Slutty brownies

 

slutty brownies

Bonsoir,

comme promis à vous qui me suivez sur Instagram, voici la recette de ce beau gâteau issu de la pâtisserie américaine, il porte le nom de « slutty brownie », il ressemble étrangement au browkies qui est composé d’une pâte à brownie et d’une pâte à cookies, sauf que le slutty brownies, lui comporte une couche intermédiaire, avec des biscuits Oreo !

Le slutty brownie est donc composé de trois couches, d’abord la pâte à cookies puis une couche d’Oreo et enfin la pâte à brownie. Les trois couches cuites séparément sont délicieuses et réunies en un seul gâteau, c’est un pur délice, une « tuerie »!

Ce gâteau est terriblement addictif, chaque bouchée est un pur délice.

Ce gâteau a été préparé par ma fille spécialement pour la fête des mères et quoi de plus beau que ce cadeau gourmand, réalisé avec amour.

sluttttybroxnie

RECETTE

– une pâte à cookies

– des biscuits Oreo

– une pâte à brownie

Commençons par la pâte à cookies…

Ingrédients de la pâte à cookies :

  • 200 g de farine

  • 1 oeuf

  • 170 g de sucre roux (il est important d’utiliser ce sucre là et pas le blanc)

  • 110 g de beurre

  • 30 g de sucre vanillé (j’ai mis 2 sachets)

  • 1 sachet de levure chimique

  • des pépites de chocolat

Préparation de la pâte à cookies :

Commencer par faire fondre le beurre au micro ondes ou à dans une petite casserole à feu très doux. Le transvaser dans un saladier.

Ajouter le sucre roux (le sucre roux est impératif!). Mélanger.

Ajouter le sucre vanillé. Mélanger.

Ajouter l’oeuf, mélanger.

Ajouter la farine, la levure chimique. Mélanger.

Ajouter des pépites de chocolat.

Dans un moule de préférence rectangulaire, recouvert de papier sulfurisé, étaler la pâte à cookies et bien égaliser la surface.

sluttybrownie

Recouvrir avec des biscuits Oreos.

sluttybrowniess

Préparer la pâte à brownies…

Ingrédients de la pâte à brownies :

  • 200 g de chocolat noir

  • 150 g de beurre

  • 100 g de sucre en poudre

  • 3 oeufs

  • 70 g de farine

Préparation de la pâte à brownies :

Casser le chocolat en carreaux.

Faire fondre le beurre avec le chocolat au micro ondes ou bien au bain marie. Mélanger.

Ajouter le sucre. Mélanger.

Puis incorporer les oeufs. Mélanger.

Ajouter la farine. Mélanger.

 

sluttybrow.PNG

Verser la pâte à brownies sur les Oreos.

Bien recouvrir et lisser la surface.

sluttybbrownies

Cuire au four à 180 °c pendant de 35 à quarante minutes. La lame du couteau plantée au centre du gâteau doit ressortir sèche.

sluttttybroxnie.PNG

Ce gâteau alliant trois couches : pâte à cookies, biscuits Oreo et pâte à brownies est succulent, il accompagnera très bien votre café, pour un moment de pure gourmandise.

Oubliez le compte des calories, ce gâteau doit battre les records mais peu importe il est délicieux et certains y rajoute une bonne dose de calories en le servant avec une boule de glace et un coulis de caramel ou de chocolat fondu! Je ne suis pas allée jusque là 🙂

Régalez-vous et si vous testez la recette, n’oubliez pas de venir ici, sous cet article pour donner votre avis. Merci.

 

Publicités

Cake au chocolat extra moelleux

cakechoco

Bonsoir,

ce soir, j’enchaîne avec la publication de nouvelles recettes, vous savez combien j’aime tester et découvrir de nouveaux délices et aujourd’hui, en faisant défiler les différents posts sur instagram, je suis tombée sur le joli cake au chocolat de Bibi 🍒 @passion_bibi13 , et ses belles photos du cake moelleux au chocolat m’ont donné très envie de le réaliser à mon tour et régaler ma petite tribu.

Ce cake est extra moelleux et fort en chocolat. Le moelleux est apporté par la crème fraîche, le fromage blanc et le beurre. J’ai intégré dans la pâte des chunks de chocolat noir et sur le dessus, j’ai mis des pépites de chocolat noir!

C’est un gâteau très facile à faire, rapide et il est non seulement joli mais aussi délicieux! Je pense que les photos parlent d’elles-même.

Je le rajoute avec plaisir à ma longue liste de gâteaux au chocolat préférés! Merci Bibi pour ce beau partage.

ccccc

RECETTE :

Ingrédients : 🍒

  • 200 g de farine

  • 1 sachet de levure chimique

  • 130 g de sucre en poudre

  • 60 g de poudre de chocolat non sucré  pour la pâtisserie (j’utilise le « van houtten »)

  • 4 oeufs

  • 1/2 verre à thé de crème liquide (crème entière pour moi)

  • 1/2 verre à thé de fromage blanc (j’ai utilisé un pot de fromage blanc à la vanille sucré)

  • 1/2 verre à thé de beurre fondu

  • 100 g de chocolat noir que j’ai découpé en chunks, gros morceaux

  • quelques pépites de chocolat noir pour le dessus

 

ppe

Préparation :

Dans un saladier, mettre tous les ingrédients secs, farine, levure, chocolat en poudre et sucre. Mélanger.

Faire un puits, y casser les oeufs. Mélanger les oeufs avec un fouet manuel.

Ajouter la crème fraîche, le fromage blanc et le beurre fondu.

Mélanger rapidement la préparation jusqu’à obtenir une belle pâte homogène et plutôt épaisse. (La pâte même crue donne envie d’être mangée tellement elle est belle et prometteuse d’un beau gâteau!)

Découper le chocolat noir en chunks, sur une planche à découper.

Incorporer les morceaux de chocolat noir (chunks) dans la pâte. Mélanger avec une spatule.

Graisser un moule à cake, et le tapisser éventuellement de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage.

Verser la pâte dans un moule à cake et avec la spatule, lisser le dessus. Parsemer des pépites de chocolat.

ppppp

Cuire 35 à 40 minutes à 180°c. Le mieux est de vérifier la cuisson à partir de 35 minutes de cuisson, pas avant! La lame d’un couteau plantée dans la pâte et non dans un morceau de chocolat fondu doit ressortir sèche 🙂

Moi, malheureusement dans mon four je n’ai plus que la fonction chaleur tournante, du coup j’ai cuit mon gâteau à 160 ° et plus longtemps (environ 50 mins)!

pppd

A la sortie du four! Le cake au chocolat est moelleux au toucher!

soplkj

A l’heure du goûter, il fera des heureux !!!

Régalez-vous!

Marbré extra moelleux

marbré

Bonjour,

je suis ravie de partager avec vous un merveilleux gâteau marbré, simple à faire et surtout excellent!

Je pense que c’est le meilleur gâteau marbré réalisé jusqu’à aujourd’hui, il détrône mes marbrés précédents car j’en ai testé des recettes mais celle-ci est de loin la meilleure.

Dès que je l’ai vu chez Lydia, dans son compte instagram, j’ai été d’emblée séduite par ce beau gâteau et son moelleux incomparable! Il est parfait pour le goûter ou même au petit déjeuner!

Lydia ne tarit pas d’éloges quand elle nous le décrit et à juste titre. Ce gâteau marbré est délicieux et il vous plaira, j’en suis certaine! Ce gâteau d’enfance, a toujours remporté un grand succès auprès de tous ceux qui l’ont goûté, d’après Lydia et de savoir que c’est une recette familiale m’a aussi motivé à le réaliser à mon tour!

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’y ai goûté! Une belle surprise je dois bien l’avouer, ce marbré est ultra moelleux avec une belle texture humide et très goûtu. Je vais garder cette recette précieusement pour la refaire toutes les fois où je voudrai un délicieux gâteau marbré bien moelleux!

Voici ci-dessus un copié/ collé de la recette  de Lydia, vous trouverez d’avantage d’astuces et de précisions afin de bien le réussir ICI dans son merveilleux blog, qui m’a également conquis, par ses délicieuses recettes mises en exergue à travers de belles photographies!

Pour la petite anecdote: Bien que j’aie j’ai largement beurré et fariné mon moule, mon marbré est resté collé au fond et au moment du démoulage, j’ai abîmé mon marbré ;)) et du coup, la partie qui devait être au dessus, s’est retrouvée en bas! Je voulais que la partie chocolatée, arrondie, soit au dessus mais bon, en pâtisserie, on est jamais à l’abri de mauvaises surprises de dernière minute! Ceci dit, et c’est le plus important, le marbré a fait l’unanimité chez moi et mes gourmands se sont resservis, tellement il est délicieux. La prochaine fois, je mettrai du papier sulfurisé au fond du moule, et je patienterai quelques minutes avant de le démouler car, sous la pression de ma fille impatiente d’y goûter, je me suis empressée de le démouler dès la sortie du four 🙂

J’ai été vraiment conquise par ce marbré à la texture exceptionnelle, allez à vos tabliers, courez le tester, vous m’en direz des nouvelles!!!

part

RECETTE :

Ingrédients :

(En rouge mes remarques personnelles)

  • 4 œufs (Séparez les blancs des jaunes)

  • 160 gr de beurre et de margarine un peu fondus, il doit rester des morceaux non fondus (Je met 50/50)

  • 200 gr de sucre (Moins si vous voulez mais la texture sera plus la même)

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 240 gr de farine

  • 1 sachet de levure chimique

  • 90 ml de lait

  • 90 ml d’eau

  • 3 grosses cuillères à soupe de cacao amer et un filet d’eau, selon le pouvoir en cacao que vous voulez

Préparation :

  • Préchauffez votre four à 175° pour moi, et préparez tous vos ingrédients préalablement pesés. Dans la cuve de votre robot battre les blancs en neige, et réservez les de coté. (j’ai ajouté un sachet de sucre vanillé)
  • Dans la même cuve, mettez le beurre, les jaunes d’œufs et les sucres et à l’aide de la feuille, battre à vitesse moyenne, jusqu’à obtention d’une crème lisse, homogène et aérienne. C’est ici que vous pouvez vous défouler de battre le mélange.
  • Ajoutez le lait, l’eau et petit à petit la farine et la levure chimique tout en continuant de mélanger en vitesse 1, donc lentement pour pas trop battre l’appareil.
  • Une fois prête, ajoutez les blancs en neige et à la feuille au robot, les incorporer. Arrêtez, dès que vous voyez plus de trace. Graissez un moule à cake ou à bunt cake comme moi. Ici, il fait 24 cm. (J’ai utilisé un moule à savarin) 
  • Versez -la pâte nature et gardez en un peu pour mettre le cacao amer. Mettez le cacao amer dans la pâte restante et ajoutez quelques cuillères à soupe d’eau, mélangez bien.
  • Versez-la sur le dessus de la pâte nature et faites l’effet marbré à l’aide d’une fourchette. Lissez la surface de la pâte avec le dos d’une cuillère à soupe trempée dans de l’eau très froide, passez-la plusieurs fois dans l’eau et lisser. ASTUCE POUR NE PAS AVOIR UNE CROÛTE TOUTE DURE.
  • Enfournez aussitôt, on surveille l’étape de la cuisson à partir de 40 minutes, la lame doit ressortir sèche avec des traces d’humidité. Attention de ne pas trop le cuire, dès 40 minutes, s’il est cuit sortez-le sinon votre marbré perdra en moelleux!
  • À la sortie du four, démoulez délicatement sur une grille et emballez le dessus de papier aluminium protégé de papier sulfurisé. Fermez bien et le placer dans un grand sac course de congélation ou autre grand sac alimentaire, fermez le et laissez le refroidir complètement à l’intérieur. (comme mon gâteau a subi quelques dommages au moment du démoulage :)) , j’ai omis cette étape de le couvrir avec le papier sulfurisé, le papier alu et le sac plastique et il était tout de même excellent avec une texture parfaite!)
  • Sortez-le une fois que vous allez goûter, pour nous, un voile de sucre glace. Vous m’en direz des nouvelles. Vous n’êtes pas obligés de faire cette étape, comme moi, mais avec toutes mes expériences, sur comment avoir la mie parfaite, testez cette recette ainsi et faites votre choix.

Ce gâteau marbré fera désormais partie de mes meilleurs gâteaux de base et je le recommande vivement!

Régalez-vous!

Moelleux au chocolat

chocogato

Bonjour,

j’ignore si j’ai déjà partagé avec vous la recette de ce délicieux moelleux au chocolat dans ce nouveau blog mais je vous mets la recette quand même; testez-le, vous m’en direz des nouvelles!

Il est simple et rapide à faire pour un beau résultat. En effet avec cette recette, on obtient un beau gâteau, généreux, riche en chocolat et vraiment délicieux! La garniture à la crème pâtissière rajoute du moelleux et une touche crémeuse irrésistible. Recouvert de noix de coco, il fait un beau gâteau, une fois découpé en tranches.

Je le réalise depuis de nombreuses années et à chaque fois il remporte un franc succès. La première fois que je l’ai découvert, j’avais 20 ans 🙂 , le bel âge! La recette me vient d’une amie de fac, qui vit dans l’île de la Réunion, elle nous l’avait servi en dessert, après un copieux repas typiquement réunionnais, je m’en souviens encore, tellement c’était délicieux, si si je vous assure!! On avait mangé en entrée une belle salade composée assaisonnée avec une vinaigrette aigre douce dans laquelle il y avait entre autres un peu de carottes râpées et du persil  (cette vinaigrette m’avait fasciné tellement elle était exquise), en plat principal un savoureux cari de boeuf avec des pommes de terre et du bon riz et en dessert ce superbe gâteau au chocolat très très moelleux! Bien entendu, j’étais repartie avec la recette et j’ai réalisé ce gâteau à toutes les occasions et toutes les fois où je voulais un bon gâteau bien moelleux!

C’est incroyable comme notre mémoire est sélective, il y a des moments du passé qui restent à jamais gravés dans notre mémoire tandis que d’autres souvenirs s’effacent sans laisser de traces ou simplement de vagues bribes d’un passé bien révolu…jusqu’à s’éteindre un jour.

C’est un peu avec nostalgie que je vous présente ce gâteau qui, bien au-delà du fait qu’il ne soit finalement qu’un simple moelleux au chocolat parmi tant d’autres, il est cependant, pour moi, porteur d’une dimension sentimentale et je garde précieusement sa recette dans mes carnets de recettes et dans mon blog!

Peut- être que ce moelleux au chocolat deviendra votre moelleux au chocolat préféré?!  🙂 …

RECETTE :

Ingrédients :

  • 300 g de chocolat à cuire (chocolat pour la pâtisserie)

  • 1/2 verre de lait

  • 150 g de sucre en poudre

  • 4 oeufs

  • 150 g de farine

  • 75 g de beurre

  • 1/2 sachet de levure(moi j’ai toujours mis 1 sachet)

  • 3 cuillères à soupe de rhum (que j’ai remplacé par du café et parfois par du lait)

garniture :

  • de la crème pâtissière(pour 1/2 litre de lait)

  • de la poudre chocolatée pour boisson instantanée type Nesquik ou bien une tablette de chocolat noir de 100 g. (Il m’est arrivé de mettre du café soluble pour changer)

  • de la noix de coco râpée

Préparation :

Dans une terrine, fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux (vous pouvez utiliser votre batteur ou robot!).

Dans une casserole, faites fondre, à feux doux, le chocolat cassé en petits morceaux dans le lait en remuant constamment avec une cuillère en bois, puis ajoutez le beurre coupé en cubes et mélangez.
Incorporez aux oeufs en fouettant vigoureusement. Parfumez avec le rhum ou autre parfum.

Ajoutez alors la levure et la farine en pluie et mélangez avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte bien lisse.

Versez dans un moule à manqué de 24 à 25 cm de diam. beurré (en plus de le beurrer, j’aime placer au fond du moule un rond de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage) et placer 35 minutes au four à 180°c. La lame du couteau planté au milieu du gâteau doit ressortir sèche!

Laissez refroidir le gâteau légèrement, renversez-le sur une grille.

Une fois refroidi, posez-le dans une assiette de service, en faisant en sorte que le bas du gâteau se retrouve sur le dessus, car c’est la surface la plus lisse et votre gâteau sera ainsi plus joli.

Pendant la cuisson du gâteau, préparez une crème pâtissière avec un demi litre de lait en suivant les indications portées sur le paquet (le sachet de crème pâtissière instantanée du commerce fera très bien l’affaire!).

Si toutefois, vous préférez utiliser une crème pâtissière faite maison, alors je vous propose une délicieuse recette de crème que j’avais filmée en vidéo dans ma chaîne youtube « Toute la cuisine que j’aime ».

Selon la hauteur du gâteau, coupez le moelleux au chocolat en deux ou trois parts égales puis garnissez-le de crème pâtissière chocolatée (à laquelle vous aurez ajouté 3 bonnes cuillères à soupe de Nesquik ou bien 100 g de chocolat à croquer noir).

Reconstituez le gâteau, couvrez-le entièrement (haut et pourtours) de crème pâtissière au chocolat et pour finir parsemez de la noix de coco partout sur le dessus et les bords du gâteau.

Il est encore meilleur le lendemain, quand la crème a bien imbibé les tranches et le tout forme un gâteau au chocolat extra moelleux!

Si vous le testez, donnez vie à ce blog, en venant me donner votre avis, ici en commentaires! Je sais que vous préférez me laisser votre avis sur instagram  via instagram direct mais vu que les recettes sont postées dans le blog, je pense qu’il est préférable que votre avis apparaisse ici et cela pourrait aider d’autres personnes! Merci et surtout…

régalez-vous!

Le pain d’épices

paindep

Bonjour,

Il y a quelques jours, j’avais réalisé une recette de pain d’épice, au demeurant fort appétissante mais ce pain d’épice-là tenait plus du cake, un bon cake moelleux parfumé aux épices plutôt que du pain d’épice, avec une texture pain.

Et hier soir j’ai récidivé avec une nouvelle recette de pain d’épices et pour moi celle-ci est THE pain d’épices, rien que ça Oui !!! Il est exactement ce que j’attends d’un bon pain d’épices avec une belle mie serrée, dense, onctueuse et fondante en bouche, une belle couleur, celle que je recherchais à savoir une couleur ambrée bien foncée et le bon goût du pain d’épices que l’on connaît, sans parler du parfum et goût subtil des épices. En gourmande qui se respecte, j’ai ajouté des petits morceaux d’écorces d’orange confites et c’est juste top!

Ce pain d’épices est censé se bonifier avec le temps mais en aura-t-il le temps, j’en doute! Je le referai c’est certain et puis il faudra bien que j’écoule mon stock de farine de seigle et farine semi-complète!! Cette fois-ci j’ai réalisé ce superbe pain d’épices dans les règles de l’art en ne mettant pas de levure chimique, ni d’oeuf et en utilisant de la farine semi complète et de la farine de seigle bio, du miel d’apiculteur et des épices et le tour est joué!

j’ai obtenu un pain d’épices aux saveurs d’enfance, tel que je l’aime et je garderai la recette précieusement mais elle sera bien gardée dans ce blog qui est aussi mon carnet de recettes!  C’est une recette de Pascale Weeks trouvée sur son site ici   et elle-même s’est inspirée de Mercotte qu’ on ne présente plus :.)

20181222_173501.png

RECETTE :

(Merci Pascale pour ce merveilleux pain d’épice!)

  • 225 g de farine semi complète (T 100)

  • 25 g de farine de châtaignes (j’ai utilisé de la farine de seigle)

  • 30 g de sucre roux

  • 1 c. à café rase de mélange spécial pain d’épices* (j’ai préparé moi-même le mélange d’épices, voir la recette plus bas!)

  • ¼ c. à café de sel

  • 25 cl de lait 1/2 écrémé

  • 250 g de miel liquide

  • 1 c. à café de bicarbonate de soude

  • 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger

  • une bonne c. à soupe d’écorces d’oranges confites (ajout personnel mais ça donne un super goût!)

  • J’ai parsemé du sucre perlé sur le dessus mais il s’est un peu enfoncé dans la pâte!

Préchauffez votre four à 150° C. (j’ai utilisé la fonction chaleur tournante).
Beurrez un moule à cake et mettez-le au frais.
Mélangez les farines, le sucre, les épices et le sel dans un grand saladier.
Versez le lait dans une casserole et portez-le à ébullition, sur feu doux.
Hors du feu, ajoutez le miel et remuez jusqu’à ce que le miel soit dissous.
Laissez tiédir, ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez.
Ajoutez ce mélange liquide aux éléments secs, et mélangez bien, jusqu’à ce que la pâte soit homogène.
Ajoutez l’eau de fleur d’oranger, et mélangez. A ce stade j’ai incorporé les écorces d’orange confite.
Versez la pâte dans le moule, lissez la surface, et enfournez pour 1 h.
Laissez tiédir, puis démoulez sur une grille.

*** Réaliser soit même le mélange d’épices:

Ingrédients:

  • 20 g de cannelle en poudre

  • 2 étoiles de badiane

  • 10 clous de girofle

  • 10 g de graines de coriandre

  • 7 g d’anis vert

  • 1 c à c de gingembre en poudre

  • 1/4 de c à c de muscade en poudre ou fraîchement râpée

Dans un mortier, concassez le plus finement possible la badiane et les clous de girofle. Les mettre dans un moulin à café et les moudre avec les graines de coriandre et d’anis vert.

Mélangez toutes ces épices ainsi que celles en poudre dans un petit bol puis les conserver dans un joli bocal pour les futurs pains d’épices! Ce mélange est bien parfumé et équilibré; il parfumera à merveille vos pains d’épices et leur donnera une saveur authentique.

source: blog « La main à la pâte« .

Souvenez vous le pain d’épices se bonifie avec le temps!

Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’années !!!

Régalez-vous!

Bûche au chocolat

buche

Bonsoir,

Si vous aimez le chocolat, alors cette bûche vous plaira à coup sûr. Elle est toute entière « chocolat » avec un biscuit moelleux au chocolat, une mousse au chocolat et un joli manteau en ganache chocolat onctueuse. Le moment le plus plaisant étant celui de la décoration avec bien sûr une décoration évoquant noël!

Si vous voulez rajouter une touche fruitée, vous pouvez la garnir avec des griottes que vous poserez sur la mousse au chocolat. Et dans ce cas, pour le sirop, à la place de l’eau vous utiliserez le sirop des griottes que vous sucrerez, avec les proportions que je vous donne plus bas.

Cette bûche est savoureuse, très moelleuse et forte en chocolat! Pensez à la sortir une petite heure avant de la déguster en dessert!

Commencez par préparez le biscuit au chocolat.

Recette :

Pour le biscuit roulé, j’ai utilisé la même recette qui m’a servi à réaliser une autre bûche, présente dans ce blog. Il s’agit d’une délicieuse bûche au chocolat et café, réalisée l’an dernier et vous pourrez même visionner la vidéo de cette bûche et voir la réalisation du biscuit ICI  dans ma chaîne youtube.

Recette du biscuit roulé :

Ingrédients :

  • 4 œufs

  • 120 g de sucre en poudre

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 50 g de farine

  • 50 g de maïzena

  • 25 g de cacao en poudre (pour la pâtisserie)

  • 1 sachet de levure chimique

Préparation :

  1. Mélanger la farine + la maïzena + le cacao + la levure et les tamiser.

  2. Séparer les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

  3. Quand ils sont fermes, ajouter le sucre + sucre vanillé.

  4. Fouetter encore.

  5. Baisser la vitesse du robot et ajouter les 4 jaunes d’œuf. Fouetter rapidement.

  6. Ajouter le mélange farine, cacao etc.  tamisé et dès que les ingrédients sont incorporés, arrêtez immédiatement.ATTENTION ne fouettez pas longtemps au risque de faire tomber le volume du mélange, il faut fouetter juste le temps d’incorporer les ingrédients secs et avoir un mélange homogène!!!

  7. Etaler la pâte sur une tôle du four recouverte de papier sulfurisé (environ 29 cm /47 cm). Cuire environ 12 minutes à 180°c. La lame du couteau doit ressortir sèche.

  8. Retourner le biscuit sur un torchon propre mouillé et essoré, enlever le papier sulfurisé, rouler le biscuit et réserver.

Le biscuit est très très moelleux!

**Ingrédients pour la mousse au chocolat:

  • 200 g de chocolat

  • 40 g de beurre

  • 4 oeufs

  • une pincée de sel

**Préparation de la mousse:

Faites fondre le chocolat au bain-marie et ajoutez le beurre coupé en morceaux. Mélangez jusqu’à ce que le tout soit bien fondu.

Ajoutez un à un les jaunes d’oeufs en fouettant bien.

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

Incorporez-les délicatement au mélange précédent.

Laissez prendre au frais (dans votre réfrigérateur) au moins 30 minutes.

Pendant ce temps préparez le biscuit.

**Préparez le sirop de sucre:

Portez 15 cl d’eau et 50 g de sucre à ébullition pendant quelques minutes jusqu’à obtention d’un sirop puis laissez refroidir.

Ensuite préparez la ganache.

**Ingrédients pour la ganache:

  • 3 cl de lait

  • 2 cl de crème liquide entière

  • 80 g de chocolat

  • 80 g de beurre

**Préparation de la ganache:

Râpez le chocolat avec une râpe.

Dans une petite casserole, portez à ébullition le lait et la crème.

Ajoutez peu à peu le chocolat râpé. Mélangez bien entre chaque ajout.

Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux.

Mélangez bien, verser la ganache au chocolat dans un petit bol, couvrez-le d’un film transparent et dès que la ganache a refroidi, mettez-la au frais jusqu’à ce qu’elle se raffermisse (mais ne durcisse pas) car il faut pouvoir l’étaler sans qu’elle coule trop mais qu’elle soit assez molle pour pouvoir décorer la bûche comme on veut. Pensez à sortir le bol  de temps en temps pour mélanger la ganache et vérifier si elle est à la bonne consistance pour être étalée sur le biscuit roulé.

Pendant qu’elle est au frais, déroulez le biscuit roulé, l’imbibez de sirop puis étalez la mousse en laissant de la place sur les bords. Roulez le gâteau et posez-le sur un plat. Placez-le au frais.

Quand la ganache est raffermie, sortez le biscuit roulé et nappez-le avec cette belle ganache, bien onctueuse. Décorez selon votre goût et placez-la au frais. Moi je me suis servie du dos d’une petite cuillère à café pour faire ma déco. On peut se servir d’une fourchette aussi pour faire des stries.

Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année!!!

Régalez-vous!

Gâteau roulé à la myrtille

aa

Bonjour,

j’ai le plaisir de partager avec vous un délicieux gâteau roulé, parfait en tous points si on respecte bien la recette, il est non seulement moelleux voire extra moelleux avec la garniture et surtout il ne se craquelle pas lorsqu’on le roule.

J’ai déniché cette merveille de gâteau roulé chez Meriem

Je vous le conseille vivement, il est facile et rapide à faire et on peut le garnir comme on veut, avec une confiture de votre choix, ou bien de la pâte à tartiner etc. Je l’ai garni avec de la gelée de myrtille. On s’est vraiment régalé!

RECETTE:

(Mes ajouts et annotations personnels seront en rouge)

 Ingrédients pour un moule (28 x 38 cm) (j’ai utilisé une plaque de four à ces dimensions là)

  • 3 oeufs

  • un sachet de sucre vanillé (à ajouter aux blancs d’oeufs pour les resserrer et c’est un arôme)

  • 3 c à s de lait

  • 75 g de sucre

  • 75 g de farine

  • 50 g de Maïzena

  • 1 c à c de vanille

  • 1 c à c de levure chimique

  • garniture: confiture de votre choix, confiture de lait, sinon du Nutella pour les plus gourmands

  • du sucre glace pour saupoudrer le gâteau une fois roulé

Préparation:

– Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
– Dans un saladier, mélanger les jaunes avec le sucre; ajouter le lait et  petit à petit la farine, la Maïzena, la vanille et la levure.
– Battre les blancs en neige (quand ils commencent à être fermes, les serrer avec le sachet de sucre vanillé) et incorporez-les au mélange précédent ( il ne faut jamais mélanger les blancs d’un seul coup, mais ajouter environ 1/3 des blancs à votre mélange en battant bien pour assouplir la pâte, puis ajouter le reste des blancs en soulevant délicatement la masse pour ne pas « casser » le volume)
– Tapissez une plaque (38 x 28 cm) de papier sulfurisé (je l’ai huilé au pinceau), et verser la pâte dessus. Bien répartir la pâte, délicatement pour avoir un roulé uniforme.
– Enfourner dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 10 a 12 min (+ ou – tout dépend des fours); le dessus du gâteau prend une belle couleur blonde dorée). (Ne dépassez pas 12 minutes de cuisson!)
– A la sortie du four, déposer le gâteau en le renversant sur un torchon légèrement humide parsemé de sucre cristallisé, la face dorée du dessus se retrouve donc posée à même le torchon humide. Le rouler délicatement, attention a ne pas écraser le gâteau en le roulant , laisser 10 minutes a peu près.
– Dérouler, et déposer généreusement la garniture de votre choix (pour ma part une délicieuse gelée de myrtille) et roulez-le à nouveau. Saupoudrer de sucre glace en le tamisant. Couper des parts de 3 a 4 cm de largeur, déposer dans des caissettes.

Les jolis petits gâteaux roulés obtenus sont délicieux et extra moelleux. Ils seront parfaits servis à l’heure du goûter ou pourquoi pas en dessert!

Régalez-vous!

Gâteau aux pommes

nij

Bonsoir,

Comme introduction à ce nouvel article, quoi de mieux, de plus beau qu’un extrait de poème mettant en exergue la pomme, ce beau fruit qui embellit et parfume nos gâteaux.

« Une pomme rubiconde

Se pavanait, proclamant

Qu’elle était le plus beau

de tous les fruits du monde,

Le plus tendre, le plus charmant

Le plus sucré, le plus suave,

(…)

« – oui, c’est vrai, c’est bien vrai! »

dit un tout petit vers

Blotti dans le creux de la pomme. »

Pierre Gamarra.

La pomme, ce délicieux fruit d’automne qui nous inspire tant de recettes, apprécié aussi bien cru que cuit. Cuisiné, c’est dans les gâteaux que je le préfère et dans ce blog, la pomme est largement mise à l’honneur dans plusieurs recettes de gâteaux mais aussi de tartes. Je vous l’avais dit la liste des recettes de desserts aux pommes est longue et je partagerai encore et encore avec vous des recettes de gâteaux ou tartes car je n’ai pas encore fait le tour de la question.

En tant que blogueuse culinaire, je suis toujours en quête de nouvelles recettes, et parfois, j’aime aller visiter les blogs de cuisine de d’autres pays, mais pas n’importe quels blogs, car malheureusement le frein de la langue me limite qu’à certains blogs, notamment ceux qui utilisent les langues d’origines latines 🙂 comme l’espagnol, l’italien, le portugais… et les blogs anglophones mais je suis plus à l’aise avec l’espagnol ou l’italien, certes avec un niveau scolaire mais c’est largement suffisant pour comprendre.

C’est ainsi qu’en flânant sur le net, je suis tombée sur les belles pages du blog « Le chicche di chicca » et mon regard s’est attardé sur la photo d’une belle part de gâteau aux pommes comme je les aime ICI . Plutôt que de continuer de saliver sur cette belle part, j’ai enfilé mon tablier et sans attendre, je me suis exécutée et le résultat correspond tout  à fait à mes attentes. Cette recette « Torta di mele », tirée du livre « La vera cuccina fiorentina » de Petroni est excellente, je vais vous la recopier ici, traduite de l’italien.

Ce gâteau est riche en fruits, extra moelleux avec une texture humide et savoureux!

Surtout ne vous arrêtez pas à la quantité de sucre qui peut refroidir, c’est mon ressenti en lisant la recette la première fois. D’ailleurs, je précise que je l’ai réalisée deux fois, la première fois en réduisant la quantité de sucre, le gâteau était très bon mais pas assez doré, puis la seconde fois, j’ai respecté la recette à la lettre et le résultat était parfait! Je précise que la recette initiale contient encore plus de sucre!

linalbg.PNG

RECETTE :

Ingredienti per una tortiera di 23 cm di diametro

Ingrédients pour un moule de 23 cm de diamètre:

5 mele grandi

  • 5 pommes

250 g di zucchero ( la ricetta ne prevede 300g)

  • 250 g de sucre en poudre (la recette initiale en prévoit 300 g) (à ma première tentative, j’avais mis 180 g)

100 g di burro morbido

  • 100 g de beurre mou

3 uova

  • 3 oeufs

½ bicchiere di latte ( circa 120 g )

  • un demi verre de lait (j’ai essayé avec 120 g mais je préfère avec un demi verre soit 75 ml)

120 g di farina 00

  • 120 g de farine

1 bustina di lievito

  • 1 sachet de levure

½ cucchiaino di vaniglia ( la ricetta prevede la scorza di 1 limone  grattata,  a me da piccolina non piaceva  quindi  la mia mamma non la metteva)

  • 1/2 c à c de vanille (j’ai mis un bouchon de vanille liquide) (la recette initiale prévoit le zeste d’un citron mais moi aussi je n’en ai pas mis, c’est question de goût)

La ricetta originale prevede anche l’aggiunta di uva sultanina ma sempre per il motivo della scorza di limone non veniva mai messa, non la metto nemmeno io perché i miei figli non la gradiscono.

Apparemment, dans la recette initiale, on peut aussi ajouter des raisins secs. Tout comme elle, je n’en ai pas mis car chez moi aussi, mes enfants n’aiment pas trop.

Préparation:

Peler et couper en tranches fines les pommes.

Préchauffer le four à 180°c.

Battre le beurre mou avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un appareil crémeux.

(Je me suis servie de mon batteur électrique du début à la fin de la recette.)

Ajouter les oeufs, un après l’autre.

En alternant, ajouter la farine, le lait. Incorporer l’extrait de vanille puis la levure chimique.

Bien mélanger tous les ingrédients afin d’obtenir un mélange lisse et homogène.

Beurrer et fariner le moule. Pour faciliter le démoulage, penser à mettre un rond de papier sulfurisé au fond, le beurrer.

Verser la pâte dans le moule.

Déposer les tranches de pommes bien serrées sur toute la surface. Elles s’enfonceront dans la pâte pendant la cuisson.

Voici comment je procède (ça ne provient pas de la recette): Sur une planche à découper, je coupe la pomme pelée en deux. J’enlève le trognon et pépins de la moitié de pomme que je coupe en tranches fines dans le sens de la largeur en maintenant les tranches bien serrées. Ensuite je couche la demi pomme pour séparer les tranches. Je place un couteau large sous les tranches et je les dépose sur la pâte.

Cuire le gâteau pendant environ 45 minutes à 180°c.

Au bout de 30 minutes de cuisson, si le gâteau brunit trop, il suffit de recouvrir le gâteau de papier aluminium.

Laisser refroidir le gâteau aux pommes. Le démouler en le renversant sur une grille. Lorsqu’il est bien froid, le saupoudrer de sucre glace et …

régalez-vous!

Couronne au chocolat extra moelleuse

salop.PNG

Bonsoir,

au vu de la forte demande de la recette de ce gâteau que beaucoup n’ont pas retrouvé dans mon blog, je vous mets ici le lien direct.

Honnêtement je ne pensais pas que ce gâteau si modeste susciterait autant d’engouement 🙂  Comme quoi un rien peut sublimer le plus commun des gâteaux!  J’en suis ravie, de même que je suis ravie de vous compter chaque jour un peu plus nombreux à me suivre. Je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre confiance en mes recettes et toutes vos appréciations si nombreuses sur instagram.

Vous pouvez me laisser des commentaires également ici, je vous lirai comme à chaque fois avec plaisir.

Ce gâteau est très simple à faire et extra moelleux, fondant en bouche; respectez bien les ingrédients pour avoir le même résultat.

Comme je vous l’ai dit sur instagram, j’ai déjà posté la recette sous le nom de « couronne au chocolat » mais pour vous faciliter je préfère créer un nouvel article et vous permettre ainsi de le retrouver plus aisément grâce au lien direct qui s’affiche automatiquement dans mon profil ou bio instagram à chaque nouvelle recette.

Concernant le nappage ultra coulant ou sauce au chocolat au lait, je l’ai faite à l’oeil, en faisant fondre environ 140 g de chocolat au lait « pâtissier » dans 110 g de crème fraîche liquide très chaude mais vous pouvez également réaliser une ganache au chocolat noir. Pour apporter un peu plus de gourmandise et de croquant, j’ai décoré la couronne au chocolat avec des pépites de chocolat.

La RECETTE est ICI !

Régalez-vous!

Couronne au chocolat

Bonsoir,

alors que vous dire sur ce gâteau si ce n’est qu’il est délicieux et extra moelleux! C’est avec plaisir que je partage avec vous cette recette familiale que je réalise depuis de nombreuses années, ce qui ne me rajeunit pas 🙂 . Il est d’une simplicité déconcertante et ne nécessite qu’un verre pour mesurer les ingrédients! Le fameux verre nommé « kass « 3anba », très populaire au Maroc.  Ce verre ne sera pas rempli à ras bord, du coup je vous conseille d’utiliser un verre à eau de 150 ml. Pour info le « kass 3anba » est un verre à thé portant le motif de grains de raisins😀. Si vous ne possédez pas ce verre pas de panique 🙂 vous pouvez utiliser un simple verre à eau de contenance 150 ml.

Ce gâteau s’apparente au gâteau au yaourt, avec le yaourt qu’on remplace par un verre de lait. Surtout respectez bien la recette si vous voulez obtenir le résultat escompté à savoir un beau gâteau bien gonflé et surtout extra moelleux.

Ce gâteau peut très bien être réalisé sans glaçage mais avec c’est encore meilleur et les addicts au chocolat ne me diront pas le contraire! Avec le nappage au chocolat coulant, bien gourmand, un brin de décoration et le voilà royal, prêt à être servi en guise de gâteau d’anniversaire ou pour fêter une occasion spéciale!

Parfois les gâteaux les plus simples sont les meilleurs ne trouvez-vous pas?

RECETTE:

Ingrédients:

  • 3 oeufs

  • 1 verre de sucre

  • 3 verres de farine

  • 1 verre de lait (mon verre=150 ml)

  • 1 verre d’huile

  • 1 sachet de levure chimique (11 g)

  • 1 c à s de vanille liquide ou 2 sachets de sucre vanillé.

  • 3 c à s de cacao en poudre type « Van Houten »


Préparation:

Bien battre les oeufs et le sucre semoule quelques minutes, avec le batteur électrique (fouets) jusqu’au blanchiment des oeufs.

Incorporer la vanille, le cacao ainsi que le lait et l’huile. Bien mélanger.

Ensuite ajouter la farine et la levure. Mélanger afin d’avoir un appareil homogène et lisse.

Verser la pâte obtenue dans un moule à savarin beurré et fariné. Cuire à 180°c pendant environ 45 min. Surveiller la cuisson. La lame du couteau planté dans le gâteau doit ressortir sèche.

Une fois le gâteau cuit, le laisser tiédir puis le démouler sur une grille.

***Alors pour le nappage…

j’ai fais à l’oeil pour préparer la ganache au chocolat noir: environ 100 g de chocolat noir « dessert » et 10 cl de crème fraîche liquide.

Chauffer la crème et le chocolat au micro onde rapidement, mélanger et étaler sur le gâteau posé sur la grille, avec un plateau dessous. On peut également chauffer la crème dans une petite casserole et y incorporer les morceaux de chocolat, couvrir d’un papier alu et attendre un peu avant de mélanger les deux ingrédients.

Ce gâteau est très très moelleux, il vous plaira à coup sûr!

Régalez-vous!