Pain marocain très moelleux, sans pétrissage

Bonjour,

enfin un peu de temps pour partager avec vous cette recette de pains marocains, pains « maison » extra moelleux et sans pétrissage. Avec cette recette faire le pain soi-même n’est plus une corvée. J’en ai préparé plusieurs en vue de les congeler et ainsi en avoir tout le temps sous la main pour accompagner mes futurs tajines. La pâte est très très molle dès le départ, ainsi il n’est pas nécessaire de la pétrir. Le secret de ce pain sans pétrissage réside dans le fait que la pâte doit être très molle et collante dès le début, au Maroc on appelle cela « 3ajyna mardourra ». Si je devais traduire cela je dirais « pâte peu travaillée ». J’ai juste soulevé et rabattu à plusieurs reprises la pâte comme on fait dans la préparation des beignets « sfenjs ». Ce pain moelleux et savoureux a accompagné notre tajine du jour.

RECETTE

Ingrédients : (mon bol = 45 cl de contenance)

  • 2 bols* de semoule extra fine
  • 2 bols de farine
  • du sel (1 c à s), goûter la pâte et saler comme vous aimez
  • 3 c à s de miel liquide
  • 2 c à s de levure boulangère sèche, en fines granules SAF « instant »
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • environ 2 bols d’eau tiède + 1/3 d’un bol d’eau

Préparation :

  • Dans un grand plat, verser la semoule ainsi que la farine.
  • Ajouter le sel sur un côté et l’huile d’olive.
  • Faire un puits au centre, y déposer la levure. Verser dessus un bol d’eau.
  • Ajouter le miel. Laisser la levure se dissoudre dans l’eau.
  • Commencer à mélanger avec une seule main. Ajouter l’autre bol d’eau. Mélanger l’ensemble des ingrédients.
  • Ajoutant le restant d’eau. Mélanger la pâte qui doit être très très molle et collante aux doigts.
  • Lorsque tous les ingrédients sont bien incorporés, soulever la pâte très collante et la rabattre dans le plat comme on ferait pour le pétrissage des beignets marocains « sfenjs ». On soulève et on rabat la pâte en incorporant de l’air. Répéter ce geste autant de fois que vous pouvez. La pâte est extrêmement molle. Ne vous inquiétez pas, après la première levée, la pâte se raffermira un peu et avec la semoule, vous n’aurez aucun problème à former de belles boules de pâte.
  • Avec une corne à pâtisserie ou bien une cuillère à soupe, racler toute la pâte qui colle à votre main. Mouiller votre main en la trempant dans un bol d’eau et mouiller tout le dessus de la pâte.
  • Couvrir la pâte avec un grand sac plastique transparent ou bien du film alimentaire ainsi que d’un grand linge (serviette éponge ou autre) et laisser lever la pâte de 1 h 30 à 2 h environ. La pâte doit doubler, voire tripler de volume.
  • Passé ce temps, enlever le film transparent et dégazer la pâte en vous servant d’une corne à pâtisserie car la pâte colle aux doigts.
  • Toujours en vous servant d’une corne à pâtisserie, séparer la pâte en plusieurs pâtons, j’en ai formé 6 pour avoir 6 pains ni trop petits ni trop grands mais vous pouvez les faire plus grands comme vous pouvez les faire plus petits.
  • Préparer une assiette dans laquelle vous verserez de la semoule extra fine et un peu de farine. Mélanger.
  • En vous aidant de la corne à pâtisserie, saisir une boule de pâte très molle, la poser dans l’assiette remplie de semoule et farine et former une belle boule de pâte en ramenant la pâte en un point. Bouler dans la semoule et étaler un pain sur le plan de travail saupoudré de semoule. La pâte s’étale facilement.
  • Poser le pain formé directement sur une plaque allant au four. Si vous n’avez pas assez de place dans la tôle du four, poser les pains formés sur un linge saupoudré de semoule. Couvrir et laisser lever les pains environ une demi heure.
  • Préchauffer le four. J’ai utilisé mon four rond turc mais votre four avec la température au maximum fera l’affaire. Si vous avez la fonction chaleur tournante, utilisez-la.
  • Avant d’enfourner vos pains, vous pouvez si vous le souhaitez les décorer en faisant des entailles sur le dessus avec la lame d’un couteau bien affuté ou bien un rasoir neuf. Piquer les pains de part et d’autre avec un pic à brochette ou bien une allumette. Saupoudrez le milieu du pain de semoule extra fine uniquement, après cuisson ça donne un bel effet.
  • Les pains sont cuits dès qu’ils sont joliment dorés. Une fois le pain doré sur le dessus, retournez-le pour qu’il soit également doré en dessous. Attention, ces pains cuisent très vite et se colorent très vite c’est dû à l’ajout de miel dans la pâte. Dès que vous sortez un pain du four, enveloppez-le dans un linge ou serviette propre. Mettez-le debout si possible dans un grand panier à pain.
  • Ces pains extra moelleux accompagneront à merveille tous vos tajines ou bien vous régaleront à l’heure du petit déjeuner ou goûter.
  • Régalez-vous!

4 réflexions sur “Pain marocain très moelleux, sans pétrissage

Répondre à Lakbira Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s