Cuajada au yaourt

 

cuajada

Bonjour,

je partage avec vous ici dans mon nouveau site cette délicieuse recette de cuajada, un délicieux dessert espagnol à la texture crémeuse, qui ressemble étrangement au flan qu’on connaît ou bien au clafoutis!

Ce dessert a fait le tour de la blogosphère culinaire, il n’est plus à présenter mais il est devenu un incontournable chez moi, je le réalise souvent dans l’année au plus grand bonheur de mes enfants.

J’ai déjà partagé cette recette dans mon ancien blog, mais je pense qu’elle mérite aussi sa place ici car elle vaut le détour!

Il arrive qu’on veuille un dessert mais qu’on a pas trop le temps et pas d’idée et bien ce flan espagnol, cuajada au yaourt est le dessert qui sauve, simple et rapide à faire pour un beau résultat.

yaourtcuajada.PNG

(une petite photo du flan « cuajada » à la sortie du four, celui-ci a été réalisé il y a quelques mois)

RECETTE :

Ingrédients :

* la mesure c’est le pot de yaourt vide, lavé et essuyé!

  • 1 yaourt nature de 125 g (je mets toujours un yaourt parfum vanille pour profiter de l’arôme vanille)

  • 2 oeufs

  •  2 mesures de farine

  • 4 mesures de lait

  • 1 mesure et demi de sucre en poudre

  •  125 g de beurre fondu (on peut en mettre seulement 50 g)

  • un sachet de sucre vanillé

  • un peu de cassonade pour saupoudrer dessus, donne une jolie couleur dorée et du goût (facultatif)

  • et une pincée ou deux de cannelle pour saupoudrer  dessus avant d’enfourner.

100_3964

(photo issue de mon ancien blog)

Préparation :


Dans un grand bol, mélanger le yaourt, le beurre fondu et les oeufs à l’aide d’un fouet manuel. Bien fouetter.

Ajouter le sucre et la farine puis fouetter à nouveau afin  d’obtenir un mélange bien lisse.
Terminer en ajoutant le lait. Fouetter à nouveau.

Couler la pâte (liquide) dans un moule à bords hauts, pas trop grand, si vous voulez qu’il soit épais et recouvert de papier sulfurisé.

Saupoudrer de sucre vanillé, d’un peu de cassonade et d’une pincée de cannelle selon le goût!

Enfourner pour  environ 40 minutes.

source de la recette : Delphine Martins trouvée sur le site L’internaute.com

100_3968

A la sortie du four, laisser refroidir dans le moule avant de démouler.

Le flan cuajada durcit en refroidissant. C’est un dessert vraiment délicieux!

100_3964

P.S Si vous testez cette recette, n’oubliez pas de me laisser un petit commentaire avec votre avis, ça fait toujours plaisir de vous lire. Merci.

Régalez-vous!

Publicités

Bugnes moelleuses

bugnes

Bonjour,

Si vous recherchez une recette de bugnes moelleuses et délicieuses, vous allez être servi avec cette recette!

Je n’avais pas spécialement une bonne recette de bugnes sous la main, hormis celle qu’on peut trouver dans un livre classique de cuisine française et un jour j’ai cherché sur le net et sans aller bien loin je suis tombée sur la recette de Mimine que je remercie pour sa recette de famille vraiment excellente! Moi  en tout cas, elle me convient très bien; les bugnes sont dodues comme elle le décrit elle-même et très très moelleuses, légères comme des beignets!!😋😋😋

bbugnes

RECETTE

Ingrédients:

  • 500 g de farine

  •  125 g de beurre fondu

  •  2 sachets de levure boulangère « briochin »(c’est la meilleure!)

  • 3 sachets de sucre vanillé (ou eau de fleur d’oranger ou zestes de citron)

  • 100 g de sucre en poudre

  •  4 œufs

  •  10 cl de crème liquide

  •  1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger (à la place du rhum)

  • 5 cl d’eau

  • 1 cuillère à café bien pleine de sel

façonnagebugnes

Préparation : (en rouge mes précisions ou modifications)

(J’ai réalisé cette recette à la MAP, le matin et en début d’après midi j’ai formé et cuit mes bugnes!)

1) Dans un grand saladier, mettez la farine ainsi que tous les ingrédients secs: le sel (sur le bord pour l’éloigner de la levure), le sucre, le sucre vanillé.
Formez un puits au centre, cassez-y les œufs. 

2) Ajoutez le beurre  fondu tiède (pas chaud!), l’eau tiède dans lequel on a fait dissoudre la levure boulangère « briochin » dans le puits avec les œufs ainsi que la crème et le parfum choisi.

3) Mélangez bien le tout avec une cuillère puis avec une spatule jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Couvrez d’un torchon propre et laissez lever une nuit ou du matin jusqu’au soir. Je précise que la pâte est très collante!

4) Le lendemain matin ou le midi, farinez un plan de travail, versez-y la pâte et retravaillez-la quelques minutes avec la main afin d’évacuer le gaz et de la faire retomber. 
Ne la travaillez pas longtemps,  elle risquerait de devenir hyper compacte et plus du tout élastique, 1 minute suffit.

5) Remettez-la dans le saladier, couvrez-la d’un torchon et laissez lever jusqu’au soir.

6) Étalez la pâte sur un plan de travail fariné (très fariné sinon  ça colle!)sur une épaisseur de 2 ou 3 mm, découpez-y les bugnes de la forme et de la taille que vous voulez.
Plongez-les dans l’huile bien chaude jusqu’à ce qu’elles soient dorées. 
Pensez à les retournez à mi-cuisson et faites attention ça dore vite.

7) Déposez-les sur du papier absorbant afin d’absorber l’excédent d’huile, et une fois refroidies, les saupoudrer de sucre glace!

Petites précisions :  j’ai utilisé ma MAP pour réaliser cette recette afin de gagner du temps en profitant de la première levée de la pâte en MAP puis à l’aide d’une corne j’ai mis la pâte dans le bol de mon robot. J’ai  fait tourner le robot une minute juste le temps de dégazer la pâte ensuite j’ai couvert mon bol de film transparent et je l’ai déposé près du radiateur ce qui a accéléré et favorisé la seconde levée de la pâte! 

Je n’ai à aucun moment touché la pâte avec ma main! La pâte étant extrêmement collante!

Pour former les bugnes, toujours avec la corne, j’ai pris un morceau de pâte que j’ai déposé sur mon plan de travail généreusement fariné, saupoudré de farine le dessus et étalé au rouleau puis formé des bugnes! Dès qu’on a fini de frire les bugnes, on reprend un morceau de pâte et ainsi de suite jusqu’à tout cuire!

Régalez-vous!

Tiramisu

tiramisuexp

Bonjour,

aujourd’hui, je partage avec vous ma recette du tiramisu, celle que je fais depuis des années. Elle est rapide à faire puisque j’utilise des boudoirs ou des biscuits à la cuillère du commerce. C’est un de mes desserts préférés!

C’est un Tiramisu à ma façon! Je n’ai pas mis d’alcool mais normalement, il faut mettre un peu d’amaretto ou de rhum dans le café!

Voici  ma recette habituelle mais cette fois-ci, j’ai modifié les quantités (les modifications seront en rouge).

Vous trouverez une autre recette de tiramisu dans ce blog ICI même recette à laquelle j’ai ajouté des framboises.

RECETTE :

Ingrédients :

  • 4 oeufs (3 oeufs)

  •  1 pincée de sel

  • 75 g de sucre en poudre (50 g)

  •  250 g de mascarpone

  •  1 grand bol de café fort (café type nescafé que je fais dissoudre dans l’eau bouillante) non sucré.

  • 1 briquette de crème liquide entière très froide (20 cl) + 2 cuillères à soupe de sucre en poudre ou 2 sachets de sucre vanillé.

  • 1 sachet de crèmfix (facultatif)

  •  du cacao en poudre non sucré type Van Houten

  •  des boudoirs (on peut aussi choisir de mettre  des biscuits à la cuillère)
    (avec cette quantité de crème, j’ai utilisé environ 2 sachets de boudoirs)

Préparation :

– Casser les oeufs en séparant les jaunes des blancs.

– Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, en vous servant du batteur (fouets).

– Ajouter le mascarpone, continuer de fouetter.
– Monter la crème liquide bien froide en chantilly avec le sachet de crèmfix puis le sucre (2 c à s.)

– Rajouter la crème chantilly au mélange précédent (jaune d’oeuf/mascarpone) délicatement.

– Monter les blancs en neige avec la pincée de sel.

– Ajouter les blancs en neige bien fermes au mélange précédent.

On obtient une belle crème qui a du volume.

cremm

– Tremper les boudoirs rapidement, dans le café fort refroidi et les disposer côte à côte dans un plat rectangulaire.
– Etaler la moitié de la crème délicatement sur les boudoirs.

boudd

– Tamiser sur toute la surface du dessus du cacao non sucré.
– Ensuite déposer une deuxième et dernière couche de boudoirs imbibés de café.

bouddd

– Puis étaler la deuxième moitié de crème au mascarpone et chantilly.

bouddddd

– En dernier lieu, tamiser du cacao sur la crème mais on peut attendre le lendemain pour le faire, juste avant de servir).

– Couvrir le plat avec du film étirable et mettre au frais pour plusieurs heures, le mieux est de le préparer la veille pour le lendemain.

Autre suggestion de présentation: on peut présenter le tiramisu dans des coupes individuelles!

Le lendemain, après une nuit passée au frais, la crème est raffermie, aérée, légère et mousseuse.

Régalez-vous!

Harcha ou galette de semoule moelleuse

harchas.PNG

Bonjour,

Ce matin,  je me suis régalée avec une délicieuse harcha ou galette de semoule, très appréciée au Maroc à l’heure du petit déjeuner ou goûter. Cette  harcha est très moelleuse et a un délicieux goût de vanille. J’ai suivi la recette de la charmante @sakina_smouni_ashoka  sur Instagram.

En vérité, cette harcha occupe mes pensées depuis que je l’ai vue chez elle et il était temps que je la réalise à mon tour! J’ai préparé un bon thé à la menthe et absinthe, il aurait fallu quelques belles olives noires et on se serait cru au Maroc.

J’ai juste nappé un peu mes tranches de harcha avec du miel pour la note gourmande sucrée et je peux vous dire que c’est un pur délice, simple et rapide à faire, alors pourquoi s’en priver? Cependant, je trouve que même nature, sans aucune garniture, elle reste vraiment succulent.

Si vous aimez les galettes de semoule ou harchas bien moelleuses, vous serez servis avec cette recette, composée avec des ingrédients simples, sans beurre, juste un peu d’huile pour le sablage. La texture est superbe, le moelleux et le bon goût sont là et elle se tient bien,  du coup il est facile de la couper en deux, si on le souhaite pour la garnir de confiture ou autre.

« On dirait un gâteau! » s’est écriée ma fille, dès la première bouchée. Effectivement, j’ai pensé la même chose en savourant cette harcha. Sa Recette est similaire à celle que j’ai toujours faite pour réaliser des mini harchas mais sans le beurre!

Passons à la recette…

Tout d’abord, préparez tous les ingrédients sur la table. Vous n’aurez besoin que d’un saladier (ou grand bol), d’une spatule et de votre main!

RECETTE :

Ingrédients : * le verre utilisé est le verre connu sous le nom de « kass el « anba » avec dessiné dessus le motif d’une grappe de raisin.

  • 250 g de semoule fine

  • 2 c à s de sucre en poudre

  • 3 c à s d’huile de tournesol

  • un grand verre* de lait

  • un sachet de levure chimique (8 g)

  • un sachet de sucre vanillé

  • un peu de sel

  • un petit morceau de beurre pour badigeonner la poêle

Préparation :

Dans un saladier, verser la semoule, un peu de sel, le sucre et sucre vanillé puis l’huile.

Nos mains sont nos meilleurs outils, donc, à l’aide de nos doigts (une seule main suffit ), sabler la semoule avec l’huile.

Ensuite, ajouter le lait, le sachet de levure.

Mélanger à la main ou avec une spatule afin d’avoir un mélange homogène.

On obtient une pâte très légère.

La laisser reposer 5 minutes. La semoule va absorber le lait, la pâte reste très souple.

Prendre une petite poêle antiadhésive type téfal, la badigeonner avec un peu de beurre.

Saupoudrer le fond de la poêle avec un peu de semoule fine.

Verser la pâte à harcha dans la poêle en vous servant d’une spatule.

L’étaler en la lissant pour former une galette. Couvrir.

Laisser cuire à feu très doux (pour ne pas la brûler) pendant 5 bonnes minutes puis ôter le couvercle.

Saupoudrer le dessus de la harcha avec un peu de semoule fine et laisser cuire encore 5 minutes.

Ensuite, à l’aide d’un couvercle plat ou bien le dos d’un plateau, retourner la harcha et la glisser délicatement dans la poêle pour la laisser cuire sur l’autre face.

Au bout de quelques minutes de cuisson, on peut soulever délicatement la galette, pour voir en-dessous si elle est bien dorée. Si c’est le cas, stopper la cuisson et la servir dans une assiette.

IMPORTANT: La cuire impérativement à feu doux, sinon elle risque de trop brunir ! (Je vous dis ça car j’ai failli brûler la mienne hhihihi)

La servir accompagnée de confiture de votre choix, de miel ou autre.

Cette harcha moelleuse est vraiment délicieuse, si vous la testez, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaires et n’oubliez pas de vous abonner au blog pour suivre mes recettes! Merci et …

Régalez-vous!

Cake au chocolat extra moelleux

cakechoco

Bonsoir,

ce soir, j’enchaîne avec la publication de nouvelles recettes, vous savez combien j’aime tester et découvrir de nouveaux délices et aujourd’hui, en faisant défiler les différents posts sur instagram, je suis tombée sur le joli cake au chocolat de Bibi 🍒 @passion_bibi13 , et ses belles photos du cake moelleux au chocolat m’ont donné très envie de le réaliser à mon tour et régaler ma petite tribu.

Ce cake est extra moelleux et fort en chocolat. Le moelleux est apporté par la crème fraîche, le fromage blanc et le beurre. J’ai intégré dans la pâte des chunks de chocolat noir et sur le dessus, j’ai mis des pépites de chocolat noir!

C’est un gâteau très facile à faire, rapide et il est non seulement joli mais aussi délicieux! Je pense que les photos parlent d’elles-même.

Je le rajoute avec plaisir à ma longue liste de gâteaux au chocolat préférés! Merci Bibi pour ce beau partage.

ccccc

RECETTE :

Ingrédients : 🍒

  • 200 g de farine

  • 1 sachet de levure chimique

  • 130 g de sucre en poudre

  • 60 g de poudre de chocolat non sucré  pour la pâtisserie (j’utilise le « van houtten »)

  • 4 oeufs

  • 1/2 verre à thé de crème liquide (crème entière pour moi)

  • 1/2 verre à thé de fromage blanc (j’ai utilisé un pot de fromage blanc à la vanille sucré)

  • 1/2 verre à thé de beurre fondu

  • 100 g de chocolat noir que j’ai découpé en chunks, gros morceaux

  • quelques pépites de chocolat noir pour le dessus

 

ppe

Préparation :

Dans un saladier, mettre tous les ingrédients secs, farine, levure, chocolat en poudre et sucre. Mélanger.

Faire un puits, y casser les oeufs. Mélanger les oeufs avec un fouet manuel.

Ajouter la crème fraîche, le fromage blanc et le beurre fondu.

Mélanger rapidement la préparation jusqu’à obtenir une belle pâte homogène et plutôt épaisse. (La pâte même crue donne envie d’être mangée tellement elle est belle et prometteuse d’un beau gâteau!)

Découper le chocolat noir en chunks, sur une planche à découper.

Incorporer les morceaux de chocolat noir (chunks) dans la pâte. Mélanger avec une spatule.

Graisser un moule à cake, et le tapisser éventuellement de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage.

Verser la pâte dans un moule à cake et avec la spatule, lisser le dessus. Parsemer des pépites de chocolat.

ppppp

Cuire 35 à 40 minutes à 180°c. Le mieux est de vérifier la cuisson à partir de 35 minutes de cuisson, pas avant! La lame d’un couteau plantée dans la pâte et non dans un morceau de chocolat fondu doit ressortir sèche 🙂

Moi, malheureusement dans mon four je n’ai plus que la fonction chaleur tournante, du coup j’ai cuit mon gâteau à 160 ° et plus longtemps (environ 50 mins)!

pppd

A la sortie du four! Le cake au chocolat est moelleux au toucher!

soplkj

A l’heure du goûter, il fera des heureux !!!

Régalez-vous!

Crêpes mille trous (baghrirs)

100_5937

Bonjour!

Je viens de me rendre compte que ma recette fétiche des crêpes mille trous ou baghrirs ne figurait pas dans ce nouveau blog, alors j’ai déménagé ma recette d’un blog à l’autre!
La réussite des baghrirs est parfois très aléatoire, une même recette peut être une réussite ou un total fiasco mais ce qui est sûr, c’est que c’est la meilleure recette que j’ai pu tester jusqu’à présent et celle que je réussie le mieux.

Si je devais suivre la recette de ma mère, autant vous dire que je les raterai au moins une fois sur deux, vu qu’elle les prépare à l’oeil et sans mixeur, juste avec les doigts et elle évalue la consistance seulement avec le toucher et la vue. Donc je mets aux oubliettes ma recette de grand-mère et je suis celle de Rachida Amhaouache, pour un bon résultat.

Cette recette donne des crêpes aux mille trous, très moelleuses et surtout savoureuses. Les crêpes mille trous se dégustent avec une sauce au beurre et miel, ma préférence et certains les aiment avec de l’huile d’olive et du miel mais mes gourmands les préfèrent tartinées de nutella.

Servies à l’heure du goûter ou bien au petit déjeuner, ces crêpes vous régaleront à coup sûr.

Pour illustrer la recette, j’ai mis plusieurs photos des différentes étapes!


RECETTE :

Ingrédients:

  • 1 bol de semoule fine
  • 1/2 bol de farine
  • 1 c à c de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 bols d’eau tiède
  • 2 c à c de levure boulangère (ou 2 sachets de levure boulangère déshydratée type Briochin)
  • 1 c à c de sucre semoule Préparation:

Dans un récipient, mélanger la semoule, la farine, le sel et la levure chimique.
Dans un mixer ou blender,  verser les 2 bols d’eau tiède, ajouter dessus le mélange semoule/farine, sel et levure chimique ainsi que la levure boulangère qu’on aura fait diluer dans un peu d’eau tiède (prise du bol d’eau) et le sucre

100_6303

Mixer ce mélange.

100_6305

On peut aussi tout mélanger au fouet, à la main puis se servir d’un mixer plongeant.

Il s’agit de mixer au moins 5 minutes jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

Il m’arrive de mixer pendant 3 minutes puis stopper l’appareil et rajouter la levure chimique et terminer de mixer!

Réserver la pâte à baghrirs et laisser lever une heure (pas plus!).

100_6314

Juste avant la cuisson, mélanger délicatement la pâte liquide avec une louche pour l’homogénéiser.

 

100_5932

Verser la quantité d’une petite louche de crème dans une poêle téfal bien chaude.

La poêle doit être une poêle réservée exclusivement pour les crêpes mille trous, il faut impérativement utiliser une poêle qui n’a jamais servi à autre chose, qui n’a jamais été huilée, pour mettre toutes les chances de son côté pour les réussir. Je cache toujours la poêle des baghrirs 🙂 ainsi je la protège des contacts avec l’huile ou autre matière grasse.

Faire cuire la crêpe uniquement sur une seule face, sans la retourner.

Alors au début,il faut mettre feu fort jusqu’à voir tous les petits trous se former…

100_5933

…ensuite on baisse le feu et on laisse la crêpe cuire…

Si vos crêpes sont trop brunes en dessous, il suffit de passer le dessous de la poêle sous un bon jet d’eau froide à chaque crêpe, pour la refroidir!

100_5936

Important: Il ne faut pas empiler les crêpes chaudes, sinon elles colleraient. Il faut les laisser refroidir sur une serviette propre avant de les empiler. 

Servir les crêpes accompagnées d’une sauce beurre/ miel : il suffit de faire fondre du beurre dans une poêle (autre que celle dédiée à la cuisson des bahgrirs!), d’ y ajouter du miel toutes fleurs , un trait d’eau puis on mélange et on passe les crêpes dans cette sauce, sur une face.

Empiler dans une assiette et présenter. Ou bien encore les déguster avec une confiture de votre choix ou uniquement du miel. Mes enfants aiment y étaler le nutella! Tout est permis!

Ces crêpes sont vraiment savoureuses, bien moelleuses. C’est un vrai délice!!!

Régalez-vous!

Marbré extra moelleux

marbré

Bonjour,

je suis ravie de partager avec vous un merveilleux gâteau marbré, simple à faire et surtout excellent!

Je pense que c’est le meilleur gâteau marbré réalisé jusqu’à aujourd’hui, il détrône mes marbrés précédents car j’en ai testé des recettes mais celle-ci est de loin la meilleure.

Dès que je l’ai vu chez Lydia, dans son compte instagram, j’ai été d’emblée séduite par ce beau gâteau et son moelleux incomparable! Il est parfait pour le goûter ou même au petit déjeuner!

Lydia ne tarit pas d’éloges quand elle nous le décrit et à juste titre. Ce gâteau marbré est délicieux et il vous plaira, j’en suis certaine! Ce gâteau d’enfance, a toujours remporté un grand succès auprès de tous ceux qui l’ont goûté, d’après Lydia et de savoir que c’est une recette familiale m’a aussi motivé à le réaliser à mon tour!

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’y ai goûté! Une belle surprise je dois bien l’avouer, ce marbré est ultra moelleux avec une belle texture humide et très goûtu. Je vais garder cette recette précieusement pour la refaire toutes les fois où je voudrai un délicieux gâteau marbré bien moelleux!

Voici ci-dessus un copié/ collé de la recette  de Lydia, vous trouverez d’avantage d’astuces et de précisions afin de bien le réussir ICI dans son merveilleux blog, qui m’a également conquis, par ses délicieuses recettes mises en exergue à travers de belles photographies!

Pour la petite anecdote: Bien que j’aie j’ai largement beurré et fariné mon moule, mon marbré est resté collé au fond et au moment du démoulage, j’ai abîmé mon marbré ;)) et du coup, la partie qui devait être au dessus, s’est retrouvée en bas! Je voulais que la partie chocolatée, arrondie, soit au dessus mais bon, en pâtisserie, on est jamais à l’abri de mauvaises surprises de dernière minute! Ceci dit, et c’est le plus important, le marbré a fait l’unanimité chez moi et mes gourmands se sont resservis, tellement il est délicieux. La prochaine fois, je mettrai du papier sulfurisé au fond du moule, et je patienterai quelques minutes avant de le démouler car, sous la pression de ma fille impatiente d’y goûter, je me suis empressée de le démouler dès la sortie du four 🙂

J’ai été vraiment conquise par ce marbré à la texture exceptionnelle, allez à vos tabliers, courez le tester, vous m’en direz des nouvelles!!!

part

RECETTE :

Ingrédients :

(En rouge mes remarques personnelles)

  • 4 œufs (Séparez les blancs des jaunes)

  • 160 gr de beurre et de margarine un peu fondus, il doit rester des morceaux non fondus (Je met 50/50)

  • 200 gr de sucre (Moins si vous voulez mais la texture sera plus la même)

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 240 gr de farine

  • 1 sachet de levure chimique

  • 90 ml de lait

  • 90 ml d’eau

  • 3 grosses cuillères à soupe de cacao amer et un filet d’eau, selon le pouvoir en cacao que vous voulez

Préparation :

  • Préchauffez votre four à 175° pour moi, et préparez tous vos ingrédients préalablement pesés. Dans la cuve de votre robot battre les blancs en neige, et réservez les de coté. (j’ai ajouté un sachet de sucre vanillé)
  • Dans la même cuve, mettez le beurre, les jaunes d’œufs et les sucres et à l’aide de la feuille, battre à vitesse moyenne, jusqu’à obtention d’une crème lisse, homogène et aérienne. C’est ici que vous pouvez vous défouler de battre le mélange.
  • Ajoutez le lait, l’eau et petit à petit la farine et la levure chimique tout en continuant de mélanger en vitesse 1, donc lentement pour pas trop battre l’appareil.
  • Une fois prête, ajoutez les blancs en neige et à la feuille au robot, les incorporer. Arrêtez, dès que vous voyez plus de trace. Graissez un moule à cake ou à bunt cake comme moi. Ici, il fait 24 cm. (J’ai utilisé un moule à savarin) 
  • Versez -la pâte nature et gardez en un peu pour mettre le cacao amer. Mettez le cacao amer dans la pâte restante et ajoutez quelques cuillères à soupe d’eau, mélangez bien.
  • Versez-la sur le dessus de la pâte nature et faites l’effet marbré à l’aide d’une fourchette. Lissez la surface de la pâte avec le dos d’une cuillère à soupe trempée dans de l’eau très froide, passez-la plusieurs fois dans l’eau et lisser. ASTUCE POUR NE PAS AVOIR UNE CROÛTE TOUTE DURE.
  • Enfournez aussitôt, on surveille l’étape de la cuisson à partir de 40 minutes, la lame doit ressortir sèche avec des traces d’humidité. Attention de ne pas trop le cuire, dès 40 minutes, s’il est cuit sortez-le sinon votre marbré perdra en moelleux!
  • À la sortie du four, démoulez délicatement sur une grille et emballez le dessus de papier aluminium protégé de papier sulfurisé. Fermez bien et le placer dans un grand sac course de congélation ou autre grand sac alimentaire, fermez le et laissez le refroidir complètement à l’intérieur. (comme mon gâteau a subi quelques dommages au moment du démoulage :)) , j’ai omis cette étape de le couvrir avec le papier sulfurisé, le papier alu et le sac plastique et il était tout de même excellent avec une texture parfaite!)
  • Sortez-le une fois que vous allez goûter, pour nous, un voile de sucre glace. Vous m’en direz des nouvelles. Vous n’êtes pas obligés de faire cette étape, comme moi, mais avec toutes mes expériences, sur comment avoir la mie parfaite, testez cette recette ainsi et faites votre choix.

Ce gâteau marbré fera désormais partie de mes meilleurs gâteaux de base et je le recommande vivement!

Régalez-vous!

Couronne briochée à la crème pâtissière et aux pépites de chocolat

 

20190121_194820.png

Bonsoir,

j’ai le plaisir de partager avec vous une délicieuse recette de la fameuse brioche que l’on appelle « le chinois », une recette testée maintes fois et approuvée.

Je me suis servie de cette recette pour faire une couronne briochée à la crème pâtissière et aux pépites de chocolat. Donc au lieu de la cuire dans un moule rond pour obtenir un chinois, j’ai posé directement mes escargots de pâte sur une plaque du four en les faisant se chevaucher.

Cette couronne briochée est absolument délicieuse, moelleuse et bien dodue, elle fera le bonheur de tous au moment du goûter.

L’hiver, je préfère utiliser ma machine à pains pratique quand il s’agit de faire lever la pâte mais bien entendu cette recette peut être réalisée dans un robot ou même à la main, il suffit juste de bien pétrir la pâte pour obtenir une jolie brioche.

RECETTE :

Ingrédients :

  • 100 g de lait

  • 100 g de beurre ramolli

  • 2 œufs battus à la fourchette

  • 400 g de farine T55

  • 50 g de sucre en poudre

  • ½ c à c de sel

  • 1 sachet de levure boulangère spécial  machine à pains (MAP) (billes très fines)

  • 350 ml de crème pâtissière (voir recette ICI ou bien utiliser un sachet préparation crème)

  • Des pépites de chocolat noir

Préparation :

Dans la cuve de la MAP (machine à pain), mettre le lait, le sucre,  le beurre en morceaux, les œufs et la farine.

Dans un coin, mettre le sel et faire un puit dans la farine et y déposer la levure.

Mettre en route la MAP sur programme pétrissage « pâte levée ».

  • Une fois la pâte levée, la sortir de la cuve, la dégazer et l’étaler en un grand rectangle.

  • Etaler dessus la crème pâtissière

  • Ajouter ensuite les pépites de chocolat

  • Rouler pour former un long boudin

  • Couper en morceaux

  • Faire se chevaucher les escargots de pâte en formant une couronne

  • Laisser doubler de volume (environ 1 heure)

20190121_194601.png

  • Badigeonner la couronne d’un mélange  jaune d’œuf battu/lait

  • Enfourner à 180 °c environ 25 minutes.

  • Badigeonner la couronne briochée avec un mélange chauffé d’ une c à s de sucre + un peu d’eau pour lui donner du brillant!

Et régalez-vous!

Moelleux au chocolat

chocogato

Bonjour,

j’ignore si j’ai déjà partagé avec vous la recette de ce délicieux moelleux au chocolat dans ce nouveau blog mais je vous mets la recette quand même; testez-le, vous m’en direz des nouvelles!

Il est simple et rapide à faire pour un beau résultat. En effet avec cette recette, on obtient un beau gâteau, généreux, riche en chocolat et vraiment délicieux! La garniture à la crème pâtissière rajoute du moelleux et une touche crémeuse irrésistible. Recouvert de noix de coco, il fait un beau gâteau, une fois découpé en tranches.

Je le réalise depuis de nombreuses années et à chaque fois il remporte un franc succès. La première fois que je l’ai découvert, j’avais 20 ans 🙂 , le bel âge! La recette me vient d’une amie de fac, qui vit dans l’île de la Réunion, elle nous l’avait servi en dessert, après un copieux repas typiquement réunionnais, je m’en souviens encore, tellement c’était délicieux, si si je vous assure!! On avait mangé en entrée une belle salade composée assaisonnée avec une vinaigrette aigre douce dans laquelle il y avait entre autres un peu de carottes râpées et du persil  (cette vinaigrette m’avait fasciné tellement elle était exquise), en plat principal un savoureux cari de boeuf avec des pommes de terre et du bon riz et en dessert ce superbe gâteau au chocolat très très moelleux! Bien entendu, j’étais repartie avec la recette et j’ai réalisé ce gâteau à toutes les occasions et toutes les fois où je voulais un bon gâteau bien moelleux!

C’est incroyable comme notre mémoire est sélective, il y a des moments du passé qui restent à jamais gravés dans notre mémoire tandis que d’autres souvenirs s’effacent sans laisser de traces ou simplement de vagues bribes d’un passé bien révolu…jusqu’à s’éteindre un jour.

C’est un peu avec nostalgie que je vous présente ce gâteau qui, bien au-delà du fait qu’il ne soit finalement qu’un simple moelleux au chocolat parmi tant d’autres, il est cependant, pour moi, porteur d’une dimension sentimentale et je garde précieusement sa recette dans mes carnets de recettes et dans mon blog!

Peut- être que ce moelleux au chocolat deviendra votre moelleux au chocolat préféré?!  🙂 …

RECETTE :

Ingrédients :

  • 300 g de chocolat à cuire (chocolat pour la pâtisserie)

  • 1/2 verre de lait

  • 150 g de sucre en poudre

  • 4 oeufs

  • 150 g de farine

  • 75 g de beurre

  • 1/2 sachet de levure(moi j’ai toujours mis 1 sachet)

  • 3 cuillères à soupe de rhum (que j’ai remplacé par du café et parfois par du lait)

garniture :

  • de la crème pâtissière(pour 1/2 litre de lait)

  • de la poudre chocolatée pour boisson instantanée type Nesquik ou bien une tablette de chocolat noir de 100 g. (Il m’est arrivé de mettre du café soluble pour changer)

  • de la noix de coco râpée

Préparation :

Dans une terrine, fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux (vous pouvez utiliser votre batteur ou robot!).

Dans une casserole, faites fondre, à feux doux, le chocolat cassé en petits morceaux dans le lait en remuant constamment avec une cuillère en bois, puis ajoutez le beurre coupé en cubes et mélangez.
Incorporez aux oeufs en fouettant vigoureusement. Parfumez avec le rhum ou autre parfum.

Ajoutez alors la levure et la farine en pluie et mélangez avec une cuillère en bois pour obtenir une pâte bien lisse.

Versez dans un moule à manqué de 24 à 25 cm de diam. beurré (en plus de le beurrer, j’aime placer au fond du moule un rond de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage) et placer 35 minutes au four à 180°c. La lame du couteau planté au milieu du gâteau doit ressortir sèche!

Laissez refroidir le gâteau légèrement, renversez-le sur une grille.

Une fois refroidi, posez-le dans une assiette de service, en faisant en sorte que le bas du gâteau se retrouve sur le dessus, car c’est la surface la plus lisse et votre gâteau sera ainsi plus joli.

Pendant la cuisson du gâteau, préparez une crème pâtissière avec un demi litre de lait en suivant les indications portées sur le paquet (le sachet de crème pâtissière instantanée du commerce fera très bien l’affaire!).

Si toutefois, vous préférez utiliser une crème pâtissière faite maison, alors je vous propose une délicieuse recette de crème que j’avais filmée en vidéo dans ma chaîne youtube « Toute la cuisine que j’aime ».

Selon la hauteur du gâteau, coupez le moelleux au chocolat en deux ou trois parts égales puis garnissez-le de crème pâtissière chocolatée (à laquelle vous aurez ajouté 3 bonnes cuillères à soupe de Nesquik ou bien 100 g de chocolat à croquer noir).

Reconstituez le gâteau, couvrez-le entièrement (haut et pourtours) de crème pâtissière au chocolat et pour finir parsemez de la noix de coco partout sur le dessus et les bords du gâteau.

Il est encore meilleur le lendemain, quand la crème a bien imbibé les tranches et le tout forme un gâteau au chocolat extra moelleux!

Si vous le testez, donnez vie à ce blog, en venant me donner votre avis, ici en commentaires! Je sais que vous préférez me laisser votre avis sur instagram  via instagram direct mais vu que les recettes sont postées dans le blog, je pense qu’il est préférable que votre avis apparaisse ici et cela pourrait aider d’autres personnes! Merci et surtout…

régalez-vous!

Brioche des rois

20190103_193709

Bonjour,

tout d’abord je tiens à vous souhaiter une très bonne année 2019!!! La brioche des rois est traditionnellement consommée à l’occasion de l’épiphanie et durant le mois de janvier en France.

Voici ma première brioche de l’année, très moelleuse, bien parfumée à l’eau de fleur d’oranger, un arôme que j’aime tout particulièrement dans les brioches mais aussi aux zestes d’agrumes qui la parfument à merveille et lui donne un goût exquis! J’ai utilisé ma machine à pains ou MAP que j’utilise beaucoup en hiver car elle permet une belle poussée de la pâte, et le pétrissage est parfait. Bien que la fonction levée de pâte de ma MAP soit efficace, il a tout de même fallu que j’attende de nombreuses heures pour que la pâte triple de volume! Je vous avoue qu’à un moment donné, j’avais même oublié qu’elle poussait gentiment mais sûrement dans la MAP, c’est vous dire combien l’attente était longue mais cela en valait la peine! Cette brioche des rois, que je réalise chaque année est pour moi une valeur sûre, elle est facile à faire pour un résultat tout à fait convenable tant au goût qu’à l’aspect, la brioche, gonfle beaucoup et elle présente une belle mie, filante par endroit. Pendant la cuisson, nous nous régalons déjà avec le doux parfum envoûtant de la brioche qui cuit et cela nous fait penser inévitablement à ces souvenirs, d’un passage aux abords d’une boulangerie. Nul besoin de vous dire que cette brioche, aussitôt cuite a réuni tous mes gourmands qui se sont servis et resservis tellement elle est délicieuse, et surtout le jour même, quand elle est encore toute tendre, moelleuse!

J’ai volontairement omis de mettre des fruits confits car mes enfants n’en sont pas friands alors plutôt que de les voir trier à chaque bouchée, j’ai préféré la faire sans et elle n’en est pas moins bonne mais ceci dit, on peut selon ses envies ajouter des écorces d’oranges confites ou un mélange de fruits confits, c’est un plus pour davantage de gourmandise! De même que pour obtenir une belle couronne ou royaume ou coque des rois provençale, on peut décorer le dessus avec de beaux fruits confits comme ici !

J’ai donc réalisé cette recette dans ma machine à pains mais vous pouvez aisément utiliser votre robot en comptant une bonne vingtaine de minutes pour le pétrissage et n’ajoutez le beurre qu’une fois le pâton formé et pétri pendant au moins une dizaine de minutes!

20190103_193736

RECETTE :

(si mes souvenirs sont bons, il me semble que cette recette vient de Anne du blog « Papilles et pupilles »mais je n’en suis pas sûre !)

Ingrédients:

  • 85 ml de lait (moi je n’en mets que 80 ml !)

  • 2 c à s d’eau de fleur d’oranger

  • 2 oeufs moyens battus en omelette avec une fourchette (en prélever 2 c à s qu’on garde dans le frigo pour la dorure)

  • 80 g de sucre en poudre

  • 1 c à c de sel

  • 350 g de farine t 45

  • 1 sachet de levure boulangère type « briochin » ou autre levure boulangère à billes fines « spécial brioche »

  • zeste d’une orange non traitée et zeste d’un citron non traité

  • 70 g de beurre coupé en petits morceaux

  • du sucre en grains ou sucre perlé pour la déco

  • des fruits confits si vous voulez, à rajouter en fin de pétrissage ou bien à incorporer au moment dégazer la pâte après la première poussée.

20190103_193542.png

Préparation:

Dans la cuve de la MAP, mettez tous les ingrédients en suivant l’ordre indiqué dans la liste des ingrédients sauf le beurre qu’on rajoute qu’une fois le pâton formé.

Lancez le programme « pâte » (fonction « pâte levée » numéro 11 pour ma part).

Quand le pâton est formé, ajouter le beurre, après quelques minutes de pétrissage et avant que le programme s’arrête.

Lorsque le programme « pâte » est terminé, il y a généralement la phase levée de la pâte.

Ne sortir la pâte de la cuve qu’une fois qu’elle a bien gonflé, triplé de volume. La dégazer et former une boule de pâte puis la façonner de manière à avoir un trou au milieu qu’on élargit comme sur la photo ci-dessus. La pâte est légèrement collante aux doigts mais ça n’est pas gênant, si toutefois cela vous gêne, vous pouvez ou bien fariner légèrement vos doigts ou les huiler.

Il faut bien élargir le trou sinon quand la pâte va gonfler puis cuire, il sera inexistant! Il est possible de poser un petit cercle huilé au milieu mais ça n’est pas nécessaire si vous agrandissez bien le milieu de la couronne!

20190103_193614.png

Laisser lever à nouveau  une heure au minimum, dans un endroit sec et chaud, la couronne doit tripler de volume comme sur la photo ci-dessus! L’hiver, pour accélérer la poussée de la pâte il est possible voire recommandé de chauffer son four, l’éteindre et y déposer la brioche afin de gagner du temps. Ainsi elle poussera plus vite!

20190103_193640.png

Une fois la couronne levée, la badigeonner avec un pinceau trempé dans le petit ramequin d’oeuf réservé au début de la recette.  Parfois je rajoute un peu de lait sur l’oeuf mélangé pour une belle dorure! Parsemer de sucre perlé puis enfourner, four à 180°c pendant 15 à 20 minutes, le temps que la brioche soit joliment dorée.

J’ai utilisé la fonction chaleur tournante de mon four à 150°c.

20190103_193805

Si vous voulez décorer votre couronne briochée avec des fruits confits, faites le après la cuisson de celle-ci!

Régalez-vous!