Tajine marocain de veau aux coings et pruneaux

Bonsoir

 je suis ravie de vous retrouver avec ce tajine de veau aux coings, pruneaux et amandes grillées tellement savoureux. Quand la cuisine devient mon plus bel exutoire, le temps de préparer ce plat, je fais le vide dans ma tête et je ne me concentre que sur lui… déjà la veille j’ai pensé mon plat avant même de le réaliser, j’ai pris soin de mariner la viande dans un mélange d’épices, dosées et choisies en fonction de ce plat sucré/ salé. Cependant, vous pouvez réaliser ce plat sans mariner la viande au préalable mais si vous le faites, vous noterez une différence flagrante. En effet, la viande est encore meilleure marinée, plus gouteuse. Au final, nous obtenons un tajine exquis, vraiment succulent 👌 avec une viande tendre et fondante en bouche, une sauce très onctueuse, presque sirupeuse, à laquelle j’ai ajouté une petite cuillère à café de miel pour l’adoucir, des coings fondants en bouche, bien caramélisés et arrosés de sauce au moment de servir, quelques pruneaux pour un joli contraste de couleur et de goût et pour compléter ce plat et obtenir une explosion de saveurs en bouche, j’ai ajouté de belles amandes grillées qui apportent non seulement du goût mais aussi du croquant. Ce tajine de la cuisine marocaine a ravi nos papilles, c’est un moment de bonheur absolu.

RECETTE

Ingrédients:

  • environ 1 kilo de jarret de veau
  • 1 gros oignon haché finement (ou bien 2 moyens)
  • 2 gousses d’ail râpées
  • 1 c à c de sel
  • 1/2 c à café de poivre
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • 1 c à c bombée de curcuma
  • 1 pincée de pistils de safran
  • 1/2 petit verre d’un mélange d’huile d’olive et huile de tournesol
  • Légumes :
  • 2 gros coings
  • 1/2 verre d’eau ou bien un peu de sauce prise du tajine de viande
  • 4 c à s de sucre en poudre
  • 1 c à s de beurre doux
  • 2 petites pincées de cannelle en poudre
  • quelques pruneaux
  • 1 c à c de miel

Décoration :

  • Quelques amandes émondées puis grillées

Préparation :

  • La veille, dans une assiette, mettre toutes les épices citées, l’ail râpé et un peu d’eau pour diluer le tout. Mélanger à la main et enrober les morceaux de viande avec cette marinade. Placer la viande avec la marinade dans un bol, racler tout ce qui reste dans l’assiette pour ne rien gâcher puis plastifier et conserver au frais. Si vous ne pouvez pas mariner la viande la veille, la mariner le jour même au moins 1 h sinon passez cette étape et placer la viande dans la cocotte minute et ajouter les épices et poursuivre la recette ...
  • Le lendemain, dans une cocotte minute, placer la viande marinée, rincer le bol avec un verre d’eau et l’ajouter.
  • Ajouter l’huile. Faire revenir la viande quelques minutes en la retournant souvent.
  • Ajouter par-dessus les oignons et faire revenir encore quelques minutes en remuant souvent.
  • Puis ajouter de l’eau bouillante, en recouvrant la viande. Il faut une quantité d’eau suffisante pour permettre à la viande de cuire. Il faut compter 35 minutes à 45 minutes de cuisson, selon si votre viande est tendre ou pas. Le mieux est de vérifier au bout de 35 minutes de cuisson.
  • Rincer les pruneaux. Mettre à bouillir un peu d’eau dans une casserole avec un bâton de cannelle. Ajoutez-y les pruneaux et laisser gonfler quelques minutes.
  • Ensuite égoutter les pruneaux et les ajouter dans la sauce autour de la viande qui est déjà cuite. Incorporer dans la sauce 1 c à c de miel. Laisser la sauce réduire au point d’obtenir une belle sauce très onctueuse. Goûter et rectifier en sel si nécessaire. A ce stade-là tout est cuit, il s’agit juste de réduire un peu la sauce et laisser les pruneaux prendre le goût des épices.

Pendant la cuisson de la viande, on prépare les coings et les amandes ...

Préparation des coings :

  • Laver les coings en les brossant sous l’eau avec une petite brosse ou bien carrément le tampon vert abrasif pour enlever le duvet qu’il peut y avoir (moi je ne les épluche pas).
  • Les couper en quatre quartiers. Enlever les pépins. Au fur et à mesure déposer les quartiers de coings dans une casserole d’eau citronnée. Ne pas hésiter à les frotter avec du citron pour éviter qu’ils ne noircissent.
  • Egoutter puis rincer ces quartiers de coings. Il est possible de décorer leur peau en dessinant au couteau un joli quadrillage en biais sans aller trop loin avec la lame du couteau, dans la chair du coing.
  • Les mettre à cuire dans de l’eau bouillante. Attention, bien surveiller la cuisson. Les coings doivent cuire sans se défaire. Ils doivent garder une certaine fermeté tout en étant cuits.
  • Une fois cuits, les égoutter.
  • Dans une poêle, verser un demi verre d’eau ou quelques cuillérées de sauce. Ajouter 4 c à s de sucre en poudre, un demi bâton de cannelle, ainsi qu’une cuillère à soupe de beurre, laisser bouillir.
  • Ajouter les quartiers de coing, Laisser caraméliser, confire en les retournant délicatement jusqu’à les dorer comme on aime. Saupoudrer de deux pincées de cannelle en poudre.
  • Dans une petite casserole, mettre une belle poignée d’amandes. Couvrir d’eau. Mettre à bouillir quelques minutes. Saisir une amande et dès que la peau s’enlève, les égoutter, les émonder. Ensuite les rincer rapidement et les égoutter à nouveau. Dans une petite poêle, verser un fond d’huile de tournesol ou huile friture et y mettre les amandes (huile et amandes les deux froids), laisser frire en les retournant souvent avec une cuillère en bois. Dès qu’elles sont joliment dorées et bien croquantes, on les enlève avec une cuillère écumoire puis on les dépose sur du papier absorbant.

Servir:

  • Déposer la viande au centre du plat.
  • Tout autour, avec une grande cuillère, verser de la sauce chaude et onctueuse.
  • Placer les coings de façon harmonieuse sur la viande, les arroser d’un peu de sauce et décorer en disposant des pruneaux par-ci, par-là.
  • Décorer avec des amandes grillées et servir tant que c’est chaud avec un bon pain.

Régalez-vous!

2 réflexions sur “Tajine marocain de veau aux coings et pruneaux

  1. Rachid Ramy

    C’est un pur bonheur ce plat que presque tous tout les marocains en raffolent , il est merveilleusement bien préparé ,et le salé sucré une pur merveille en saveur en bouche.., juste mille mille mercis chère lakbira j’adore ce plat et chapeau bas vraiment 🤩👍🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s