gâteau fondant au chocolat

ffondantchoco

Bonjour,

Une pause café avec un bon gâteau au chocolat, moelleux et fondant ça vous dit? Quand on est gourmand, on refuse rarement une telle proposition. Si ce gâteau vous tente, allez-y enfilez votre tablier et réalisez-le; vous verrez, il est facile et rapide à faire! Un gâteau sans prétention, parfait pour calmer une envie irrésistible de chocolat.

Je rappelle que dans ce blog j’ai déjà partagé avec vous une excellente recette de fondant au chocolat, bien fondant, fort en chocolat ICI mais voilà des recettes de fondant ou gâteau au chocolat, on en trouve plein d’autres et en tant que blogueuse, j’aime bien tester à chaque fois de nouvelles recettes.  

RECETTE

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir « dessert »

  • 150 g de beurre

  • 4 oeufs moyens

  • 50 g de farine

  • 125 g de sucre en poudre

  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation

Dans  une casserole moyenne, mettre le beurre coupé en dés puis le chocolat coupé en morceaux. Laisser fondre à feu très doux. Mélanger avec une cuillère en bois.

Hors du feu, ajouter les sucres sur le chocolat fondu. Mélanger.

(P.S : Il est possible de transvaser le chocolat fondu, dans un grand bol, en se servant d’une spatule puis poursuivre la recette. Moi j’ai gardé ma casserole du début à la fin, pour avoir moins de vaisselle à la fin :))

Ajouter les oeufs, un après l’autre. Mélanger au fouet manuel après chaque ajout.

Ajouter la farine. Mélanger au fouet. Le mélange doit être homogène et bien lisse.

Beurrer et fariner (ou avec du papier sulfurisé) un moule à manqué de 20 à 22 cm, pas plus grand sinon le gâteau serait trop fin.

Cuire à 180°c pendant 30 minutes. Le gâteau va gonfler à la cuisson puis se dégonfler en refroidissant.

ffffondantchoco

Vous pouvez accompagner ce gâteau fondant au chocolat de crème anglaise, pour encore plus de plaisir en bouche.

P.S : Le lendemain, s’il vous en reste, réchauffer votre part de gâteau au micro ondes, le goût n’en sera que meilleur!

Régalez-vous !

Tarte aux pommes »enfantine »

tartepom

Bonjour, c’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui , après une longue absence…

Vous êtes nombreux à me suivre sur Instagram et connaissez la raison de mon absence mais pour ceux qui ne savent pas, j’ai perdu mon fils bien aimé le 14 septembre 2019 (paix à son âme!), et très affligée j’ai pris du temps pour moi, faire le deuil est un cheminement long…aujourd’hui, je reprends peu à peu le cours de ma vie et le goût de vivre car c’est ainsi qu’il faut agir… Sofiane me manque beaucoup, il est le fruit de mon coeur qui m’a été arraché violemment, sans prévenir mais el7amdullillah … 

Maintenant que je vous ai donné la raison de mon absence sur le blog, je poursuis avec la recette de cette tarte aux pommes « enfantine », très simple et rapide à faire! Pourquoi « enfantine »? parce que la préparer est un jeu d’enfant ou presque! La seule difficulté serait monter les blancs en neige mais si on a bien séparé les jaunes des blancs, il n’y a aucune difficulté en vue… vous pouvez faire participer les enfants à la préparation de cette tarte aux pommes! 

Le fond de pâte est un délicieux gâteau, aussi léger qu’une génoise et sans levure. La légèreté et le moelleux du gâteau sont apportés par les blancs en neige montés fermement.

Choisissez de belles pommes, bien fraîches comme la golden mais aussi la pomme rouge red delicious ou pourquoi pas la royal gala ou la fuji ! En France on a une belle variété de pommes, toutes aussi bonnes les unes que les autres et elles se prêtent à tant de desserts.

La pomme est un fruit que j’aime beaucoup, à croquer fraîche ou bien dans un dessert comme une belle tarte ou un gâteau! 

En plus d’être délicieuses, elles participent à renforcer le système immunitaire; d’ailleurs ne dit on pas  » manger une pomme par jour, éloigne le médecin pour toujours! » ?

Etant plus jeune, pour payer mes études à l’Université, je travaillais comme saisonnière dans les vergers, de la cueillette au calibrage des fruits. J’ai même participé à l’éclaircissage et à la taille des pommiers! Une première pour moi et une belle expérience, inoubliable! C’est un métier physique que j’aimais beaucoup car je commençais la saison avec quelques rondeurs puis à la fin de la saison, je faisais ma rentrée mince et musclée :)) Pour moi ce sont de bons souvenirs et j’aime à les partager avec vous qui me lisez! En réalité je ne pouvais y échapper… nous vivions au milieu d’une ferme, entourés de vergers et poiriers dans le sud ouest… 

Passons à la recette…

parttartepom

RECETTE

Ingrédients :

  • 3 oeufs

  • 5 cuillères à soupe de sucre en poudre

  • 5 cuillères à soupe de farine t 45 ou farine fluide

  • 5 cuillères à soupe d’huile

  • 5 cuillères à soupe de lait

  •  un bouchon de vanille liquide ou autre arôme de votre goût

  • 3 grosses pommes

  • un peu de sucre roux ou de sucre vanillé pour saupoudrer sur les tranches de pommes

  • un peu de confiture d’abricots pour la lustrer (facultatif)

Préparation :

Séparez les jaunes des blancs.

Mélangez les jaunes avec le sucre à l’aide d’un fouet manuel.

Ensuite ajoutez la farine puis l’huile. 

Mélangez avec un fouet. Parfumez la pâte avec la vanille.

Délayez la pâte avec le lait. 

Ajoutez les blancs battus en neige.

Graissez un moule à manqué de diamètre 24 à 25 cm, de préférence à fond amovible pour faciliter le démoulage de la tarte et si vous n’en avez pas, utilisez du papier sulfurisé qui dépasse du moule, ça facilite! 

Versez la pâte dans le moule beurré. On peut si on veut, coller quelques amandes effilées sur les bords, sans trop monter, ainsi les amandes colleront sur les bords du fond de tarte et apporteront une touche de croquant…

Laver puis peler les pommes. Détailler des lamelles fines de pommes.

Disposer de façon harmonieuse les lamelles de pommes. Les saupoudrer de sucre vanillé ou bien de sucre roux (j’ai utilisé du sucre roux).

Cuire à 180°c environ 30 à 35 minutes, ça dépend des fours. Au bout de 25 minutes, commencez à surveiller. La lame du couteau plantée dans le gâteau doit ressortir sèche. Si les pommes ne sont pas très dorées sur le dessus en fin de cuisson, on peut y remédier en badigeonnant les tranches de pommes avec de l’oeuf battu, au pinceau et il suffit d’allumer le grill du four sur le dessus. Si vous avez la chaleur tournante, c’est encore plus rapide mais attention, il faut rester près du four sinon les tranches vont trop brunir!

A la sortie du four, attendre quelques minutes avant de démouler la tarte.

Lustrez les tranches de pommes avec de la confiture d’abricots sans pulpe, chauffée.

Régalez-vous!

Tajine au poulet et aux légumes

tajineauxlégumes

Bonjour,

Une envie de tajine de viande aux légumes? Quoi de mieux qu’un bon tajine riche en légumes, sain et complet.  Quand j’ai le temps, j’aime le préparer dans le tajine en terre cuite pour un plat succulent.  Mais bien entendu, cette recette peut être préparée dans n’importe quel autre contenant, le principe est le même.

Je partage avec vous ici ma recette, disons ma façon de faire et dans ce site, vous trouverez des recettes similaires, les tajines sont préparés avec les mêmes épices de base, il faut juste veiller à un bon équilibre dans les quantités, selon la quantité de  viande et légumes choisis. Je précise qu’en principe, les tajines sont préparés à l’oeil, selon la quantité de viande, on évalue à l’oeil le bon dosage des épices, qui sont ajoutées à l’oeil, sans mesures précises mais pour donner une recette, je m’efforce d’utiliser une cuillère!

J’ai accompagné ce délicieux tajine avec un bon pain maison, pain à la semoule et huile d’olive, du zaalouk ou caviar d’aubergines à la marocaine.

RECETTE

Ingrédients :

  • 4  à 5 hauts de cuisse de poulet

  • 1 oignon haché

  • 3 petites  gousses d’ail râpées

  • 2 c à s d’ huile de tournesol

  • 3 c à s d’huile d’olive

  • 1 c à c rase de sel

  • 1/4 c à c de poivre

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1 c à c  de curcuma en poudre

  • la pointe du couteau de cumin en poudre

  • une tomate émondée, épépinée et coupée en petits dés

  • des pommes de terre

  • 3 carottes détaillées en bâtonnets

  • des petits pois (ici surgelés)

  • un ou deux petits piments forts (facultatif)

  • eau très chaude

A part, j’aime bien assaisonner mes légumes avant de les ajouter au tajine.

Assaisonnement des pommes de terre, carottes et petits pois :

  • 1 c à s de coriandre hachée

  • 1 c à s de persil haché

  • du sel

  • 1/2 c à c de curcuma

  • 1/4 de c à c de poivre

Décoration:

  • des olives violettes

  • 1/2 citron confit (j’ai gardé la pulpe)

Préparation :

Dans le tajine, verser l’huile, la chauffer puis y déposer les morceaux de viande. Les assaisonner avec les épices citées au début de la recette. Mélanger avec une cuillère en bois en faisant en sorte de bien imbiber d’épices tous les morceaux de viande.

Ajouter l’oignon et l’ail et faire revenir le  tout en prenant soin de retourner souvent la viande pour qu’elle soit bien imprégnée avec les épices. Couvrir.

Pendant ce temps, éplucher les légumes. Couper les pommes de terre en quartiers pas trop épais et les carottes en bâtonnets. Les assaisonner avec les épices citées dans : « assaisonnement pommes de terre et carottes » et réserver.

Ajouter de l’eau très chaude dans le tajine, une quantité suffisante pour cuire la viande.

Déposer de façon harmonieuse les légumes sur la viande et autour, les dés de tomates ainsi que le citron confit coupé en lamelles et les piments forts.

Verser sur les légumes un filet d’huile d’olive de qualité, à la manière du pizzaiolo. Couvrir le tajine et laisser mijoter tranquillement, à feu doux.

La cuisson dans le tajine en poterie est exceptionnelle, pour une concentration en goût qui fait de ce plat un délice!

Ebouillanter quelques minutes des olives violettes (ajouter quelques gouttes d’huile dans l’eau pour apporter le brillant!)

Vers la fin de la cuisson, ajouter les olives violettes égouttées.

Le tajine est cuit lorsque la lame du couteau pénètre facilement dans la chair des légumes.

Servir immédiatement, tant que c’est chaud et régalez-vous!

Biscuits craquelés au citron ou lemon crinkles

lin

Bonsoir,

Qu’il est plaisant de passer un après-midi à faire de la pâtisserie bien au chaud et voir se dessiner des sourires sur les visages de mes filles, c’est pour moi une grande joie et j’aime les inviter à participer, corriger leurs gestes encore maladroits pour former des boules régulières ou encore les voir s’appliquer à rouler les boules formées dans le sucre glace! En les regardant faire, j’ai l’espoir que ces délicieux moments resteront gravées dans leurs têtes et qu’à leur tour, elles pourront dire un jour : « j’ai le souvenir d’avoir préparé des gâteaux avec maman »! A l’approche des fêtes de fin d’année, l’envie de préparer quelques délicieux biscuits se fait ressentir et c’est ainsi que je suis allée jeter un coup d’oeil dans mes carnets de recettes, à la recherche de biscuits simples, rapides et surtout savoureux! Il n’y a pas si longtemps, j’ai vu ces délicieux biscuits sur fb et je savais que je devais les réaliser!

Ces biscuits craquelés ne sont plus à présenter, qui ne les connait pas? Ils ont fait le tour de la blogosphère culinaire mais ils méritent d’être encore partagés pour ceux qui ne les ont pas encore testé! Je tiens à souligner que ces petites douceurs ressemblent étrangement aux fameuses ghribas, macarons craquelés marocains aussi bien dans la manière de les confectionner qu’au rendu visuel final. On obtient de très jolis biscuits craquelés absolument irrésistibles!

Si vous aimez le goût et parfum du citron, vous allez être servi avec cette délicieuse recette de biscuits craquelés au citron. Ils sont croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec une succulente saveur acidulée. Le parfum « citron » est bien présent.

RECETTE:

Préchauffer le four à 180°c.

Ingrédients:

  • 300 g de farine

  • jus et zeste d’un citron jaune

  • 120 g de sucre en poudre

  • 1 oeuf

  • 100 g de beurre mou (à température ambiante)

  • 1/2 sachet de levure chimique

  • du sucre semoule et du sucre glace dans deux assiettes pour l’enrobage

Préparation:

Dans un saladier, travaillez le beurre et l’oeuf au batteur électrique ou avec vos mains qui sont les meilleurs instruments de votre cuisine.

Ensuite ajoutez le jus et zeste du citron ainsi que le sucre en poudre.

Terminez en incorporant la farine et la levure.

La pâte doit être homogène.

Transvasez-la dans un bol plus petit, filmez la avec le film transparent et laissez-la reposer une bonne demi heure au réfrigérateur. Pendant ce temps, vous pouvez ranger un peu la cuisine et faire la vaisselle des ustensiles utilisés.

Passées les trente minutes, formez des petites boules de pâtes dans le creux de vos mains (en prélevant une cuillère à soupe de pâte). Roulez-les d’abord dans le sucre semoule puis dans le sucre glace. Veillez à ce qu’ils soient bien enrobés de sucre glace pour avoir ensuite de belles craquelures, quand les gâteaux vont gonfler pendant la cuisson.

co

Déposez-les sur une plaque de four, recouverte de papier sulfurisé en prenant soin de les espacer car elles vont gonfler un peu (J’appuie légèrement sur le dessus de chaque boule).

Cuisez-les dans un four préchauffé 15 minutes. Les biscuits ne doivent surtout pas dorer.

Laissez-les refroidir sur une grille avant de les ranger dans une boîte à biscuits.

source: Papilles en fête ici.

lem.PNG

Régalez-vous!

Muffins extra moelleux au chocolat

Bonjour,

aujourd’hui je partage avec vous une délicieuse recette de muffins au chocolat EXTRA moelleux, fondants en bouche, ce qui fait que chaque bouchée est un plaisir des sens. Forts en chocolat, avec une texture aérienne et légère, ils sont parfaits pour se régaler à l’heure du goûter ou pour garnir une table de goûter d’anniversaire pourquoi pas?

Pour réaliser cette recette, nul besoin d’utiliser toute sa vaisselle et devoir passer un long moment à tout laver puisqu’on a besoin que d’une casserole et d’un fouet manuel comme l’a bien précisé Je fais tout maison chez qui j’ai trouvé cette merveille de recette et que je remercie au passage pour son partage et qui elle-même a trouvé la  recette chez Confessions d’une gourmande 🙂 Ah quel bonheur que celui de retrouver le plaisir de bloguer, de partager, de tester de nouvelles recettes et dieu sait combien la blogosphère culinaire est un trésor inestimable pour la ménagère en manque d’idée ou en quête de nouveauté!

En plus de la casserole et du fouet, j’ai utilisé un objet fantastique car bien pratique, de mon partenaire , il s’agit d’un distributeur de pâte, qui permet de remplir les caissettes avec précision et proprement comme un pro!!!  Plus de coulures de pâte sur les bords du moule, puisque précis et plus de cuillères sales qui salissent la table! Je compte en faire un indispensable et m’en servir au moment de cuire mes pancakes ou gaufres! Vous pouvez retrouver facilement cet objet dans leur boutique en ligne qui propose d’autres articles de cuisine, qui pour certains, sont ma foi bien pratiques et facilitent la vie! Je vous laisse la découvrir…

Et spécialement pour vous, un code promo de 30%, il suffit de taper:  Lina31  pour s’offrir ou offrir ce distributeur de pâte aux passionnés de la pâtisserie ou ceux qui recherchent la perfection dans le geste pour un résultat professionnel, sans salissures. Je trouve que c’est une bonne idée de cadeau d’ailleurs en cette période des fêtes 🙂  Retrouvez aussi  @myshopkool_officiel sur Instagram 🙂

Passons à la recette, facile et rapide, si en amont, tous les ingrédients sont pesés et prêts. Quand tous les ingrédients sont prêts, il suffit d’enchaîner dans la préparation et s’appliquer à bien suivre les précisions données pour un joli résultat.

20181112_120332[1].jpg

RECETTE:

Ingrédients:

Pour 15 muffins au chocolat :

  • 230 ml d’eau

  • 50 g de maïzena

  • 100 g de sucre roux (ou cassonade)

  • 80 g de beurre coupé en dés

  • 140 g de chocolat noir haché

  • 80 ml d’huile neutre (tournesol ou pépins de raisin)

  • 2 œufs

  • 100 g de sucre en poudre

  • 120 g de farine

  • 1 sachet de levure chimique

1. Dans une casserole, mélangez avec un fouet la maïzena, le sucre roux et l’eau. Il ne doit pas y avoir de grumeaux.

2. Portez à ébullition sur feu moyen en fouettant constamment. La préparation va devenir épaisse et lisse. Retirez la casserole du feu.

3. Hors du feu, ajoutez le beurre et le chocolat haché. Mélangez jusqu’à ce que le beurre et le chocolat soient complètement fondus. A ce stade, la pâte chocolatée sent drôlement bon, un parfum de moelleux au chocolat vient titiller vos narines!

4. Ajoutez l’huile et mélangez.

5. Incorporez les œufs un par un à l’aide du fouet, puis le sucre.

6. Tamisez la farine et la levure puis versez-les dans la casserole, mélangez bien. Vous obtenez une pâte lisse et homogène.

7. Versez la pâte dans des caissettes en les remplissant au 2/3. Si vous utilisez des caissettes rigides, posez-les directement sur la plaque du four, sinon, mettez vos caissettes dans un moule à muffins.

8.Enfournez dans un four préchauffé à 180°C (chaleur tournante) pour environ 20 minutes. Attendre que les muffins aient complètement refroidi avant de les démouler.

Sachez que…

– Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez rajouter dans la pâte 100 g de pépites de chocolat.

– Ces muffins au chocolat se congèlent très bien.

– Une fois les muffins refroidis, on peut les décorer avec de la chantilly au chocolat, des bonbons, de la vermicelle de chocolat… et ainsi on obtient de délicieux cupcakes.

Régalez-vous!

Gâteau au chocolat et mousse au caramel

Bonsoir,

comme promis aux personnes qui me suivent sur instagram voici la recette de ce délicieux gâteau extra moelleux et fondant, une recette totalement improvisée et qui a nous a régalé au moment du dessert!

Pour décrire ce délice, la base est constituée d’une génoise au chocolat extra moelleuse, et sur cette génoise, j’ai étalé puis dressé à la poche à douille une savoureuse mousse au caramel, et comme touche finale, au moment de le servir, j’ai nappé le dessus de caramel. Ce gâteau est simple à faire mais il exige un temps de repos au frais le temps que la mousse se fige. Je l’ai découpé en parts individuelles et présenté dans des caissettes en papier.

Il n’est pas nécessaire d’imbiber la génoise vu qu’elle est extra moelleuse, mais si vous le faites, quelques cuillerées de café fort suffisent, ceci dit je pense que ça n’est pas nécessaire au risque d’avoir au final un gâteau trop imbibé, humide. Non pas que cela soit désagréable en bouche mais la mousse au caramel suffira à lui donner encore plus de moelleux.

Pour réaliser ce gâteau, il faut donc:

  • une génoise au chocolat

  • une mousse au caramel

  • un nappage caramel du commerce (pour gagner du temps!)

RECETTE:

La génoise au chocolat extra moelleuse et légère:

Ingrédients:

  • 4 oeufs

  • 100 g de sucre en poudre

  • 30 g de farine

  • 25 g de cacao en poudre  sans sucre (attention pas le cacao sucré du petit déjeuner!)

Préparation:

Dans le bol du robot, avec le gros fouet, fouetter les oeufs et le sucre en poudre environ 12 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse et triple de volume, jusqu’au stade du ruban!

Tamiser la farine ainsi que le cacao en poudre ensemble et les ajouter au mélange précédent. Fouetter rapidement le tout juste le temps d’incorporer les ingrédients. Cette opération doit être menée très rapidement au risque de perdre le beau volume apporté par les oeufs fouettés, ce qui mettrait en péril la réussite de la génoise. (Si vous préférez, vous pouvez mélanger avec une spatule, délicatement, en soulevant la masse de haut en bas, toujours dans le même sens, et en ajoutant les ingrédients petit à petit!).

Une fois les poudres tamisées incorporées et que le mélange est homogène, beurrer et fariner un petit moule rectangulaire ou bien huilez-le et tapissez-le de papier sulfurisé et y verser la pâte légère (vous noterez le beau ruban qu’elle forme en tombant dans le moule, signe que la génoise sera réussie!).

Cuire la génoise dans un four à 180°c pendant 35 minutes et pas moins, sinon la génoise bien gonflée, retombe une fois refroidie! N’ouvrez pas le four pendant la cuisson!

La lame d’un couteau planté au centre du gâteau devra ressortir sèche. Attendre quelques minutes avant de renverser la génoise sur une grille.

Pendant que la génoise refroidit, on prépare la mousse au caramel…

RECETTE de la mousse au caramel: (à préparer de préférence la veille car il faut un temps de repos au frais ou sinon le matin pour le soir)

Ingrédients:

  • une boîte de 250 g de mascarpone bien froid

  • 20 cl de crème liquide ENTIERE très froide (placer la crème ainsi que le mascarpone  sortis du réfrigérateur dans le congélateur 15 minutes avant de les utiliser)

  • 7 c à s de nappage caramel du commerce

  • 2 blancs d’oeuf

Préparation:

Dans un bol en métal de préférence, mettre le mascarpone et le caramel. Battre vivement ces deux ingrédients avec les fouets de votre batteur électrique pour bien les mélanger.

Fouetter la crème liquide pour la monter en chantilly et mélangez-la délicatement au mascarpone/caramel.

Battre les blancs d’oeufs en neige ferme et les incorporer délicatement à la préparation précédente.

Lorsque la génoise est bien refroidie, la remettre dans le moule, la face la plus lisse au-dessus.

Répartir une partie de la mousse au caramel sur toute la surface de la génoise et en garder suffisamment pour décorer tout le dessus avec la poche à douille munie d’un embout cannelé.

Entreposer le gâteau au frais pendant au moins deux bonnes heures pour laisser le temps à la mousse de se raffermir et figer (j’ai couvert le gâteau avec du film transparent étirable).

Plus vous laisserez le gâteau au frais mieux c’est, c’est pourquoi, le mieux est de le préparer la veille pour le lendemain, ainsi l’attente paraîtra moins longue!

Au moment de le servir, découper des parts et les poser dans de jolies caissettes en papier et couler dessus chaque part une cuillerée de nappage caramel liquide!

Régalez-vous!

Moelleux au chocolat aux écorces d’oranges confites

Bonsoir,

je partage avec vous ce soir une recette de moelleux au chocolat que je réalise maintenant depuis des années, autant dire que c’est une recette de gâteau inratable et qui plaît toujours. Ce gâteau j’ai pour habitude de le fourrer de crème pâtissière au chocolat et de le recouvrir de noix de coco!

Cette fois-ci j’ai décidé de l’habiller avec un nappage chocolat généreux et de le décorer avec des écorces d’oranges confites. Comme chacun sait, l’association chocolat et orange est juste divine en bouche. En effet j’aime beaucoup le parfum des oranges confites et leur goût mêlé à celui du chocolat! C’est un gâteau qui peut être réalisé pendant la période des fêtes de fin d’année comme Noël, pour un goûter ou un dessert.

Pour réaliser ce moelleux au chocolat, nous avons besoin de:

  • un gâteau moelleux au chocolat

  • un nappage au chocolat

  • des écorces d’orange confites pour la décoration

Voici la RECETTE du moelleux au chocolat:

Ingrédients:

  • 200 g de chocolat noir « dessert »

  • 1/2 verre de lait

  • 150 g de sucre en poudre

  • 4 oeufs

  • 150 g de farine

  • 75 g de beurre

  • 1/2 sachet de levure

Préparation:

Dans une terrine, fouetter les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux (se servir du robot ou batteur électrique en utilisant les fouets).

Faire fondre le chocolat cassé en morceaux dans le lait. Remuer souvent puis ajouter le beurre coupés en dés. Mélanger.

Incorporer le chocolat et beurre fondus aux oeufs, en fouettant vigoureusement.

Ajouter la farine et la levure en pluie. Mélanger.

On obtient une pâte lisse qu’on verse dans un moule à manqué beurré. Cuire 35 minutes à 180°c.

RECETTE du nappage au chocolat:

Ingrédients:

  • 200 g de chocolat noir dessert, en morceaux

  • 200 g de beurre doux

Préparation:

Dans une casserole, faire fondre le chocolat et le beurre à feu doux en remuant pour faire fondre le chocolat et homogénéiser le mélange. Laisser refroidir en remuant de temps en temps, jusqu’à obtention d’une consistance de pâte à tartiner.

Etaler une partie du nappage sur le dessus et les bords du gâteau refroidi et verser le reste du nappage dans une poche à douille munie d’un embout cannelé et dessiner des rosettes sur le tour du gâteau.

Décorer avec des écorces d’oranges confites.

Régalez-vous!

Tarte aux citrons meringuée

Bonsoir,

Les photos illustrant la recette de cette délicieuse tarte aux citrons ayant disparu sur mon ancien blog, je vous remets la recette ici. Il s’agit d’une recette du célèbre pâtissier-chocolatier Pierre Hermé.

Cette recette n’est plus à présenter, elle a été testée par beaucoup de blogueurs culinaires et elle a à chaque fois remporté un franc succès tellement elle est délicieuse! La crème est vraiment exquise, fondante en bouche et parfumée au citron sans être acide! 

Il faut un moule de 25 à 28 cm de diam. mais moi j’ai choisi un moule plus petit (environ 22 cm de diam.) car je voulais une tarte un peu haute!

***Il faut donc une pâte sablée cuite à blanc, une bonne crème au citron et une meringue (ici meringue italienne).

Commençons par LA PATE SABLEE (recette de Pierre Hermé), délicieuse et bien sablée: 

RECETTE:

Ingrédients: (Cette recette donne deux fonds de tarte, moi j’ai pris la moitié et l’autre moitié j’en ai fait une tarte aux pommes!)

– 245 g de farine

– 140 g de beurre

– 75 g de sucre glace

– 50 g d’amandes en poudre

– 1 pincée de sel

– une demi c à c d’extrait de vanille

– 1 oeuf

Préparation:

A la main:

Sabler le beurre coupé en petits dés avec la farine, ajouter ensuite le sucre glace, la poudre d’amandes, le sel, l’extrait de vanille.
Bien sabler le tout puis ajouter l’oeuf légèrement battu et mélanger le tout rapidement, ne pas pétrir. On met très vite en boule pour que la pâte garde sa texture sablonneuse.

On va précuire environ 20 minutes le fond de tarte, à blanc en le piquant avec une fourchette, et en le recouvrant de papier sulfurisé et mettre dessus des légumes secs!

On cuit la pâte sablée à blanc.  On la pique avec une fourchette pour pas qu’elle gonfle puis on la recouvre de billes de cuisson ou légumes secs ou autre qu’on vient poser sur du papier cuisson, four chaud à 170°c environ 20 minutes. Attention de ne pas trop la cuire, la mienne est restée un peu trop au four car j’étais occupée à faire autre chose et je l’ai sauvée in extremis 🙂 Elle a un peu trop doré à mon goût mais bon passons…

Une fois la pâte dorée, je l’ai chablonné au pinceau avec du chocolat noir fondu, j’ai découvert l’astuce chez  Mercotte , pour que l’appareil au citron ne ramollisse pas la pâte!

RECETTE de la crème au citron:

Crème au citron :

Ingrédients:

– 220 g de sucre
– 300 g de beurre
– 3 citrons non traités (il faudra recueillir 160 ml de jus !)
– 4 oeufs moyens

Préparation:

Préparer un bain marie en chauffant de l’eau dans un récipient où l’on viendra poser le saladier ( en inox de préférence).

Dans le saladier,  verser le sucre.

Ajouter le zeste des citrons et mélanger délicatement du bout des doigts pour obtenir un mélange humide et granuleux.

Ajouter les œufs entiers et mélanger au fouet manuel.

Presser les citrons et ajouter leur jus.

Mettre à chauffer le mélange du saladier au bain marie sans cesser de remuer au fouet jusqu’à atteindre 83°. Le mélange va s’épaissir et vous obtiendrez une texture un peu plus légère qu’une crème pâtissière.

Penser à  remplir une bassine d’un fond d’eau très froide et couper en gros morceaux les 300 g de beurre.

Dès que la crème est à 83°, retirer du feu et poser la casserole dans la bassine d’eau froide pour faire redescendre la température à 60°. Sortir le saladier.

Rajouter le beurre et fouetter jusqu’à ce qu’il ait complètement fondu.

Mixer au mixeur plongeant la crème au citron pendant 10 petites minutes (cette étape est importante, c’est ce qui va permettre d’obtenir une pâte homogène et bien onctueuse, fondante).

Verser la crème au citron sur votre fond de tarte.

Préparation de la MERINGUE ITALIENNE: (on aura besoin d’un thermomètre de cuisine ainsi que d’un chalumeau de cuisine de préférence !)

Ingrédients:

Meringue italienne :

– 120 g de sucre
  – 40 g d’eau minérale
– 2 blancs d’œufs 

pour la finition:

– du sucre glace

Préparation:

Dans un saladier,  verser les blancs d’œufs.

Dans une petite casserole, portez à ébullition le sucre et l’eau (sans y toucher, il ne faut pas remuer !).

Dès que le sirop atteint 115°, commencer à monter les blancs d’œufs.

Dès que le sirop atteint 121° le verser délicatement sur les blancs d’oeufs qu’on a commencé à monter en neige mais sur le bord de la  paroi intérieure du saladier . Il faut augmenter  la vitesse du batteur.

Fouetter le tout jusqu’à ce que la meringue soit refroidie. On remarquera la formation d’un joli bec d’oiseau au bout des fouets!

Verser la meringue dans une poche à douille munie d’une douille cannelée de son choix et décorer la tarte en partant de l’extérieur.

On peut tout aussi bien étaler la meringue italienne grossièrement à la spatule puis, à l’aide d’une fourchette dessiner des volutes!

Saupoudrer la meringue de sucre glace, attendre 5 minutes puis saupoudrer à nouveau de sucre glace avant de dorer joliment la meringue au chalumeau de cuisine. Tenir le chalumeau à bonne distance, pas trop prêt pour ne pas cramer la meringue.

Mettre la tarte au citron au frais avant de la déguster.

Régalez-vous!

Tarte aux pommes

Bonjour,

je trouve enfin un peu de temps pour partager avec vous une délicieuse tarte aux pommes, qui va embaumer votre cuisine d’un savoureux parfum de vanille et cannelle!

Cette recette de tarte est très simple à faire et le résultat est non seulement délicieux en bouche mais aussi beau visuellement. Comme les enfants sont en vacances, j’ai mis à contribution ma fille qui du haut de ses treize ans, a mis la main à la pâte et ce n’est pas rien de le dire puisque c’est elle qui a préparé la pâte brisée, certes avec mes directives mais c’est elle qui s’est appliquée à la faire et avec grand plaisir. Cette activité pâtisserie s’est terminée par un délicieux goûter avec à l’honneur la jolie tarte préparée avec amour et qui a été dévorée le jour même c’est vous dire combien elle a plu.

Cette tarte fine aux pommes pourra faire un délicieux dessert présentée telle quelle ou bien pourquoi pas servie en parts dans des assiettes individuelles, avec une boule de glace à la vanille pour avoir un joli dessert bien gourmand!

Pour cette recette, j’ai utilisé comme variété de pommes la braeburn, idéale pour notre tarte. Je les ai lavées, pelées, coupées en quartier que j’ai fait sauter dans du beurre, sucre et cannelle, ça sentait bon dans la cuisine, un parfum d’automne. Nous sommes en plein dans la saison des pommes, alors on en profite au maximum en réalisant de belles recettes de tartes ou gâteaux mais aussi en les consommant crues. Quel plaisir que de croquer dans une belle pomme, croquante, sucrée et juteuse!

RECETTE:

Commençons par réaliser la pâte brisée, une excellente recette, une recette de base que je réalise depuis maintenant de nombreuses années!

Ingrédients:

  • une pâte brisée maison (c’est bien meilleur!)

  • 7 pommes (voir recette plus bas pour les préparer!)

  • 50 g de confiture d’abricots (1 à 2 c à s)

  • un sachet de nappage du commerce pour la lustrer

Ingrédients pâte brisée:

  • 200 g de farine

  • 100 g de beurre

  • 1 pincée de sel

  • quelques cuillerées d’eau

  • 30 g de sucre fin

réalisation de la pâte brisée: (sur Instagram, vous pourrez voir ma puce à l’oeuvre, préparant de ses mains cette pâte brisée!)

Mettre la farine sur le plan de travail, ajouter le sel, le sucre.

Emietter le beurre froid, coupé en petits dés sur la farine, du  bout des doigts farinés pour qu’il n’y colle pas.

Faire un puits, y verser l’eau et mêler progressivement du bout des doigts pour former une pâte souple. La fraiser deux ou trois fois avec la paume de la main.

Déposer la boule de pâte formée dans un petit saladier, la recouvrir d’ un film transparent puis la laisser reposer, au frigo 30 minutes avant l’utilisation.

Pendant que la pâte repose au frais, s’occuper de préparer les pommes qui feront la garniture de cette tarte.

Ingrédients garniture aux pommes:

  • 7 pommes moyennes (variété braeburn pour moi) mais on peut choisir une autre variété comme la reine des reinettes ou bien la golden…

  • 2 c à s de beurre doux

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 2 pincée de cannelle

Laver les pommes, les éplucher. Ensuite les couper en quatre et chaque quartier coupé sera à nouveau coupé en trois petits quartiers pour avoir des lamelles épaisses et de même taille.

Dans une sauteuse, mettre le beurre, les pommes, le sucre vanillé ainsi que la cannelle et les faire sauter à feu assez vif jusqu’à ce que les quartiers de pommes soient légèrement caramélisés et tendres. Un agréable parfum de cannelle et vanille titillera vos narines et vous mettra déjà l’eau à la bouche!

Finition de la tarte:

  • un sachet de nappage (suivre les instructions portés sur le sachet pour le réaliser)

Montage de la tarte:

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte brisée en un cercle de la taille de votre moule à tarte, en débordant pour les bords.

Rouler la pâte étalée sur votre rouleau à pâtisserie et la déposer délicatement dans le moule (pas besoin de le beurre!)

Piquer le fond de pâte avec une fourchette.

Etaler la confiture sur le fond avec le dos d’une cuillère à soupe.

Déposer les quartiers sur le fond de pâte, en les faisant se chevaucher légèrement.

Découper l’excédent de pâte, juste au niveau des pommes.

La cuire à 180°c jusqu’à ce qu’elle soit joliment dorée. Au bout d’environ trente minutes, surveillez votre tarte.

A la sortie du four, la lustrer avec le nappage neutre et le laisser figer quelques minutes avant de passer à la dégustation. Le nappage sert à l’embellir, pour avoir le brillant des tartes qu’on trouve en boulangerie.

Avec l’excédent de pâte, avec ma puce nous avons réaliser des petites fleurs avec un emporte pièce. Du coup cette activité pâtisserie s’est transformée en un moment aussi agréable que ludique. Le rendu est plutôt joli, visuellement, ça change des tartes traditionnelles mais le goût est là. Cette tarte est vraiment savoureuse, simple à faire mais c’est vraiment un régal, un concentré de goût qui stimulera vos sens et ravira vos papilles! Aussitôt sortie du four, juste le temps que le nappage se fixe et elle a été mangée en un rien de temps!

Régalez-vous!

Mellouis mkhamer

Bonjour,

Voici une délicieuse recette de mellouis mkhamer ou galettes feuilletées à pâte levée!

Ils sont vraiment délicieux, bien moelleux et se dégustent nappés de sauce au beurre doux et miel!

Il s’agit d’une pâte levée d’où le nom mkhamer et mellouis signifie enroulé, en forme d’escargot!

RECETTE:

Ingrédients:

– 500 g de semoule extra fine

– 500 g de farine 

– 1 c à c de sel

– 2 c à c de levure SAF (une levure déshydratée en grains)

– 1 c à s de sucre en poudre

– 150 ml de lait tiède (quand on plonge le doigt ça doit être à peine chaud mais pas brûlant)

– de l’eau tiède pour former  la pâte

Pour le façonnage

 – 1 bol avec un mélange de beurre fondu et d’huile de tournesol (moitié/moitié)

– un petit bol avec de la semoule extra fine

Préparation:

Commencer par mettre  la levure et le sucre dans un bol , couvrir avec le lait (150 ml) et mélanger.

Laisser gonfler la levure 10 à 12 minutes.

Pendant ce temps dans un grand saladier mélanger la semoule et la farine ainsi que le sel.

Commencer à verser petit à petit de l’eau tiède tout en mélangeant avec une main jusqu’à obtenir une boule de pâte.

La sortir du bol et la poser sur le plan de travail et commencer à la pétrir!

Le pétrissage doit être bien mené si on veut un bon résultat! Il faut travailler la pâte en se servant de la paume de ses mains pour étirer et ramener la pâte vers soi et ajouter progressivement de l’eau tiède et pour bien incorporer de l’eau dans la pâte, on se sert de ses poings! De cette manière on arrive à bien l’incorporer. Donc on ajoute un peu d’eau sur la pâte, on y va gaiement avec ses poings pour incorporer l’eau et on plie la pâte ,on la pétrit encore avec les poings etc. jusqu’à ce que toute l’eau ajoutée soit bien incorporée et on pétrit à nouveau avec les paumes de la main etc. 

Il s’agit de bien pétrir la pâte de manière soutenue, énergique avec tantôt les poings tantôt les paumes de la main et toujours en ajoutant peu à peu  l’eau tiède jusqu’à obtenir une belle pâte souple, voire très souple, lisse et molle au toucher mais pas collante!

Il faut compter 15 à 20 minutes de pétrissage pour un bon résultat (gardez en tête que c’est bon pour la santé de faire un peu d’effort! C’est une bonne séance de sport 🙂

Une fois la pâte pétrie, on forme 8 ou 9 grosses boules, et on les pose dans un plateau huilé (en les huilant sur le dessus pour pas qu’elles croûtent)!

Couvrir d’un film plastique!

Laisser les boules lever un peu.

Pendant ce temps, préparer dans un bol du beurre fondu auquel on rajoute de l’huile, à peu près moitié/moitié.

Prendre alors la première boule posée dans le plateau, et commencer à l’aplatir afin de l’étaler sur un plan de travail huilé. L’asperger avec le mélange beurre/huile. Tourner et retourner la galette au besoin et s’appliquer à l’étaler finement sans la déchirer comme pour les msemmens mellouis!

En l’étirant, former une sorte de grand rectangle puis le saupoudrer d’un peu de semoule extra fine.

Rabattre le côté supérieur vers le milieu puis le côté inférieur dessus, comme pour le pliage d’une msemna et tapoter un peu avec le mélange beurre/huile et saupoudrer à nouveau d’un peu de semoule extrafine et commencer à rouler la pâte à partir d’un bord.

Mettre le boudin formé debout et appuyer dessus pour le faire tenir. Le réserver jusqu’à faire pareil pour toutes les boules! Ne pas oublier de protéger les boules réalisées en les huilant sur le dessus pour éviter qu’elles croûtent!

Une fois ce travail réalisé, on peut passer à la cuisson. 

 Asperger un peu du mélange huile et beurre dans une poêle épaisse, ou mieux encore dans le plat en fonte « farrah », et y étaler la première galette feuilletée, pas trop fin et pas trop épais! Feu moyen, pas trop chaud car elles doivent cuire!

Asperger à nouveau un peu d’huile et beurre mélangés et retourner la galette qui doit dorer sur l’autre face et continuer ainsi en tournant la galette dans la poêle et en la retournant tout en l’aspergeant de matière grasse pour qu’elle soit joliment dorée et pour le goût aussi!

Pour une cuisson parfaite on retourne le melloui mkhamer environ toutes les dix secondes!

Poursuivre ainsi jusqu’à faire cuire tous les mellouis mkhamers; on peut soit directement étaler la galette feuilletée dans la poêle soit l’étaler dans un plateau huilé ou le plan de travail et la poser ensuite dans la poêle!

Une fois le melloui mkhamer bien doré, on le pose debout dans un plateau recouvert d’un tissu et on le tape en le tournant délicatement sur la table pour aérer le feuilletage!

Poursuivre ainsi pour tous les mellouis mkhamers!

Servir chaud accompagnés d’un bon verre de thé à la menthe!

C’est un régal!!!

Régalez-vous!