Batbouts au poulet

fritou

Bonjour,

après la publication de ma recette des petits pains batbouts à la farine ICI , je continue avec le partage d’une idée de garniture avec du poulet parfumé aux saveurs indiennes.

Toujours dans mon site, vous trouverez une autre idée de garniture avec de la kefta, viande hachée assaisonnée à la marocaine ICI .

Ces petits pains batbouts à la garniture variée et généreuse sont vraiment savoureux.

frioig

Comme garniture de mes petits pains batbouts, j’ai mis quelques feuilles de salade effilochée, des lanières de poulet (viande marinée avec des épices indiennes), des rondelles de cornichons, des petits dés de tomate, de l’oignon frit déshydraté (crispy onions) ainsi que des rondelles de pommes de terre frites « fait maison ». Le tout est assaisonné avec une délicieuse sauce blanche.

En principe, je prépare la viande pendant que mes petits pains lèvent, je la fais mariner jusqu’au moment de faire les sandwichs. La cuisson est très rapide.

Votre viande marinée aux épices indiennes, est réservée au frais, vos petits pains batbouts sont prêts à être garnis.

Commencer par préparer la sauce blanche et la réserver au frais.

RECETTE :

*Sauce blanche  à ma façon:

Ingrédients pour la sauce blanche:

  • 250 g de crème allégée ou du yaourt à la grecque (ici yaourt à la grecque)

  • 2 c à c d’oignon rouge haché finement

  • 2 c à c d’herbes à salade déshydratées

  • 1 pincée de piment fort

  • 2 c à s de ciboulette ciselée

  • 1 c à c de moutarde douce

  • 1 c à c de moutarde à l’ancienne

  • 1/4 de c à c de poivre

  • du sel

  • un peu d’ail en poudre ou bien une petite gousse râpée

  • une à deux pincée de curry en poudre

  • un trait de lait pour avec la consistance désirée

Préparation :

Dans un bol, verser la crème et y incorporer tous les ingrédients cités. Mélanger avec un petit fouet jusqu’à obtenir un mélange homogène et rallonger la sauce afin d’obtenir une sauce pas trop épaisse! Vous ajoutez un peu de lait, cuillerée par cuillerée jusqu’à obtenir une bonne consistance. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Couvrir d’un film transparent et réserver la sauce blanche au frais.

Préparation du poulet :

Ingrédients :

  • escalopes de poulet coupées en petites  lanières (en fonction du nombre de petits pains à garnir; il faut compter au moins 4 à 5 petites lanières de viande par petits pains)

  • du sel et du poivre

  • un petit peu de gingembre frais râpé

  • un peu d’épices massalé (épices indiennes)

  • un peu de curry (je fais à l’oeil en fonction de la quantité de viande)

  • un peu de coriandre hachée finement

  • un peu d’huile pour amalgamer le tout

Mélanger le tout et laisser mariner au frais. Au moment de garnir les sandwichs, griller la viande sur le grill huilé ou bien dans une poêle.

Préparation des éléments qui composent la garniture :

– Peler quelques pommes de terre. Les laver et les détailler en rondelles que vous faites frire comme vous avez l’habitude de le faire et les déposer sur du papier absorbant.

– Laver quelques feuilles de salade. Les essorer et les couper en lanières.

– Découper une à deux tomates en petits dés.

Montage du sandwich :

Faire une fente dans un petit pain, le badigeonner de l’intérieur d’une cuillerée de sauce blanche.

Le tapisser de quelques feuilles de salade verte effilochées, des lanières de poulet, un peu de tomate coupée en petits dés, 2 à 3 rondelles de cornichon, une autre cuillerée de sauce blanche, un peu d’oignon frit déshydraté « crispy onions » puis quelques rondelles de pommes de terre frites.

Procéder de la même manière pour tous les petits pains.

Et régalez-vous!

Publicités

Batbouts, petits pains marocains à la farine

batbout

Bonjour,

aujourd’hui je partage avec vous ma recette de ces petits pains marocains nommés batbouts. Ils ont la particularité d’être légers et creux à l’intérieur, parfaits pour préparer de délicieux sandwichs. Formés plus grands, ils peuvent être servi badigeonnés de miel et de beurre fondu. Il est également possible de préparer des petits pains farcis avec cette recette.

Cette recette est une recette familiale. J’ai pétri la pâte à la main.

Vous trouverez une autre recette de petits pains batbouts mais avec de la semoule dans ce site ICI.

RECETTE :

  • 1 kilo de farine T 55 (j’en avais plus, j’ai utilisé cette fois-ci de la T 65 )

  • du sel (environ 1 c à s rase)

  • 1/2 verre de margarine fondue ou bien de l’huile (ici margarine)

  • 10 g de levure boulangère déshydratée, en billes (j’ai utilisé la SAF)

  • eau tiède

Préparation :

Commencer par dissoudre la levure boulangère dans un verre d’eau tiède (pas chaude!), laisser buller puis gonfler une dizaine de minutes.

Faire fondre la margarine.

Sur le plan de travail, déposer la farine, le sel sur le côté; former un puits et y verser la levure. D’une seule main, commencer à mélanger les ingrédients, tout en ajoutant de l’eau tiède, de manière progressive. On doit obtenir une pâte molle. Elle colle aux doigts.

Quand une boule de pâte est formée, l’aplatir avec les poings et verser dessus le beurre.

L’emprisonner avec la pâte, et à l’aide des poings, appuyer sur la pâte afin de l’incorporer.

Pétrissez la pâte à la main pendant environ 15 à 20 minutes avec un pétrissage énergique et soutenu en vous servant tantôt des paumes de vos mains pour étirer et ramener vers vous la pâte, tantôt de vos poings lorsque vous rajoutez de l’eau afin de l’incorporer facilement à la pâte.

Le but étant d’assouplir au maximum la pâte.

La pâte doit être collante (coller aux doigts) mais élastique et souple. Il faut finir le pétrissage en obtenant une pâte très molle, qui colle aux doigts et ne rajouter de l’eau qu’une fois qu’on a bien incorporé celle d’avant !

A l’aide d’une corne de cuisine ou autre enlevez la pâte qui colle aux doigts, et ramassez la pâte pour former une boule qu’on pose dans un saladier profond ou une petite bassine de cuisine. Mouillez légèrement  le dessus avec votre main mouillée et filmer le bol. Couvrir d’une serviette épaisse!

Laissez lever la pâte.

patoune

Une fois bien levée, dégazez-la en la boulant. Former deux boules de pâte et déposez la première boule sur un plan de travail fariné; l’étaler pas trop épais et pas trop fin non plus et à l’aide d’un emporte-pièce ou tasse ou autre, former des minis pains du diamètre qu’on veut! 

Déposez les petits pains formés sur un linge fariné prévu à cet effet, les couvrir et laissez lever à nouveau avant de les cuire dans un plat en fonte qu’on appelle « farra7 » ,si possible, ou bien dans une poêle lourde!

batbout1

(sur la photo, batbouts en train de gonfler!)

Quand les pains gonflent, on les retourne! On pense à les cuire aussi sur les bords en les maintenant  debout contre les bords de la poêle jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits, feu moyen.

Posez les petits pains cuits sur un linge (ou grande serviette) et  les couvrir, dès qu’on les sort de la poêle.

Ces petits pains sont très moelleux. Ils peuvent être congelés pour une utilisation ultérieure.

boutbouti

Régalez-vous!

Tajine au poulet et méli-mélo de légumes

20190207_211235

Bonjour,

Une nouvelle recette de tajine dans ce blog, un tajine un peu particulier dans la mesure où les légumes ne sont pas cuits dans la sauce mais à part et de façon diététique, puisque cuits à la vapeur. Ce tajine est similaire au tajine au poulet qu’on accompagne de frites.

C’est une recette que j’ai déjà partagée dans mon ancien blog et comme je poursuis petit à petit le déménagement de mes recettes favorites, il est normal que la recette de ce tajine figure dans ce blog.

Cette recette est vraiment savoureuse et je suis certaine qu’elle vous plaira!

20190207_211328

RECETTE :

Ingrédients :

Pour le poulet en sauce:

  • 6 cuisses de poulet

  • 1 gros oignon haché

  • 4 gousses d’ail hachées

  • une c à soupe de coriandre hachée finement

  • une c à c de gingembre

  • une c à c de curcuma

  • du sel

  • du poivre

  • un mélange d’huile d’olive + huile de tournesol

  • une demi-écorce de citron confit (facultatif)

20190207_211304

Ingrédients et préparation des légumes:

  • des pommes de terre coupées en petits dés

  • des carottes coupées en petits dés

  • du sel

  • du poivre

  • un peu de curcuma

  • de la coriandre hachée finement

  • un peu d’huile de tournesol

    Mélanger ces légumes avec les épices, la coriandre et réserver, le temps de cuire le poulet.

20190207_211208

Dans une cocotte ou un tajine (ici un tajine électrique), faire revenir les cuisses de poulet dans le mélange d’huile avec l’oignon , les épices, l’ail passé au presse-ail et la coriandre. Retourner souvent les cuisses de poulet jusqu’à ce que la viande soit bien imprégnée des épices et légèrement dorée. Si nécessaire, ajouter un peu d’eau juste pour éviter que les épices n’attachent au fond de la cocotte ou du tajine.

Ensuite ajouter de l’eau à hauteur de la viande.

La laisser cuire et dès qu’elle est cuite, la sortir et la faire dorer au four. Parfois, et surtout  quand je suis pressée, je saute l’étape du four.

Ajouter le citron confit sans sa pulpe, découpé en lamelles.

Laisser la sauce réduire, jusqu’à devenir onctueuse.

Cuire les dés de légumes assaisonnés dans une autre cocotte minute dans le panier vapeur ou bien en mettant les légumes à cuire dans le haut d’un couscoussier.

La cuisson à la vapeur dans une cocotte minute est intéressante car elle fait gagner du temps.

Pour le service…

Déposer la viande dans une grande assiette avec la sauce autour. Recouvrir de légumes et décorer de citron confit (ici j’en ai pas mis).

On peut, bien sûr servir ce tajine dans des assiettes individuelles.

J’ai servi ce délicieux tajine au poulet et ses légumes avec tout autour quelques petites salades à la marocaine (ici taktouka avec poivrons et tomates grillés, zaalouk aux épinards à défaut de mauve et rondelles de concombres).

Manger chaud avec si possible du bon pain marocain fait maison et …

Régalez-vous!

Tajine aux choux de Bruxelles

choux de

Bonjour,

je vous retrouve avec aujourd’hui une délicieuse recette de tajine aux choux de Bruxelles. Ce tajine aux légumes est vraiment savoureux, encore faut-il aimer ce légume.

Comme viande j’ai choisi la viande de poulet parce ce qu’elle cuit plus vite en tajine.

Si vous n’avez pas le temps ou pas de tajine en poterie, ça n’est pas grave, vous pouvez réaliser ce plat dans une simple marmite ou bien une cocotte minute en respectant le temps de cuisson des aliments.

Si vous décidez de préparer ce plat dans une cocotte minute ou marmite, sortez les cuisses de poulet dès qu’elles sont cuites et dorez-les au four pour un meilleur goût. Cuisez les légumes à la place.

Si on choisit la cuisson dans le tajine, on met tout en même temps et on laisse mijoter longuement à feu doux et le goût est top!

RECETTE :

Ingrédients:

  • 3 cuisses de poulet

  • 750 g de choux de Bruxelles

  • 1 tomate pelée et épépinée

  • 1 oignon haché finement

  • 3 gousses d’ail

  • 3 c à s d’huile d’olive

  • 2 c à s d’huile de tournesol

  • 1/2 c à c de sel

  • du poivre

  • 1 c à c de curcuma

  • 1/2 c à c de gingembre en poudre

  • 1 c à c de paprika

  • un peu de coriandre hachée

  • un peu de persil haché

  • un demi jus de citron

  • un demi citron confit avec la pulpe (essayez d’enlever les pépins s’il y en a!)

  • quelques olives vertes

Préparation:

Tout d’abord précuire à l’eau les choux de Bruxelles nettoyés, débarrassées des premières feuilles si abîmées, 10 à 12 minutes.

Pendant ce temps, verser l’huile dans le tajine, y faire saisir le poulet. Ajouter les épices, retourner souvent les morceaux jusqu’à ce qu’ils soient bien imprégnés des épices.

Ajouter l’oignon ainsi que l’ail dégermé et passé au presse-ail. Faire revenir le tout quelques minutes puis ajouter de l’eau chaude presque à hauteur de la viande, attention de mettre trop d’eau, le risque est qu’elle s’échappe du tajine dès l’ébullition.

Egoutter les choux de Bruxelles, les saler et ajouter les herbes hachées finement. Mélanger délicatement. J’ai plongé la tomate dans l’eau bouillante où ont cuit les choux de Bruxelles pour l’émonder facilement.

Poser les choux de Bruxelles sur et autour de la viande.

Emonder la tomate, l’épépiner puis la hacher finement. Parsemez les petits dés de tomate sur les choux de Bruxelles. Avec une petite cuillère, prenez de la sauce et arroser les légumes. Incorporez le jus de citron dans la sauce. Disposez des quartiers de citron confit.

Couvrir et laisser cuire à feux doux pendant environ 1 h 3O.

Vers la fin de la cuisson, ébouillanter quelques minutes des olives vertes pour les dessaler.

Lorsque le tout est cuit, décorer avec les olives. La sauce devra avoir réduit, juste ce qu’il faut!

Régalez-vous!

Tajine marocain au poulet et aux olives

taj poulet

 Bonjour,

s’il y a bien un plat que j’apprécie de concocter, c’est bien le poulet à la marocaine, un plat classique certes mais il est indéniablement une valeur sûre! Il peut être servi lors d’une fête comme il peut être servi en plat principal pour régaler sa famille et accompagné de frites, il fait l’unanimité auprès des enfants!

 j’ai préparé deux petits poulets, nettoyés au sel et jus de citron puis cuits dans des épices savamment dosées, juste ce qu’il faut pour parfumer les poulets. Au final, la sauce doit être sirupeuse et pour cela il faudra la réduire au maximum pour avoir un délicieux confit d’oignons, l’huile va se séparer du confits d’oignons et la sauce sera riche en sucs et goûteuse à souhait! l’oignon rouge apporte une touche légèrement sucrée et une jolie couleur qui met l’eau à la bouche.

Les poulets cuits ont été dorés au four. J’aurais pu ajouter à ce savoureux tajine quelques petits morceaux de foie et gésier mais je n’en ai pas toujours sous la main alors je fais avec ce que j’ai ! Quelques olives vertes, des frites et le régal est assuré.

RECETTE:

Je précise que l’on peut ajouter à cette recette du citron confit mais que moi, j’ai sciemment omis d’en mettre car certains de mes enfants n’aiment pas son goût!

Ingrédients:

  • 2 petits poulets

  • 2 oignons rouges moyens (apporte beaucoup de goût)

  • 3 gousses d’ail râpées ou passées au presse-ail (moi j’enlève le germe vert au milieu)

  • 1/2 petit verre à thé d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol

  • du sel (mais avec parcimonie car la sauce sera réduite au maximum alors il vaut mieux saler à la fin si besoin que de se retrouver avec un plat salé!)

  • 1/2 c à c rase de poivre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1 c à c de curcuma en poudre

  • un tiers d’une c à c de cumin en poudre

  • 1/2 c à c de beurre rance (smen malla7) mais si vous n’en avez pas, ça n’est pas si grave!

  • 1 c à s de coriandre hachée

  • 1 c à s de persil haché

Garniture:

  • des olives vertes ou rouges

Accompagnement:

  • des frites

Pour dorer les poulets:

  • du beurre auquel on rajoute une c à s de harissa (ça ne piquera pas!)

Préparation:

Alors je vais vous décrire comment je procède pour préparer mes poulets, du moins comme ma mère m’a appris à faire. Pour avoir un poulet sans odeur désagréable de poulet, il est important de bien le nettoyer.

Tout d’abord, brûler le petit duvet qui reste de part et d’autre sur la volaille en la retournant au-dessus des flammes du brûleur de votre gazinière.

Ensuite , dans un grand récipient ou une petite bassine, saupoudrer généreusement le poulet à l’intérieur puis sur le dessus avec du sel fin. Frotter le poulet avec ce sel et presser dessus du jus de citron, de façon à en mettre de partout, dedans et dehors. Il est possible d’utiliser du vinaigre blanc à la place du citron. Laisser reposer le poulet autant de temps que vous pouvez puis le rincer soigneusement. L’égoutter.

Dans une grande cocotte, verser le mélange d’huile, y déposer les poulets ficelés au niveau des pâtes, puis l’oignon haché finement.

Ajouter toutes les épices ainsi que l’ail et les herbes sauf le beurre rance.

Faire revenir le tout à feu doux et en couvrant. Verser sur le côté un tout petit peu d’eau juste pour éviter que les épices n’attachent au fond de la cocotte.

Mélanger souvent et couvrir à chaque fois pour permettre à l’oignon de suer et ainsi relâcher de l’eau.

Il est important de faire revenir les poulets assez longtemps, jusqu’à ce que l’oignon commence à dorer légèrement. Retourner souvent les poulets et piquez-les avec une broche ou une fourchette baïonnette de partout pour permettre aux épices de pénétrer dans la chair. Le poulet n’en sera que meilleur.

Puis ajouter la cuillerée de beurre rance. Couvrir d’eau, en versant de l’eau sur le côté des poulets, jusqu’à leur hauteur. Couvrir et surveiller la cuisson sans oublier de venir piquer de temps en temps la volaille avec la broche pointue. Au début, comme le poulet n’est pas encore cuit, il en ressort du sang puis un liquide blanc puis plus rien lorsqu’il est cuit.

Quand les poulets sont cuits, les sortir en vous aidant d’une cuillère en bois qu’on entre dans le poulet comme pour l’enfourcher et d’une grande cuillère passoire. Les déposer dans un plat de four et les badigeonner avec le mélange beurre et harissa (vous pouvez y aller gaiement avec avec les doigts :.)) ). Surtout n’ayez aucune crainte, ça ne pique absolument pas mais c’est une astuce pour avoir une belle couleur dorée bien appétissante! Dorer les poulets au four, avec la fonction chaleur tournante si possible et penser à les retourner à chaque fois qu’une face est dorée. Un coup sur le dos, un coup sur la poitrine, puis sur les deux côtés.

Une fois les poulets sortis, enlever le couvercle et laisser réduire au maximum la sauce qui doit, au final est très onctueuse, sirupeuse, les oignons devront avoir un aspect d’oignons confits. On remarquera que l’huile s’est comme détachée du confit d’oignon. A ce stade, stopper la cuisson. L’eau doit s’évaporer entièrement et pour cela l’astuce est d’enlever le couvercle, d’augmenter la puissance du feu et surveiller la cuisson pour arrêter à temps. Ne pas oublier de remuer de temps en temps et évaluer la bonne consistance de la sauce.

Pendant que la sauce réduit, on prépare les olives qui serviront de garniture. Dans une petite casserole, déposer une bonne poignée d’olives, rincées au préalable puis couvrir d’un peu d’eau et laisser bouillir quelques minutes. Cette opération sert à dessaler les olives. On peut ajouter une petite c à c d’huile ou même moins juste pour avoir des olives bien brillantes. Les égoutter.

Préparez vos frites comme à l’accoutumée.

Passons au service:

Dans un grand plat de service, déposer les deux poulets sur le dos, les entourer et les arroser de sauce aux oignons. Déposer les olives tout autour et les frites seront servis dans des petites assiettes tout autour ou bien comme ici, à la bonne franquette, juchées sur les poulets dorés au four!

Mangez ce plat bien chaud et …

régalez-vous!

Tajine au jarret de veau, pommes de terre, carottes et olives

taj

Bonsoir,

pour ce midi, j’ai préparé un savoureux tajine aux pommes de terre, carottes et olives avec comme viande du jarret de veau. C’est un ragoût de veau aux légumes, cuisiné à la marocaine. On l’appelle aussi selon les régions, « douèze » ou « marqua », « mar9a ». En hiver, il est encore plus apprécié. Parfois je ne mets des carottes et c’est très bon mais les enfants préfèrent la pomme de terre, alors satisfaire tout le monde, je choisis souvent le duo pommes de terre et carottes.

La recette que je partage avec vous est une bonne base pour de nombreux tajines aux légumes, chacun met les légumes de son choix au gré des saisons et des envies. Il est possible d’y ajouter une tomate pelée, épépinée et coupée en petits dés juste avant d’ajouter l’eau, ça donnera un petit goût supplémentaire, une touche de couleur et teintera légèrement votre sauce!

La sauce est vraiment succulente, il suffit de bien doser les épices en fonction de la quantité de viande qu’on a.

J’ai utilisé ma cocotte minute pour réduire le temps de cuisson.

RECETTE:

(pour 4 à 5 personnes)

Ingrédients:

  • 3 gros morceaux de jarret de veau

  • 1/2 verre d’un mélange huile de tournesol et huile d’olive (petit verre à eau de taille classique)

  • 1 oignon haché

  • 3 gousses d’ail dégermées et écrasées au presse-ail

  • 1 c à s de coriandre hachée

  • du sel

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à c bombée de curcuma en poudre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

Comme légumes: (les quantités en fonction du nombre de personnes et de l’appétit!)

  • quelques pommes de terre

  • des carottes

  • des olives vertes

Préparation:

(cuisson dans la cocotte minute)

Dans la cocotte, déposer la viande, verser dessus l’huile puis ajouter l’oignon, l’ail et toutes les épices citées. Saler en fonction de la quantité de viande et n’hésitez pas à goûter la sauce pour rectifier l’assaisonnement en sel si besoin au cours de la cuisson.

Faire revenir, à feux doux les morceaux de façon à ce qu’ils soient bien imprégnés des épices. Si vous remarquez que ça accroche, n’hésitez pas à rajouter un demi verre à eau d’eau.

Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre, les carottes et les couper en morceaux.

Lavez les légumes et plongez-les dans un saladier rempli d’eau en attendant que la viande cuise.

Quand vous en avez fini avec les légumes, ajoutez de l’eau, si possible très chaude, dans la cocotte au niveau de la viande. Couvrez, augmentez le feu. Dès le chuchotement de la soupape, baisser le feu et comptez environ 45 minutes (mais tout dépend la tendreté de votre viande. Il y a des morceaux de veau qui cuisent en 35 minutes!)

Une fois la viande bien cuite, bien tendre, ajoutez les légumes et laissez cuire. Et si vous craignez que la viande ne s’effrite, sortez-la. Pour que ces deux légumes cuisent en même temps, il faut couper les carottes en quatre et les morceaux de pommes de terre doivent être un peu plus gros.

Quand je mets les légumes, je laisse cuire sans soupape, je pose juste un couvercle dessus, afin de bien surveiller la cuisson des légumes qui doivent être cuits sans se défaire, juste ce qu’il faut. La lame d’un couteau attestera de la bonne cuisson des légumes, elle ne doit rencontrer aucune résistance.

Dans une petite casserole, cuire quelques minutes les olives dans de l’eau à laquelle on ajoute un tout petit peu d’huile ou bien de sauce sans oignons pour que les olives une fois égouttées soient bien brillantes. On les ébouillante pour les dessaler.

S’il y a trop de sauce, ôtez le couvercle, augmentez le feu et laissez l’eau s’évaporer. Il faut avoir au final une belle sauce onctueuse, pas trop liquide. Quand on réduit la sauce, le goût et l’aspect est meilleur.

Servir dans des assiettes individuelles en mettant dans chaque assiette un bout de viande, des légumes, la sauce onctueuse tout autour et quelques olives sur le dessus.

Au Maroc, ce plat est servi dans un plat unique qui réunit toute la famille et c’est plus convivial mais notre mode de vie moderne et l’influence de la culture française fait que les enfants préfèrent de loin être servis dans des assiettes individuelles.

Ceci dit, je m’entête encore à le servir comme là-bas et seules mes filles, plus conciliantes acceptent de m’accompagner :.)

Servez ce plat bien chaud accompagné d’un bon pain car il se mange du début à la fin, d’une seul main,  avec le pain qui fait office de fourchette :.)

Régalez-vous!

Tajine poulet, abricots, pruneaux et amandes

Bonjour,

Ces derniers temps, j’avais très envie d’un plat sucré/salé…  je ne cuisine que très rarement ce plat que je réserve pour des occasions spéciales car il est tout de même assez calorique!

Mais ce qui est sûr, c’est que ce tajine sucré/salé est une valeur sûre lorsqu’on veut recevoir des invités et les régaler…C’est un plat classique connu de la cuisine marocaine et même algérienne qu’on ne présente plus mais j’aime à le décrire car il est un voyage des sens, un pur délice.

Dans ce tajine, le poulet doré au four côtoie à merveille les abricots et pruneaux caramélisés au miel. La sauce est onctueuse, sirupeuse et les amandes grillées apportent le croquant. Ainsi nous avons le moelleux des abricots et pruneaux gorgés de sauce mielleuse et le croquant des amandes grillées, le tout formant une belle association de goût. Et je ne vous parle même pas du délicieux parfum de cannelle qui envahit la cuisine et met en appétit dès le début de la préparation de ce tajine. Les épices savamment dosées le parfument à merveille mais l’épice qui lui sied le mieux et le révèle c’est bien la cannelle.

J’espère vous avoir donné l’envie de le tester, passons à la recette 🙂

RECETTE:

J’ai cuit la viande et les fruits secs séparément.

Ingrédients:

  • 4 à 5 cuisses de poulet

  • 2 oignons finement hachés

  • 2 gousses d’ail dégermées écrasées au presse-ail

  • 1/2 verre d’un mélange huile d’olive et huile de tournesol

  • 1 c à s de coriandre hachée

  • du sel

  • 1 c à c et demi de curcuma en poudre

  • 1 c à c rase de gingembre en poudre

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 bâton de cannelle

Garniture:

  • 200 g d’abricots secs

  • 12 pruneaux

  • 1 c à c de cannelle

  • 3 c à s de miel

  • une noix de beurre

  • 3 à 4 louches prises de la sauce du tajine + un verre d’eau

  • des amandes dorées (frites dans un peu d’huile de tournesol)

Préparation:

Dans une cocotte, verser l’huile et y faire dorer légèrement les cuisses de poulet lavées, avec les épices, l’oignon, l’ail, la coriandre à feu doux. Remuer souvent en veillant à ce que le poulet n’accroche pas au fond de la marmite, auquel cas ajouter un demi verre d’eau. Faire revenir assez longtemps pour que la viande s’imprègne bien des épices et jusqu’à ce que l’oignon descende. Normalement, à feu doux, les oignons vont lâcher leur eau et ça n’attachera pas.

Ajouter le bâton de cannelle.
Ensuite ajouter de l’eau à hauteur de la viande.

Laisser cuire la viande.

Dès qu’elle est cuite, la sortir et  la dorer sous le grill (chaleur tournante avec grill si possible) et tournez les morceaux de viande pour qu’ils soient bien dorés, grillés légèrement de toutes parts.

Préparation de la garniture:

Parallèlement, dans une casserole déposer les fruits secs, verser dessus trois à quatre louches prélevées de la sauce où a cuit la viande plus un verre d’eau.  Ajouter la noix de beurre et la cannelle en poudre. Laisser cuire les fruits secs à feu doux et à couvert. Remuer de temps à autre délicatement. Quand les fruits secs sont presque cuits, ajouter le miel et laisser caraméliser.
On doit obtenir une belle sauce onctueuse, veloutée, mielleuse. Dès que les abricots et pruneaux sont moelleux et gonflés, signe qu’ils sont cuits, on arrête la cuisson.

Emonder et griller les amandes (environ une poignée). La meilleure façon de les dorer est selon moi, les frire dans un petit fond d’huile de tournesol, en les retournant souvent pour qu’elles soient bien dorées et les sortir assez vite de l’huile. Les égoutter sur du papier absorbant. Réserver.

A feu vif, sans couvercle, laisser réduire au maximum la sauce du tajine où a cuit le poulet  mais attention, ne pas trop réduire sous peine de n’avoir plus de sauce. La sauce doit être onctueuse.

Quand tout est cuit, dresser le poulet joliment doré dans une belle assiette de service ou dans des assiettes individuelles.

Verser de la sauce du tajine autour et par-dessus (enlever le bâton de cannelle).

Disposer harmonieusement les abricots et pruneaux caramélisés ainsi que leur sauce sirupeuse.

Décorer avec les amandes.

Régalez-vous!

Tajine au fenouil, petits pois et carottes

Bonsoir,

je continue de compléter ce nouveau site avec mes recettes préférées, celles que je réalise souvent et aujourd’hui je partage avec vous ma recette du tajine au fenouil et petits pois! J’ai ajouté des carottes pour leur petit goût sucré et parce qu’elles se marient très bien avec les petits pois. J’aime beaucoup le goût anisé du fenouil et dans ce tajine, le jus de citron vient apporter une touche acidulée.

Ce tajine réalisé au printemps avec des petits fois frais qu’on écosse à la main est encore meilleur mais en hiver, grâce aux légumes surgelés, nous avons la chance de pouvoir en manger à n’importe quelle saison.

J’ai le souvenir du temps où j’étais enfant, des mains de ma mère s’activant avec dextérité à écosser les petits pois frais ramassés du jardin qui accaparait mon père (paix à son âme), après le travail. Un délicieux parfum de verdure émanait de ces petits pois. Je me plaisais à aider ma mère en m’appliquant pour ne pas en faire tomber par terre et mes petits pouces me brûlaient après coup 🙂 Nous avions la chance d’avoir un grand jardin où poussaient tous nos légumes, ainsi on profitait des légumes de saison, des herbes aromatiques et de la coriandre qu’on ne trouvait pas aussi facilement qu’aujourd’hui.

RECETTE:

Ingrédients:

  • environ 800 g de viande de veau en morceaux 

  • 1 oignon finement haché

  • 2 gousses d’ail dégermées, écrasées au presse-ail

  • 1/2 petit verre d’un mélange huile d’olive et huile de table

  • du sel 

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • le jus d’un demi citron pressé

  • environ 600 g de petits pois

  • 2 gros bulbes de fenouils lavés et coupés en quartiers

  • 2 carottes en mirepoix (petits dés)

  • des olives violettes 

  • 1 c à s de coriandre hachée finement

    Préparation:


Dans une cocotte (minute) faire revenir les morceaux de veau dans l’huile avec les épices, l’oignon et l’ail pendant quelques minutes, le temps que la viande s’imprègne des épices et dore légèrement.

Pendant ce temps, laver les bulbes de fenouils, les détailler en quartiers et les tremper dans une eau vinaigrée. Peler les carottes avec un économe et les détailler en mirepoix.
Remuer souvent et dès que l’oignon est descendu et la viande légèrement dorée, couvrir d’eau à hauteur de la viande et laisser cuire. Il faut compter environ 30 minutes à partir du moment où la soupape chuchote mais cela dépend de la tendreté de votre viande.
Ensuite quand la viande est bien cuite ajouter les légumes (petits pois, fenouils et carottes) ainsi que la coriandre hachée et exprimer dessus le jus d’un demi citron. 

Petite précision: si la viande est cuite, fondante, on peut la sortir et la réserver.


Laisser cuire les légumes en couvrant la cocotte.
Une fois les légumes cuits, laisser réduire un peu la sauce, juste ce qu’il faut. Si les légumes sont cuits et que la sauce est trop liquide, il suffit d’augmenter l’intensité du feu et d’enlever le couvercle. La sauce doit être onctueuse.
Rajouter les olives et arrêter la cuisson.
Servir le tajine dans des assiettes individuelles ou dans une grande assiette « à la marocaine »!
Poser la viande au centre du plat puis dresser les légumes par-dessus et  tout autour de façon harmonieuse. Terminer la présentation en  décorant  avec les olives violettes et éventuellement,
 parsemer d’un peu de persil haché avant de le déguster!

Régalez-vous!

Batbouts à la kefta

Bonsoir,

comme promis, je partage avec vous ma recette de ces savoureux sandwichs!

Rien de plus simple que de préparer un sandwich mais encore faut-il que les petits pains  soient prêts à l’avance et une bonne organisation qui suppose de préparer tous les éléments de la garniture avant de commencer sa composition.

La recette des petits pains appelés communément « batbouts » se trouvent ICI !

Comme garniture, j’ai mis quelques feuilles de laitue effilochée, de la kefta (viande hachée assaisonnée à la marocaine), des rondelles de cornichons, des petits dés de tomate, de l’oignon frit déshydraté ainsi que des frites « maison ». Le tout est assaisonné avec une délicieuse sauce blanche.

Chacun est libre de composer ses sandwichs selon ses envies, ici je ne fais que présenter une suggestion de garniture, réalisée ce jour-là!

Commencer par préparer la sauce blanche et la réserver au frais, ensuite la kefta.

RECETTE:

Ingrédients pour préparer la kefta ou viande hachée assaisonnée:

  • 800 g de viande de boeuf hachée

  • 1 oignon râpé

  • 1 c à c de gingembre

  • 2 c à c de cumin

  • 2 c à c de paprikas

  • du sel ( environ 1 c à c)

  • 1/2 c à c de poivre

  • 1 c à s de persil

  • 2 c à s de coriandre hachée

  • quelques feuilles de menthe hachées (facultatif)

  • un peu d’huile d’olive

Préparation:

Il suffit de mélanger intimement tous les ingrédients cités ci-dessus.

Former des petites galettes de kefta. Les cuire dans une poêle ou un grill huilé légèrement.

Les déposer sur du papier absorbant. Réserver.

*Sauce blanche  à ma façon:

Ingrédients pour la sauce blanche:

  • 250 g de crème allégée ou du yaourt à la grecque

  • 2 c à c d’oignons séchés (ou de l’oignon rouge haché finement)

  • 2 c à c d’herbes à salade séchées

  • 1 pincée de piment fort

  • 2 c à s de ciboulette ciselée

  • 1 c à c de moutarde douce

  • 1 c à c de moutarde à l’ancienne

  • 1/4 de c à c de poivre

  • du sel

  • 1 c à c d’ail en poudre

  • 1/2 c à c de curry en poudre

  • un peu de lait

Préparation:

Dans un bol, verser la crème et y incorporer tous les ingrédients cités. Mélanger avec un petit fouet jusqu’à obtenir un mélange homogène et rallonger la sauce afin d’obtenir une sauce pas trop épaisse! Vous ajoutez un peu de lait, cuillerée par cuillerée jusqu’à obtenir une bonne consistance.

Couvrir d’un film transparent et réserver la sauce blanche au frais.

Préparer des frites comme vous avez l’habitude de le faire et les déposer sur du papier absorbant.

Laver quelques feuilles de salade. Les essorer et les couper en lanières.

Découper une à deux tomates en petits dés.

Montage du sandwich:

Faire une fente dans un petit pain, le badigeonner de l’intérieur d’une cuillerée de sauce blanche.

Le tapisser de quelques feuilles de salade verte effilochées, des rondelles de cornichon, de la tomate coupée en petits dés puis en suivant, on met 2 ou 3 galettes de kefta, des frites, une bonne cuillerée de sauce blanche et par dessus de l’oignon frit.

Procéder de la même manière pour tous les petits pains.

Et régalez-vous!

Petits pains « batbouts »

Bonsoir,

je trouve enfin un peu de temps pour vous taper la recette de ces petits pains extra moelleux, cuits à la poêle. Très populaires au Maroc, ils trônent sur la plupart des tables ramadanesques, garnis avec une garniture salée mais aussi, façonnés plus grands et servis en version sucrée, avec une sauce au beurre et miel!

Ils sont parfaits pour réaliser de délicieux sandwichs, à garnir selon nos goûts, avec de la viande ou du poisson…

Dans un premier temps, je partage avec vous la recette de ces petits pains  puis dans un autre article, je présenterai une recette de garniture pour des sandwichs savoureux que je prépare lorsque je veux faire plaisir à mes gourmands.

Il existe différentes recettes, d’ailleurs moi-même je ne les réalise jamais avec la même recette. Souvent, je les prépare sans rien mesurer, et selon mes envies, je peux tantôt les préparer avec seulement de la farine, tantôt je fais un mélange de semoule extra fine et farine.

Avant de vous donner une de mes recettes, je tiens à préciser que j’ai pétri ma pâte à la main, pour la simple raison que je ne possède qu’un robot pâtissier et comme j’ai peur qu’il rende l’âme avec trop d’efforts (le pétrissage d’une pâte à pain étant plus violent que préparer une pâte à gâteau), je préfère utiliser la force de mes bras qu’épuiser mon robot! Mais si vous possédez un robot qui permette le pétrissage d’une pâte, vous pouvez l’utiliser et vous épargner la fatigue liée au pétrissage et gagner du temps. De même qu’on peut utiliser une machine à pain. Ceci dit, je préfère pétrir ma pâte à la main et ainsi l’évaluer par le toucher afin d’avoir la bonne consistance!

RECETTE:

Ingrédients: (pour 8 petits pains )

  • 2 bols de farine qui correspondent à 500 g

  • 1 bol de semoule extra fine

  • 4 c à s d’huile d’olive ou de tournesol

  • 1 bonne c à s de levure boulangère fraîche (26 g)

  • 1 c à s de sucre en poudre

  • du sel (1 c à s rase mais goûtez la pâte et salez à votre convenance)

  • un verre de lait tiède (surtout pas chaud!!!) ou 2 à 3 c à s de lait en poudre

  • eau tiède

Préparation:

Dans un grand récipient ou mieux encore directement sur le plan de travail, déposer la farine, la semoule extra fine. Faire un puits et y déposer la levure émiettée. Sur les bords, déposer le sel, le sucre et l’huile. Commencer par ajouter, peu à peu le lait au milieu afin de dissoudre la levure. Se servir d’une seule main au début jusqu’à mouiller tous les ingrédients secs.

Commencez alors par ramasser la farine et semoule avec de l’eau tiède qu’on ajoute peu à peu au fur et à mesure qu’on pétrit jusqu’à former une boule de pâte.

Pétrissez la pâte à la main pendant environ 20 à 25 minutes avec un pétrissage énergique et soutenu en vous servant tantôt des paumes de vos mains pour étirer et ramener vers vous la pâte, tantôt de vos poings lorsque vous rajoutez de l’eau afin de l’incorporer facilement à la pâte.

Le but étant d’assouplir au maximum la pâte.

La pâte doit être collante (coller aux doigts) mais élastique et souple. Il faut finir le pétrissage en obtenant une pâte très molle, qui colle aux doigts et ne rajouter de l’eau qu’une fois qu’on a bien incorporé celle d’avant !

A l’aide d’une corne de cuisine ou autre enlevez la pâte qui colle aux doigts, et ramassez la pâte pour former une boule qu’on pose dans un saladier profond. Mouillez légèrement  le dessus avec votre main mouillée et filmer le bol. Couvrir d’une serviette épaisse!

Laissez lever la pâte. Pour moi au bout d’ 1 h 30 elle avait bien poussé!!

Une fois bien levée, dégazez-la en la boulant et déposez la boule sur un plan de travail fariné.

Formez alors des boules de la taille qu’on veut et aplatissez-les en galettes d’un centimètre d’épaisseur environ sur un plan de travail fariné.

Déposez les petits pains formés sur un linge fariné prévu à cet effet, les couvrir et laissez lever à nouveau avant de les cuire dans un plat en fonte qu’on appelle « farra7 » ,si possible, ou bien dans une poêle lourde!

Quand les pains gonflent, on les retourne! On pense à les cuire aussi sur les bords en les maintenant  debout jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits, feu moyen.

Posez les petits pains cuits sur un linge (ou grande serviette) et  les couvrir, dès qu’on les sort de la poêle.

Bon à savoir:

– Si on veut faire des minis batbouts, on peut étaler la pâte sur un plan fariné et à l’aide d’un emporte-pièce ou tasse ou autre former des minis pains du diamètre qu’on veut!

– Ces pains sont très très moelleux, et creux à l’intérieur, signe de leur réussite!

– On peut les congeler!

Ils sont parfaits pour faire des sandwichs!

Régalez-vous!