Buns au poulet

Bonsoir 🌺

Ce soir, j’ai le plaisir de partager avec vous une belle et succulente idée de recette, facile et rapide à faire. Ces petits buns sont farcis avec une délicieuse garniture composée de poulet épicé, d’oignon, de poivron, olives, fromage et crème fraîche…le tout rappelle un peu les saveurs du tacos. C’est vraiment délicieux👌Les petits pains sont moelleux, la garniture goûteuse. Vous allez vous régaler à coup sûr!

Petite précision : j’ai eu un reste de farce car j’ai préparé une grande quantité pour farcir des petits pains « batbouts » qui me restaient. Je vous conseille donc de réduire la quantité de viande à environ 350 g, et d’adapter celle de la crème. Pour le reste ne changez rien.

J’ai trouvé cette recette ICI .

RECETTE

Ingrédients :

  • 500g de farine T55
  • 1 oeuf
  • 2 c à c de sel ou selon goût personnel
  • 1/2 verre d’huile
  • 1 cuillère à soupe de levure boulangère en granulés fins (j’utilise en ce moment la SAF instant)
  • 250 ml de lait tiède

Décoration :

  • un jaune d’oeuf mélangé à la fourchette avec un trait de lait pour la dorure
  • des graines de son choix: graines de sésame, graines de pavot, de courge, de tournesol…

Garniture :

  • 500 g de blanc de poulet coupé en petits morceaux
  • 1 oignon haché finement
  • 1 gros poivron lavé, épépiné puis haché finement
  • du sel
  • du poivre
  • du curry
  • du paprika
  • des herbes de Provence
  • 30 g d’olives vertes coupées en rondelles
  • 60 g de fromage râpé
  • Une briquette de 20 cl de crème fraîche
  • 13 carrés de fromage toastinettes cheddar pour hamburger

Préparation de la pâte :

  • Dans le bol du robot, verser la farine, y faire un puits et y mettre la levure. La couvrir d’un peu de lait tiède (pas chaud!).
  • Dans un bord, déposer le sel et dans un autre bord casser l’oeuf.
  • Ajouter l’huile.
  • Commencer à pétrir avec le crochet pétrin. Ajouter le lait petit à petit. Pétrir pendant 5 minutes.
  • Arrêter le robot. Couvrir avec un film transparent le bol et laisser la pâte reposer 5 minutes.
  • Au bout de ce temps (utilisez un minuteur!) enlever le film transparent et pétrir à nouveau 5 minutes.
  • Couvrir de nouveau la pâte en utilisant le même film transparent, plus une serviette éponge et laisser la pâte reposer juste le temps de préparer la farce.

Cette pâte  n’a pas forcément  besoin de repos elle peux être utilisée de suite.

Préparation de la farce :

  • Dans un bol, placer la viande coupée en petits morceaux. Assaisonner avec les épices citées, en fonction de la quantité de viande. Il faut qu’il y ait du goût, mettez ce qu’il faut d’épices. Mélanger.
  • Dans une poêle, verser 2 c à s d’huile, chauffer. Ajouter l’oignon haché. Faire suer cinq minutes en remuant souvent. Ajouter le poivron haché finement. Mélanger. Laisser suer les légumes.
  • Rajouter la viande épicée. Faire revenir 3 minutes.
  • Ajouter la crème fraîche, le fromage râpé, les rondelles d’olives. Mélanger et terminer la cuisson de la viande.
  • La farce doit épaissir.
  • Transvaser dans un autre récipient et laisser refroidir.

Façonner puis farcir :

  • Partager la pâte en 13 petites boules identiques. Les déposer sur un plan de travail fariné.
  • Aplatir la première boule ni trop finement ni trop épais.
  • déposer une tranche de fromage et une petite quantité de la farce au milieu. Emprisonner la farce dans la toastinette de cheddar et assembler les bouts en les soudant bien comme pour former une petite bourse.
  • Poser la boule de pâte sur la table avec la soudure en bas et avec la paume de vos mains la bouler.
  •  Déposer les boules de pâte farcies au fur et à mesure sur une plaque de four recouvert de papier sulfurisé. Lorsque toutes les boules de pâte sont farcies, les badigeonner de jaune d’oeuf au pinceau. Parsemer des petites graines sur le dessus et faire cuire pendant environ 20 minutes th 160° laisser dorer. (à 180°C pour moi et avec chaleur tournante).

Régalez-vous!

Mini pastillas ou pastillas individuelles au poulet

Bonjour,

Je partage avec vous mes mini pastillas au poulet, avec une recette de la cuisine traditionnelle marocaine, c’est facile à préparer et surtout c’est un vrai délice. Raffinée, somptueuse, exquise, la pastilla au poulet reste un classique indémodable et en version individuelle elle est encore plus irrésistible ! On craque pour son côté croustillant, sa farce généreuse, composée de trois couches, une couche de viande de poulet effilochée, une couche de confit d’oignons et oeufs et une couche d’amandes torréfiées et concassées finement, parfumées subtilement à la cannelle et eau de fleur d’oranger ! Le tout en bouche est une explosion de saveurs ! Cette spécialité marocaine sucrée/salée éveillera tous vos sens et vous fera voyager sans nul doute. La seule chose qui me gène un peu c’est l’utilisation des feuilles de brick mais voilà ça dépanne quand même lorsqu’on a pas le temps de préparer la « ouar9a » (les feuilles spécial pastilla) soi-même . Au Maroc les feuilles pour la pastilla sont très souples et d’une finesse inégalable ! Elles sont faites à la main, c’est toute une technique. Mais bon ceci dit, les feuilles de brick sont parfaites quand on a pas d’autre choix et rendent bien service…les mini pastillas au poulet sont croustillantes , la farce goûteuse, le tout est un vrai délice.

1)Commencer par préparer la viande :

RECETTE

Pour 6 petites pastillas individuelles

Prévoir :

– 2 paquets de feuilles de brick (j’ai utilisé 12 feuilles de brick)

Ingrédients :

  • 5 cuisses de poulet (le tout fait environ 1 kg 500) (Garder la peau, ça donne du goût à la sauce)
  • 4 gros oignons hachés ( environ 900 g)
  • 3 c à s d’huile de tournesol
  • 50 g de beurre
  • 1 c à c de sel
  • 1/2 c à c de poivre
  • 1 bonne c à c de curcuma
  • 1 bonne c à c de gingembre en poudre
  • 2 c à s de persil haché
  • 1 c à c de smen (beurre rance)
  • un bâton de cannelle
  • une belle pincée de filaments de safran fondue dans un demi verre d’eau très chaude
  • 1 c à c de cannelle en poudre

Dans une grande marmite ou faitout, verser l’huile. Ajouter le beurre en morceaux. Placer les cuisses de poulet et ajouter les épices (sel, poivre, gingembre, curcuma), le persil haché ainsi que le bâton de cannelle et faire revenir à feu doux, le temps qu’il faut pour que la viande s’imprègne bien des épices et que l’oignon sue et descende. Couvrir à chaque fois. Les oignons vont lâcher leur eau. En principe, il n’est pas nécessaire de rajouter d’eau. La viande va cuire dans le jus rendu par les oignons principalement. Toutefois s’il n’y a pas assez d’eau pour permettre à la viande de cuire, vous pouvez rajouter un peu d’eau chaude de préférence.

Ajouter la petite cuillère de smen, une belle pincée de filaments de safran pur fondus dans un demi verre d’eau très chaude ainsi qu’une cuillère à café de cannelle. Retourner les cuisses de poulet de sorte que le côté bombé, le plus charnu soit plongé dans la sauce, pour assurer une bonne cuisson de la viande.
Couvrir et laisser cuire la volaille à feu moyen à doux en remuant de temps en temps l’oignon autour de la viande et en passant une cuillère en bois sous la viande pour éviter que ça n’accroche.

Après ce temps, sortir les morceaux de poulet cuits, les placer dans un plat. Retirer la peau de chaque cuisse de poulet. Désosser chaque cuisse en retirant les os. Retirer également les veines et toutes les impuretés. Ne garder que la chair du poulet qu’on va effilocher en la coupant en petits morceaux. Vous pouvez vous servir d’une fourchette pour désosser chaque cuisse mais je préfère le faire avec les doigts et ainsi ne rien perdre comme viande. Réserver cette viande de poulet effilochée.

Laisser bien réduire la sauce jusqu’à obtenir un confit d’oignons. La matière grasse doit se détacher de l’oignon et l’eau doit être évaporée. Remuer souvent pour éviter que cela n’accroche.

2)Préparer la farce aux oignons confits et oeufs :

Ajouter alors à la sauce :

  • 1 c à s de miel de fleurs pour faire ressortir le goût naturellement sucré de l’oignon
  • un petit bol de persil haché (70 g)
  • puis petit à petit 8 oeufs entiers. Bien mélanger à chaque fois qu’on ajoute un oeuf pour bien l’intégrer à la sauce.

Continuer la cuisson en tournant avec une cuillère en bois sans arrêt jusqu’à ce que les oeufs soient cuits et qu’il n’y ait plus de jus! On obtient une omelette épaisse et moelleuse. Laisser refroidir.

3)Préparer la troisième couche composée d’amandes torréfiées :

  • 250 g d’amandes
  • 80 g de sucre glace
  • 1 c à c de cannelle en poudre
  • 1 c à s d’eau de fleur d’oranger

Dans une casserole, placer les amandes. Couvrir d’eau froide et les ébouillanter quelques minutes, juste le temps que la peau se détache facilement de l’amande.

Egoutter puis émonder les amandes. Les rincer et les égoutter à nouveau. Ensuite les mettre à sécher sur une serviette éponge.

Verser un fond d’huile de tournesol, suffisamment pour frire cette quantité d’amandes. L’huile doit être froide lorsque vous ajoutez les amandes. Ainsi elles seront croustillantes à coeur. Remuer souvent avec une cuillère en bois et dès que les amandes sont joliment dorées mais pas foncées, les retirer avec une cuillère écumoire très vite et les sécher sur du papier absorbant.

Mixer les amandes jusqu’à les concasser assez finement. Les placer dans un bol. Ajouter dessus le sucre glace, la cannelle ainsi que l’eau de fleur d’oranger. Bien mélanger et réserver.

Montage :

Astuce : Pour vous faciliter la tâche essayez de faire 6 petits tas délimités et identiques avec les trois éléments qui composent la farce, à l’oeil. Ainsi vous aurez des petites pastillas de format identique. J’ai pensé à faire ça qu’une fois lancée du coup ma première petite pastilla est plus généreuse que les suivantes mais ça n’est pas gênant.

  • Il vous faudra du beurre fondu (j’ai utilisé de la margarine pâtissière). Clarifier le beurre. Commencer par fondre 200 g et vous verrez si c’est suffisant ou pas…
  • 2 à 3 jaunes d’oeufs pour coller les feuilles
  • un peu de cannelle et de sucre glace à saupoudrer entre chaque couche

Dans un petit bol en terre cuite de 13, 5 cm de diam. profond ou cercle ou autre contenant aux mêmes dimensions, placer une feuille de brick. La beurrer au pinceau.

Tasser au fond une première couche de viande de poulet effilochée. Saupoudrer d’un peu de cannelle et de sucre glace.

Ajouter une couche de confit d’oignons et oeufs. Tasser délicatement et saupoudrer un peu de cannelle et de sucre glace.

Ajouter une troisième couche avec des amandes torréfiées concassées finement. Tasser et saupoudrer un peu de cannelle et de sucre glace.

Plier la feuille de façon à avoir une pastilla bien ronde. Coller les feuilles avec un peu de jaune d’oeuf. Beurrer au pinceau le dessus.

Prendre une autre feuille de brick. La poser bien au milieu sur le petit bol et retourner la pastilla dans le plat de votre main. Retirer la terrine et la poser sur la table; y remettre la pastilla retournée sur la deuxième feuille de brick. Beurrer les bords intérieurs de cette deuxième feuille. Plier de sorte à avoir une pastilla bien ronde, tout en soudant les feuilles avec du jaune d’oeuf. Beurrer au pinceau le dessus.

Poser la petite pastilla formée sur une plaque du four tapissée de papier sulfurisé huilé pour obtenir de jolies pastillas bien croustillantes.

Continuer ainsi jusqu’à terminer tous les ingrédients qui composent la farce.

Beurrer toutes les pastillas sur le dessus et les pourtours et enfourner à 180°C jusqu’à ce que les pastillas soient joliment dorées et bien croustillantes. J’ai utilisé la fonction chaleur tournante de mon four et je les ai retournées une fois pour qu’elles soient bien dorées de partout.

Après cuisson, les sortir et les placer si possible sur une grille.

Passer à la décoration :

Vous aurez besoin de :

  • miel de fleurs liquide
  • quelques amandes effilées ou amandes torréfiées puis concassées.
  • du sucre glace
  • de la cannelle en poudre
  • un pochoir (que vous pouvez fabriquer)

Passez du miel au pinceau sur toutes les petites pastillas, sur le dessus et les bords. Le miel donne un bon goût aux pastillas et permet de fixer les amandes.

Décorez selon votre fantaisie en donnant libre cours à votre imagination.

Quelques idées de déco :

Régalez-vous!

Poulet à l’espagnole au riz safrané

Bonjour à tous🌺

Aujourd’hui l’Espagne s’invite à ma table avec une recette vraiment succulente 👌et le mot est faible, tellement on s’est régalé ! C’est une recette simple comme je les aime, une bonne idée de recette pour varier ses menus de la semaine. Pour réaliser ce plat, j’ai utilisé un riz spécial paella. C’est un riz moyen d’Espagne à grains ronds. On le trouve facilement dans le rayon « produits du monde » ou dans une épicerie espagnole. Ce plat est très goûteux, un vrai régal pour les papilles.

RECETTE

(Pour 4 personnes.)

Ingrédients :

  • 4 cuisses de poulet
  • 1 c à c de de sel
  • 1/2 c à c de poivre
  • 1 gros oignon rouge, finement haché
  • 1 gros poivron vert, les deux tiers coupés en dés et un tiers en julienne (je n’avais plus de poivron vert, j’ai mis un jaune)
  • 60 ml d’huile d’olive
  • 3 c à c de paprika doux
  • 400 g de dés de tomates en conserve, ici pulpe de tomates.
  • 1/2 c à c de safran en poudre (j’ai utilisé un safran spécial paella)
  • 275 g de riz pour paella ou arborio (c’est un riz moyen d’Espagne à grains ronds. On le trouve facilement dans le rayon « produits du monde » ou dans une épicerie espagnole).
  • un ou deux petits piments forts (ça ne piquera pas, mais c’est facultatif)

Préparation :

  1. Découper les cuisses de poulet en deux chacune. On peut enlever la peau des hauts de cuisse seulement. Chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile dans une grande sauteuse profonde à feu vif. Faire dorer les morceaux de poulet sur chaque face en couvrant à chaque fois. Saler et poivrer. Retirer le poulet de la sauteuse une fois bien doré sur toutes les faces.
  2. Mettre à feu moyen et ajouter le reste d’huile d’olive. Ajouter les oignons et les dés de poivrons et faire revenir doucement pendant 8 minutes. Incorporer le paprika et cuire 30 secondes. Ajouter les tomates (pulpe de tomates) et laisser mijoter 3 minutes, ou jusqu’à épaississement.
  3. Ajouter 875 ml d’eau bouillante dans la poêle (en me servant du verre mesureur où j’ai mesuré la quantité d’huile). Ajouter le riz et le safran. Remettre le poulet et mélanger. Porter à ébullition, couvrir. Ajouter les petits piments forts si vous le souhaitez. Réduire le feu à moyen-doux et laisser mijoter 20 à 30 minutes, ou jusqu’à ce que toute l’eau ait été absorbée et que le poulet soit tendre. Ne pas hésiter à goûter et rectifier l’assaisonnement en sel notamment, si besoin. Laisser reposer, à couvert, pendant 3 à 4 minutes avant de servir. Ci-dessous, la recette en images.

Servir chaud et régalez-vous!

Gâteau mousse coco

Bonjour,

Je suis ravie de vous retrouver avec un délicieux gâteau saveur noix de coco🥥 C’est une belle génoise légère et ultra moelleuse, garnie et recouverte d’une douce chantilly à la noix de coco, onctueuse et exquise avec une texture de mousse🥥A la dégustation, nous avons une impression de mordre dans un nuage. Le gâteau est ultra moelleux, fondant en bouche🥥Je l’ai préparé ce weekend et il a eu beaucoup de succès🥥En guise de déco, je l’ai entièrement recouvert de noix de coco râpée pour accentuer encore plus la saveur de la coco🥥 Ceci dit vous pouvez ne pas le recouvrir de noix de coco et le laisser tel quel, juste avec la mousse coco et le décorer avec un zeste de citron vert comme chez Blomma du blog « Une plume dans la cuisine » où je l’ai découvert Ici. Le mieux est de réaliser ce gâteau la veille parce qu’il doit reposer au frais pendant plusieurs heures, le temps que la crème fige et devienne mousseuse. En rouge, vous avez toutes mes petites modifications ou précisions supplémentaires pour vous aider à le réussir. Ce gâteau aux saveurs exotiques bien que simple dans sa réalisation est très beau. Il vous régalera à coup sûr à l’heure du goûter et il est parfait aussi, servi en dessert après un repas copieux.

RECETTE

Ingrédients pour 8 personnes :

Pour un moule de 23 cm (Mon moule = 23, 5 cm)

Génoise

  • 4 oeufs
  • 180 g de sucre en poudre
  • 60 g de farine
  • 70 g de fécule de pomme de terre ou bien de maïzena
  • 1 c à c rase de levure chimique

Sirop léger pour puncher

  •  20 cl d’eau
  • 50 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron vert (citron jaune pour moi)
  •  liqueur, arômes, alcool au choix pour parfumer (extrait liquide de vanille pour moi)

P.S. A la place de ce sirop léger, vous pouvez utiliser le sirop d’une petite boîte de fruits au sirop que vous parfumez ensuite avec un arôme de votre choix.


Mousse à la noix de coco

  • 30 cl de crème fraîche entière épaisse (bien froide)
  • 130 g de sucre
  • 90 g de  noix de coco râpée
  • 30 cl crème liquide entière (bien froide)
  • ajout personnel : un petit bouchon d’extrait de noix de coco (facultatif)

Décoration :

  • 1 zeste de citron vert
  • J’ai recouvert le gâteau (haut et pourtours) avec de la noix de coco et décoré avec un peu de noix de coco grillée mais vous pouvez choisir de ne pas en mettre.

Préparation de la recette

La génoise
1- Chauffer le four à 180°C. Beurrer et fariner son moule (j’ai utilisé un moule à charnières avec fond amovible et j’ai placé au fond du papier sulfurisé.)
2- Mélanger le sucre et les œufs 5 minutes au batteur électrique. (J’ai utilisé mon robot pâtissier avec le gros fouet, fouetter de 5 à 8 minutes jusqu’à ce que le mélange épaississe, double, voire triple de volume et forme un ruban).
3- Mélanger la farine, la fécule de pomme de terre et la levure. Puis ajouter au mélange sucre-œuf en trois fois, et en mélangeant avec une cuillère en bois entre chaque addition (depuis que j’utilise un très gros fouet manuel pour intégrer les ingrédients secs, j’ai plus de grumeaux dans la pâte à génoise et le mélange est homogène. Il suffit d’intégrer les farines en soulevant la pâte avec le fouet, à la main, délicatement de devant en arrière. Ne pas mélanger longtemps pour garder le beau volume apporté par les oeufs fouettés.)
4- Verser la préparation dans le moule et enfourner 15-20 minutes dans le four chaud (pour moi plus, mais je nai plus que la fonction chaleur tournante). Laisser la génoise refroidir sur une grille.

Le sirop pour puncher
1- Mélanger dans une petite casserole l’eau, le sucre et le jus de citron.
2- Bouillir jusqu’à dissolution du sucre (2-3 minutes). Retirer la casserole du feu et parfumer. J’ai choisis de parfumer avec du rhum antillais.

La mousse à la noix de coco
1-
 Fouetter au batteur électrique la crème fraîche et le sucre jusqu’à ce que la préparation s’épaississe (bol et fouets froids).
2- Incorporer la noix de coco râpée et mélanger avec une cuillère en bois. Ajouter la crème liquide froide dans la préparation, et battre au batteur jusqu’à ce que la préparation épaississe en chantilly. Laisser la mousse reposer au réfrigérateur.

L’assemblage et la décoration du gâteau
1- Couper délicatement la génoise en deux. A l’aide d’un pinceau, imbiber l’intérieur des deux disques de sirop sur toute la surface.
2- Disposer 2/3 de la mousse sur la partie inférieure de la génoise. Ensuite, poser la seconde moitié de la génoise sur la mousse en pressant doucement. (j’ai imbibé de sirop le premier disque de génoise puis le dessus du deuxième disque)
3- Recouvrir le gâteau avec le reste de la mousse au coco, puis parsemer sur la surface du zeste de citron vert pour décorer.
(Moi j’ai choisi de le décorer avec de la noix de coco râpée)

Très important : Laisser reposer plusieurs heures au réfrigérateur avant de déguster. 

Régalez-vous !

Gâteau moelleux aux pommes et myrtilles

Bonsoir,

j’ai le plaisir de partager avec vous une délicieuse recette de gâteau aux pommes dans lequel j’ai rajouté des myrtilles. Je trouve l’association pommes/myrtilles parfaite dans ce beau gâteau bien généreux et très très moelleux. Il est possible de le parfumer au choix avec du rhum (pour ceux qui aiment et consomment l’alcool), de l’arôme spécial crêpes « arôme crêpes », ou tout simplement de la vanille. C’est une recette facile et rapide à préparer pour un beau résultat aussi bien au point de vue gustatif que visuel. Il est très gouteux et généreux en fruits. Pour un bon résultat, n’hésitez pas à bien respecter la recette et notamment la quantité de pommes qui doit être suffisante. Il s’agit d’une recette familiale pour se régaler à l’heure du goûter et pourquoi pas au petit déjeuner.

RECETTE

Ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 12 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 12 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • un yaourt à la grecque de 150 g (ou même poids en yaourt à la vanille)
  • 200 g de farine pâtissière T45
  • un sachet de levure chimique
  • 2 grandes cuillérées d’arôme « arôme crêpes » ou autre arôme
  • 6 petites pommes ou 5 de calibre plus gros
  • 200 g de myrtilles fraîches
  • 1 sachet de sucre vanillé

Préparation :

  • Dans un grand bol, casser les oeufs. Mélanger rapidement au fouet manuel.
  • Ajouter le sucre puis l’huile. Mélanger au fouet.
  • Incorporer le yaourt à la grecque. Mélanger.
  • Ajouter la farine ainsi que la levure et bien mélanger pour avoir un appareil bien homogène.
  • Parfumer votre pâte avec l’arôme choisi. Mélanger.
  • huiler (pour fixer le papier) puis tapisser un moule de 24 cm de diamètre avec du papier sulfurisé ou bien beurrer puis fariner. (J’ai utilisé un moule à charnières avec fond amovible).
  • Couler la pâte dans le moule en vous aidant d’une spatule en silicone.
  • Peler et épépiner les pommes. Les couper en deux puis chaque moitié en lamelles bien régulières et sans les détacher.
  • Déposer les moitiés de pommes sur le gâteau délicatement et de façon harmonieuse sans chercher à les enfoncer. Saupoudrer le sucre vanillé sur les pommes.
  • Eparpiller les myrtilles sur le dessus.
  • Enfourner pour environ 35 minutes de cuisson mais tout dépend chaque four. Vérifier en plantant la lame d’un couteau qui doit ressortir sèche. Le gâteau doit prendre une belle coloration.

Ce gâteau est absolument délicieux.

Régalez-vous !

Pâtes crémeuses au poulet, mozzarella et tomates séchées

Bonsoir

Je me mets à jour dans la publication des recettes partagées dernièrement dans mon compte Instagram et ce soir je partage avec vous une savoureuse recette de pâtes crémeuses au poulet, mozzarella et tomates séchées. Dans ce blog, vous trouverez certainement une recette similaire.
Une recette facile et rapide à faire, trouvée ici sur Pinterest. Je vous fais un copié/collé de la recette qu’il suffit de suivre.

RECETTE

Ingrédients :

  • 3 gousses d’ail, émincées
  • 110 g de tomates séchées au soleil
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 500 g de filets de poitrine de poulet , tranchés
  • 1/4 cuillère à café de sel
  • 1/4 cuillère à café de paprika
  • 125 ml tasse de crème épaisse + 125 ml  de lait
  • 250 g de fromage mozzarella, râpé (ne pas utiliser de mozzarella fraîche.) (j’ai mis un sachet de 200 g de mozzarella râpée et 50 g d’emmental râpé)
  • 250 g de pâtes penne
  • 1 cuillère à soupe de basilic (basilic séché)
  • 1/4 cuillère à café de flocons de piment rouge
  • 125 ml d’eau de pâtes cuites réservée ou plus
  • 1/4 cuillère à café de sel au goût

Préparation :

  1. Dans une grande poêle, faire revenir l’ail et les tomates séchées dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive pendant 1 minute à feu moyen jusqu’à ce que l’ail soit parfumé.
  2. Retirer les tomates séchées de la poêle en laissant l’huile d’olive.
  3. Ajouter le poulet tranché (salé et légèrement couvert de paprika pour la couleur) et cuire à feu vif 1 minute de chaque côté. Retirer du feu.
  4. Cuire les pâtes selon les instructions de l’emballage. Réserver de l’eau de pâtes cuites. Égoutter les pâtes en les sortant de l’eau avec une cuillère écumoire.
  5. Couper les tomates séchées en petits morceaux et les remettre dans la poêle avec le poulet.
  6. Pour faire une sauce aux pâtes qui soit crémeuse, ajouter la crème épaisse et le lait et le fromage mozzarella dans la poêle, et porter à ébullition.
  7. Réduire immédiatement pour laisser mijoter et cuire, en remuant constamment, jusqu’à ce que tous les fromages soient fondus et que la sauce crémeuse se forme.
  8. Ajouter 1 cuillère à soupe de basilic et au moins 1/4 cuillère à café de flocons de piment rouge. Bien mélanger.
  9. Si la sauce crémeuse est trop épaisse : Ajouter environ 1/2 tasse d’eau de pâtes cuites réservée à la poêle. Ne pas ajouter toute l’eau de pâtes à la fois – vous pourriez avoir besoin de plus ou moins d’eau.
  10. Assaisonner les pâtes de poulet avec du sel et plus de flocons de piment rouge, au goût, si nécessaire. Laisser mijoter quelques minutes pour que les saveurs se combinent.
  11. Note : Assurez-vous de saler le plat juste assez pour faire ressortir des saveurs de basilic et de tomates séchées au soleil mais attention toutefois avec le sel. Parfois les tomates séchées sont salées.

Dégustez ce plat de pâtes chaud et régalez-vous!

Salade de pois chiches à la grecque

Bonjour,

au vu du succès qu’a eu cette savoureuse salade de pois chiches dans mon compte Instagram, je prends le temps de vous mettre ma recette facile et rapide. Cette salade haute en couleurs, riche en ingrédients sains est savoureuse. Elle est fraîche et vitaminée. C’est une salade qui sera parfaite pour égayer vos tables cet été. Je ne me lasse pas des salades, je pourrai en manger volontiers tous les jours et en plat unique. Je prépare souvent des salades de ce type mais je ne pense jamais à les mettre dans mon blog. Cette salade est très saine, composée d’ingrédients sains avec principalement du jus de citron et un bon filet d’une bonne huile d’olive de préférence fruitée, pas trop forte en goût. Dans cette salade à la grecque, j’ai ajouté une touche orientale avec l’ajout de cumin, très peu, juste un peu, c’est très discret mais ça apporte encore plus de saveurs et ça se marie bien avec les pois chiches et la Feta. Je vous laisse avec ma recette. A noter que je n’ai pas mis de quantités précises concernant les épices car j’ai fait à l’oeil et je ne pensais pas publier cette recette.

RECETTE

Ingrédients :

  • 1 petite boîte de pois chiches
  • 2 petits concombres espagnols (ou concombre de votre choix)
  • des tomates cerises mélangées (avec plusieurs couleurs c’est plus joli)
  • un peu d’oignon rouge haché
  • Quelques olives noires à la grecque et des vertes (les vertes sont des olives marinées à l’ail)
  • des dés de Feta
  • le jus d’un citron jaune
  • sel et poivre
  • une pincée de cumin
  • un peu de piment en flocons type piment d’Espelette
  • un petit filet d’huile d’olive
  • 1 c à c de moutarde
  • du persil frisé frais haché

Préparation :

  • Vider l’eau de la boîte de pois chiches. La remplir d’eau et verser le tout dans un petit bol. Rincer délicatement deux à trois fois les pois chiches en écumant. Egoutter.
  • Verser les pois chiches égouttés dans un petit saladier.
  • Laver les concombres. Les peler avec un économe en laissant un tout petit peu de peau verte ça fait joli. Les couper en petits morceaux. Ajouter sur les pois chiches.
  • Laver les tomates. Les couper en deux. Ajouter au reste.
  • Eplucher et hacher ou émincer un peu d’oignon rouge. Mettez-en suffisamment, ça donne un bon goût à cette salade. Le rajouter dans le saladier.
  • Trier quelques tiges de persil, les laver et les hacher finement. Les ajouter au reste des ingrédients.
  • Ajouter des dés de Feta, quantité à l’oeil.
  • Compléter cette salade en ajoutant quelques olives noires et vertes pour donner de jolies couleurs à votre salade.
  • Dans un petit bol, placer la moutarde, ajouter les épices citées (sel et poivre à l’oeil en fonction des ingrédients), puis le jus de citron. Mélanger avec une fourchette pour diluer les ingrédients puis allonger avec un petit filet d’huile d’olive. Bien fouetter le tout avec une fourchette. Avec une spatule en silicone, pour ne rien laisser dans le bol de cette vinaigrette, racler le tout sur la salade.
  • Mélanger délicatement tous ces ingrédients de préférence avec les mains propres. La salade est prête à être dégustée. Goûter pour rectifier l’assaisonnement au besoin surtout en sel et poivre. Ici le poivre ainsi que la touche de piment fort et de cumin apporte du goût. La salade ne doit pas piquer, le piment apporte juste une saveur supplémentaire S’il manque un peu d’acidité, ajouter du jus de citron. Ne mettez pas trop de sel, allez-y doucement avec le sel, le fromage Feta et les olives étant salés. L’essentiel c’est d’obtenir une salade goûteuse, bien équilibrée et le meilleur moyen d’y parvenir c’est de goûter et d’ajuster les ingrédients cités.
  • Saupoudrer de persil haché frais au moment de servir.

Voici la salade composée dans laquelle j’ai intégré un peu de ma salade aux pois chiches.

Comme vous pouvez le voir, j’ai disposé dans l’assiette un peu de salade aux poix chiches, des carottes râpées finement, de la salade « feuilles de chêne », des rondelles de concombres, des dés d’avocats arrosés de jus de citron pour empêcher qu’ils ne noircissent, des tomates cerises.

J’ai parsemé sur le tout un peu d’oignon rouge et du persil frisé haché.

La salade de pois chiches est déjà assaisonnée mais pas le reste alors j’ai préparé une petite vinaigrette vraiment savoureuse. La recette ci-dessous.

Recette de ma vinaigrette :

Dans un bol, mettez dans l’ordre :

  • 1 c à s de mayonnaise
  • 1 c à c de moutarde douce et fine
  • du sel et du poivre, je fais à l’oeil (environ 1 c à c de sel rase et 1/3 de c à c de poivre mais faudra goûter et ajuster)
  • le jus d’un beau citron jaune

Mélanger avec une fourchette pour diluer les ingrédients et ajouter :

  • 1 c à s d’une petite carotte râpée finement (avec une râpe)
  • 1 c à s d’oignon rouge haché finement (vous pouvez le remplacer par de l’échalote)
  • 1 c à s de persil frais haché finement

Mélanger et allonger cette vinaigrette avec :

  • autant d’huile qu’il faut pour avoir une belle vinaigrette. L’huile que vous ajoutez peut être de l’huile de tournesol classique ou bien huile de pépins de raisins ou encore un mélange d’huile d’olive et huile de tournesol. Ici j’ai utilisé l’huile de pépins de raisins. Parfois je rajoute en plus un petit trait d’eau pour la rallonger.
  • Mélanger avec un fouet pour avoir une belle émulsion.

Conserver cette vinaigrette dans un bocal au frais. Les jours suivants, l’oignon rouge ainsi que la carottes vont lâcher une couleur un peu rouge, c’est tout à fait normal. Secouer bien le bocal avant de se servir.

Gâteau Tiramisu

Bonjour,

Vu le succès qu’à eu ce gâteau Tiramisu dans mon compte Instagram, je lui consacre un article. Ce gâteau onctueux et fondant, extra moelleux est un pur délice! Il est composé d’une génoise extra moelleuse, découpée en trois parts égales, chacune imbibée au café, d’une crème au mascarpone onctueuse et de cacao en poudre. Jusque là rien d’original, juste que la génoise vient remplacer les boudoirs ou biscuits à la cuillère et au lieu d’avoir un Tiramisu classique, nous obtenons un très beau gâteau à étages ou layer cake pour un goûter ultra gourmand. la recette de la génoise est déjà dans mon blog sous le titre « génoise inratable » ici et la crème pour le tiramisu est également déjà postée dans la recette du dernier tiramisu partagé avec vous ici . Ceci dit je pense qu’il est plus pratique d’avoir la recette complète et en détail ici! Ce gâteau le mérite bien. A noter que ce gâteau doit être réalisé la veille pour le lendemain, pour laisser le temps à la crème de prendre. Il se conserve facilement au frais jusqu’à trois jours et plus il séjourne au frais, meilleur il est. En effet au bout du deuxième et troisième jour, la crème est mousseuse.

RECETTE

Ingrédients :

  • une petite génoise extra moelleuse de 20, 5 cm de diamètre
  • Une crème au mascarpone
  • un grand bol de café noir auquel on ajoute un alcool: du marsala ou même de l’amaretto (je n’en ai pas mis)
  • du cacao en poudre pâtissier

Recette de la génoise :

Pour ce gâteau Tiramisu, j’ai utilisé un moule à charnières, à fond amovible de 20, 5 cm de diamètre.

Ingrédients : ( pour environ 6 personnes)

  • 4 oeufs moyens
  • 125 g de sucre
  •  125 de farine pâtissière T45
  • 1/2 sachet de levure chimique

Préparation :

1) Pour réaliser cette recette, il faut avoir un robot qui permette d’ajouter des ingrédients au fur et à mesure sans devoir tout arrêter et ouvrir un couvercle à chaque fois. Le secret de la réussite de cette génoise, c’est la rapidité d’exécution.

2) Préparez donc tout ce dont vous aurez besoin avant de vous lancer, beurrez le moule et pesez les ingrédients. Préchauffez le four à 180° (th.6). (Je ne préchauffe pas le mien et j’utilise la fonction chaleur tournante)

3) Mélangez la levure à la farine. Séparez les blancs des jaunes d’œufs, et montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont fermes, ajoutez le sucre et battez encore. Baissez la vitesse du robot et ajoutez d’un coup les 4 jaunes, puis tout de suite la farine et la levure en pluie. Arrêtez très rapidement le robot pour que la préparation n’ait pas le temps de retomber.

4)Versez dans le moule, lissez la surface et enfournez immédiatement pour environ 20 minutes à 180°c, jusqu’à coloration de la génoise. Ne sortez pas de suite la génoise du four; éteignez le four après cuisson (la lame du couteau doit ressortir sèche) et laissez la porte du four entrouverte en la bloquant avec une cuillère en bois environ 5 minutes. Ainsi la génoise ne s’affaisse pas. Si elle n’est pas suffisamment cuite, en refroidissant elle va s’affaisser un peu.

5) Démoulez tiède sur une grille et attendez que le gâteau soit refroidi pour le couper en trois et le garnir.

Recette de la crème au mascarpone :

Ingrédients :

  • 150 ml de crème liquide entière froide (j’aime bien utiliser la crème liquide fleurette entière)
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 70 g de sucre
  • 400 g de mascarpone froid
  • un grand bol de café noir auquel on ajoute un alcool: du marsala ou même de l’amaretto (je n’en ai pas mis)
  • du cacao en poudre pâtissier (donc non sucré)

Préparation :

  • Dans un grand bol, monter la crème liquide bien froide en chantilly puis réserver au frais en utilisant un batteur électrique. A noter que le bol en acier de préférence, la crème ainsi que les fouets du batteur doivent être entreposés au frais auparavant. La crème je la place carrément au congélateur avec les fouets pour qu’ils refroidissent très vite. Ainsi on se donne toutes les chances de monter la crème facilement.
  • Dans un autre grand bol, mélanger les jaunes d’oeufs, le sucre. Fouetter quelques minutes comme pour blanchir l’appareil. Utilisez pour cela le fouet manuel.
  • Ensuite ajouter en trois fois ou petit à petit le mascarpone sorti droit du réfrigérateur. Au début, vous aurez quelques petits morceaux de mascarpone, qui en fouettant de manière soutenue, vont s’incorporer à l’appareil des oeufs.
  • Avec une spatule, ajouter la crème fraîche montée en chantilly d’un coup. Mélanger avec une grande douceur pour garder un beau volume.

Montage du gâteau tiramisu :

  • A l’aide d’un grand couteau bien tranchant découper la génoise refroidie en trois parts égales. Arrangez-vous pour que la partie haute de la génoise se retrouve en bas et celle du bas qui est plus lisse se retrouve en haut.
  • Dans le même moule où a cuit la génoise, tapissé de film transparent, placez donc la couche supérieure de la génoise.
  • A l’aide d’un pinceau, imbibez toute la surface de la génoise avec du café noir (expresso pour moi). Les couches de génoise doivent être bien imbibées. Il vous suffit de vérifier en appuyant avec votre doigt. Au toucher cela doit être humide et moelleux.
  • Etaler un tiers de crème sur cette première couche de génoise en égalisant la surface avec votre spatule.
  • Tamiser généreusement du cacao sur cette première couche de crème. Cette étape est très importante. Le cacao ici n’est pas juste accessoire, il apporte du goût et à la découpe c’est beau visuellement.
  • Etaler la deuxième couche de génoise (celle du milieu) sur la fine couche de cacao qui recouvre la crème au mascarpone. L’imbiber au pinceau avec du café noir.
  • Recouvrir avec le deuxième tiers de crème au mascarpone. Etaler en égalisant la surface.
  • Saupoudrer largement de cacao en le tamisant.
  • Pour finir déposer la troisième couche ou part de génoise (celle qui correspond au bas de la génoise). On se retrouve avec un dessus bien lisse. L’imbiber généreusement de café pour ramollir les bords souvent plus secs que le reste.
  • Recouvrir avec la crème au mascarpone restante. Décorer avec une fourchette en faisant des zigzags.
  • Tamiser du cacao sur tout le dessus, n’en mettez pas trop pour laisser un peu apparents vos zigzags.
  • Couvrir le gâteau avec un film transparent et le conserver au réfrigérateur. Le lendemain, le tiramisu est un pur régal.

Régalez-vous !

Tarte nuage coco

Bonsoir,

me revoilà avec une succulente tarte au doux nom de « tarte nuage coco ». C’est une belle tarte qui évoque les îles, l’évasion, un voyage des sens… Cette tarte 🥥 est composée de différentes couches, avec différentes textures et inutile de vous dire que le tout en bouche est une explosion de goûts et de saveurs🥥. Les fans de desserts à la noix de coco seront ravis🥥. Le fond de tarte est une tarte sablée au chocolat, dessus nous avons une couche de biscuit coco🥥puis une couche de crème pâtissière au lait de coco et la couche du dessus est une crème montée, mascarpone et crème fraîche entière, le tout montée en crème chantilly, que j’ai parfumée à l’extrait de noix de coco pour renforcer le goût de la noix de coco🥥. La tarte est décorée avec de la noix de coco grillée🥥
C’est ma fille, qui ayant une prédilection toute particulière pour les desserts à la noix de coco, a découvert cette merveille en premier et est venue me solliciter pour la réaliser et c’est une belle découverte trouvée ici dans le blog « Mes délicieuses créations ». Pour une question d’organisation, vous pouvez préparer la pâte la veille puis la réserver au frais toute une nuit et la cuire le lendemain. De même que vous pouvez préparer la crème pâtissière la veille et la réserver au frais. J’ai réalisé cette recette en un après-midi.

RECETTE

Ingrédients pour un cercle de 24 cm :

  • un fond de tarte au cacao
  • un biscuit coco
  • une crème pâtissière au lait de coco
  • une crème chantilly
  • Décoration : noix de coco grillée
  1. Fond de tarte au cacao :

Ingrédients :

  • 120 g de beurre pommade 
  • 80 g de sucre glace
  •  25 g de poudre d’amande
  •  200 g de farine
  • 30 g de cacao en poudre
  •  1 oeuf entier 
  • 1 c. à café de vanille liquide 
  • 1 pincée de sel

Préparation :

  • Dans le bol du robot pâtissier, versez le sucre glace, le beurre pommade et la poudre d’amande.
  • Commencez à remuer au batteur avec la « feuille ». Vous devez obtenir une texture crémeuse et homogène.
  • Ajoutez l’oeuf et continuez à mélanger.
  • Une fois l’oeuf incorporé, tamisez directement la farine sur la préparation. Mélangez la pâte.
  • Faites une boule et réservez au frais pendant 1 h. Sortez la pâte 10 min avant de l’étaler puis étalez-la sur 8 mm d’épaisseur, sur un plan de travail fariné. Si vous préparez la pâte la veille vous pouvez laisser la tarte au frais ou au congélateur cela évitera qu’à la cuisson le fond de tarte ne s’affaisse et gonfle.
  • Beurrez le cercle (24 cm) perforé (un moule à tarte perforé avec fond amovible pour moi).Foncez la pâte dans le moule puis réservez 1 h au congélateur (une petite demi heure pour moi).
  • Sortez la pâte du congélateur.
  • À l’aide d’un cercle, découpez le fond et une bandelette. Sur le fond du cercle, disposez la pâte prédécoupée. Ajoutez la bandelette sur les parois du cercle. N’ayant pas de cercle de 24 cm, j’ai juste foncé un moule à tarte perforé et avec fond amovible avec la pâte c’est à dire que j’y ai étalé la pâte).
  • Réservez le fond de tarte au frais pendant 30 minutes.

2. Crème pâtissière :

Ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 150 g de lait de coco
  • 100 g de lait
  • 60 g de sucre
  • 30 g de maïzena
  • 50 g de beurre

Préparation :

  • Dans une casserole, versez le lait de coco et le lait. Chauffez le tout à feu doux.
  • Pendant ce temps blanchir les jaunes avec le sucre et ajoutez la maïzena et la vanille.
  • Versez le lait chaud en deux fois tout en remuant puis transvasez l’appareil dans la casserole.
  • Cuire le tout à feu doux sans cessez de remuer. Une fois que la  crème a bien épaissi, ajoutez le beurre et mélangez.
  • Versez la crème dans un saladier puis filmez au contact pour éviter que la surface ne croûte. Réservez  2 h au frais.

3. Biscuit coco :

Ingrédients :

  • 90 g de noix de coco rapée
  • 50 g de sucre
  • 1 blanc d’oeuf
  • 100 g de crème liquide peu importe le taux de MG

Préparation :

  • Dans un saladier versez la noix de coco râpée, la crème, le sucre et le blanc d’œuf puis mélangez.
  • Préchauffez votre four à 180 ° et précuire le fond de tarte dix minutes puis garnir le fond de tarte de pâte à la coco et enfournez de nouveau 16 min. Une fois cuit laissez refroidir et démoulez.

4. Crème montée :

Ingrédients :

  • 200 g de crème à 30 % de MG
  • 100 g de mascarpone
  • 3 c.s de sucre glace
  • 1 c.c de vanille liquide
  • un bouchon d’extrait de noix de coco (facultatif, c’est un ajout personnel)

Préparation :

  • Dans une cuve bien froide versez tous les ingrédients et montez le tout en chantilly. Cela doit doubler de volume et former un bec d’oiseau.

Montage :

  • Fouettez la crème pâtissière (je me suis servie d’un mixeur plongeant) puis versez la crème dans le fond de tarte, sur le biscuit coco et étalez à la spatule. Saupoudrez de noix de coco et réservez au frais.
  • Sortez la tarte et versez la crème montée au centre, étalez grossièrement à l’aide d’une spatule. Saupoudrez de coco et réservez 2 h minimum au frais.
  • Décorer avec de la noix de coco râpée grillée (torréfiée à la poêle).

Il est très important de laisser la tarte minimum 2 heures au frais avant dégustation. Cela va permettre à la crème de prendre …

Régalez-vous !

Poulet farci cuit à la vapeur, à la marocaine

Bonsoir,

enfin un peu de temps pour partager avec vous une délicieuse recette de poulet farci aux vermicelles de riz, olives vertes, foies et gésiers, à la marocaine. Le poulet a mariné toute la nuit dans des épices, des herbes fraîches, ail et citron. Si vous avez décidé de le préparer dans la journée et que vous n’avez pas le temps de le mariner toute une nuit, vous pouvez le laisser mariner seulement deux bonnes heures. Il n’en sera que meilleur. En effet la chair du poulet ainsi mariné durant des heures sera plus goûteuse et bien moelleuse. Le jus de citron ajouté à la marinade va attendrir la viande. Ensuite le poulet sera cuit à la vapeur puis doré au four avant d’être servi accompagné de divers légumes, un peu de harissa, de la moutarde éventuellement et pourquoi pas quelques olives marinées. Ce poulet savoureux, cuit de cette manière est un classique de la cuisine marocaine. Souvent servi pour recevoir des invités; il sera toujours présenté accompagné d’un large éventail de légumes, disposés de façon harmonieuse autour de la volaille. Comme légumes, j’ai choisi des haricots verts à l’échalote, des pommes de terre marinées au curcuma et herbes de Provence puis sautées à la poêle, des champignons de Paris poêlés avec persillade, des carottes confites avec une saveur aigre douce. Le poulet ainsi cuit est très tendre, savoureux avec le bon goût des épices de la marinade.

RECETTE

Ingrédients marinade du poulet :

  • 1 petit poulet d’environ 1kg 300
  • 1 c à c rase de sel
  • 1/3 c à c de poivre
  • 1 c à c bombée de gingembre en poudre
  • 1 c à c bombée de curcuma en poudre
  • 1/4 de c à c de cumin en poudre
  • 1/4 de citron confit avec pulpe
  • 1 c à c de coriandre + 1 c à c de persil , les deux hachés
  • 3 gousses d’ail dégermées et râpées
  • le jus d’un demi citron jaune
  • un peu d’huile d’olive (parfois je n’en mets pas)

Préparation de la marinade :

  • Avant tout, bien nettoyer le poulet. Enlever les restes de plumes, brûler le petit duvet au-dessus de la flamme de votre gazinière. Couper aux ciseaux l’extrémité des ailes … Ensuite frotter le poulet avec beaucoup de sel et du jus de citron de partout, à l’intérieur et extérieur. Laisser poser ainsi une petite demi heure puis le frotter et rincer. Laisser s’égoutter.
  • Dans le bol d’un petit hachoir électrique, mettre les herbes fraîches ou surgelées, l’ail râpé ou passé dans le presse-ail, le citron confit avec sa pulpe, le tout coupé en petits dés (pensez à enlever les pépins!). Ajouter le jus de citron ainsi qu’un tout petit peu d’eau juste pour aider le hachoir à bien hacher le tout et obtenir une mixture homogène et finement hachée.
  • Dans une grande assiette, déposer toutes les épices citées ainsi qu’un peu d’huile d’olive (facultatif). Ajouter les herbes hachées. Tout mélanger d’une seule main.
  • Badigeonner le poulet avec cette marinade à l’intérieur, à l’extérieur et même entre la peau et la chair du poulet. Il faut s’assurer que le poulet soit bien imprégné de cette marinade. Le déposer dans une grande boîte tupperware et laisser mariner au frais (réfrigérateur) au minimum deux heures, voire plus si vous pouvez et au mieux toute une nuit.

Ingrédients de la farce:

(Vous pouvez choisir de mettre moins d’abats (gésiers et foies) ou seulement du foie ou bien carrément ne pas en mettre si vous n’aimez pas, comme vous pouvez choisir de mettre à la place des petits morceaux de champignons de Paris.)

  • 8 gésiers de poulet
  • 225 g de foies de volaille
  • 50 g de vermicelles de riz
  • 50 g d’olives vertes en rondelles
  • 1 petit filet d’huile d’olive
  • 4 grosses c à s de persil haché
  • 1 gousse d’ail râpée
  • 1 c à s de citron confit avec pulpe, coupé en petits dés
  • 1 pincée de sel
  • du poivre
  • 1 c à c de paprika
  • 1/3 de c à c de curcuma en poudre
  • 1/2 c à c de cumin en poudre
  • un peu de harissa (ça donne un bon goût). Vous pouvez mettre jusqu’à 1 c à s rase de harissa ou bien 1 bonne c à c, ça ne piquera pas mais ça donnera un bon goût à la farce.

Préparation de la farce aux vermicelles de riz :

  • Dans un petit bol, placer les vermicelles de riz et couvrir d’eau froide. Laisser les vermicelles se réhydrater environ 10 minutes, juste le temps qu’ils s’assouplissent. Ensuite les égoutter puis les couper au ciseaux grossièrement.
  • Nettoyer et laver les gésiers et foies de volaille. Parfois il reste de la bile accrochée aux foies, il faut l’enlever. Remplir une petite casserole d’eau, y ajouter du vinaigre blanc. Mettre à bouillir les gésiers pour les précuire environ 10 minutes. Tremper les foies de volaille dans une eau froide additionnée de vinaigre blanc.
  • Couper les gésiers précuits en petits morceaux.
  • Couper les foies de volaille crus en petits morceaux.
  • Dans une poêle, verser un petit filet d’huile d’olive. Chauffer l’huile rapidement sans arriver au point de fumée, ajouter le persil haché, la gousse d’ail râpée. Faire revenir puis ajouter les gésiers ainsi que les foies.
  • Ajouter les petits dés de citron confit et sa pulpe.
  • Saler et poivrer.
  • Ajouter le paprika, le curcuma, un peu de harissa ainsi que le cumin. Faire revenir le tout en mélangeant avec une cuillère en bois. Lorsque les foies de volaille sont cuits, ajouter les rondelles d’olives vertes ainsi que les vermicelles de riz. Mélanger. Faire revenir rapidement juste le temps que les vermicelles prennent le goût des épices. Stopper la cuisson.

Farcir le poulet :

  • Farcir le poulet en enfonçant bien la farce. Si vous n’arrivez pas à tout mettre, c’est pas grave; il est toujours possible de la servir à côté du poulet au moment de manger.
  • Emprisonner la farce dans le poulet en vous servant de cure-dents. Puis ficeler le poulet en commençant par joindre les deux cuisses et ficeler les pilons avec du fil alimentaire. Ficeler tout le poulet pour l’empêcher de se défaire lors de la cuisson.
  • Dans le panier vapeur d’une cocotte minute placer un carré de papier sulfurisé; y placer le poulet farci, la poitrine vers le bas dans le panier (voir photo ci-dessus). Ajouter éventuellement le reste de marinade qui reste dans la boîte. Rabattre le papier sulfurisé puis fermer la cocotte minute. Le papier sulfurisé est important ici car il va garder le jus rendu par le poulet ainsi que la marinade. Compter environ 19 à 20 minutes à partir du chuchotement de la soupape.

Dorer le poulet :

  • un morceau de beurre (1 bonne cuillère à soupe)
  • 1 bonne cuillère à café de moutarde.
  • Sortir délicatement le poulet cuit à la vapeur, le placer dans un plat allant au four. Verser dessus le jus rendu dans le papier sulfurisé.
  • Ecraser le beurre dans une petite assiette pour le ramollir (beurre pommade) et y ajouter la moutarde. Mélanger. Badigeonner le poulet sur toutes les faces en le retournant délicatement.
  • Placer le poulet dans le four et le dorer en le retournant sur toutes ses faces sous le grill. Attention ça dore très vite!

Préparation des légumes:

Les pommes de terre

  • Laver quelques petites pommes de terre à chair ferme. Les brosser sous l’eau. Garder la peau. Les couper en grosses rondelles.
  • Les cuire dans une eau salée. Les pommes de terre sont cuites lorsque la lame d’un couteau rentre dans leur chair sans rencontrer de résistance. Une fois cuites, les égoutter.
  • Placer ces pommes de terre égouttées dans un saladier. Les assaisonner avec du sel, du poivre, du curcuma en poudre, de l’ail en poudre et verser dessus un petit filet d’huile d’olive. Mélanger.
  • Verser le tout dans une poêle et faire dorer et sauter les pommes de terre. Il suffit de bouger la poêle en essayant dans un mouvement de va et vient de retourner les pommes de terre en les faisant sauter, ce qui requiert un peu de dextérité mais le geste vient tout seul.

Préparer les carottes :

  • Eplucher avec un économe 600 g de carottes pas trop grosses ainsi on pourra garder le coeur. Les détailler en bâtonnets ni trop épais ni trop fins. Les laver et les mettre dans une casserole. Couvrir d’eau et laisser cuire. Ensuite les égoutter et les placer dans un bol.
  • Les assaisonner avec une pincée de sel, 1 gousse d’ail râpée, 5 c à s de vinaigre balsamique, 4 c à s de miel liquide. Mélanger délicatement puis laisser un peu mariner le temps de préparer le reste.
  • Au bout d’un certain temps, chauffer une poêle grill et y verser délicatement les carottes cuites avec leur marinade.
  • A feu vif, laisser les carottes dorer puis confire en les retournant de temps en temps. Les retourner avec une spatule en silicone avec délicatesse pour ne pas les briser. Baisser le feu si elles dorent très vite surtout après l’évaporation de la marinade. Dès qu’elles sont bien confites, caramélisées, les réserver de côté.

Préparer les haricots verts :

  • Dans une casserole faire bouillir de l’eau, la saler. Je me sers de la bouilloire pour aller plus vite. Ensuite je verse l’eau bouillante dans la casserole, je sale et dès l’ébullition j’y plonge environ 500 g de haricots verts surgelés. Je les cuits quelques minutes en les gardant fermes.
  • Dès que les haricots verts sont cuits, les égoutter puis les passer de suite sous l’eau froide, pour qu’ils gardent leur jolie couleur verte. Si vous avez la patience, préparer un grand bol d’eau froide avec dedans des glaçons pour y plonger les haricots verts cuits et égouttés, ça contribue à fixer la chlorophylle qui donne cette belle couleur verte.
  • Dans une poêle, chauffer une noix de beurre avec un peu d’huile d’olive et y faire revenir 2 échalotes hachées. Saler et poivrer. Dès que l’échalote a bien sué et commence à dorer, ajouter les haricots verts ainsi que du persil frais ou surgelé haché. Faire revenir le tout un peu puis réserver.

Préparer les champignons :

  • Peler 500 g de champignons de Paris. Ne pas les laver. Les découper en lamelles.
  • Dans une poêle, chauffer une noix de beurre avec un petit peu d’huile d’olive et y faire revenir à feu doux une gousse d’ail râpée en remuant souvent. Attention de ne pas cramer l’ail, ça donnerait de l’amertume à la poêlée de champignons.
  • Ajouter très vite les lamelles de champignons ainsi que du persil haché. Remuer souvent.
  • Dès que toute l’eau est évaporée, c’est prêt. Réserver.

Servir :

  • Couper aux ciseaux les fils de cuisson et enlever les cure-dents du poulet.
  • Dans une grande assiette de service, placer le poulet farci doré au four au centre.
  • Tout autour du poulet décorer l’assiette avec les légumes en les disposant de manière harmonieuse. Décorer éventuellement avec des tiges de persil frisé frais.
  • Inciser le ventre du poulet et à l’aide d’une fourchette, libérer de la farce aux vermicelles de riz et abats.
  • Servir accompagné d’une bonne moutarde et de harissa (si possible pas celle en tube mais celle qu’on peut trouver dans des boucheries orientales à côté des olives.)

Régalez-vous!