Nouilles sautées au poulet

Bonsoir🌼

Vous aimez la cuisine asiatique? Alors voici une délicieuse recette de nouilles sautées au poulet et légumes avec principalement des carottes et du chou pak choï 🍜 Dans ce plat, les nouilles sont moelleuses, la viande très tendre et les légumes un peu croquants, j’aime beaucoup! Si vous aimez la cuisine asiatique, ce plat de la cuisine chinoise vous plaira à coup sûr. C’est une bonne idée de repas pour varier les menus et se régaler. C’est un plat facile et rapide à faire si en amont tous les ingrédients sont préparés, découpés dans les règles de l’art et les différentes sauces prêtes, à portée de main…ensuite il suffit d’enchaîner et servir chaud pour un régal assuré. Dans cette recette , il est possible de varier la garniture en rajoutant des oignons, des poivrons et remplacer le chou pak choï par du brocoli.

RECETTE

(Pour 4 personnes)

Ingrédients :

  • 300 g de nouilles asiatiques aux oeufs (ou de spaghetti)
  • 250 g de blancs de poulet
  • 2 petites carottes
  • 2 gousses d’ail
  • 15 g de gingembre frais (en rhizome)
  • 2 bottes de pak choï (ou brocoli)
  • 60 ml de bouillon de volaille (ou de l’eau)
  • 15 ml sauce soja
  • 2 c à s de sauce d’huître (qu’on peut remplacer par 1 c à s de sauce soja + 2 c à c de sucre)
  • 1 c à c d’huile de sésame
  • 1 c à c de maïzena (ou farine de blé)

Préparation :

  • Retirer la base du chou et le couper grossièrement jusqu’à la base des feuilles puis on coupe les feuilles en deux.
  • Retirer les extrémités des carottes et les peler avec un économe. Pour la couper en julienne, couper la carotte en deux. Puis couper une petite tranche qu’on laisse de côté. Déposer le côté plat sur la planche puis la couper en tranches de 1 à 3 millimètres. Superposer deux à trois tranches de carottes et les couper dans le sens de la longueur pour avoir des juliennes de carottes.
  • Peler et dégermer l’ail. Le hacher et l’émincer le plus finement possible.
  • Peler le gingembre avec une cuillère à café. Découper en tranches qu’on empile puis les couper en julienne. Ensuite l’émincer finement.
  • Couper l’escalope de poulet en fines tranches.
  • Mélanger le bouillon de volaille avec la maïzena. Ajouter la sauce de soja, 2 c à s de sauce huître et 1 c à c d’huile de sésame. Mélanger.
  • Cuire les nouilles asiatiques selon l’indication portée sur le paquet, elles doivent être « al dente ».
  • Dans un wok ou une sauteuse profonde, verser 3 c à soupe d’huile neutre (huile de tournesol), y faire revenir l’ail et le gingembre jusqu’à obtenir une jolie couleur dorée.
  • Ajouter ensuite les morceaux de poulet. Remuer le tout.
  • Quand les morceaux de poulet sont à moitié saisis, ajouter les carottes et la base du pak choï. Mélanger. Au bout de 2 à 3 minutes, ajouter les feuilles du chou.
  • Quand les légumes sont saisis, on baisse le feu à feu moyen et on ajoute les nouilles égouttées. On mélange le tout. Mélanger à nouveau la sauce pour éviter que la maïzena reste au fond du bol et on l’incorpore au plat. Mélanger le tout jusqu’à ce que la sauce épaississe.
  • Lorsque les nouilles sont bien imprégnées de sauce, éteindre le feu et continuer à remuer le tout jusqu’à ce que les nouilles aient bien absorbé toute la sauce.
  • Pour apporter une belle couleur à ce plat, ajouter une cuillère à café de sauce de soja concentrée pour obtenir des nouilles un peu plus brunes et appétissantes.
  • Régalez-vous!

source de la recette : « Chez mama Ly , youtube ».

La Tortilla espagnole

Bonjour,

l’Espagne s’invite à notre table avec cette savoureuse tortilla aux pommes de terre, fondante en bouche, goûtue et tellement irrésistible. Sa composition est des plus simples, dans la tortilla de base nous avons besoin de pommes de terre ainsi que d’oignon, les deux légumes cuits dans un bain d’huile d’olive et des oeufs pour une tortilla espagnole exquise! Il est possible d’y ajouter des poivrons de couleur, c’est une variante et il y en d’autres mais aujourd’hui je partage avec la vraie tortilla espagnole, la recette de base. Il est important de cuire les pommes de terre ainsi que les lamelles d’oignon dans un bain d’huile d’olive et c’est ce qui fait toute la différence! Ainsi cuites, légèrement frites, les pommes de terre sont extra moelleuses, gouteuses, parfumées et la tortilla est fondante en bouche. La quantité d’huile d’olive utilisée peut vous sembler démesurée mais elle est indispensable pour obtenir une tortilla digne de ce nom. Elle parfume à merveille les pommes de terre et apporte du moelleux, du fondant et du goût. L’huile qui vous restera pourra être réutilisée ultérieurement dans d’autres préparations ou bien pour une prochaine tortilla. Il suffit de la conserver dans un bocal. Esta tortilla es deliciosa👌Je vous assure que c’est un pur délice. Elle est parfaite pour un repas du soir accompagnée d’une salade verte ou pour calmer une petite faim à tout moment de la journée. C’est une recette à garder sous la main ou en tête pour la préparer l’été et l’emporter avec vous à la plage ou pour un pique nique. Elle vous régalera également à l’heure de l’apéritif ou apéritif dînatoire, découpée en petits carrés que l’on présentera avec des piques en bois ou pour compléter un brunch. Vous pouvez découper vos pommes de terre en petits cubes si vous préférez et hacher l’oignon. Si vous avez des petites pommes de terre vous pouvez les couper en rondelles. Ici j’ai utilisé de très grosses pommes de terre (achetées en Espagne d’ailleurs 🙂 ) et j’ai coupé les pommes de terre en deux dans la longueur pour avoir des demi rondelles. Le choix de la poêle est primordial, ne faites surtout pas l’impasse sur le choix de la poêle qui doit être impérativement à revêtement anti adhésif pour éviter que la tortilla n’accroche pas sinon vous aurez du mal à la retourner. Elle sera mangeable mais certainement pas présentable. Ici j’ai utilisé une poêle profonde de 28 cm de diamètre mais vous pouvez en prendre une de diamètre plus petit si vous voulez une belle tortilla bien épaisse. Prévoir également un grand couvercle (plus grand que la poêle en question) si possible plat. Il vous servira à retourner votre tortilla pour la cuire sur l’autre face.

RECETTE

Ingrédients :

  • 900 g à 1 kg (ici 1 kg) de pommes de terre
  • 1 oignon pelé
  • 400 ml d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • 9 oeufs calibre « moyen »

Préparation :

  • Commencer par éplucher les pommes de terre avec un économe. Les tremper au fur et à mesure dans de l’eau. Les laver et les égoutter. Les poser sur un torchon propre.
  • Eplucher l’oignon. Le rincer.
  • Sur une planche à découper, couper les pommes de terre dans la longueur si elles sont trop grosses. Couper des rondelles ou demi rondelles bien régulières, selon l’épaisseur de la pomme de terre (il est possible de se servir d’une mandoline). Les mettre au fur et à mesure dans un saladier.
  • Couper l’oignon en lamelles fines. L’ajouter aux pommes de terre.
  • Saler (un peu car on salera également les oeufs) ces légumes.
  • Verser l’huile d’olive dans une poêle profonde à revêtement anti adhésif (qui ne colle pas!) . Chauffer sans arriver au point de fumée. Ajouter les légumes doucement. Pour éviter de vous brûler, servez-vous d’une grande cuillère écumoire.
  • laisser cuire les pommes de terre à feu vif en retournant souvent et délicatement les pommes de terre avec la cuillère écumoire. Les pommes de terre sont cuites lorsqu’elles deviennent moelleuses et se coupent si on appuie dessus avec la cuillère. Certaines rondelles seront légèrement dorées, c’est aussi le signe que l’ensemble est cuit. Vous pouvez aussi les piquer avec la lame d’un couteau pour savoir s’il est temps de stopper la cuisson.
  • Les sortir avec l’aide de la cuillère écumoire tout en les égouttant. Les déposer dans le saladier qui les contenait au départ.
  • Dans un autre saladier ou grand bol, casser les oeufs. Attention, il est important de ne pas les casser tous directement dans le saladier au cas où il y en aurait un de pourri, ce qui vous obligerait à tout jeter. Le mieux est de prendre un petit bol où on on cassera les oeufs un après l’autre en vérifiant à chaque fois sa fraîcheur avant de le transvaser dans le grand bol. Cette précaution est d’ailleurs d’usage à chaque fois qu’il est question d’introduire des oeufs dans une préparation. Saler et poivrer la préparation. Battre les oeufs au fouet manuel pour bien les mélanger.
  • Ensuite plonger les pommes de terre et oignon cuits. Mélanger délicatement.
  • Vider toute l’huile contenue dans la poêle et mettez-la dans un bocal ou autre. Prélever 4 cuillères à soupe de cette huile et la verser dans cette même poêle. Chauffer.
  • A l’aide d’une spatule, verser la préparation pommes de terre/oeufs dans la poêle. Avec la spatule tasser les pommes de terre, égaliser la surface et les bords. Couvrir et laisser cuire environ 5 minutes à feu doux.
  • Au bout de ce temps, vérifier que les bords sont bien décoller de la poêle en faisant glisser une spatule en silicone sur tout le pourtour de la tortilla. Retourner votre tortilla en vous servant du grand couvercle. Il suffit de poser le couvercle sur la poêle et de le maintenir bien posé sur la poêle et d’un geste preste, retourner la tortilla. Retournez-la au-dessus du grand saladier qui contenait la préparation, ainsi si la tortilla devait baver, elle ne salirait pas votre gazinière ou poste de cuisson.
  • glisser la tortilla dans la poêle. A l’aide de la spatule, lisser les bords pour avoir une belle bordure, un beau arrondi. Couvrir et laisser cuire environ 4 minutes toujours à feu doux.
  • Servir et …

régalez-vous!

Gâteau d’automne aux pommes

Bonjour,

Pour ce gâteau aux pommes, j’ai choisi comme variété la fuji 🍎 dont la chair est fine, tendre et croquante. Elle est très sucrée et se prête bien à ce gâteau aux pommes 🍎…C’est un gâteau que je fais depuis des années, vous pouvez le retrouver ici dans mon ancien blog (avec moins de pommes). C’est un gâteau moelleux, avec une texture humide et fondante en bouche car très riche en fruits. Son goût est exquis. J’ai aromatisé ma pâte avec du zest de citron qui allié à celui de la cannelle et de la vanille la parfume à merveille. Il est facile et rapide à faire, le plus long étant de peler les pommes et les évider mais si vous avez le matériel approprié c’est un jeu d’enfant ! 🍎Il est moelleux, riche en fruits et très très goûteux… excellent ! 🍎Je vous mettrai la recette et vous invite à le réaliser, vous m’en direz des nouvelles. Je me suis amusée à le décorer car l’aspect visuel est tout aussi important que le goût, ce gâteau est une invitation à la gourmandise. J’ai ajouté des amandes effilées sur le dessus pour apporter du croquant et l’embellir.

RECETTE

Ingrédients :

  • 3 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 bonne cuillère à soupe de beurre très mou (25 g)
  • 1/2 verre d’huile de tournesol (mon verre est de contenance= 150 ml)
  • 200 g de farine
  • un sachet de levure chimique de 11 g
  • un verre de lait (le même verre utilisé pour l’huile)
  • Le zest d’un demi citron jaune non traité
  • un bouchon de vanille liquide
  • une pincée de cannelle
  • des pommes (ici 1 kg de pommes coupées en petits dés pour mélanger avec la pâte)

Décoration :

  • 3 petites pommes de coouleur (petit calibre) pour réaliser les petites roses. Garder la peau et choisir une pomme rouge et une jaune, ça fera joli en intercalent les couleurs pour former les roses.
  • des amandes effilées

Préparation :

  • Dans un saladier mélanger au fouet manuel (ou fouets du batteur électrique) les oeufs ainsi que le sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse.
  • Incorporer le beurre ramolli (voire fondu) ainsi que l’huile. Bien mélanger.
  • Ajouter la farine et la levure tamisées
  • Incorporer le verre de lait ainsi que le zest de citron, l’extrait de vanille liquide et la cannelle qui vont parfumer à merveille ce gâteau.
  • Peler les pommes, les évider et les détailler en petits morceaux. Les incorporer dans la pâte au fur et à mesure en les recouvrant à chaque fois de pâte que pour éviter que les dés de pommes ne noircissent. Mélanger délicatement pour bien enrober toutes les pommes avec la pâte.
  • Beurrer ou huiler un moule de 24 à 25 cm de diam. (j’ai utilisé un moule à fond amovible de 25, 5 cm de diam). Tapisser le fond de papier sulfurisé (ça évitera que la pâte liquide ne s’échappe si le moule n’est pas étanche et aussi pour faciliter le démoulage du gâteau une fois cuit).
  • Préparer les roses avec des lamelles de pommes: laver (ne pas peler!) et évider 2 à 3 petites pommes (les miennes sont vraiment petites), les peler et les couper en deux dans le sens de la hauteur puis sur une planche à découper poser la moitié de pomme à plat. La détailler en lamelles fines (supprimer les petites lamelles des extrémités de la pomme). Faire de même pour toutes les pommes. Poser les lamelles de pommes au fur et à mesure dans un bol allant au micro ondes. Ajouter le sucre et un peu de jus de citron. Mélanger. Les cuire environ 6 à 7 minutes ou jusqu’à ce que les tranches fines de pommes se ramollissent.
  • Sur la planche à découper, faire se chevaucher 7 lamelles de pommes (comme sur la photo). Rouler en commençant par votre gauche et poser debout le petit rouleau pour former une petite rose. Les mettre de côté sur une petite assiette jusqu’à en former 9.
  • Verser la pâtes riche en fruits dans le moule et décorer avec les petites roses.
  • Parsemer sur le dessus, tout autour des roses des amandes effilées.
  • Enfourner dans un four à 180°C, jusqu’à ce que le gâteau soit cuit (la lame du couteau doit ressortir sans pâte crue, humide mais pas pâteuse) et que le dessus soit joliment doré.

Ce gâteau très riche en fruits est un régal ! Il est parfait pour un goûter ou même présenté en dessert pour finir en beauté un repas en famille. S’il vous en reste, je vous conseille de le couvrir d’un film transparent et de le conserver dans le réfrigérateur.

Régalez-vous!

Pâtes crémeuses au thon et tomates séchées

Bonjour,

vous recherchez une recette délicieuse et rapide à faire, quoi de mieux qu’un bon plat de pâtes pour régaler toute la maisonnée! C’est une recette totalement improvisée, simple et efficace. Toute recette même improvisée, est forcément née d’une inspiration, que ce soit dans les livres de recettes, ou la cuisine de nos mamans ou bien en parcourant le net; la source d’inspiration de ma recette c’est mon dernier bocal de tomates séchées qui n’attendait que d’être cuisiné…

RECETTE

Ingrédients :

  • 500 g de pâtes « tortiglioni » ou autres pâtes comme les « penne rigate »
  • 1 oignon haché
  • 2 gousses d’ail râpées
  • 2 boîtes de thon nature (la boîte=140 g) non égoutté
  • des tomates séchées (ma recette de tomates séchées à l’huile)
  • sel (peu) et poivre
  • 1 c à c de paprika
  • un peu d’origan et de basilic séchés
  • 1 pot de crème fraîche épaisse (50 cl)
  • huile d’olive
  • 100 g de fromage râpé

Préparation :

  • Commencer par cuire vos pâtes en suivant les indications portées sur le paquet.
  • Pendant que les pâtes cuisent… dans une grande sauteuse, verser un petit filet d’huile d’olive, chauffer et y faire revenir l’oignon haché.
  • Laisser suer l’oignon puis ajouter l’ail râpé. Faire revenir.
  • A jouter les tomates séchées (quantité selon son envie) coupées en petits morceaux.
  • Ensuite ajouter la crème ainsi que les deux boîtes de thon avec leur eau.
  • Saler en ayant la main légère avec le sel quitte à saler un peu plus en fin de cuisson si besoin. Poivrer.
  • Parfumer la préparation avec un peu d’origan et de basilic séchés.
  • Incorporer le fromage râpé. Mélanger.
  • Ajouter les pâtes cuites. Mélanger délicatement.
  • Servir chaud et régalez-vous !

Tarte alsacienne aux pommes

Bonsoir, comme promis voici la recette de ma tarte alsacienne aux pommes. J’ai réalisé deux tartes aux pommes 🍏🍎🍏🍎 une tarte avec des pommes « golden » et une avec des pommes rouges, la « red delicious », même recette, même fonds de pâte sucrée, croustillante et très goûteuse, avec l’ajout d’amandes et une pincée de cannelle dans la pâte …la première🍎,je l’ai lustrée avec un nappage gélifiant pour le plaisir des yeux et la seconde, je me suis contentée de la saupoudrer de sucre glace 🍏. La tarte alsacienne est vraiment succulente avec cet appareil de crème et d’oeuf parfumé à la vanille qu’on ajoute sur les pommes. On retrouve une texture de flan, les pommes sont fondantes et la pâte exquise. C’est une bonne idée de dessert, une recette de saison !

RECETTE

Ingrédients :

  • Une pâte sucrée (recette plus bas) ou une pâte brisée ou feuilletée du commerce.
  • 600 g de pommes ( Reinettes, Booskop ou golden)
  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 oeufs entiers
  • 50 g de sucre en poudre
  • 10 cl de lait
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • un bouchon de vanille liquide

Décoration :

  • du sucre glace
  • 1 sachet de nappage gélifiant pour tartes
  • sucre cassonade pour saupoudrer sur les lamelles de pommes
RECETTE de la pâte sucrée :

Ingrédients :

  • 200 g de farine T55
  • 100 g de beurre froid
  • 50 g de sucre glace
  • 25 g de poudre d’amandes
  • 2 g de sel fin
  • 1 oeuf entier (40 g)
  • 1 g de cannelle en poudre

Préparation de la pâte :

  • Mettre les poudres (farine, sucre, sel, amandes, cannelle) ensemble dans la cuve du batteur équipé de la feuille (batteur plat, ou « K ») et faire tourner quelques instants pour mélanger. Cette opération peut tout à fait être réalisée à la main…
  • Ajouter le beurre froid en cubes et faites tourner en vitesse 2 au robot jusqu’à avoir un sablage grossier. A la main, écrasez du bout des doigts le beurre contre les poudres jusqu’à avoir le même sablage grossier.
  • Puis ajouter l’oeuf, mélanger la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène et se détache du bord. Puis frasez-la trois ou quatre fois (écrasez la pâte du plat de la main contre la paroi du bol ou le plan de travail). N’insistez pas trop sinon la pâte sera dure après la cuisson.
  • Filmez la pâte et mettez-la au frais pour 30 minutes.
  • Fonçage et pinçage : Beurrez votre moule à tarte. Sortez la pâte refroidie et abaissez-la à l’aide du rouleau. Repérez-vous au moule pour la taille et l’épaisseur de votre abaisse. Une fois les dimensions voulues obtenues, roulez la pâte, avec délicatesse. Puis déroulez-la au-dessus du moule beurré. D’une main, soulevez l’extérieur de la pâte et faites-la descendre contre la paroi du cercle pour marquer un angle droit entre le fond et le bord du cercle. Lors du fonçage, venez presser le haut de la pâte de façon à créer un rebord. Ensuite, passez le rouleau pour couper l’excédent de pâte. Relevez le rebord à l’aide de vos doigts, ce qui créera un boudin d’environ 1 cm au-dessus du moule. Pincez ce boudin à l’aide d’une pince à tarte. Soyez régulier et faites tourner le moule au fur et à mesure. Une fois cette opération terminée, passe le doigt le long du cercle pour légèrement pousser le chiquetage créé vers l’intérieur du moule. Bloquez au froid pour un quart d’heure. Vous pouvez bien-entendu laissez votre pâte telle quelle sans la décorer avec la pince à tarte.

source de la recette de la pâte sucrée : lapistacheraie.com .

  • Pour avoir une tarte bien cuite dans le fond, il est préférable de cuire la pâte à blanc (piquée à la fourchette) dans un four préchauffé à 180°C pendant environ 10 minutes, recouverte de papier sulfurisé sur lequel on verse des billes de céramique ou des noyaux de fruits puis on poursuit la cuisson 5 minutes sans papier cuisson. Elle doit être précuite sans être dorée.

Préparation de la tarte alsacienne :

(pour un moule à tarte perforé fond amovible 28 cm)

  • Préparer la crème: dans un bol, battre les oeufs entiers et le jaune avec le sucre à l’aide d’un fouet manuel. Ajouter la crème, le lait et l’extrait de vanille. Bien mélanger.
  • Eplucher les pommes. Les détailler en quartiers d’1 cm d’épaisseur. Les disposer en rosace sur le fond de tarte.
  • Verser la crème sur les pommes. Saupoudrer les pommes de sucre cassonade.
  • Mettre au four et laisser cuire jusqu’à ce que la tarte soit joliment dorée et que la crème soit plus ferme au toucher. Si la tarte dore trop vite sur les bords, la recouvrir d’une feuille de papier aluminium qu’on enlève en fin de cuisson pour quelle puisse finir de dorer sur le dessus. (Parfois je saupoudre le fond de pâte cuit à blanc avec de la poudre d’amandes pour éviter que la pâte ne se détrempe avec l’appareil à crème liquide.)
  • A la sortie du four, laisser tiédir 10 minutes et démouler en poussant le fond mobile et en faisant glisser la tarte sur une grille à pâtisserie. Cela évite à la tarte de ramollir. Ensuite la glisser dans un plat de service.
  • Facultatif : Lustrer la tarte avec un nappage gélifiant puis une fois bien refroidie, décorer les bords avec du sucre glace. Vous pouvez aussi la saupoudrer entièrement de sucre glace une fois refroidie.
Cette tarte est délicieuse !

Régalez-vous!

Seffa de vermicelles « cheveux d’ange »

Bonjour,

Dans ce blog, j’ai déjà partagé avec vous ma recette de « seffa », sous le nom de « seffa medfouna » car préparée avec du poulet enfoui au milieu des vermicelles cheveux d’ange. Ici je veux partager avec vous une petite seffa simple, sans viande et avec une quantité moins importante de vermicelles (juste 500 g). Je vais essayer de vous donner quelques mesures précises tout en sachant qu’habituellement je la prépare à l’oeil sans rien peser. Pour ceux qui ne connaissent pas encore la seffa, c’est un plat marocain sucré/salé très connu. Il est généralement servi après le plat principal (un plat salé) et avant le dessert qui sera constitué principalement de fruits, un joli assortiment de fruits de saison. Cette seffa est un véritable délice et saura ravir tous les palais qui apprécient les saveurs sucrées/salées. Nous avons des vermicelles cheveux d’anges cuits trois fois à la vapeur, des raisins secs et pour changer des sempiternelles amandes grillées et concassées, j’ai choisi de mettre des cacahuètes grillées et concassées. Le sucre glace et la cannelle parfument cette seffa qui est servie habituellement lors d’occasions spéciales, lorsqu’on reçoit des invités ou bien pour célébrer une belle occasion (mariage, baptême, anniversaire…) ou tout simplement pour se faire plaisir de temps en temps.

RECETTE

Ingrédients :

  • 500 g de vermicelles cheveux d’ange
  • 3 c à s d’huile de tournesol
  • 80 g de sucre en poudre
  • 100 g de raisins secs (noirs ou blonds)
  • 1c à s bombée de beurre doux
  • eau salée (environ 1/2 l )

Décoration :

  • du sucre glace et de la cannelle en poudre
  • des cacahuètes émondées (sans peau), grillées au four puis concassées ou bien frites dans un peu d’huile de tournesol, égouttées sur du papier absorbant puis concassées dans un petit hachoir électrique ou dans un mortier)… il est bien entendu possible de mettre des amandes à la place des cacahuètes ou même un mélange des deux.

Préparation :

  • Tremper les raisins secs dans de l’eau chaude pour les réhydrater.
  • Dans la marmite, bas du couscoussier, verser 3 casseroles d’eau (ou bien de l’eau bouillante en remplissant deux fois une bouilloire). Ajouter un petit quartier de citron frais pour empêcher la marmite de noircir. Laisser l’eau monter en ébullition.
  • Dans un grand plat verser les cheveux d’ange. Ajouter l’huile et mélanger avec les mains délicatement les vermicelles cheveux d’ange de sorte qu’ils soient bien imbibés d’huile. Les verser dans le haut du couscoussier.
  • Dès que l’eau est bien bouillante, poser dessus le haut du couscoussier rempli de vermicelles cheveux d’ange. Luter les bords du couscoussier pour empêcher la vapeur de s’échapper sur les côtés. La vapeur doit s’échapper par le haut. Pour cela je place une bande de tissus sur tout le bord de la marmite avant de poser dessus le haut du couscoussier. Couvrir et laisser cuire une première fois, en comptant 15 minutes dès que la vapeur s’échappe, en traversant les vermicelles (feu moyen). Je me sers d’un minuteur.
  • Au bout des 15 minutes, éteindre le feu et verser les vermicelles dans le grand plat. Arroser largement d’eau salée. Y aller progressivement tout en séparant les vermicelles avec une fourchette au début puis avec les doigts. N’ayez pas peur de mélanger le tout avec les doigts de sorte que les vermicelles soient bien imbibés d’eau. Puis les laisser absorber l’eau ajoutée pendant quelques minutes.
  • Allumer de nouveau le feu, laisser l’eau monter en ébullition. Placer les vermicelles cheveux d’ange dans le haut du couscoussier et les placer sur la marmite. Dès que la vapeur s’échappe et traverse les vermicelles, compter pour cette deuxième fois 20 minutes de cuisson. Ne pas oublier de couvrir.
  • Au bout de ce temps verser les vermicelles dans le plat et arroser avec l’eau salée restante. Bien mélanger tout en séparant les vermicelles avec les doigts. Laisser les vermicelles absorber l’eau ajoutée.
  • Egoutter les raisins secs. Les rincer et les égoutter. Les placer dans le haut du couscoussier en les étalant. Replacer les vermicelles sur les raisins secs mous. Pour cette troisième cuisson à la vapeur, compter 20 à 25 minutes de cuisson dès que la vapeur s’échappe du couscoussier et traverse les vermicelles. Poser le couvercle sur le couscoussier et laisser cuire.
  • Au bout de ce temps, les vermicelles cheveux d’ange sont cuits. Renverser le couscoussier sur le plat. Ajouter le beurre doux ainsi que le sucre en poudre. Mélanger délicatement avec deux fourchettes puis les mains.
  • Servir en dressant les cheveux d’ange dans un grand plat de service. Donner une forme conique aux vermicelles. Si vous avez un plat « tajine », prenez son couvercle en forme de cône et le remplir avec les vermicelles cheveux d’anges, tasser un peu. Placer le plat de service dessus et renverser le tout pour avoir un joli dôme.
  • Décorer avec de la cannelle, du sucre glace et des cacahuètes grillées et concassées.
  • Servir cette seffa accompagnée de petites coupelles contenant du sucre glace.
  • Régalez-vous !

Tajine au poulet, carottes, olives et citron confit

Bonjour,

un petit tajine de légumes ça vous dit? Du poulet doré au four, des carottes fondantes, une sauce onctueuse parfumée aux épices, citron et citron confit, des olives vertes pour plus de goût et de la couleur et de délicieuses frites « maison », pas les frites surgelées hein? Dans ce plat nous avons le gras apporté par la viande et principalement l’huile d’olive, la note acide très discrète apportée par le citron et la saveur douce et naturellement sucrée des carottes, une combinaison de trois saveurs, bien équilibrées dans ce plat. Je l’ai préparé dans une grande sauteuse type wok. Il est possible de préparer ce tajine dans un plat du même nom « tajine », une cocotte minute si vous êtes très pressée, ou bien un faitout ou marmite. Je vais vous donner le maximum de détails pour vous permettre de reproduire ce tajine chez vous mais concernant les quantités de légumes c’est selon le nombre de personnes, alors à vous de mettre la quantité que vous souhaitez, pareil pour la viande.

RECETTE (pour 4 personnes)

Ingrédients :

  • 4 cuisses de poulet
  • des carottes (une fois détaillées en bâtonnets vous verrez à l’oeil si vous en avez assez ou pas)
  • quelques pommes de terre « spécial frites »
  • un oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1/2 verre d’huile d’olive (il est possible de faire moitié huile de tournesol et moitié huile d’olive)
  • 1 c à c de smen pas trop fort sinon en mettre moins (beurre rance) mais c’est facultatif
  • 1 c à c de sel (on goûte vers la fin de cuisson et on rectifie l’assaisonnement si nécessaire)
  • 1/3 de c à c de poivre
  • 1 bonne c à c de gingembre en poudre
  • 1 bonne c à c de curcuma en poudre
  • un peu de coriandre hachée
  • quelques brins de persil frais pour la déco
  • le jus d’un demi petit citron
  • un demi citron confit (j’ai gardé la pulpe) coupé en 4 quartiers (enlever les pépins)
  • quelques olives vertes

Préparation :

  • Dans une sauteuse profonde ou autre récipient de votre choix, placer les cuisses de poulet (je les frotte avec du sel, du vinaigre blanc puis au bout d’un quart d’heure à trente minutes, je les lave puis égoutte) . Arroser la viande avec l’huile d’olive. Chauffer à feu doux.
  • Ajouter l’oignon haché ainsi que les gousses d’ail dégermées et râpées.
  • Saler, poivrer. Ajouter le curcuma, le gingembre en poudre. Mélanger avec une cuillère en bois.
  • Faire revenir ainsi dans l’huile en remuant souvent tout en retournant de temps en temps les cuisses de poulet jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées. A ce stade là ça sent très bon! Faire revenir au moins tout le temps que durera la préparation des carottes.
  • Eplucher les carottes avec un économe. Enlever les extrémités. Les laver. Couper les carottes en deux puis chaque moitié encore en deux. Couper chaque moitié en deux ou trois ou quatre selon l’épaisseur. Les tremper au fur et à mesure dans un récipient rempli d’eau froide.
  • Faire bouillir de l’eau. Je me sers d’une bouilloire.
  • La viande commence à se colorer. Ajouter la cuillerée de smen ainsi qu’un peu de coriandre hachée puis les carottes.
  • Verser sur le côté suffisamment d’eau pour permettre à la viande et aux carottes de cuire. Mélanger délicatement pour avoir un bouillon homogène et décoller les sucs de cuisson. Couvrir et laisser cuire à feu moyen.
  • Lorsque la viande est cuite, la sortir. Posez les cuisses de poulet directement dans un moule allant au four.
  • S’il y a trop de sauce, augmentez le feu. Enlever le couvercle et laisser réduire la sauce, elle n’en sera que meilleure.
  • Mettre le poulet à dorer au four sous le grill, tel quel s’en rien ajouter. J’ai utilisé la fonction chaleur tournante avec grill de mon four. Surveillez bien le poulet et penser à retourner les cuisses pour qu’elles soient joliment dorées sur toutes les faces.
  • Presser le jus d’un demi citron sur les carottes. Ajouter les quartiers de citron confit. Laisser la sauce réduire jusqu’à ce qu’elle soit plus épaisse, onctueuse. Ne garder que la quantité nécessaire pour le service. Baisser le feu vers la fin. La sauce une fois réduite est concentrée en goût. Gouter pour voir s’il ne manque pas de sel mais en principe avec le citron confit déjà salé et le fait de réduire la sauce au maximum, il ne devrait pas en manquer.
  • Préparer des frites comme à votre habitude.
  • Dans une petite casserole faire bouillir quelques minutes les olives dans une eau additionnée de quelques gouttes d’huile pour la brillance. Les faire bouillir permet de les dessaler.
  • Servir ce tajine chaud. Dans un grand plat de service ou dans des assiettes individuelles, placer la viande dorée au four, puis les carottes posées en dôme sur la viande, la sauce tout autour et décorer avec les quartiers de citron confit, les olives égouttées et du persil haché.
  • Poser les frites sur le tout ou à côté dans une petite assiette c’est comme on veut.
  • Régalez-vous!

N’oubliez pas de me laisser un commentaire ici même si vous testez ma recette 🙂

Pancakes au yaourt moelleux

Bonsoir,

je prends le temps de partager avec vous la recette de ces délicieux pancakes qu’on aime bien retrouver sur la table du petit déjeuner de temps en temps pour changer. Ces petits pancakes sont au yaourt. C’est une recette très facile et rapide à faire. On met tous les ingrédients en même temps, on remue avec un fouet et c’est prêt à être cuit. Si vous avez une très grande poêle à revêtement anti adhésif , la cuisson sera encore plus rapide. Je vous conseille également de les cuire à feu moyen au début et dès que des petits trous se forment à la surface, retournez les pancakes et baisser le feu pour leur permettre de bien cuire à coeur et ne pas trop se colorer. Dans ce blog ici j’ai une autre recette de pancakes rapides à faire. C’est une recette qui avait beaucoup de succès notamment dans mon ancien blog mais j’aime bien tester de nouvelles recettes et je trouve celle-ci vraiment délicieuse. Les yaourts à la vanille que j’ai utilisés parfument à merveille la pâte.

RECETTE

Ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 150 g de farine
  • 2 yaourts bulgares ou yaourts à la vanille ou bien yaourts à la grecque saveur vanille
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de levure chimique (la moitié d’un sachet de 11 g) (j’ai mis un peu plus que la moitié mais moins d’un sachet)

Préparation :

  • Dans un grand bol, mélanger les oeufs avec les yaourts. Fouetter rapidement avec le fouet manuel.
  • Ajouter le sel, le sucre vanillé. Mélanger.
  • Incorporer la farine ainsi que la levure chimique. Mélanger rapidement avec le fouet jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.
  • Chauffer une grande poêle à revêtement anti adhésif. Prendre un peu de beurre avec du papier absorbant et le passer sur la poêle.
  • Verser un peu de la préparation pour former une petite galette. Je me suis servie d’une toute petite louche. Il est possible de les former avec une cuillère à soupe. Tout dépend la taille que vous voulez pour vos pancakes. La recette donne la quantité contenue dans l’assiette que vous pouvez voir sur la photo. Je les pose au fur et à mesure dans une assiette recouverte de papier cuisson.

source de la recette : Allo astuces.com.

Servir accompagnés de sirop d’érable, miel ou autre et régalez-vous!

Poulet rôti et pommes de terre sarladaises

Bonjour 🌺

avec les vacances, j’ai du mal à être à jour dans la publication de mes recettes partagées sur Instagram; je sais que vous avez été nombreuses à me demander ma recette de ce poulet rôti et ses pommes de terre sarladaises. La recette est facile et rapide à préparer, le plus long étant la cuisson. J’ai tout mis au four pour une cuisson d’un peu plus d’une heure, en retournant la volaille nappée de beurre épicé et parfumée aux herbes, toutes les 20 minutes sur chaque côté en l’arrosant avec son jus, un jus parfumé aux échalotes et ail en chemise. C’est un délice et c’est une bonne idée de repas pour se régaler en toute simplicité. Tout le long de la cuisson, ça sentait très bon, une odeur alléchante, surtout vers la fin. Dans certains foyers le poulet rôti est préparé le dimanche. C’est un plat convivial très apprécié.

RECETTE

Ingrédients pour le poulet :

  • 1 poulet rôti de 1 kg 380
  • 1 cube de bouillon volaille
  • 80 g de beurre
  • du persil haché
  • 1 c à s de harissa
  • 1 petite branche de romarin frais
  • du thym séché
  • du poivre
  • quelques échalotes
  • des gousses d’ail en chemise (comme on veut, j’en ai mis 4)

Préparation :

  • Nettoyer puis laver le poulet. L’égoutter.
  • Dans un petit bol, mélanger le beurre qu’on malaxe (on peut y aller avec la main) avec un cube de bouillon saveur volaille émietté, du persil haché et une cuillère à soupe de harissa (ça ne pique pas mais ça apporte du goût).
  • Placer le poulet dans un plat allant au four.
  • Mettre du thym séché au fond, à l’intérieur de poulet ainsi qu’une petite branche de romarin frais. Si vous n’avez pas du frais, mettez du romarin séché. Poivrer le poulet.
  • ficeler le poulet.
  • Masser le dos puis la poitrine du poulet avec ce beurre épicé.
  • Placer des échalotes coupées en deux et quelques gousses d’ail en chemise autour du poulet.
  • Cuire le poulet (four à 200°C à chaleur tournante) 20 minutes sur chaque face puis jusqu’à ce qu’il soit joliment doré. En fin de cuisson, on peut augmenter la température du four pour qu’il soit bien doré.
  • Piquer de toutes parts avec une broche à chaque fois qu’on retourne le poulet et l’arroser avec son jus.
  • Retourner aussi les échalotes à chaque fois puis dès qu’elles sont cuites et dorées, les retirer et réserver.

Passons à la préparation des pommes de terre…

Ingrédients :

  • des pommes de terre non farineuses, une variété qui tient à la cuisson (quantité en fonction du nombre de personnes) Souvent je compte deux pommes de terre par personne et deux de plus.
  • du sel et du poivre
  • de la graisse de confit de canard (que j’ai remplacée par de l’huile d’olive)
  • un peu d’ail râpé en fonction de la quantité de pommes de terre et selon ses goûts (j’ai mis une grosse gousse d’ail râpée pour 8 pommes de terre)
  • du persil haché

Préparation :

  • Eplucher les pommes de terre avec un économe. Les tremper au fur et à mesure dans un grand récipient rempli d’eau. Les laver et égoutter.
  • Couper chaque pomme de terre en rondelles. Le mieux est de se servir d’une mandoline pour avoir de belles tranches ni trop épaisses ni trop fines mais bien régulières.
  • Saler et poivrer.
  • Râper dessus un peu d’ail dégermé.
  • Ajouter l’huile d’olive ou bien la graisse d’un confit de canard, c’est meilleur en goût.
  • Etaler les pommes de terre sur une tôle de four (lèche frites) recouverte de papier de cuisson.
  • Mettre au four en même temps que le poulet et retourner avec délicatesse les pommes de terre à chaque fois qu’on retourne le poulet. Pour ne pas vous brûler, sortir à chaque fois le lèche frites du four et le poser sur la gazinière.
  • En fin de cuisson, ajouter du persil haché.
  • Dès que les pommes de terre sont fondantes et dorées, les sortir du four. Je les ai laissées au four pratiquement toute la durée de cuisson du poulet.

Servir le poulet ainsi que les pommes de terre tant qu’ils sont chauds; n’oubliez pas les échalotes dorées … et régalez-vous !

Moelleux au chocolat

Bonjour,

une envie de chocolat? Ou plutôt une envie d’un bon gros gâteau moelleux et riche en chocolat? Ce moelleux calmera cette envie de gâteau tout chocolat avec son savoureux glaçage qui n’est rien d’autre qu’une ganache au chocolat à laquelle j’ai ajouté un peu de miel et de beurre. Le glaçage à lui seul est un délice et il fait de ce moelleux au chocolat, un gâteau riche en goût et parfait pour fêter un anniversaire en toute simplicité. Libre à vous de le décorer selon votre envie. Le glaçage apporte davantage de moelleux et embellit le gâteau. S’il vous tente, allez… mettez votre tablier et direction la cuisine, vous verrez il est facile et rapide à préparer… Mais il faudra attendre que le glaçage se fige avant de le couper en parts et se régaler. Une fois le glaçage étalé, laissez-le se figer à l’air ambiant, il sera onctueux et brillant.

RECETTE

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir « dessert », spécial pâtisserie
  • 150 g de beurre
  • 3 c à s de café noir
  • 150 g de sucre en poudre
  • 4 oeufs moyens
  • 70 g de maïzena
  • 70 g de farine pâtissière
  • 1 sachet de levure chimique (11 g)

Préparation :

  • Dans une casserole, casser le chocolat noir (200 g). Ajouter le beurre coupé en petits cubes. Faire fondre le tout à feu doux. Ajouter 3 c à s de café noir (pris de votre tasse de café « expresso »).
  • Dans un grand bol, fouetter le sucre et les oeufs jusqu’à ce que le mélange mousse puis blanchisse.
  • Ensuite ajouter la farine, la maïzena ainsi que la levure chimique.
  • Pour finir, incorporer le chocolat et beurre fondus. Mélanger jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.
  • Beurrer ou huiler un moule à gâteau de 24 cm de diamètre. Couvrir son fond de papier cuisson. J’ai utilisé un moule à charnière à fond amovible pour faciliter le démoulage. Huiler le moule et verser la pâte au chocolat. Bouger un peu le moule pour égaliser la surface.
  • Cuire le gâteau environ 3O minutes à 180°C (le temps de cuisson est donné à titre indicatif, tout dépend du four de chacun). La lame du couteau doit ressortir sans pâte. Ne pas le cuire trop longtemps pour qu’il garde son moelleux.

Pendant que le gâteau cuit, préparer la ganache au chocolat qui va servir de glaçage :

Ganache au chocolat :

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir « dessert », spécial pâtisserie
  • 200 ml de crème
  • 1 c à s de miel « toutes fleurs »
  • 25 g de beurre doux

Préparation :

Dans une petite casserole, faire chauffer la crème et le miel. Ajouter le chocolat coupé en morceaux. Couvrir la casserole de manière hermétique avec du papier aluminium ou un petit couvercle adapté. Laisser reposer une à deux minutes puis mélanger vivement avec une cuillère en bois. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux. Mélanger. Laisser refroidir le mélange lisse à température ambiante. La ganache en refroidissant va s’épaissir un peu. Pour pouvoir bien l’étaler sur le gâteau, la ganache doit être encore liquide mais plus épaisse.

Une fois le gâteau au chocolat cuit, le démouler en le retournant sur une grille, posée sur un plateau rond. Laisser bien refroidir avant de le napper généreusement de ganache au chocolat. Lisser rapidement la surface et s’assurer que la ganache recouvre bien tout le gâteau même sur les bords. Attendre que le chocolat coule sur le plateau posé en bas et ensuite vient l’étape la plus périlleuse et délicate qui est celle de déplacer le gâteau de la grille vers un plat de service. Essayer de glisser délicatement une fine spatule sur un bord et pousser comme vous pouvez le gâteau vers le plat de service, en penchant un peu la grille. Si en déplaçant le gâteau, le plat est tâché de chocolat, il suffira de le nettoyer avec du papier absorbant légèrement humidifié d’eau chaude. Il m’est resté un peu de glaçage, ce qui a coulé dans le plateau. Ce qui reste est bien sûr réutilisable pour agrémenter un autre gâteau ou des crêpes. Il suffit de le réchauffer et s’en servir comme un coulis ou sauce au chocolat.

Régalez-vous!