!), sans vous écartez du faitout et couvrir à chaque fois pour permettre à l’oignon de lâcher son eau et au poulet de cuire.

  • Vers la fin de la cuisson, quand on pique le poulet, le jus rouge du sang ne sort plus, le jus de viande est blanc… les oignons commencent à brunir et un délicieux parfum d’épices et de cannelle s’échappent …

  • Quand le poulet est cuit, retirez-le et posez-le directement dans un plat du four pour le dorer. Si vous avez mis les abats du poulet, les retirer du faitout et les découper en petits morceaux.

confitoignondupoulet

  • A ce stade-là, remuer sans cesse pour éviter que l’oignon accroche…plus besoin de couvrir le faitout, juste bien remuer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau dans le faitout. L’oignon est confit. L’huile se détache du confit d’oignon. La sauce est réduite au maximum ne laissant que l’huile et le confit d’oignon. C’est ce qu’on appelle « la deghmira » en roulant le « r » :)) Couper le feu, couvrir et réserver, le temps de dorer le poulet au four.

pouletttttconfitoignon

  • Dorer le poulet au four, en le badigeonnant au préalable avec du beurre doux. Le retourner sur toutes les faces. Si vous avez la fonction chaleur tournant dans votre four, utilisez-la pour une belle dorure uniforme. 

  • Pour servir :  Couper les fils de cuisson aux ciseaux. Dans une grande assiette de service, poser le poulet doré sur le dos. Dresser à l’aide d’une cuillère de la sauce (confit d’oignons) sur le poulet et tout autour. Mettre toute la sauce. Décorer avec les abats découpés en petits morceaux ainsi que les olives violettes et le citron confit. (je n’avais pas les abats du poulet, c’est facultatif mais c’est bon de les rajouter quand on peut…

  • Servir ce délicieux plat bien chaud et …

régalez-vous !

Petits pains « Batbouts » farcis (viande hachée, légumes et vermicelles asiatiques)

batboutfarci

Bonjour,

si vous aimez les petits pains farcis, vous allez vous régaler avec cette délicieuse recette de batbouts. La farce est exquise et les petits pains extra moelleux.

Avec un peu d’organisation, on peut les préparer rapidement. Parfois je prépare la farce la veille pour gagner du temps mais on peut tout préparer le jour même, c’est assez rapide à faire.

Ces petits pains farcis sont très appréciés pendant le mois béni du Ramadan. On les sert bien chauds, accompagnés d’un bon verre de thé à la menthe de préférence.

Dans mon site, vous trouverez d’autres recettes de batbouts…

ppainbattboutffarcii

Commençons par préparer la farce car elle doit refroidir pour être utilisée. Je précise que j’ai eu un reste de farce, qui bien sûr sera utilisé dans une autre recette comme des bricks ou msemmens farcis. Vous pouvez réduire les quantités, en ne mettant par exemple qu’un oignon, les deux poivrons, une tomate, 200 à 250 g de viande hachée moins de vermicelles asiatiques… à vous de voir…

RECETTE

Ingrédients de la farce :

  • 2 oignons moyens hachés finement

  • 1 poivron rouge haché finement 

  • 1 poivron vert haché finement

  • 1 grosse tomate (ou 2 petites) émondée (sans peau), épépinée et coupée en petits dés

  • 300 g de viande hachée

  • 3 c à s d’huile d’olive

  • 1 c à s de harissa

  • du sel et du poivre

  • la pointe de la cuillère à café de gingembre en poudre

  • 1/2 c à c de curcuma

  • 1 c à c de cumin 

  • 1 c à c de paprika

  • un petit bouquet de coriandre et persil hachés

  • 80 g de vermicelles asiatiques (ceux utilisés pour la confection des nems)

farceeeee

Préparation de la farce :

Dans une sauteuse, verser l’huile, y faire suer les oignons. Remuer jusqu’à ce que les oignons descendent. 

Ajouter les poivrons. Mélanger. 

Lorsque l’ensemble des légumes a bien sué, sans arriver à la coloration, ajouter les petits dés de tomate. Remuer souvent.

Dans un bol ou casserole, mettre les vermicelles, verser dessus de l’eau bouillante. Laisser gonfler.

Ajouter la viande hachée. Saler. Remuer l’ensemble. Bien séparer la viande hachée en remuant.

Ajouter les épices citées: curcuma, cumin, paprika, gingembre ainsi que la harissa. Bien mélanger le tout. 

Ajouter les vermicelles asiatiques égouttés. Ajouter les herbes hachées. Bien mélanger le tout.

Verser cette délicieuse farce dans une assiette ou saladier et laisser refroidir.

Passons maintenant à la préparation de la pâte à batbouts…

Ingrédients :

  • 2 bols de farine (j’ai pesé pour vous, un bol=280 g de farine)

  • 1 bol de semoule extra fine (un bol de semoule=280 g)

  • du sel

  • 1 c à s de levure boulangère sèche

  • 2 c à s d’huile d’olive

  • 1 c à c de miel

  • pas loin d’1/2 litre d’eau tiède (là pareil j’ai pesé l’eau utilisée = 493 g exactement)

Préparation de la pâte :

Dans un grand saladier ou autre mélanger les ingrédients secs. Mettre le sel sur un côté. Faire un petit puits au milieu. Y mettre la levure qu’on recouvre d’un peu d’eau tiède. Verser l’huile et le miel sur un autre côté et dès que la levure est dissoute, commencer à mélanger en commençant par le milieu.

Ajouter l’eau progressivement tout en mélangeant d’une main. Une fois toute l’eau incorporée et formation d’une boule de pâte, la renverser sur un plan de travail et pétrir cette pâte pendant 15 à 20 minutes d’une manière énergique. L’étirer avec les paumes de vos mains et la ramener vers vous. Un bon pétrissage est nécessaire.

La pâte est plutôt molle, bien lisse. La placer dans le saladier. Imbiber votre main avec un peu d’eau et la passer sur la boule de pâte. Couvrir d’un film alimentaire et d’une serviette épaisse. Laisser poser la pâte 15 à 20 minutes.

Au bout de ce temps, renverser la pâte à nouveau sur le plan de travail. Huiler légèrement vos mains et former des boules de même taille. Les déposer au fur et à mesure sur un plateau légèrement huilé.

Rapprocher la farce ainsi qu’un petit bol avec de la semoule extra fine pour le façonnage.

Etaler sur un coin de table un linge propre où poser les petits pains.

Prendre la première boule de pâte formée, la poser devant vous sur le plan de travail sur lequel vous aurez saupoudré un voile de semoule extra fine. 

farcepppain

Etaler cette boule de pâte en appuyant sur les bords, former un petit cercle, juste ce qu’il faut pour y déposer un peu de farce. Laisser une certaine épaisseur au milieu pour que la farce ne perce pas la pâte. 

Posez au centre de ce petit rond de pâte environ 1 c à s et demi de farce. Réunir les bords du petit cercle vers le milieu, poser la boule de pâte farcie au creux de sa main, former une petite bourse qui emprisonne la farce et la tourner tout en la soudant.

Poser les boules de pâte farcies au fur et à mesure sur le linge saupoudré de semoule extra fine. Farcir de la même manière toutes les boules de pâte. 

Prendre la première boule de pâte farcie et l’étaler délicatement sur le plan de travail saupoudré de semoule extra fine en formant un petit pain rond. Ne pas hésiter à saupoudrer le dessus de chaque boule de pâte avec de la semoule extra fine pour faciliter le façonnage des petits pains.

painfarciétalé

Les poser au fur et à mesure sur le linge et couvrir.

Laisser poser 10 minutes. 

Chauffer une grande poêle épaisse. L’asperger avec un peu d’huile avant d’y poser les petits pains.

paingonflé

Dès qu’ils gonflent un peu, on les asperge à nouveau d’un peu d’huile puis on les retourne.

painfarciviandeverm

La cuisson doit se faire à feu moyen. Les deux faces doivent dorer.

painbatboutdebout

Cuire également les petits pains sur les bords, en les maintenant debout dans la poêle. Aidez-vous d’une grande pince pour les saisir. Comptez environ 4 à 5 secondes à chaque fois tout en tournant les pains debout. On pourrait omettre cette étape mais moi j’aime qu’ils soient bien cuits de partout.

Rangez les pains cuits dans une grande panière ou autre et les couvrir d’une serviette propre.

Ces délicieux petits pains farcis se mangent de préférence chauds et s’il vous en reste, rangez-les dans une boîte hermétique au réfrigérateur. Il suffira de les sortir au besoin, et les réchauffez dans une poêle.

menthebatbfarc

 

Régalez-vous!

Petits pains « batbouts »au lait très moelleux

bbbatboutttts

Bonjour,

aujourd’hui, j’ai le plaisir de partager avec vous une nouvelle recette de petits pains appelés communément « batbouts » ou « batbots », quel drôle de nom n’es-ce pas? Il y a autant de recettes de batbouts que de familles, mais les ingrédients de base restent la semoule extra fine, la farine et la levure boulangère. Les ingrédients ajoutés sont minutieusement choisis afin d’améliorer la texture des petits pains et apporter du moelleux, de la légèreté. Légers et moelleux, ça ils le sont!   Ils accompagneront à merveille vos grillades, brochettes ou kefta. Avec ces batbouts, vous pourrez réaliser des sandwichs avec des garnitures variées et vous régaler à coup sûr! La cuisson se fait  à la poêle. Dans le prochain post, je partagerai avec vous une idée de garniture…

Cette recette est rapide à faire, trente minutes de repos en tout de la pâte à différents niveaux de la préparation. Il faut compter une heure en tout pour les réaliser. Le pétrissage n’est guère fastidieux, juste le temps d’obtenir une belle pâte homogène. Quand on rajoute la farine, il suffit de pétrir de manière énergique, en imitant le crochet du pétrin pour malaxer la pâte ou mieux encore la préparer au robot  pétrin. Ce qui va garantir leur réussite c’est la texture de la pâte qui ne doit surtout pas être ferme mais plutôt molle…elle doit coller légèrement aux doigts. Mettez toutes les chances de votre côté pour les réussir…quand vous devez les poser sur la poêle allez-y doucement, ne  les posez pas violemment, ils perdraient en volume et ne gonfleraient pas comme il faudrait, de même qu’il faut les retourner délicatement dans la poêle et éviter de les percer. Le plat de cuisson idéal est ce fameux plat qu’on appelle farrah (farra7), à défaut choisir une poêle très lourde, épaisse. Voilà je pense vous avoir donné toutes les astuces afin de vous permettre de les réussir! 

painbatbouuut

RECETTE

Le même verre devra être choisi pour mesurer les ingrédients, prenez un verre pour les ingrédients liquides et le même verre pour les ingrédients secs. J’ai utilisé un mug de contenance 310 ml ou 310 g. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser le fameux verre « el3anba », avec le motif grappe de raisin, très utilisé au Maroc pour les mesures mais dans ce cas, vous mettrez deux verres el3anba pour l’eau, deux verres el3anba pour le lait etc. ) … L’essentiel est d’utiliser toujours le même verre!

Ingrédients :

  • un grand verre d’eau tiède

  • un grand verre de lait tiède

  • 1 c à s de sucre en poudre

  • 1 bonne c à s de levure boulangère sèche

  • un grand verre de semoule extra fine

  • 3 grand verres de farine

  • 1 bonne c à c de sel

Préparation : (j’ai donc utilisé comme mesure un mug)

  • Dans un grand saladier en inox, verser un mug d’eau tiède (attention pas chaude) + un mug de lait tiède, 1 c à s de sucre en poudre et 1 bonne c à s de levure boulangère sèche. Mélanger avec le fouet manuel pour dissoudre la levure.

  • Ajouter un mug de semoule extra fine. Mélanger rapidement avec le fouet manuel.

  • Puis ajouter le premier mug de farine plein à ras bord. Mélanger rapidement et de manière énergique avec le fouet manuel. Couvrir le saladier avec un film transparent et poser dessus une assiette. Laisser reposer 10 minutes.

  • Ajouter  ensuite le deuxième mug de farine plein à ras bord + 1 c à c de sel. Pétrir de manière énergique d’une seule main, l’autre main tenant le saladier. 

  • Pour terminer ajouter le troisième mug rempli à ras bord de farine. Je n’ai pas mis tout le mug de farine (j’ai enlevé environ 1 c à s de farine). A ce stade, il est important de rajouter la farine petit à petit (jamais tout d’un coup); il faut y aller progressivement au fur et à mesure qu’on malaxe la pâte pour la pétrir. Je précise que vous pouvez vous servir d’un robot qui pétrit la pâte, pour vous faciliter la tâche mais on peut le faire aussi à la main… il n’y a pas besoin de pétrir longtemps, juste le temps d’avoir une boule de pâte bien homogène, ni trop ferme, ni trop collante. Elle doit être molle, voire très molle, coller à peine aux doigts. Couvrir d’un film transparent et poser dessus une assiette. Laisser la pâte reposer à nouveau 10 minutes.

patebatttbout

(photo au bout des 10 minutes)

  • Passé ce temps, imbiber légèrement ses mains avec un peu d’eau. Déposer la boule de pâte sur un plan de travail, la malaxer rapidement comme pour la dégazer. Saupoudrer le plan de travail d’un voile de farine  et rouler la pâte afin de former un long boudin de pâte.

  • Couper avec une corne de cuisine 11 morceaux de pâte, plus ou moins selon la taille des pains qu’on veut. Les bouler un après l’autre en utilisant très peu de farine à chaque fois. N’utilisez pas trop de farine qui durcirait la pâte, juste ce qu’il faut pour former des petites boules de pâte qui ne collent pas au plan de travail.

galettebatbout

  • Aplatir chaque boule formée en vous servant de semoule extra fine uniquement, pour saupoudrer le plan de travail et le dessus de chaque petit pain. Vous pouvez vous servir d’un rouleau à pâtisserie au départ et terminer de les aplatir à la main. Former des petits pains ronds ni trop épais, ni trop fins (environ 1/2 cm d’épaisseur). Les poser au fur et à mesure sur un linge propre, posé sur un coin de table et les couvrir avec un autre linge propre. Laisser reposer les petits pains formés 10 minutes.

batbouttttttt

Après 10 minutes…

battbout

  • Les cuire à feu moyen dans un farrah ou une grande poêle lourde  Cuire à chaque fois 3 à 4 petits pains selon la taille de votre farrah.

  •  Saisir puis poser chaque petit pain délicatement dans la poêle, il suffit de soulever un coin du linge d’une main et renverser tout doucement le petit pain sur la paume de l’autre main. Essayer de mener cette opération à bien pour ne pas dégonfler les pains.

batttbout

  • Dès que les petits pains gonflent dans le farrah ou poêle, les retourner très délicatement, pour encore une fois, ne pas les dégonfler!

battbouttttt

  • Dès que les petits pains sont colorés sur les deux faces, les sortir. Les poser sur un linge propre. Ne pas les laisser cuire trop longtemps, ils seraient moins moelleux.

source de la recette : Cuisine Oumanas .

ppainbatttbout

Régalez-vous!