crêpes feuilletées Mlawouis marocains

Bonsoir, 

voici la recette de mes « mlawouis » ou « msemmens mellouis » ces galettes ou crêpes feuilletées qu’on peut retrouver dans tout le Maghreb !

Ces galettes ultra feuilletées sont très appréciées à l’heure du petit déjeuner ou goûter. Elles peuvent être servies accompagnées de confiture de son choix, ou d’un bon miel, sans oublier le thé à la menthe qui reste la meilleure boisson chaude pour accompagner ces savoureuses crêpes feuilletées à mon sens.

RECETTE

Ingrédients :

  •  2 bols de farine

  • 1 bol de semoule extra fine

  • du sel (j’ai dû mettre 2 c à c mais c’est au goût de chacun!)

  •  1 c à s de beurre mou

  • 1 sachet de levure chimique

  • de l’eau tiède

Pour le façonnage :

  •  un bol d’huile pour les étaler

  • un bol avec du beurre fondu pour le feuilletage

  •  1 bol avec de la semoule extra fine à laquelle on ajoute un demi sachet de levure chimique (la levure chimique ici est facultative)

Préparation :

– Dans le bol du robot mettre tous les ingrédients et commencer le pétrissage en ajoutant petit à petit de l’eau tiède jusqu’à obtenir une belle pâte ni dure ni trop molle!

Pétrir au robot une dizaine de minutes puis sortir la pâte et continuer à la pétrir à la main pour évaluer la bonne consistance et obtenir une belle pâte lisse et élastique.

Il ne faut pas hésiter à rajouter peu à peu de l’eau si la pâte manque de souplesse! La pâte ne doit pas coller aux doigts, elle doit être souple, lisse et élastique!

– Ensuite on huile le dessus de la boule de pâte et on la laisse reposer quelques minutes le temps de préparer tout ce qu’il faut pour le façonnage! 

– Former ensuite des boules de la taille d’une mandarine. Pour éviter la formation d’une croûte sur le dessus, les plonger rapidement dans le petit bol d’huile et les déposer sur un plateau huilé!

Laisser reposer encore quelques minutes le temps que la pâte soit détendue, ainsi elle sera facile à étaler!

– Puis prendre une boule, l’étaler  très finement, (la pâte doit être transparente comme ici sur ma vidéo instagram) en longueur comme si on formait un rectangle sur un plan de travail huilé, et passer un peu de beurre sur toute la surface, saupoudrer d’un peu de semoule et commencer le pliage en rabattant le côté supérieur puis le coté inférieur vers le milieu et à nouveau rabattre la partie supérieure sur la partie inférieure puis rouler le ruban formé comme un escargot, sans trop serrer, en commençant par un côté et en allant vers l’autre!

Alors ça c’est la manière classique, la plus répandue de former les mlawouis mais moi je procède autrement de sorte que mes mlawouis ressemblent plus à ces crêpes ultra feuilletées qu’on appelle « turbans du juge » ou « rziza » c’est à dire bien feuilletées et avec beaucoup de fils!

Par contre je vais avoir du mal à vous expliquer la technique par écrit!

Je suis désolée, je n’ai pas pris beaucoup de photos pour illustrer mes explications donc ça va être difficile de décrire la façon dont j’ai procédé! 

– En fait je ne rabats qu’un peu de pâte vers le haut puis pareil vers le bas et je continue ainsi jusqu’à arriver au milieu, en n’oubliant pas de passer du beurre et saupoudrer de semoule légèrement à chaque pliage! Quand les deux côtés supérieur et inférieur se retrouvent au centre , je prends le côté supérieur que je rabats sur celui du bas et je me retrouve avec un ruban de pâte que je laisse de côté.

– Je fais pareil avec les autres boules.

– Puis je reprends le premier ruban de pâte que j’étale finement avec les doigts huilés d’une seule main pour l’affiner et l’allonger !

– Ensuite je le saupoudre de semoule et je commence à le rouler comme un escargot. Poursuivre ainsi jusqu’à former tous les roulés. Les poser à la verticale, aplatir légèrement avec la main et laisser reposer! 

 – Etaler les mlawouis formés et les cuire dans un plat épais en fonte de préférence  (« ferrah ») ou bien une poêle épaisse légèrement huilée!

La poêle doit être bien chaude et aspergée d’huile (quelques gouttes).

Les arroser légèrement  d’huile et  les retourner.

– Les laisser bien dorer sur les deux faces puis les déposer sur une grille.

– Encore chauds, penser à les mettre debout à la verticale, en les tenant entre les deux mains et tapoter sur la table ou l’assiette en les tournant pour aérer le feuilletage.

J’ignore si vous avez compris quelque chose ou pas à ce long charabia mais je vous assure que c’est plus simple à faire qu’à expliquer 🙂 ! 

Régalez-vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s