Mellouis mkhamer

Bonjour,

Voici une délicieuse recette de mellouis mkhamer ou galettes feuilletées à pâte levée!

Ils sont vraiment délicieux, bien moelleux et se dégustent nappés de sauce au beurre doux et miel!

Il s’agit d’une pâte levée d’où le nom mkhamer et mellouis signifie enroulé, en forme d’escargot!

RECETTE:

Ingrédients:

– 500 g de semoule extra fine

– 500 g de farine 

– 1 c à c de sel

– 2 c à c de levure SAF (une levure déshydratée en grains)

– 1 c à s de sucre en poudre

– 150 ml de lait tiède (quand on plonge le doigt ça doit être à peine chaud mais pas brûlant)

– de l’eau tiède pour former  la pâte

Pour le façonnage

 – 1 bol avec un mélange de beurre fondu et d’huile de tournesol (moitié/moitié)

– un petit bol avec de la semoule extra fine

Préparation:

Commencer par mettre  la levure et le sucre dans un bol , couvrir avec le lait (150 ml) et mélanger.

Laisser gonfler la levure 10 à 12 minutes.

Pendant ce temps dans un grand saladier mélanger la semoule et la farine ainsi que le sel.

Commencer à verser petit à petit de l’eau tiède tout en mélangeant avec une main jusqu’à obtenir une boule de pâte.

La sortir du bol et la poser sur le plan de travail et commencer à la pétrir!

Le pétrissage doit être bien mené si on veut un bon résultat! Il faut travailler la pâte en se servant de la paume de ses mains pour étirer et ramener la pâte vers soi et ajouter progressivement de l’eau tiède et pour bien incorporer de l’eau dans la pâte, on se sert de ses poings! De cette manière on arrive à bien l’incorporer. Donc on ajoute un peu d’eau sur la pâte, on y va gaiement avec ses poings pour incorporer l’eau et on plie la pâte ,on la pétrit encore avec les poings etc. jusqu’à ce que toute l’eau ajoutée soit bien incorporée et on pétrit à nouveau avec les paumes de la main etc. 

Il s’agit de bien pétrir la pâte de manière soutenue, énergique avec tantôt les poings tantôt les paumes de la main et toujours en ajoutant peu à peu  l’eau tiède jusqu’à obtenir une belle pâte souple, voire très souple, lisse et molle au toucher mais pas collante!

Il faut compter 15 à 20 minutes de pétrissage pour un bon résultat (gardez en tête que c’est bon pour la santé de faire un peu d’effort! C’est une bonne séance de sport 🙂

Une fois la pâte pétrie, on forme 8 ou 9 grosses boules, et on les pose dans un plateau huilé (en les huilant sur le dessus pour pas qu’elles croûtent)!

Couvrir d’un film plastique!

Laisser les boules lever un peu.

Pendant ce temps, préparer dans un bol du beurre fondu auquel on rajoute de l’huile, à peu près moitié/moitié.

Prendre alors la première boule posée dans le plateau, et commencer à l’aplatir afin de l’étaler sur un plan de travail huilé. L’asperger avec le mélange beurre/huile. Tourner et retourner la galette au besoin et s’appliquer à l’étaler finement sans la déchirer comme pour les msemmens mellouis!

En l’étirant, former une sorte de grand rectangle puis le saupoudrer d’un peu de semoule extra fine.

Rabattre le côté supérieur vers le milieu puis le côté inférieur dessus, comme pour le pliage d’une msemna et tapoter un peu avec le mélange beurre/huile et saupoudrer à nouveau d’un peu de semoule extrafine et commencer à rouler la pâte à partir d’un bord.

Mettre le boudin formé debout et appuyer dessus pour le faire tenir. Le réserver jusqu’à faire pareil pour toutes les boules! Ne pas oublier de protéger les boules réalisées en les huilant sur le dessus pour éviter qu’elles croûtent!

Une fois ce travail réalisé, on peut passer à la cuisson. 

 Asperger un peu du mélange huile et beurre dans une poêle épaisse, ou mieux encore dans le plat en fonte « farrah », et y étaler la première galette feuilletée, pas trop fin et pas trop épais! Feu moyen, pas trop chaud car elles doivent cuire!

Asperger à nouveau un peu d’huile et beurre mélangés et retourner la galette qui doit dorer sur l’autre face et continuer ainsi en tournant la galette dans la poêle et en la retournant tout en l’aspergeant de matière grasse pour qu’elle soit joliment dorée et pour le goût aussi!

Pour une cuisson parfaite on retourne le melloui mkhamer environ toutes les dix secondes!

Poursuivre ainsi jusqu’à faire cuire tous les mellouis mkhamers; on peut soit directement étaler la galette feuilletée dans la poêle soit l’étaler dans un plateau huilé ou le plan de travail et la poser ensuite dans la poêle!

Une fois le melloui mkhamer bien doré, on le pose debout dans un plateau recouvert d’un tissu et on le tape en le tournant délicatement sur la table pour aérer le feuilletage!

Poursuivre ainsi pour tous les mellouis mkhamers!

Servir chaud accompagnés d’un bon verre de thé à la menthe!

C’est un régal!!!

Régalez-vous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s